Biohazard 2 (enfin presque) [Terminée]

Biohazard 2 (enfin presque) [Terminée]

Messagepar William Birkin » 09 Avr 2006, 14:58

Voila, après des années de cerveau dérangé, de Francois perusse, Simpsons et autres vannes pourries(vous reconnaitrez des références si vous êtes pro dans le domaine), j'ai obtenu ca il y a plus d'un an, 2 peut-être je sais plus.......bref ca ressemble a rien mais bon au cas ou y'aurait des adeptes de mon humour pourri je copie ici...

Ca n'a donc rien de sérieux tout au contraire, alros adeptes des belles fanfics et du monde de Molière fuyez vite.

(je rêve ou je déforme la page?Je capte pas trop comment...)



Biohazard 2 (enfin presque):

Claire arrive dans Raccoon-city en moto…

Claire :Enfin me voilà…je suis la pour chercher mon frère mais autant commencer par aller dans ce bar…

Elle entre et découvre le gérant zombifié dévorant un de ses congénères…

Claire : Hello….Eh ça va ?

Le zombie se retourne…

Claire : Quelle gueule! Laisses moi deviner :chirurgie ratée? Ah, on ne peut plus faire confiance aux médecins de nos jours, d’ailleurs j’ai un frère qui…Eh mais pourquoi vous vous approchez? Vous pouvez rester a distance car….Honnêtement vous refoulez un peu…

Des zombies sont collés aux vitrines du bar et hurlent a la mort…

Claire : Hummmm…c’est ce qu’on doit appeler du leche-vitrine !Bon, allez je me casse, tiens une porte, allez c’est parti !

Pendant ce temps, Léon arrive dans la même ville en jeep…

Léon : Pour un 1er jour j’suis déjà en retard, eh merde, allez j’accélère !

Le moteur gronde tandis que Léon distingue une forme sur la route…

Léon : C’est quoi ca ? Quelle ville débile, j’men vais te changer ca vite moi! Mais c’est un corps sur la route !Que faire ?Si je fonce, j’ai peut-etre une chance de tuer un criminel, y’a personne qui regarde ?Tiens y’a des zozios sur lui !Allez, je suis dans un jour de bonté :je m’arrête !

Léon s’arrête devant le corps inerte au sol et descend du véhicule…

Léon :Allez mon brave, relève toi je suis magnanime pour cette fois je te fais grâce…0h !Magnes toi avant que je change d’avis !

Le corps se révèle être un zombie qui commence a agripper une des chaussures de Léon…

Léon : Ah ces fans, déjà a mes pieds des mon arrivée, ma réputation m’aurait-elle précédée ?Eh mais lâches moi putain !Tiens prends ca !

Léon tue le zombie et commence a s’enfuir devant la horde de zombie qui apparaît…Il se retrouve devant une porte qui s’ouvre…C’est Claire qui sort du bar.

Claire : Aahhhhh !celui ci est encore pire que les autres !Vite tues le cinglé qui me suis !

Léon :Non mais on se connaît ?On n’as pas élevé les cochons ensemble que je sache !

Léon vise la tête de Claire qui se baisse pour le laisser viser le zombie qui la poursuivait…

Léon :(pense)Tiens elle se prosterne à mes pieds, brave fille!

Claire: Mais qu’est-ce tu fous?Tires merde!

Léon :Ne vous inquiétez pas je suis là, jeune fille en détresse!

Claire :(pense)Ah mais je vous jure, y’a fallu que ca tombe sur moi…

Léon tue le zombie et prend Claire par la main pour l’entrainer dans une voiture…

Claire : Ah la vache!

Léon : Quoi?

Claire : Tu m’as broyé la main connard en me trainant ici, tu pouvais pas te contenter de me dire:”suis moi” ?

Léon : Désolé chérie je ne contrôle pas ma force…

Claire : Ouais c’est ca!Avec toi comme flic y’a plus besoin de criminels dis moi!

Léon :Je suis Léon.S.Kennedy, officier RPD, mon 1er jour t’imagines?

Claire :Nan je prefere pas, 1er jour et tu piques déja une caisse, bravo!

Léon : Je réquisitionne!j’ai toujours eu envie de dire ca, ca fait du bien!Tu t’apelles…?

Claire :Pourquoi t’es de la poli…ah oui merde c’est vrai, je suis Claire Redfield, je recherche mon frere Chris qui a disparu!

Léon : T’as pas trouvé d’indices chez lui qui te disent ou il a pu aller?

Claire : Je sais pas je suis pas allé a son appart j’ai commencé a fouiller dans un bar et il n’y était pas!

Léon: Ok, je vois le genre de la famille…

Claire : Bref c’est une catastrophe il faut que je le retrouve!

Léon : Oui oui ca arrive souvent ce genre de truc, en attendant fouille dans la boite a gants!

Claire : Et tu veux m’associer a un vol maintenant?Je refuse de collaborer a ce…Oh, y’a un flingue!

Léon: Alors gardes le avec toi ca t’aidera les gens on l’air completement saouls ce soir, surement encore une fete de le biere!

Claire : Et comment que je le garde!C’est moi que je l’ai trouvé mon vieux!

Léon : Bon direction le poste de police logiquement on sera en sécurité la-bas…

Claire :Ah oui?Qu’est-ce qui te fait dire ca?

Léon : Ben je sais pas trop en fait…je me rassure comme je peux, et puis autant aller quelque part!

Claire : Oui mais a ce compte la…

A ce moment le zombie qui était sur le siège arrierre se leve et passe la tete vers l’avant de la voiture en grognant…

Léon : Bonjour, je suis Léon.S.Kennedy et c’est mon 1er jour en tant que…

Claire : Mais t’es con ou quoi?C’est un zombie!Tues le merde!

Léon : Ca n’empeche pas d’etre poli!Et puis d’abord je l’avais pas vu ce gars la!Enfin en fait si mais je me disais juste qu’il cuvait son vin…

Claire : de mieux en mieux, ca t’arrives de reconnaître quand t’as tort?

Zombie : …euh…je suis la, merde!Je suis censé etre une grande menace donc occupez vous un peu de moi quand même!

Claire : Oh désolé, mais en ce moment on a pas mal de problemes, on a rien contre vous mais on s’est un peu emportés.

Zombie:c’est pas grave, mais deja que je ne fait qu’une apparition éclair dans l’intro, alors si en plus vous me foutez tout en l’air, j’ai l’air de quoi?Vous vous etes dans tout le jeu on vous reverra mais moi…

Léon : Je peux essayer d’arranger ca pour vous, je connais bien le réalisateur du jeu, il pourra surement vous recaser dans une autre scene avec d’autres zombies si vous le voulez…

Zombie : Ah, si tout le monde avait votre conscience professionnelle!

Réalisateur du jeu: Vous avez un role alors jouez le!Ca devient n’impotre quoi la!

Léon : Oh c’est vrai, Bon Claire attache toi et vous préparez vous au choc…

Zombie: il le faut vraiment?

Claire : C’est dans le scénario désolé, on se revoit dans une autre vidéo qui sait?

A ce moment, Léon freine en foncant sur un poteau, le zombie est éxpulsé de la voiture et s’écrase sur le mur en face.

Léon : C’est toujours les meilleurs qui partent les premiers, je m’y était attaché a ce gars la moi…dommage…

Claire : je veux pas te tracasser mais y’a un camion derrierre qui nous fonce dessus a toute blingue, alors faudrait qu’on se tire de la.

Léon : Bonne iniative petite!Faisons ca!

Chacun sort de la voiture par un coté et saute, soufflé par l’éxplosion du camion citerne qui s’est écrasé contre le mur et la voiture…

Léon : Ohlalalala!Pour un 1er jour je te raconte pas la note de frais!Claire t’es la?

Claire : Nan nan pas du tout!

Léon : Merde, j’ai plus qu’a la retrouver, allez je fonce au comissariat et je file pas un mot de tout ca a quiconque!

Claire : Ce gars repousse les limites de la connerie sans cesse, c’est impressionnant, maintenant que j’en suis débarassé, filons au comissariat, je trouverais surement des armes la-bas!

Léon avance dans la rue ou il est en évitant les zombies qui essaient l’aggripper…

Léon :Et hop !Je suis le roi de l’esquive !Hop!Encore un!Ah, pourquoi n’y a-t-il personne pour voir ca ?

Il arrive devant un magasin : une armurerie :

Léon :Super, c’est exactement ce qu’il me fallait :des armes!Ce que c’est pas que le hasard quand même!Tomber la dessus, je sui aussi le roi des veinards !

Il entre…le gérant du magasin est derierre le comptoir avec un fusil(ou une arbalète que le lecteur choisisse)et pointe son arme vers Léon…

Léon :Encore une porte ouverte!C’est dingue ca !Vraiment une ville de crét….

Gérant : qui est-tu ?Que fais tu ici ?

Léon :Ne tirez pas, je…Mais vous faites quoi la?C’est a moi de poser les questions je suis flic!N’essayez pas d’inverser les roles!Ca commence mal pour vous dites moi!

Gérant :moi !

Léon :Quoi ?

Gérant :moi !

Léon :ca veut dire quoi « moi! » ?Vous tentez de communiquer ?

Gérant :Mais non abruti, c’est vous qui m’avez dit « dites moi » alors je dis « moi ».Faudrait savoir !

Léon :Ah ouais, quand même, vous etes pas mal atteint vous !

Gérant :Alors z’etes qui ?

Léon : Léon.S Kennedy, R.P.D, je m’occupe de tout ne vous inquétez pas !

Gérant :vous croyez quoi ?Que vous allez tout changer ?Z’etes avec quelqu’un ?

Léon :J’étais avec une jeune fille mais on a été séparés donc elle est je ne sais ou…

Gérant :Ok, c’est une preuve suffisante je vois que je peux vous faire confiance.

Léon :Que se passe t-il dans cette ville ?

Gérant :je n’en ai aucune idée ma belle, quand j’ai réalisé…

Léon : « ma belle » ?Vous vous etes trompé de scénario, vous auriez du dire ca si c’était Claire, moi c’est Léon.

Gérant :Eh merde, maintenant les gars de Capcom vont me tuer !

Léon : Sérieux ?

Gérant :Ils ne le feront pas eux-même mais ils changeront le scénario de façon a ce que je meure…Restez avec moi s’il vous plait, aidez moi !

Léon :(pense)Hmmmm, sauver le gros gars ou la jeune fille ?Si je reste la je le sauve mais je perd toutes mes chances avec Claire…

Gérant :(terrifié, parle en pleurant)Pitié !J’ai des armes !On s’en sortira plus facilement !

Léon :désolé, il y a de nombreux civils que je dois secourir du coté du commissariat !Je ne peux pas les laisser tomber !

Gérant :Alors je viens avec vous !

Léon :surtout pas !

Gérant :Pourquoi ?

Léon :Par ce que…euh …vous etes plus en sécurité ici, et il faut protéger ce dépôt d’armes, si jamais il venait a tomber entre les mains des zombies, tout serait perdu !

Gérant :Qu’est ce qui serait perdu ?

Léon :Vous commencer a me faire chier sévère avec vos questions a la con !Contentez vous d’obéir !Vous ne pourriez pas comprendre, vous n’etes pas flic !

Gérant :(tout bas, énérvé)c’est vrai, mon Q.I est supérieur a 20 !

Léon :Vous dites ?

Gérant :Que les zombies doivent être plus que 20 !

Léon :Pffff !je le savais !Bon, sur ce je me barre, prenez soin de vous !

A ce moment, des zombies cassent la vitrine du magasin et s’avancent sur le gérant…

Gérant :ah, je m’en doutais, c’est Capcom qui veut me supprimer pour mon erreur de tout a l’heure !Ils ont modifiés le scénario….Ahhhhhh…

Le gérant est alors dévoré devant les yeux de Léon…

Léon :Ouah, ils plaisantent pas chez Capcom, j’ai pas intérêt a improviser…Bon, je prends des balles et je me barre !

Léon prend des munitions pour son flingue et sort vite par la porte de derierre.
Apres avoir monté et descendu des escaliers, Léon se retrouve dans une rue ou il voit sur le coté un grille derierre laquelle des zombies s’énervent, il continue plus loin…


Léon :C’est quoi ce camion « Kendo » ?Quand on m’a engagé c’était pas prévu comme ca !Il devait y avoir une beine a ordure ici !Et je devais passer par dessus !Maintenant je fais quoi ?Ah bravo les changements de dernière minute !

Réalisateur :Oui, bon, passe par la grille, on a un peu changé le jeu, ce qu’on t’avait montré c’était une version bêta.

Léon :J’aime être prévenu de ce genre de trucs !Franchement ca fout tout en l’air !

Réalisateur :Tu passe par la grille et tu la boucle !Si tu ne te tient pas ton rôle tu sais ce qui t’attend…

Léon :(se remémorant le gérant dévoré)J’y cours !

Il avance donc devant la grille que les zombies ont fini par faire céder.

Léon :Ok, c’est parti, mes leçons de tir n’auront pas servi a rien !

Léon élimine les zombies un a un, et finit par arriver devant le commissariat…

Léon :ah, un type en uniforme, enfin !

Il s’agit en fait de Brad Vickers qui est devenu zombie…

Léon :Et voilà, je vois le manque de sérieux et de tenue ce que ca donne, vous avez vraiment l’air de…

Brad :Arrrrrgg……

Léon :Et ce n’est pas en bavant que vous aurez une promotion mon vieux !Vraiment je me demande même comment vous avez réussi a vous faire engager !Pistonné ?

Brad se jette sur lui pour le mordre.

Léon :Mais !Ah pas de ca chez nous !

Léon donne a Brad un violent coup de poing a la vitesse de l’éclair qui l’envoie a terre.

Léon :Bon je te laisse la, mais ne t’avise jamais de recommencer !

Pendant ce temps, Claire avance elle aussi dans la rue ou le souffle de l’explosion l’a poussée, elle se retrouve devant une grille qui mene vers l’arierre du comissariat.Elle entre et arrive devant un parking.

Claire :Voyons voir, il y a un petite cabane, allons voir ce qu’elle contient !Une clé !Bon je la prends, ca pourra peut-etre me servir !

Elle avance vers la seule autre issue…

Claire :Fermée a clé !Bon j’essaye on ne sait jamais…Mais ca marche !C’est pas possible, les flics de Raccoon sont vraiment des imbéciles, fermer une porte et laisser la clé a 10 mètres de la….

Elle passe donc la porte, puis une autre, suis une ruelle et monte des escaliers…La elle voit un hélico se faire tirer dessus par un flic et s’écraser sur lui…

Claire :C’est quoi ce bazar ?S’ils se tuent entre eux on n’y arrivera jamais !J’ai intérêt a faire gaffe a mes fesses !

Apres avoir emprunté de nombreuse portes et couloirs, Claire arrive dans le hall du commissariat et va pour entrer dans une pièce…

Réalisateur :Noooon, pas la !Toi tu doit faire ton deuxième scénario, c’est a Léon d’aller ici et de parler au gars qui est la dedans !

Claire :J’ai pas marché jusqu’ici pour rien !Ou alors payez moi au kilomètre par ce que la j’en ai ras le bol de faire des allers et retours a la con sans cesse !Et puis si c’est important je ferais mieux d’y aller, Léon n’a pas l’air fait pour ces genres de choses qui nécessitent une activité cérébrale minimum.

Réalisateur :écoute petite….

Claire n’écoute pas la suite et rentre, elle voit et entend un policier gémir, il est a terre, elle se dirige vers lui…

Policier :Arg !Aie !

Claire :Est ce que ca va ?

Policier :C’est quoi cette question débile ?Vous voyez bien que j’ai du sang partout et que je souffre depuis tout a l’heure !

Claire : Désolé je sais que c’est débile mais on m’a dit de dire ca chez Capcom donc je le fais !

Policier :Et s’ils vous disaient de sauter d’un pont, vous le feriez ?

Claire Attendez, il faut que je réfléchisse……..Oui !

Policier :(pense)moi qui pensait recevoir de l’aide, me voilà avec un poids de plus !Faut absolument que je l’éloigne d’ici !

Claire : Que se passe t-il ici ?

Policier : il y a deux mois, un incident s’est produit dans un manoir vers les limites de la ville, libérant des zombies, Jill, Chris…

Claire :Chris Redfield ?C’est de lui que vous parlez ?

Policier :Oui, bon je continue mon histoire, Jill, Chris et les autres membres des S.T.A.R.S avaient apparemment résolu l’affaire…

Claire :Apparemment non vu ce qui se passe !

Policier :Mais laissez moi finir, bordel !Ca vous gêne pas trop de tout le temps m’interrompre ?Ca devient plutôt crispant !

Claire :Oh, quel sale caractère !Finis la ton histoire !J’espère qu ‘elle est intéressante par ce que jusqu ‘a maintenant y’a que le mot « Chris » qui m’intéresse…

Policier :Donc ils avaient apparemment résolus l’affaire, ils sont revenus nous dire ce qui s’était passé et personne ne les a crus, et voilà le résultat !J’ai fini.

Claire :Bravo !Pourquoi vous les avez pas cru ? Ca aurait évité cette situation un tantinet délicate !

Policier : Si quelqu’un vous disait qu’il a vu des gars marcher en titubant et puant le vomi essayer de vous mordre , vous y auriez cru vous, avant de venir ici ?

Claire :On voit que vous n’etes pas la le lendemain de jour de fête dans ma famille !C’est tout a fait ca !Et puis de toute façons Chris c’est le plus fort du monde donc vous auriez du le croire !


Policier :Prenez ce passe et partez !

Claire :Ca sert a quoi ?

Policier :partez par ou vous etes venue et allez a l’ordinateur dans le hall, utilisez la carte et ca ouvrira des portes vous permettant d’aider d’autres survivants…

Claire :Eh c’est le boulot de Léon ca !Pas le mien !Le réalisateur avait raison, c’est lui qui aurait du venir ici, j’ai rien appris de nouveau en plus!Salut, je reviendrais…

Policier : (pense)faut pas te forcer !Allez, passe la porte !

A peine Claire a t-elle passé la porte que le verrou se ferme derierre elle…

Policier :Enfin !

Léon va t-il savoir se montrer digne de son 1er jour de travail en tant que policier ?
Va t-il évoluer intellectuellement pendant l’aventure ?
Claire va t-elle le supporter longtemps ?
Va t-elle en apprendre plus sur son frère même si personne n’en a rien a foutre a part elle ?
Cette catastrophe a t-elle un rapport avec l’incident du manoir ?
Vais-je arrêter de vous poser des questions aussi débiles ?


Vous le saurez si je décide de continuer cette fanfic, et c’est pas encore gagné !









Episode II : L’attaque des clowns

Léon arrive devant la porte du comissariat.les drapeaux de la police du raccon et du pays flottent au vent.

Léon:Le drapeau des USA, conservons une minute de silence…

Une minute plus tard…

Léon:Bon entrons…

A ce moment, il entend un rugissment terrible derierre lui…

Nemesis:Starssssssssssssssssssss…

Léon:Ola, kézaco?

Le monstre avance en courant vers Léon, ils mesure au minimum 2m50, n’a qu’un œil, et est envellopé dans une gabardine noire qui ne laisse apercevoir que ses mains, sa tete, ses bottes et laisse dépasser des tentacules vers son cou…

Léon:Eh c’était pas prévu ca, au secours!

A ce moment la le nemesis semble se parler a lui-même…

Nemesis :Attention :Bidons sur le sol !

Une voix semblant provenir de ses jambes répond …

Bas du Nemesis :Eh meeeeerde !

A ce moment, le nemesis trébuche bêtement sur des bidons qui étaient sur son chemin…
Comme s’il avait été coupé en deux, sa partie inférieure court dans tout les sens en se cognant partout.
Léon reste médusé devant cette scène…


Léon :Mais c’est quoi cette horreur ?Il peut se multiplier !

A ce moment, des gardes avec écrit « Capcom security » sur le maillot surgissent…

Gars de la sécurité :Il est ou ?

Léon :Qui ca ?Vous venez pour me supprimer comme vous l’avez fait pour le gérant du magasin d’armes !Je vous préviens que je ne me laisserais pas faire !

Gars de la sécurité :Non, c’est les acteurs qui jouent le Nemesis qu’on cherche, ils sont en costume et ont décidé de répéter a l’improviste une scène d’un futur jeu qui aura lieu ici…Ces imbéciles ne savent pas qu’il y a un jeu en cours…

Léon :Ah ben bravo !Comment voulez vous restez sérieux dans ces conditions ?

A ce moment, les deux acteurs sortent de la partie inférieure et supérieure du costume de Nemesis, et commencent a s’expliquer…

Acteur 1 :Crétin, tu aurais pas pu me prévenir plus tôt ?Tu sais bien que je ne vois rien avec le costume devant la figure !Tu es sur mes épaules alors tu es censé être mes yeux !

Acteur 2 :Je t’ai prévenu mais t’as pas esquivé !

Acteur 1 :Esquiver avec un débile de 90 kg sur le dos j’aimerais t’y voir moi !

Léon :Euh, ca ne vous dérange pas si …

Réalisateur :Et après on s’étonne de voir les jeux sortir en retard, mais avec ce genre de contretemps faut pas s’étonner !Allez embarquez les !

Les gars de la sécurité prennent les acteurs par la peau du c… et les sortent de la scène

Léon :Bon, allons-y…

Léon entre dans le hall du commissariat, juste quand Claire en sort après avoir débloqué de nombreuses portes grâce au passe donné par le policier.

Léon :Eh ben, c’est pas miteux ici !On se croirait plutôt dans un musée !
Bon quelle porte choisir ?Allons y méthodiquement !Amstramgram…

Finalement, il « décide » de prendre la 1ere porte a gauche .

Léon :Rien d’intéressant ici, mais il y a un guichet qui communique avec la pièce d’a coté.J’arrive a voir une silhouette, il faut que j’y aille absolument !

Il passe la porte suivante, puis découvre un homme allongé sur le sol…

Léon :Il est mort, oh, mais alors ca fait….un rival de moins pour ma promotion !Youpiiiiiiii !

Il avance, puis entend un bruit de souffle au plafond.

Léon :oh, quel monstre !Un cerveau a l’air libre , c’est encore une allusion de Capcom pour me faire comprendre mon QI peu élevé ca?Franchement ca devient énervant !Et une langue de gigantesque !Et Claire qui n’est pas la pour voir cette merveille !

Le monstre libère ses crocs du plafond et se laisse tomber sur le sol…mauvaise réception car il tombe tête la 1ere et reste étourdit quelques instants au sol…

Réalisateur ;qu’on m’amène le responsable du coordinateur des mouvements du lickers attaché, et aussi deux kilos de dynamite !

Léon :Il faut en profiter !Courage, fuyons !

Il passe encore la porte , puis arrive dans un couloir, qu’il franchit pour ensuite monter des escaliers, et arriver devant trois statues.
Il lit l’inscription et commence a remarquer des traces sur le sol de la taille de la base des statues….



Léon :Hmmmm, si, je met les statues dessus, un piège se déclenchera !Je ne tomberais pas dans le panneau !De plus, je n’ai pas été engagé comme déménageur…

Il accède a un autre couloir et entre dans un bureau avec écrit sur la porte : S.T.A.R.S

Léon :Stars ?J’ai apparemment trouvé mon bureau !Je fait partie de l’élite et suis une Star !

Il entre et découvre des bureaux en fouillis total…

Léon :Lequel est le mien ?Je prends le plus gros, la !

Il se dirige vers le bureau de Wesker et s’assoie dans le siège, les pieds sur le bureau…

Léon :Tiens, une photo !Oh, pas mal ! « Rebecca Chambers », elle me plait cette petite !

Mais Claire elle, explore toujours et finit par arriver devant la porte du bureau d’Irons, elle entre…et découvre un bureau avec un femme dessus le ventre couvert de sang, et le siège retourné.Elle s’approche…au moment ou elle est a 50cm du bureau, le siège se retourne brusquement…

Irons :SURPRIIIIIIIIIIIISE !

Claire :Ahhhh !

Irons : Vous ne vous attendiez pas, hein avouez !

Claire :Vous etes fou ?Qu’est ce qui vous prend de faire ca !

Irons :Eh oh c’est mon bureau ici alors j’y fait ce que je veux !Qui etes vous ?

Claire :Je…

Irons :Non, ne me dites pas, vous finirez comme les autres de toutes facon !

Claire :Faudrait savoir !Vous etes qui ?

Irons :Brian Irons, chef de la police de Raccoon !

Claire (désignant le cadavre) :Et…elle ?

Irons :C’était la fille du maire, je devais la protéger mais j’ai échoué !Elle va se transformer en l’une de ces créatures d’ici quelques heures…

Claire :Ouah, ca craint !Y’a pas un moyen d’empêcher ca ?

Irons : Si !Faut juste pas se faire mordre !

Claire :Je veux dire, n’y a t-il, pas moyen d’empêcher la transformation une fois contaminé ?

Irons : Deux même !Soit la décapiter, soit lui tirer une balle dans la tête !

Claire :Vous allez faire quoi ?

Irons :Je sais pas, la décapitation, ca fait bien tradition mais ca éclabousse…

Claire :Mais au fait, comment est-elle morte ?

Irons :Vous savez, la taxidermie c’était pas ma passion…

Claire :Essaie pas d’esquiver la question mon gros !Jm’en fous de ta passion, réponds !

Irons :Je voudrais être seul maintenant.

Claire :Mais…

Irons se retourne donc avec son siège…laissant Claire comprendre qu’elle n’obtiendrait rien de plus pour le moment.

Claire :Oh, une autre porte, hop j’y vais !

Elle traverse un couloir avec des animaux empaillés, puis accède dans une pièce remplie d’objets de collection…

Claire :J’ai entendu des pas !Ca vient de la pièce au fond la !

Elle s’y dirige mais la pièce est plongée dans le noir…

Claire : :doit bien y avoir un interrupteur quelque part, je vais essayer en tâtonnant…

DZINNNNNG !

Claire :Oups !Bon le vase a fini sa carrière !Saleté, je vois rien dans le noir !

Voix sortant du noir :AIE !

Claire :Quoi ?

Voix :Tu m’as foutu un doigt dans l’œil connasse !

Claire :Attends un peu que je trouve l’interrupteur !ah le voilà !

Claire découvre une petite fille debout devant elle qui tente de s’enfuir…elle arrive a lui attraper le bras…

Claire :Eh la on n’insulte pas les gens comme ca sans avoir a en subir les conséquences !Mais dis moi c’est ton anniversaire, ca te fait quel age ?

Enfant :J’ai 12ans !Et c’est pas mon anniversaire, pourquoi vous me dites ca ?

Claire :Ben vu tes fringues je te croyais déguisé !

Enfant :Et toi alors ?Avec ton truc ras les fesses la, tu cherches quoi ?C’est un supplice pour les yeux !

Claire :Mais dit donc tu me cherches toi ?Fais gaffe a toi !Mon frère c’est le plus fort du monde nananère !

Enfant :M’en fout par ce que mes parents c’est des grands scientifiques !

Claire :Mais moi j’ai une moto, et toc !

Réalisateur :Bon je crois que ca suffit !

Claire :Comment tu t’appelles ?

Enfant :Sherry Birkin !

Claire :Moi c’est Claire redfield, tu connais pas mon frère Par hasard ?Je le recherche !

Sherry :non, c’est qui ?

Claire :Chris Redfield.

Sherry :Jamais entendu parler !

Claire :Tu fais quoi ici ?

Sherry :J’essaie de fuir les monstres comme toi !

Claire :Eh tu vas pas recommencer ?Je te conseille de surveiller ce que tu dis si tu tiens a ton arierre-train !

Sherry :Ma mère m’a téléphoné pour me dire de venir ici.

Claire :Elle est ou ?

Sherry :Elle m’a dit qu’elle bossait sur un truc nommé le « Jivaï russe ».

Claire :Et ton père ?

Sherry :Lui aussi !

Claire :Bon, tu viens avec moi, on va s’en sortir, tu verras y’a un flic avec un bel insigne de police qu’on pourra voir !

Sherry :Tu crois que tu vas m’appâter avec des trucs brillants ?J’ai 12ans cocotte !

Claire :Allez, viens quoi !

Sherry :Nan, y’a un monstre qui m’en veut personnellement, je l’entends souvent!

A ce moment, on entend un terrible rugissement…

Claire :comme par hasard…

Sherry :Tu vois ?

Claire :Me prends pas pour une conne, j’ai bien vu que ca venait de ton dictaphone dans ta poche !

Sherry :Eh, t’es pas aussi débile que t’en a l’air !Finalement je vais peut-etre te suivre, mais plus tard, la j’ai a faire !Salut !

Sherry s’enfuit en courant et Claire n’as pas le temps de la rattraper, elle revient donc sur ses pas, le bureau d’irons est vide…

Claire :Ou qu’il est passé lui ?Si il trouve la gamine avant moi j’imagine le pire !

Claire parcours tout le commissariat a le recherche de Sherry…

Claire :C’est dingue on trouve de tout ici !Des pierres de couleurs, des clés, mais pas ce que je recherche :Ni mon frère ni la gamine !Sherry ?Youhouuuuuu !

Elle finit par arriver devant le bureau des STARS…

Claire :Qui sait ?si y’a pas la gamine je trouverais des infos sur mon frère avec de la chance !

Claire entre sans voir Léon qui dort sur le bureau…

Claire :SHERRY ?TU ES LA ?

Léon :(se révéillant)Oui je suis la poulette!

Claire:Tiens t’es la toi!Je ne permet pas de m’appeler comme ca OK?

Léon:Ben toi tu m’as bien appelé “chéri” a l’instant alors je vois pas pourquoi je devrais…

Claire:Je t’arrete tout de suite car…

Léon:Non c’est moi le flic, toi ne peux pas arreter les gens comme ca tu sais!Moi encore moins!

Claire:(déséspéré)Tu sais que tes capacités cérébrales m’avaient manquées?

Léon:On me le dit souvent en plus…

Claire:J’ai trouvé deux personnes:le big boss du coin et une gamine qui s’apelle Sherry.

Léon:Ah, ceci explique cela!

Claire:Et j’ai perdu la gamine!Et pas de nouvelles de mon frere!Ah mais j’avais oublié y’a aussi un flic en bas qui est a l’agonie, tres ennuyant soit-dit en passant!

Léon:Hmmm, un collegue en détresse?J’y vais!

Claire:Cours Forest!

Léon:Forest est mort dans l’incident du manoir c’est pas sympa de salir sa mémoire comme ca!

Claire:Comment tu sais ca toi?

Léon:Ben j’ai lu le script du jeu ,qui résumait aussi le 1er épisode.Ils te l’ont pas donné le jour d’embauche?

Claire:Ben j’ai été recrutée au dernier moment, je remplace une autre fille qui aurait du avoir mon role, une certaine Eliza,mais finalement ils ont tout changé!

Léon:Oui c’est une habitude, j’en ai deja fait les frais tout a l’heure!

Claire:Bon tu avais pas dit que tu partais?

Léon:Ah oui le collegue en détresse:je fonce!

Claire:Non, pas trop, tu as toujours la même couleur je t’assure…

Léon:…euh….quoi?

Claire:Essaie pas de comprendre…T’as deja de la fumée qui te sort des oreilles!

Léon:Oui je sais ca brule!Allez, a plus!

Claire:Vas voir ailleurs si j’y suis!

Léon part et arrive une autre issue que celle que Claire avait empruntée vers le policier bléssé…

Léon:Salut, ah enfin un collegue en vie!Ca devient rare ici!

Policier:Ah, tu dois etre le nouveau venu, Léon? On dirait que ta fete de bienvenue a été annulée…

Léon:Bande d’enfoirés!Je vois des confettis partout ici des petits chapeaux, avouez plutot que vous avez vidé toutes les bouteilles avant que j’arrive!

Policier:…euh…tu devrais chercher des survivants…

Léon:J’en ai dehja trouvé une…Claire Redfield…

Policier:Ne me dis pas qu’elle arrive?

Léon:Mais non, pourquoi tu transpires tout d’un coup ca va?

Policier:Nan, j’ai juste un peu chaud…

Léon:En plus y’a pas la clim’ ici?Saletés de conditions de travail!

Policier:Alez, va remplir ta mission, tu dois aider des éventuels survivants….vas!

Léon:OK, salut!

Léon sort, en prenant soin de voler au passage un clé sur le bureau du policier.
Claire fouille le bureau des STARS pour trouver des indices…elle finit par tomber sur le journal de Chris


Claire:Eh ben, comme ca sur le bureau, tout le monde peut lire ses confidences, c’est sacré un journal intime!Voyons ce qu’il dit, oh c’est rédigé par chapitres!
1)Jill
2)Rebecca
3)Ma vie
4)Divers
Essayons 4)Mavie, alors, oh il parle de moi, blablablabla, Ouais bref il s’est cassé en Europe!Le salaud!Bon alors faut que je retrouve Sherry!Je vais retourner dans le bureau du fou, peut-etre y serat-il?Mieux vaut ses infos que pas d’infos du tout!

Claire est de retour dans le bureau d’Irons, elle remarque que les pierres qu’elle a trouvé semblent s’emboiter dans un tableau derierre le bureau d’Irons.

Claire:Oh, un passage s’ouvre!Un ascenseur!Allez je me lance!

A ce moment Sherry arrive dans la piece…

Sherry :Claire!

Claire:Ah te revoila, tu sais que je t’ai cherché partout toi?

Sherry:Maintenant oui!

Claire:(soupire)Eh ben avec toi tes parents n’ont pas tiré le bon numéro!

Sherry:Tu allais te barrer sans moi?

Claire:En un mot:Oui!

Sherry:Lacheuse!

Claire:J’ai deja assez perdu de temps a te chercher en hurlanr ton nom, alors maintenant faut que je pense a sauver ma peau…

Sherry:Mais je suis la!On y va ensemble?

Claire:Attends, on ne sait jamais, je vais y aller d’abord pour sécuriser la zone, je reviens te chercher quand tout sera sur.Si je ne suis pas de retour dans 10minutes, attends plus longtemps!

Que Claire va elle découvrir en prenant l’ascenseur?
Qu’est vraiment le “Jivaï Russe”?
Comment et pourquoi des parents comme ceux de Sherry peuvent-ils abandonner leur enfant dans une situation pareille?
Ou est passé Irons?
Vais-je enfin décider de ne plus vous poser ce genre de questions a la con?


Vous le saurez en découvrant le prochain épisode!(Si y’en a que ca intéresse toujours!)










Episode III :Le début de la fin.



Claire utilise donc l’ascenseur, laissant Courageusement Sherry a la merci du premier danger venu…l’ascenseur descend et fini par s’arreter.Changement de décor, Claire est désormais dans un couloir fait de pierre et éclairé par des torches…

Claire :Un passage secret, je m’en doutais !En tout cas j’aimerais pas habiter ici, c’est humide, et ca fait assez moyen-ageux comme ambiance !

Pendant ce temps, a quelques metres de la, Irons est en grande difficulté dans une piece voisine…

Irons :Mais qui etesz vous ?Stoopppppp !

Monstre dont on ne voit que le dos et un gros œil sur le bras(On va l’appeler terrible monstre OK ?) :Grrrrrr !

Irons :N’approches pas saleté !

Terrible monstre :Grrouuuuaaahhhh !

Le monstre crée un mini-monstre qui se dirige vers Irons…

Irons :C’est quoi cette petite merde ?

Terrible monstre :Oh, c’est moi que je l’ai crée a partir de moi, je vais l’apeller…..Mini-moi !

Irons :Mais tu parles !

Terrible monstre :Eh merde !…euh…grouaaaaahhhhhhhh !

Le mini-monstre s’introduit dans la bouche d’Irons, a ce moment, Claire entre dans la piece(le bruit l’a intriguée)et le Gros monstre a disparu !

Claire :Super le passage secret !Bon rendez moi la fille !

Irons :Vous ne pourrez jamais prouver que je suis le pere !Et puis c’était convenu que je…

Claire :Quoi ?

Irons :Oh pardon, c’est un reflexe quand une femme me parle d’enfant…

Claire :Vous n’avez pas vu Sherry ?

Irons :La fille de Birkin ?Non !Mais son pere rode partout et détruit mon commissariat !

Claire :Pourquoi il fait ca?Sherry m’a dit qu’il bossait !

Irons :Ne fais pas comme si tu ne le savais pas sale espionne !

Claire :Moi une espionne ?Vous etes vraiment porté sur la bouteille ma parole !

Irons :Umbrella t’as envoyé pour récupérer le « Jivaï Russe », mais je ne te laisserais pas faire !

Claire :Sherry m’en a parlé, c’est quoi ?

Irons :Tu ne le sauras pas sale curieuse, Umbrella a ruiné ma vie mais…

Claire : Vu les documents que j’ai trouvé dans ce batiment elle peut-etre ruiné votre vie mais cependant enrichi votre compte en banque sale pourri !

Irons :…Je vais y rester mais toi avant moi !Saches avant de mourir que Birkin est le créateur du « Jivaï Russe », un arme biologique révolutionnaire qui permet aux gens de devenir une armée de zombie sans cervelle !

Claire : « Jivaï Russe » !L’aurait pas pu construire Américain ce type la ?Ou est passé le patriotisme je vous le demande ?

Soudain, Irons commence a se tordre de douleur

Irons :Mon ventre, ca bruuule !

Claire :Pour les brulures d’estomac en général moi je prends un médicament bien sympa qui s’apelle…

Irons :Ta gueule, laisses moi crever dignement !

Claire :Hmmmm, ce sera dur…

Irons :Ahhhhhhhhh…

Le mini-monstre sort par le ventre de Irons(en lui coupant le reste du corps en deux par la même occasion)

Claire :Quelle horreur !Un si beau costume réduit en cet état, si c’est pas malheureux !

Claire appercoit une trappe sur le sol et y descend, elle se retrouve face avec un autre monstre bien plus gros …

Claire :Voyons, comment vaincre ce tas de chair ?Le pistolet trouvé dans la bagnole va enfin m’etre utile !

Au bout de 10 minutes, Claire a raison du monstre…

Claire :Voyons ce qu’il y a plus loin…une echelle.Bon, je retourne chercher Sherry ou pas ?Elle risque de m’encombrer !OK j’y vais t’as gagné saleté de conscience !

Claire retrouve Sherry devant l’ascenseur , la ou elle l’avait abandonné…enfin laissée…

Claire :Tu vas bien ?

Sherry :Tu es revenue me chercher !

Claire :Réponds a ma question !

Sherry :Oui ca va !

Sherry fonce se blottir dans les bras de Claire…

Claire :(a elle-même)Incroyable, c’est a cause de son pere si tout ca est arrivé !C’est lui l’inventeur du « Jivaï Russe » !

Sherry :Ca va ?Tu as l’air boulversée.

Claire :Oui, c’est normal apres ce que je viens de voir !

Sherry :Quoi ?

Claire :Un superbe costume transformé en chiffons en quelques secondes !Affreux, j’ai encore en tete l’image des lambeaux de tissus !Quel gachis !Je retrouverais le salaud qui a fait ca, je le traduirais en justice et il paiera pour ce crime !

Sherry :C’est vrai tu vas faire tout ca ?

Claire :Non j’ai dit ca sous le coup de la colere, en fait je vais juste me contenter de le tuer…

Sherry :Et c’est qui le coupable ?Tu l’as vu ?

Claire :Ben c’était un mini-monstre trop mignon !Faudrait que j’en trouve un comme ca en peluche, c’est trop chou !

Sherry :Toi t’as eu une enfance solitaire a ce que je vois !

Claire :Je t’en pose des questions ?Apparement toi aussi vu tes fringues et ta tronche a 12ans, c’est vraiment que tu sors d’une autre époque !

Sherry :Eh calmes toi Miss « je cherche mon frere dans le vide » !Sinon j’apelle mes parents !

Claire :Avec quoi ?

Sherry :Mon portable !Ca fait plusieurs jours que je survis en me faisant livrer des pizzas, tu crois quoi ?

Claire :J’hallucine !Files le moi !

Sherry :Dis moi le mot magique d’abord !

Claire : « moi le mot magique d’abord »

Sherry :OK tu l’as dit je te le prete !

Claire :Bon, j’essaie le numéro de chez moi !……..Ahh……ca répond pas c’est bien ma veine !

Sherry :Essaie un autre numéro.

Claire :Mais je les connais pas par cœur !Faudrait appeler quelqu’un , n’importe qui !Trouves moi un numéro !

Sherry :La sur la pharmacie y’a le numéro du siège social d’umbrella !

Claire :Qui sait ?De toutes facon je n’ai pas le choix…

Voix du téléphone :Bonjour…

Claire :Bonjour, je suis…

Voix du téléphone :…vous etes bien sur le répondeur automatique du siege social d’umbrella, ce service vous dera facturé 0 ,75€/minute…

Claire :Ahhh, nan j’le crois pas !C’est pas vrai !Vous pouvez pas me faire ca !

Voix du téléphone :Pour connaître les nouveautés pharmaceutiques Umbrella, vous n’avez qu’a faire le *1* sur votre clavier téléphonique ; pour connaître les conditions d’embauche, vous n’avez qu’a faire le *2* ; pour savoir la vérité sur l’incident de Racoonn-City, vous n’avez qu’a faire le*3* ; pour savoir si un de vos proches fait partie des personnes éliminées par nos soins, vous n’avez qu’a faire le *4*, Si vous voulez devenir président directeur général de Umbrella corporation, vous n’avez qu’a faire le con.

Claire :J’en sais pas plus, je raccroche !

Sherry :On va mourir !Mamannnnnnnnnnn !

Claire :Ah, mais que je suis conne !

Sherry :C’est toi qui l’as dit ……mais je confirme !

Claire :J’ai encore dans ma poche le numéro, de ce gars qui m’a dragué l’autre soir !Il est chiant mais s’il est notre dernier espoir…Allo ?

Gars :Ouais ?

Claire :Salut c’est moi, tu te rapelle l’autre soir ?

Gars :écoute Ginette, c’était une erreur, je prefererais qu’on en reste la !

Claire :Euh…c’est Claire ?C’est qui Ginette ?

Gars :Oh salut Claire comment ca va ?Ginette,, c’est euh…Mon garagiste !

Claire :Je vois…tu peux venir me prendre a Raccoon ?

Gars :Mais je te prends ou tu veux chérie…

Claire :Mais non espece d’obsédé !Je veux dire venir me chercher !

Gars :Eh bien en fait je…

A ce moment, la ligne est coupée, Claire ne peut plus entendre que le désolant « Tuuuut….tuutttt » du téléphone.

Sherry :Plus de crédit !J’aurais pas du téléphoner a ma copine hier soir !

Claire :On va pas y arriver, on s’en sortira pas…..c’est fini.

Sherry :A moins que le gars ne te rappelle ?

Claire :Mais oui tu as raison !

A 150 km de la…

Gars : Elle me raccroche a la gueule en plus !Non mais je ne suis pas son chien !C’est pas moi qui la rapellerais le 1er, ca lui apprendra !

De retour a Raccoon

Claire :Oui, je suis sure qu’il va rappeler !

Retrouvons Léon, qui a passé une bonne heure a trouver dans quelle serrure va sa clé avec un cœur dessus(ca l’a motivé !).Il est exténué quand il trouve enfin…

Léon :Pas trop tot !Allez, voyons ce qui se cache derierre cette charmante porte…Quoi ?un simple couloir ?Je vois pas l’interet d’utiliser une clé cœur pour arriver ici !Je suis vraiment decu !Je m’attendais au vestiaire des filles ou un truc dans le genre !
Bon, essayons cette porte !Fermée !Bon, ben y’a plus qu’a utiliser ces escaliers pour descendre…

Léon descend donc et atterrit au sous-sol du commissariat, Léon voit la porte indiquant « PARKING », il est fou de joie a l’idée d’avoir trouvé un moyen de sortir.Il entre donc mais a peine a t-il fait deux pas que des balles viennent s’écraser a ses pieds…

Léon :Qui me lance des balles de tennis dessus dans un moment pareil ?Vraiment pas drole !

Puis c’est des balles de revolver qui font de même !
Une tres jolie femme avec une robe rouge apparaît, c’est elle qui vient de tirer.


Tres jolie femme :Oh, désolé !Je croyais que vous etiez un de ces zombies !

Léon :éh oh !faudrait voir pour des lunettes vous !

Tres jolie femme :En général faut plutot des lunettes pour voir !Et puis avouez que votre visage peut preter a confusion !

Léon :Charmant !Je suis Léon S.Kennedy , et c’est mon 1er jour en tant que flic ici.Qui etes vous ?

Tres jolie femme :Ada Wong.

Léon :Et que faites vous ici ?

Ada :je cherche mon petit copain John, un scientifique, il a disparu il y a peu…

Léon :(tout bas)Putain elle a un copain !Dommage elle est bien roulée !

Ada :Vous dites ?

Léon : …euh …que c’est dommage que les voitures ne puissent pas rouler…Mais pourquoi chercher un Scientifique dans un commissariat ? C’est débile !

Ada :Un certain Ben, un reporter est dans le coin, je pense qu’il pourra m’en dire plus sur tout ca.

Léon :allons-y !

Ada :Il est derierre cette porte…

Léon :Ada je vous confirme que vous devriez porter des lunettes, ce que vous me montrez la c’est un camion !

Ada, Evidemment connard, le camion est devant la porte !Il faut le bouger, aidez moi !

Léon :A deux vous croyez qu’on va arriver a faire avancer ce fourgon blindé ?

Ada :Pas de problemes c’est dans le script !

Tout deux poussent de toutes leur forces, mais…rien a faire, le camion n’a a peine bougé que d’1cm !

Léon :Qu’est ce que je disais !C’est impossible !

Ada :Je crois plutot que ces crétins du Staff Technique ont oublié de dessérer le frein a main !

Staff technique : Désolé, voilà qui est fait !

Ada :Allez on retente le coup !

Léon :Hmpfffff.Ca marche !

Ada :ca roule !J’ai encore jamais vu un camion qui marche !

Léon :impensable !J’ai trouvé plus débile que moi !

Ada :Vite !Allons voir Ben !

Léon et Ada utilisent donc la porte pour arriver dans un nouveau couloir.Ada part a une vitesse incroyable, laissant Léon seul.

Léon :Ada !Attendez !Ahh, pourquoi personne ne m’écoute jamais ?

Léon avance, voit un 1ere porte puis une seconde, il décide d’emprunter la 2eme.

Léon :Les geôles du commissariat !Eh ben elles sont pas nombreuses !Il y a si peu de criminels ici ?

Plus loin il voit un homme dormir dans une des cellules


Léon :Vous devez etre Ben ?Allez levez vous !La sentence a été rendue, je vais vous la donner !

Ben :Non, pitié pas la mort!

Léon :Nan, j’déconnais !Je sais meme pas pourquoi vous etes la !

Ben :Enfoiré !Ca vous amuse ?Faut dire que j’ai même pas percuté la connerie alors que je me suis moi-même enfermé ici !

A ce moment, Ada arrive et rejoint les deux hommes…


Ada :Ben !Que savez vous a propos du « Jivaï Russe » ?

Léon :Vous permettez ?C’est moi le flic !J’avais d’ailleurs deja commencé l’interrogatoire !Je sai mieux m’y prendre que vous cher madame ! Ben !Que savez vous a propos du « Jivaï Russe » ?

Ben :Rien, et même si je le savais je vous le dirais pas !C’est trop risqué !Je sais pas si je peux vous faire confiance !

Léon :Mais…je viens juste de réaliser…Ada, vous en deviez pas le questionner sur John ?

Ada:…Ah..Oui…euh, conaissez vous un scientifique nommé John ?

Ben :M’en fous !

Ada :Voilà c’est fait !

Léon :Je veux que vous nous disiez tout !

Ben :tout !

Léon :Ok merci votre aide nous aura été tres précieuse !

Réalisateur :Ca va ca suffit avec cette blague elle a deja été remptabilisé alors stop !

Léon :Je crois qu’on va devoir vous abandonner ici Ben si vous ne coopérez pas plus…

Ben :Vas-y c’est moi qu’ai la clé mon pote !Ici je suis en sécurité, surtout vu que le Monstre dont on ne voit que le dos et un gros œil sur le bras rode partout !

Ben :Fuyez !Vous allez l’attirer ici !

Léon :Pourquoi ?

Ada :Qui se ressemble s’assemble c’est bien connu !

Ben :exactement !

Léon :Vous mon gars vous avez de la chance d’etre en prison sinon je vous y aurai fait jeter !

Ada :Comment fuir cet endroit ?

Ben :Y’a un chenil pas loin, utilisez la trappe a coté et fuyez !

Léon :Oh, voilà un levier pour soulever la trappe, j’en ai de la chance !

Ada s’enfuit une nouvelle fois, montrant l’impuissance de Léon a montrer son autorité, Lui va vers la fameuse Trappe, il se retrouve dans des égouts, monte des escaliers et commence a etre habitué a tout ces couloirs.

Léon :Alors qu’y a t-il ici ?deux portes , un rideau de fer, voyons la 1ere porte…

Léon entre

Léon :Le gars qui a concu tout ca devait aimer les machines a écrire et les coffres, ca fait au moins les 10emes que je vois !Rien de plus qui vaille le coup, essayons l’autre porte…

Léon resort et emprunte l’autre porte..

Léon :Une porte, une serrure avec des trous et des inscriptions :fou, cavalier, ect…Comprends pas !

Il resort de la piece et croise Ada…

Léon :C’est pas bien de s’enfuir comme ca !

Ada :Un conduit d’aération : !Aidez moi et je pourrais y accéder !Je vais monter sur vos épaules..

Ada est donc debout sur Léon, un pied sur chacune de ses épaules…

Léon :(levant la tête)Huummmmmm…

Ada :Quoi ?

Léon :Non, rien, prenez votre temps….

Ada passe par le conduit d’aération, de l’autre coté elle trouve des munitions et une clé , elle revient pour les lancer a Léon :

Ada :Je ne peux pas revenir, c’est trop haut, j’y avais pas pensé !

Léon :Moi non plus !

Ada :Bon, je vous lance ce que j’ai trouvé !

Léon :…………..

Ada :Vous avez tout recu ?

Léon :Oui, je pense qu’on peut dire ca, la clé dans le front et les munitions entre les jambes !Vous avez de la force dites moi !

Ada :Ooohh, désolé, vraiment !

Léon : Si plus tard je ne peux pas avoir de gosses je saurais qui attaquer en justice !

Ada :J’ai dit désolé, ca va y’a pas mort d’homme !

Léon :Bon, oublions ca, j’ai trouvé un drole de truc avec des trous pres d’une porte fermée vers moi…

Ada :Oui, j’ai vu ca aussi, il doit y avoir des pions spéciaux cachés quelque part qui débloqueront cette serrure !

Léon :Mais ca peut etre n’importe ou !C’est petit en plus !

Ada :Bon, Moi je vais esayer de trouver un autre chemin, a plus tard !

Léon :Non, attendez !Pourquoi c’est toujours moi qui me retrouve seul ?

Comment Léon va t-il faire pour trouver des pions si petits dans un univers si vaste ?
Reverra t-il Ada un jour ?
Que deviennent Sherry et Claire ?
Pourquoi tout le monde semble t-il tenir tant au « Jivaï Russe » ?
Va t-on enfin pouvoir découvrir la véritable identité du Monstre dont on ne voit que le dos et un gros œil sur le bras ?


Vous le découvrirez avec un peu de chance bientôt dans le prochain épisode!






EPISODE IV :REVELATION DE l’INCIDENT




Claire attend toujours avec Sherry le coup de téléphone…

Claire :Bon, ca fait quinze minutes qu’on attend, je crois que c’est foutu !

Sherry :Je veux revoir mes parents !

Claire :Bon, viens avec moi, j’ai trouvé un chemin en bas…

Claire et Sherry prennent l’ascenseur et utilisent l’échelle trouvée par Claire auparavant…

Claire :Mais on dirait l’entrée des égouts !

Sherry :Ouahhh, ca refoule !

Claire : Oui, j’hésite a faire demi-tour….

A ce moment, le « Monstre dont on ne voit que le dos et un gros œil sur le bras »(ou terrible monstre) apparaît sur une passerelle quelques metres au dessus de Claire et Sherry, il les regarde et continue a avancer avec une barre de fer dans le main.

Claire :Cours !

Claire et Sherry passent une porte et se retrouvent dans les égouts, Sherry est aspiré par un courant d’eau qui coule par une trappe, elle est emportée et passe par la trappe a cause de sa petite taille…

Claire :SHERRRRYYYYYYYYYYYYYYY !

Sherry se retrouve dans l’eau, elle avance, traverse quelques pieces avant d’arriver dans une piece remplie d’ordures…

Sherry :Oh là !Entre ce paquet de Nouilles vide et ce vieux Spot rouillé :Une médaille !

Sherry avance mais au moment ou elle va attraper la médaille le sole se dérobe et elle tombe un étage plus bas, elle s’évanouit a cause de la chute, bien que les ordures aient- atténuées le choc.
A ce moment, le fameux Monstre dont on ne voit que le dos et un gros œil sur le bras arrive pres d’elle.


Terrible monstre :Sherry, il faut que tu saches…JE SUIS TON PERE !Merde elle dort, bon tant pis ca faisait bien cette réplique je trouve…

Réalisateur :Fermes la tu ne sais plus parler !

Terrible monstre :Grouuuuahhhhhh !

Pendant ce temps, Claire essaye toutes les portes pour retrouver Sherry

Claire :Oh, des araignées géantes !Et je n’ai pas de bombes insecticide géante !Allez je cours et j’esquive !

Claire avance, passe une porte puis se retrouve avec un pistolet tendu dans sa direction, tenu par une femme scientifique(elle a une blouse donc bon…on le suppose)

Femme :Ah, une autre espionne envoyée par Umbrella !

Claire :Mais c’est pas vrai c’est marqué sur mon front ou quoi ?Vous etes la 2eme a me dire ca !Je ne suis pas une espionne !Je recherche mon frere !

Femme :Dans les égouts ?Votre frere est une tortue Ninja ?

Claire :Non, mais il aime bien les pizzas !Mais pourquoi vous me menacez avec ca ?

Femme :Vous mentez !Vous venez pour le « Jivaï Russe » !Mais vous ne l’aurez jamais !C’est tout ce que mon mari m’a laissé comme héritage !

Claire :Ouah, ca craint !Mais je le veux pas ce truc !Je sais a peine ce que c’est !Il paraît que ca peut transformer un homme normal en zombie ?

Femme :Oui, presque plus aucune capacité cérébrale !

Claire :Oh, j’ai pércé le mystere de la naissance de Léon !

Femme :C’est qui ca ?Votre complice ?

Claire :Non un flic.Bon laissez moi passer je dois retrouver une gamine !

Femme :Je ne comprends rien a tout ce que vous dites, du charabia !

Claire :Y’a une gamine avec moi que j’ai perdue suite a un accident, faut que je la retrouve !La pauvre n’a plus que moi, ses parents l’ont lachement abandonné et bossent sur…mais vous avez bien dit que votre mari vous a légué le « Jivaï Russe » ?L’a t-il crée ?

Femme :Oui pourquoi ?

Claire :Mais alors c’est votre fille que je recherche !Sherry est en danger !

Femme :Vous ne croyez pas si bien dire !William, son, pere va vouloir la trouver pour se reproduire !

Claire :Un cas d’inceste !Madame permettez moi de vous dire que c’est une honte !Je ne laisserais pas faire un chose pareille !

Femme :Vous n’avez rien compris, laissez moi vous expliquez ce qui s’est passé…Je suis Anette Birkin…c’était il y a peu…Mon mari est le créateur du « Jivaï Russe », lui et moi sommes employés par Umbrella.Sa création était sa fierté, l’œuvre de toute sa vie, et un jour Umbrella a décidé de le lui reprendre…

CETTE SCENE EST UN FLASH-BACK QUE SE REMEMORE ANETTE

Dans la piece d’un labo d’umbrella de raccoon…

William :Mon « Jivaï Russe », tu es parfait, je t’aime, tu représente tout pour moi, je ne peux pas vivre sans toi…tu es mon soleil qui illumine ma vie et tu…

Anette :Euh tu peux garder un peu de compliment pour moi et ma fille ?

William :Des compliments oui mais pas de l’amour, Le « Jivaï Russe » a le monopole de mon amour !Et puis comment ca « ta fille » ? j’en suis le pere je te rappelle !

Anette :Mouais ca reste a voir, tu sais ce soir la j’étais bourée et t’es pas le seul a l’avoir remarqué …bande de sales profiteurs !Faudrait faire un test un de ces quatre pour en etre sur !

William :Tu veux nous laisser moi et mon « Jivaï Russe »?

Anette :C’est pathétique !Enfin…

Anette sort de la piece.

William :Bon, j’en étais ou ?Tu es la perfection, mon précieux « Jivaï Russe », personne ne pourra jamais t’éloigner de moi…

A ce moment, deux commandos envoyés par Umbrella pénétrent dans la piece…

Soldat #1 :Docteur, nous sommes venus pour collecter les échantillons du « Jivaï Russe ».

William : Désolé, mais je ne vas pas vous laisser prendre le travail de toute ma vie…

Comme William les menace avec son pistolet, il prend la mallette d’échantillon et recule, il fait tomber un pot par terre, et le 2eme soldat lui tire dessus, William est transpércé par une douzaines de balles de mitraillette…

Soldat #1 :Arrete !Tu pourrais abimer les éChantillons !Et apres on va encore se faire engueuler !

Le soldat #2 se saisit de la mallette…

Soldat #2 :Ok, c’est bon, on y va !

Les soldats se retirent avec la malette, laissant William a l’agonie…Quelques instants apres, Anette arrive alertée par le bruit…

Anette :William…oh, non !Tiens bon chéri, je vais chercher de quoi m’occuper de tes blessures, reste ici !

William :Ou veux tu que j’ailles dans cet état conasse ?

Anette va chercher de quoi le soigner, mais William a deja décidé de son sort, il tient dans sa main un échantillon de « Jivaï Russe », il se l’injecte, sachant que c’est sa derniere chance de survie pour se venger d’Umbrella…

William, sous l’effet du Jivaï Russe, a muté et s’est transformé en affreux monstre doté d’une force surhumaine…il ratrappe les commandos d’Umbrella qui étaient en train des se replier et les massacre tous, a l’exeption d’un seul qui a miraculeusement pu s’en tirer : « Huncle »

Nous savons donc enfin qui est le Monstre dont on ne voit que le dos et un gros œil sur le bras !

FIN DU FLASH-BACK

Claire :Il s’est lui même injécté le « Jivaï Russe » ?

Anette :Vous avez écouté mon histoire ou quoi ?

Claire :Eh ben, quelle histoire…

Anette :Oui, on pourrait en faire un livre ou un film…

Claire :Mais il faut sauver Sherry, allez par la, et moi par ici !

Anette s’en va vers la direction d’ou vient Claire, et Claire avance du coté opposé, passe sur une paserelle, puis atterrit dans un grand couloir :une porte métallique est fermée, Claire appuie sur l’interrupteur pour l’ouvrir, elle apercoit Sherry sur des ordures, Claire avance mais un crocodile géant saute vers elle, la forcant a rebrousser chemin dans le couloir, mais la bete la suit…

Claire :Aie !Cette bestiole a des dents presque aussi grandes que moi !Bon, réfléchissons !

Claire apercoit alors une bouteille de gaz sur un mur, elle arrive a la faire tomber par terre, le crocodile qui la suite la met dans sa bouche on ne sait pourquoi et elle n’a plus qu’a tirer pour lui faire exploser la tête !
Elle cours alors vers Sherry toujours inconsciente…


Claire :Sherry ca va ?

Sherry :zzzzzzzzzzzzzzz

Claire :SOLDES FANTASTIQUES SUR LES POUPEES BARBIES !

Sherry :(se reveille)Hein ?…Quoi ?…..Ou ?…..

Claire :Et dire que ca a 12ans !

Claire et Sherry montent une échelle non loin, découvrent une seconde médaille, puis découvrent dérierre une porte un tableau de commande semblant fonctionner avec ces deux médailles .Claire les dépose dessus et La cascade d’eau qui était a coté disparait pour laisser voir une porte …

Claire :Allons-y, la sortie ne doit pas etre loin…

Sherry :J’ai mal au ventre !

Claire :Tu m’étonnes !A part les pizzas t’as du bouffer pas mal de bonbons je suppose en trois jours !Bien fait !

Claire et Sherry traversent un couloir, et finalement arrivent vers un téléphérique qui n’est pas sous tension.

Claire :Génial, on y est presque !La sortie doit etre de l’autre coté !

Sherry :Mais il n’est pas en marche !Donc ca ne nous avance pas !Il faut trouver de quoi le mettre en route !

Claire :Voyons, comment faire ?Il n’y a qu’une personne qui pourrait nous sortir d’une telle situation, il s’agit évidemment de…

MacGaïver :(Sortant de nulle part)Moi !Quel est le probleme ma jolie ?

Claire :Eh ben le téléphérique ne marche pas et il nous faudrait de quoi le mettre en route.

MacGaïver :Je vois, eh bien il suffit tout simplement de relier le systeme élécrtique du téléphérique a ce moteur que vous alimenterez en énérgie en pédalant sur ces deux vélos crevés !

Sherry :Ou bien on décide de faire comme tout le monde et on se contente d’abaisser le levier qui actionne l’alimentation en éléctricité !

Claire :Je choisis la 2eme solution si je transpire trop mon maquillage sera foutu !

MacGaïver :Pffff, solution de facilité !

Claire et Sherry actionnent l’éléctricité et montent dans le téléphérique ? laissant MacGaïver qui disparaît d’ailleurs aussi vite qu’il est apparu…
Elles font démarrer la machine et se retrouvent quelques kilomètres plus loin après un court trajet


Mais retrouvons Léon qui a des problemes a trouver ses pions d’echecs.

Léon :Je les trouverais jamais !Faut que je trouve une autre facon d’ouvrir cette porte !

Léon se rappelle alors avoir apercu un jeu d’échec dans une des salles du commissariat, il court le chercher puis retourne vers la fameuse porte.

Léon :Bon, alors voyons de quelles pieces j’ai besoin…Bon, ca va prendre du temps mais je vais etre obligé de prendre de vraies pieces d’echecs et de les tailler au couteau pour qu’elles rentrent dans les serrures…

Environ 1h30 plus tard…

Léon :Enfin…c’est prêt !Sésame ouvre toi !

La porte s’ouvre alors…Léon arrive vers une autre entrée des égouts, Ada atterrit sur le sol alors qu’elle était dans un conduit d’aération…

Léon :Ah vous voilà !Désormais je ne vous laches plus !

Ada :Mais qu’est-ce que vous avez d’écrit sur le front ? « Raccoon Police key », ca n’y était pas quand on s’est rencontré !

Léon :(enervé)Oui mais une conne m’a balancé une clé sur la gueule avec une sacré force!

Ada :Eh ben !

Léon :Comme vous dites !

Ada :Alors, que fait-on ?

Léon :Deja, vous devez m’écouter, je suis la pour vous aider, c’est mon boulot, et vous vous taillez la route a la moindre occasion !

Ada :Bon, je vais essayer de vous obéir…

Léon :Voilà de quoi vous y forcer !

Léon attrappe le bras d’Ada et y accroche une menotte.

Ada :C’est malin !Ou est la clé ?

Léon :Sur moi !Comme ca vous ne pourrez pas vous barrer sas arrêt sans moi !

Tout deux avancent dans les égouts, descendent avec un ascenseur, puis voient Anette dans un couloir en T.
Ada lui court immédiatement apres


Léon :Ada, revenez !Ah, elle a quand même pu se sauver !J’aurais du attacher la 2eme menotte a mon poignet !

Léon court vers Ada, Anette tire sur Ada mais Léon plonge et prend la balle a la place d’Ada.Anette s’enfuit.

Ada :Léon, cette femme c’était…il faut que je lui parle !

Ada court pour ratrapper Anette, laissant Léon se vider de tout son sang…

Léon :Argggggg….

Léon s’évanouit.
Anette attend Ada vers une passerelle, cette derniere tombe dans le piege et n’a pas le temps de voir Anette qu’elle a deja une arme pointée sur elle…


Anette :Qui etes vous ?Identifiez vous !

Ada :Ada…Ada Wong.

Anette :Ada ?ca me dit quelque chose …C’est le mot de passe qu’utilisait un scientifique du labo du manoir Spencer n’est-ce pas ?

Ada :Comment je le saurais ?J’y ai jamais mis les pieds !

Anette :Sale espionne !Tu es envoyée par Umbrella pour voler le « Jivaï Russe » !

Ada :Une espionne ?Non, voyons, je cherche John !

Anette : Désolé il est mort dans le manoir !

Ada :Ohhh….

Anette : Ah ca calme hein ?Moi j’ai vecu la mêm chose, bien que mon mari ne soit pas encore mort…Mais c’est tout comme…

Ada :Comment ca ?

Anette raconte toute l’histoire du vol du « Jivaï Russe » et de la transformation de William a Ada…

Anette :Donc maintenant c’est une vrai machine a tuer !

Ada se jette sur Anette, lui prend son arme et la fait tomber plus ou moins involontairement de la passerelle…

Ada :Dommage….J’aimais bien ta facon de raconter…

Ada avance, descend une échelle et retrouve Léon

Ada :Ca va ?

Léon :A votre avis ?C’est pas du paint-ball !

Ada :Merci de m’avoir sauvé. J’en ai pas mal appris, je vais vous raconter ca tout en vous faisant un bandage pour essayer d’arrêter l’hémorragie…

Léon :Et vous allez la sortir d’ou votre bande ?

Ada :Apres on pourra partir d’ici, j’ai vu une porte pas loin…

Léon :Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que vous essayez d’éviter la question…

Ada :Mais non, vous vous faites des idées, voilà c’est fait.

Léon :Merci bien !

Léon et Ada arrivent vers la porte a laquelle les symboles posés par Claire et Sherry ont pu donner acces.

Léon :Oh, un téléphérique !Super il est en état de marche !Montons a l’intérieur !

Léon et Ada montent mais a peine le téléphérique s’est-il mis en marche qu’une main monstrueuse passe a travers le toit et manque de les blesser…

Pendant ce temps, Claire et Sherry ont avancé, explorant doucement pour finalement arriver devant un train sur une plate-forme mobile, Claire y dépose l’enfant qui commence a transpirer, elle trouve une clé qu‘elle insere dans un tableau de commande, Une sirène retentit et la plate-forme descend a la vertcicale, Claire et Sherry attendent dans le train la fin de la descente.
Dernière édition par William Birkin le 09 Avr 2006, 15:06, édité 1 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
William Birkin
Extreme Survivor
 
Messages: 1687
Inscrit le: 27 Nov 2003, 16:17
Localisation: Je déménage souvent...

Messagepar William Birkin » 09 Avr 2006, 15:05

Ha ok ca prend pas tout en compte, je met la suite ici:

EPISODE V :TOUT FINI AU CŒUR DE LA OU TOUT A COMMENCE :


Pendant que Sherry perd connaissance, Claire est surprise d’entendre de droles de bruits a l’exterieur sur la plate-forme, de plus la descente s’est brusquement stopée…Claire sort donc du train…

Claire :Bizarre, on n’est bloqué alors que ce n’est pas la fin la trajet, je me retrouve bloqué au milieu de nulle part !Et qu’est-ce que c’est que ce bruit ?

A ce moment apparaît sur le toit du train William, le terrible monstre, qui mute une nouvelle fois, devenant encore plus hideux…

Claire :Ok, et je fais quoi dans ces moments-la ?

Le monstre saute et atterrit a quelques metres de Claire…

Claire :Quelque chose me dit que ce type la recherche l’épreuve de force…

Le monstre commence a avancer vers Claire…elle a beau lui avoir vidé deux chargeurs de pistolet dessus, le monstre n’a pas vraiment l’air affaibli…

Claire :Bon, il n’y a plus qu’une solution, MA BOTTE SECRETE !

A ce moment Claire enleve sa botte et la balance sur la tronche de William, qui ne peut résister a une telle odeur ! Il s’enfuit immédiatement en hurlant a la mort…
Claire retourne dans le train et la plate-forme reprend son trajet pour s’arrêter quelques temps apres.
Claire sort avec Sherry dans les bras toujours dans les pommes…


Claire :Ouah, ca a l’air nickel ici, voyons ces inscriptions : « Umbrella Laboratory ».Doit bien y avoir des médicaments pour Sherry, et une sortie de secours…
A zut la porte de dérriere est fermée…bon alors j’avance…Tiens un badge par terre : « S.T.A.R.S :Enrico Martini », quelqu’un a du faire tomber ca ici…

Claire enmene Sherry dans une piece et l’allonge sur un lit, au moment ou Claire s’en va sherry se reveille.

Sherry :Ah tu m’abandonne encore !

Claire :Mais non, Je vais au contraire chercher de quoi te soigner !

Sherry :Pas a moi, on me la fait pas !Laisses moi ta veste et comme ca je serais sure que tu reviendras !

Claire :Attends ma petite, si tu connaissais son prix t’en pleurerais !Je vais pas risquer d’avoir ton dégueulis dessus !

Sherry :Alors ?

Claire :Allez, tiens prends mais gare a toi si y’a le moindre accroc quand je reviens !

Claire avance et arrive sur une des passerelle du labo, tout est noir et elle appercoit un receptacle pour un fusible.
Elle passe sur une des autres passerelle qu’elles n’a pas empruntées, elle atterrit dans une piece réfrigére…


Claire :Ouah on se les gèle ici !Tiens un fusible !A quoi ca sert de laisser ca a 1 minute de la ou il faut le mettre ?Aucun interet !Allez, je fonce le placer !

Claire va mettre le fusible, l’éléctricité est rétablie et Claire emprunte la derniere passerelle qui lui est inconnue…
Elle ouvre un rideau éléctrique mais libère par la même occasion 2 monstres.


Claire :Ahhhhhhhh !Plus de munitons !

Claire court et entre dans une piece non loin…

Claire :Des munitions quelle chance !Cette aventure est vraiment bien faite !Et des documents, mouais, allons nous occuper de ces monstres…

Claire ressort et tue les monstres, elle peut donc passer et descend par une échelle…

Claire :J’aurais pas aimé bosser ici !Monter et descendre ca a longueur de journée, non merci !Et en plus s’il y a des échantillons a transporter c’est dangereux de faire le trajet d’une main, je te raconte pas la chute !

Arrivée en bas elle découvre une demi-douzaine de cadavres empilés au pied de l’échelle.

Claire :La, qu’est-ce que je disais !

Elle avance et découvre une immense porte blindée qui est la porte de la sortie d’urgence..

Claire :Et comment ca s’ouvre ?Avec un CD ?Tien ca change des clés au moins !Mais c’est ouvert !Bon je me magne de trouver le médicament et on se tire d’ici !

Elle continue son exploration et finit par arriver dans le labo de Birkin…

Claire :Incroyable, dire que tout a commencé ici…une telle catastrophe issue d’un si petit endroit, c’est vraiment…

Zombie :Ouuuuaahhhhhhh….

Claire :Oh, pour une fois que je me mettais a causer sérieusement, faut que vous gâchiez tout !

Apres lui avoir tiré une balle dans la tete, Claire prend une clé et sort du labo pour retrouver Anette qui pointe son arme sur elle encore une fois…

Anette :Que faites vous ici ?Vous venez pour voler le « Jivaï Russe » n’est-ce pas ?L’histoire de Sherry n’était qu’un leurre !Vous ne vouliez que m’éloigner !

Claire :Non, c’est faux !

Anette :Mais j’ai réussi a reconstituer un échantillon de « Jiva¨Russe », et personne ne pourra jamais s’en emparer !

Claire :Gardez le votre truc j’men fous !Y’a Sherry qui a mal au ventre depuis que je l’ai retrouvé dans les égouts !Vous l’avez trop gâtée en bonbons!

Anette :Oh non, William a du lui implanter un embryon !Il faut a tout prix l’empecher d’éclore ou elle se transformera en monstre elle aussi !

Claire :comment faire ?

A ce moment on entend un terrible grognement provenant du couloir d’a coté…

Anette :William !

Anette se dirige vers le couloir et William se retrouve en face d’elle…

Anette :William tu n’es pas mort !

William :Grrouuaahhhhhhhhh !

William donne a Anette un fantastique coup de griffe qui la blesse(mortellement ?), puis il s’en va .
Claire court vers Anette ensanglantée sur le sol…


Anette :William est toujours en vie !

Claire :Je crois que c’est le moins qu’on puisse dire !

Anette :Il devient plus fort apres chaque mutation !Mais vous devez sauver Sherry, par pitié !Voici comment procéder :…ahhhhh..

Claire :Il faut faire : « Ahhhh » ?

Anette :Mais non idiote je souffre !

Claire :Ok je vais m’occuper de ca…Anette restez parmi nous !

Anette :Comment ca « nous » ?Vous etes seule !

Claire :C’est une expression pauvre nulle !

Anette :Dites a Sherry que je suis désolée de ne pas m’etre mieux occupée d’elle, jaurais voulu etre une meilleure mere et je…ahhhhh……

Claire :Attendez vous avez dit quoi avant le coup de la mauvaise mere ?Je note sinon je m’en souviendrais pas…

Anette :……..ahhhhhhh……..

Anette ferme les yeux et tombe sur le sol

Claire :Pfff, n’importe quoi pour pas me répondre !

Claire lit le papier et voit qu’elle doit remonter pour trouver la base du vaccin dans une piece…

Claire :Ben voyons…pourquoi c’est pas en bas ?Surtout que maintenant que j’ai plus qu’une botte ca me fait super mal a un pied !

Claire remonte donc l’échelle et arrive vers la piece en question, elle trouve la base du vaccin et réalise qu’il lui faut a présent redescendre pour former le vaccin grace a une machine située dans le labo de Birkin…

Claire :(énérvée)Attends un peu que tout ca soit fini, j’irais dire deux mots au scénariste moi…

Claire redescend donc pour fabriquer le vaccin, elle a enfin réussi !

Claire :Pas trop tot !Bon j’ai plus qu’a remonter pour aller chercher Sherry, et ensuite redescendre l’échelle avec elle dans les bras !Si on s’en sort je joue au loto !

Claire est de retour la ou elle avait laissé Sherry, qui est endormie ou évanouie…

Claire :Réponds moi !Bon, je vais lui donner le vaccin je suis dans les temps elle sera sauvée !

Réalisateur :Surtout pas !Tu lui donneras au dernier moment dans le train !Lis le script bordel !

Claire :Mais si j’attends trop elle risque d’y passer, elle va se transformer et deviendra un monstre qui bavera sur ma super-veste, alors la pas moyen !

Réalisateur :Ca fait partie du suspense !Allez files avec elle !

Claire :Bon, on est parti !

Claire transporte Sherry dans ses bras, elle est éxténuée mais résiste, lorsque tout d’un coup, alors qu’elles sont sur l’échelle…

Claire :Je n’en peux plus…Je vais lâcher…Non, je dois y arriver, on est a mi-chemin si je ne tient pas le coup on meurt toute les deux…

Les forces de Claire l’ont totalement abandonnée, elle tombe et lâche Sherry, mais par chance elle arrive a se rattraper a un barreau de l’échelle dans un ultime effort…Sherry, elle, tombe dans le vide…

Claire :Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !

Réalisateur :Ah c’est malin !Le script est totalement foutu maintenant !

Claire :Et ma veste aussi !Je le savais j’aurais jamais du lui filer !

Réalisateur :On s’en fout de ta veste !T’as ruiné le scénario !

Claire :Je suis au courant, je suis encore plus dégouté que vous !C’est moi qui me suis tapé des allers retour pour ce putain de vaccin et j’ai même pas pu l’utiliser !

Claire descend et arrive enfin en bas.La elle découvre Sherry toujours évanouie mais sans une égratignure !

Claire :Pas possible !Mais comment… ?

Claire réalise alors que Sherry est tombée sur les cadavres des précédentes victimes du même accident, ce qui a amorti sa chute…

Claire :Je confirme, je jouerais au loto !

Claire avance avec Sherry sur le dos, jusqu'à la fameuse porte blindée qui se referme immédiatement deriere elles, elles entrent, traversent une grande salle remplie de tube et utilisent l’ascenseur qui les mènent jusqu’au train.Claire dépose Sherry sur un banc dans le train et se repose quelques instants…

Mais n’oublions pas Léon et Ada qui sont attaqués…

Léon : Ahhh, c’est quoi ca ?

Ada :qu’est-ce que j’en sais ?Tirez dessus !

Léon et Ada tirent sur la main qui tente de les blesser et qui finit par saigner si fort que son propriétaire décide de se retirer..

Ada :C’était juste !

Léon :Et en plus maintenant y’a des trous sur le toit et j’ai froid !Quel monstre sans pitié !

Léon et Ada arrivent a destination et descendent du téléphérique, il découvrent alors la plate-forme empruntée juste avant par Claire et Sherry, ils la mettent en marche et montent dans le train…

Léon :J’ignore ou cela nous mènera mais je vous promets qu’on s’en sortira !

Ada :Ca va votre blessure ?

Léon :Bien mieux, mais j’ai encore mal, il me faudrait un massage je crois…

Ada : Désolé je ne suis pas née de la derniere pluie !

Léon :ca valait le coup d’etre tenté !

A ce moment la même main que dans le téléphérique transperce la paroi du train et blesse grièvement Ada…

Léon :Ada !Allongez vouis ici je sors voir ce qui se passe !

Léon sort est se retrouve face a William…

Léon :Alors c’est toi qui a crée tout ce foutoir ici ?Franchement y’a pas de quoi etre fier !

William :Houuahhhhhhhh !

Léon :change pas de sujet !C’est le bordel partout dans la ville par ta faute !

William s’approche de lui…

Léon :Tiens prends ca !

Léon lui tires dessus mais cela n’affecte pas le moins du monde William…

Léon :Ah, ca me gratte le pied, pas pratique dans un moment pareil !

Léon approche donc sa main vers sa chaussure pour se gratter…William l’observe et croit a une attaque identique a celle de Claire…

William :Ah non, pas deux fois ca c’est vraiment pas humain !

Léon :Ah, tu vois que tu peux parler normalement quand tu articules !

William s’est déjà enfui craignant la terrible attaque…

Léon :Enfin un qui voit qui est le patron !

Léon retourne dans le train qui est arrivé a destination.

Ada :Ahh, j’ai trop mal je ne peux pas marcher…

Léon :Ben pourtant c’est a l’épaule que vous etes bléssée !

Ada :Fermez la et portez moi ….Sans en profiter je commence a vous connaître sale vicieux !

Léon porte Ada et la dépose sur le même lit ou Claire avait déposée Sherry

Ada :Abandonnez moi ici, je ne ferais que vous ralentir !

Léon :Qu’est ce que vous dites ? Vous arretez pas de vous enfuir et c’est moi qui ai du mal a vous suivre !

Ada :Oui mais la j’ai un handicap !

Léon :Exact…Nous allons nous en sortir je vous le promet !Je vais trouver la sortie et je reviens vous chercher.

Ada :Léon, vous savez, je sais que je ne pourrais plus aimer quelqu’un !

Léon :Eh meeerde !

Ada :Mais vous je tient vraiment a vous, je ne voudrais pas vous perdre …

Léon : Ne vous inquiétez pas, on va y arriver !

Ada :Vous etes vraiment gentil…

Léon :Merci, reposez vous…

Léon sort donc et fouille tout, le labo pour trouver la sortie, il se rend compte que la porte blindée bloque la sortie et cherche alors le CD qui permet de l’ouvrir…il finit par le trouver dans une piece remplie d’appareil scientifiques…

Léon :Super !Je n’ai plus qu’a aller chercher Ada et on part de cet enfer !

Léon sort de la piece et Anette est la a le menacer avec son pistolet…

Léon :Bonjour, je suis Léon S.Kennedy et c’est mon premier jour en tant que flic dans cette…

Anette :Je sais qui vous etes, vous étiez avec cette jeune fille que j’ai rencontrée tout a l’heure…

Léon :Ada ?

Anette :Non, une autre !

Léon :Ah, Claire !J’ai tellement de femmes avec moi !

Anette :Et ou est cette espionne, Ada ?

Léon :Ada, une espionne ?

Anette :Vous etes vraiment tres naïf !

Léon :Pourquoi totu le monde me dit ca ?Faudra que je cherche un jour dans le dico ce que ca veut dire…

Anette :Elle est envoyée par Umbrella pour voler le « Jivaï Russe » !Jamais je ne laisserais faire ca !

Léon :Même pas vrai !Elle cherche son copain John !

Anette :Bon, je vais vous faire un cours de rattrapage pour que vous compreniez, enfin comprendre est un bien grand mot pour vous …

Léon :Super j’adore les histoires !

Anette :Ada s’est débrouillée pour devenir la petite-amie de John, afin d’en savoir plus sur les recherches…Elle ne l’aimait pas du tout !

Léon :Yaouuuuu !

Anette :Je ne vois le bon coté de la chose !

Léon :Ca veut dire que j’ai toutes mes chances !

Soudain le laboratoire tremble de partout et une poutre tombe du plafond sur Anette, la laissant évanouie sur le sol…Léon lui subtilise le « Jivaï Russe » et sort du couloir , mais lorsqu’il est au milieu de la passerelle…

Ada :Léon…

Léon :Ada, vous arrivez a marcher !

Ada le menace avec son pistolet

Ada :Donnez moi le « Jivaï Russe » Léon !

Léon :Je n’arrive pas a y croire !Non, pas vous !

Ada :J’ai tout fait pour ne plus vous avoir dans mon chemin et ne pas avoir a vous éliminer pourtant !Je vous fuyais, vous disais de me laisser mais vous n’avez pas voulu m’écouter !

Léon :Alors Anette avait tout compris, c’est elle qui avait raison…

Ada :Ah !

Ada viens de se faire tirer dessus par Anette qui s’effondre ensuite, en pronnoncant ses derniers mots…

Anette :….. « Ji »…… « Jivaï Russe »…

Ada est bléssée et tombe de la passerelle, elle tombe dans le vide mais Léon la rattrape in extremis par la main…

Ada :Léon…

Léon :Argg….Mon bras….

Ada :Faut dire qu’on a pas de chance !Vous me rattrapez le bras dont l ‘épaule est bléssée avec votre bras bléssé aussi !

Léon :On va y arriver…

Ada :Non, c’est fini pour moi…

Léon :Ne dites pas ca !J’ai promis que je nous sortirais d’ici

Ada :Léon…j’aurais vraiment voulu venir avec vous…sortir d’ici …et arrêter tout ca…

Léon : « Tout ca » quoi ?

Ada :Faut vraiment que vous gâchiez tout, même les moments les plus dramatiques !

Léon :Ben vous avez qu’a etre plus précise aussi ca veut rien dire ce que vous veniez de me dire !

Ada :Oh, vous allez me lâcher oui ?

Léon :Ok !J’aurais pourtant tout fait pour vous sauver !

Léon lâche alors Ada qui tombe dans le vide…

Ada :aaaaaaaaaaaaaahhhh……….

Léon réalise alors seulement la chose…

Léon :Nonnnnnnnn !Pourquoi ?Pourquoi la vie est-elle si cruelle ?Pourquoi m’enlever la seule femme qui semblait tenir a moi ?Tout ca a cause de ce foutu « Jivaï Russe » !La voilà la cause de tout ces morts !Voila ce que j’en fait !

Léon jette alors le « Jivaï Russe » par dessus la passerelle sous le coup de la colère …Il observe le cadavre d’Anette et le pistolet d’Ada au sol, elle l’avait laché apres s’etre fait tirer dessus…

Léon :Vide, le chargeur est vide !Elle n’avait aucune intention de me tuer !Nonnnnnnnnnnnnnnn !

Léon est a genoux sur la passerelle, complétement démoli…

Léon :J’y était presque…on était a deux doigts de s’en sortir…Mais je n’ai pas été assez fort….

Soudain une voix enregistré résonne dans tout le laboratoire :

Haut-parleur : Le systeme d ’auto-destruction a été enclenché, tout les employés doivent se rendrent immédiatement vers la sortie de secours pour l’évacuation…

Léon :Je n’ai plus beaucoup de temps…

Léon descend par l’échelle, utilise le CD pour ouvrir la porte blindée et se retrouve dans la piece aux tubes, il avance quand le haut-parleur fait une nouvelle annonce :

Haut-parleur :5 minutes avant explosion….

Léon :Faut faire vite !Vite j’apelle l’ascenseur !

Léon a appelé l’ascenseur mais William surgit en détruisant des toles, il barre donc le chemin a Léon…

Léon :Moins de 4min50 pour le tuer et descendre en ascenseur…Je relève le défi !

Léon tire une bonne dizaine de balles ce qui a pour effet de faire muter William une fois de plus !

Léon :Il a l’air plus affreux a chaque fois …et plus fort aussi !

William saute partout et charge Léon qui ne se laisse cependant pas faire, juste avant le coup de garce, Léon dit a William :

Léon :Eh, Queeny !Take this !

Réaliasteur :Quel est l’imbécile qui lui a fait lire le scénario de RE0 ?Cet idiot a tout mélangé !

Léon :Voilà qui est fait, il me reste 3min30 !Et voilà l’ascenseur !

Léon prend l’ascenseur et arrive non loin du train…

Léon :Ou aller ?Gauche ?Droite ?Allez, il ne me reste que 1min30 !Allez a droite !…Aie !

Léon vient de se cogner dans le mur situé a droite, car en fait il ne pouvait aller qu’a gauche…

Léon :Bon, comme ca au moins je suis sur de ne pas me tromper !

Léon arrive et apercoit le train qui commence a démarrer…Claire qui est entre deux wagons lui fait signe de se depecher…

Claire :Léon, Vite, magnes toi, vite !

Comme Claire est pas vraiment douée, elle manque de se faire arracher la tete par un mur car elle la passait trop sur le coté…
Léon arrive a monter dans le train, juste a temps car tout s’écroule derierre lui…


Claire :Oh mon dieu, tu y es arrivé !

Léon :Oui, mais tu peux m’appeler Léon tu sais…et Sherry ?

Claire :Oui, essayons le vaccin…

Léon :Quel vaccin ?

Claire :Ah, c’est que tu débarques sur le navire toi…

Léon :On est pas dans un train ?

Claire :t’occupes !Sherry a été inféctée par le « Jivaï Russe » !

Léon :Alors, elle va s’en sortir ?

Claire :J’en sais rien, en tout cas j’espere bien…

[/i]Claire administre le vaccin a Sherry…C’est le début de l’attente…SUSPENSE !

Léon : Alors ?

Claire : Allez Sherry, reveilles toi, par pitié réveille toi !

Léon :Eh ben tu t’y es accroché a cette petite !Remarque dans une situation pareille ca crée des liens !

Claire :Non, c’est juste qu’elle a éteint son portable et elle est la seule a avoir le code PIN !Si elle ne se reveille pas je ne pourrais pas appeler le numéro d’urgence gratuit !

Léon :Ah, OK !Allez reveilles toit petit houistiti !

Claire :Tu peux etre doux quand tu le veut !

Léon :Non, elle me fait vraiment penser a un houistiti !

Claire :Ca m’étonnait aussi !

[i]Sherry ouvre enfin les yeux…


Sherry :Claire, ou suis-je ?

Léon :Ca a marché !

Claire :Oh, tout va bien aller maintenant, ne t’inquietes pas Sherry!

Sherry :Merci Claire !T’as vu j’ai même pas abîmée ta veste !

Claire :(lui arrachant la veste)Encore heureux !

Léon :C’est fini…

Claire :Non !

Léon :Tu dit ca juste pour me contredire ou c’est fondé ?

Claire :Il faut que je retrouve mon frere !

Léon :C’est vrai, ce n’est que le début…surtout avec cet objectif t’en as pour longtemps !

Léon s’isole vers le poste de pilotage…

Léon :Adieu…Ada….

Puis il revient vers Claire et Sherry…

Léon :On s’en est quand même bien sortis je trouve !

Claire :Mais je ne suis pas prete a…

Claire n’a pas le temps de finir sa phrase qu’une alarme retentit, et le haut parleur du train annonce :

Haut-parleur :Attention, processus d’auto-destruction du train enclenché !Tout les wagons vont exploser !

Léon :C’est pas vrai !

Claire :Y’a un drôle de bruit dans l’autre wagon, je vais voir !Reste avec Sherry !

Léon :Ok !

[/i]Claire avance et pénétre dans l’autre wagon, elle y découvre William qui n’a pas encore décidé de mourir, et qui a de nouveau muté !Il ne ressemble plus a rien, ce n’est qu’une masse liquide avec des machoires, des tentacules et des griffes un peu partout qui s’avance vers elle !

Claire :Eh ben y’aurait fallu une photo « avant » et « apres » l’injection, c’est dur a croire !

[i]Claire voit qu’elle gaspille ses munitions sur lui et décide rebrousser chemin car William n’est plus qu’a quelques mètres d’elle, mais la porte menant au wagon ou sont Léon est Sherry est vérouillée.


Claire :(tout en tapant sur la porte)Léon, ouvre la porte et stoppe le train !

Léon :arrête de taper sur la porte en même temps que tu causes j’entends rien !

Claire :Il faut stopper le train et s’enfuir car il va exploser !

Léon :Merci j’avais entendu pour le coup de l’explosion !Mais la cabine de pilotage est fermée comme cette porte !Je ne peux y accéder !

Le monstre gagne toujours du terrain et sort du précédent Wagon, Claire est prisonnière entre les deux wagons.

Claire :Je monte sur le toit !C’est ma seule chance !

Pendant que Claire est pourchassée par les tentacules de William, Léon essaie de résister au monstre qui pénétre dans le wagon ou il est avec Sherry.

Sherry :Ca y est !J’ai réussi !J’ai enlevé la grille de ventilation sur la porte du poste de pilotage je peux m’y faufiler avec ma petite taille !

Léon :Mais que vas tu y faire ?

Sherry :Nous devons stopper le train, je peux le faire !

Léon :Ok on est tous morts !

William continue toujours sa progression, a deux metres de Léon qui apercoit une grille menant sous le train, il s’y glisse pour échapper au monstre…
Sherry est maintenant dans la cabine de pilotage, elle a des centaines des dizaines de boutons devant elle et ne sais pas lequel actionne le freinage d’urgence…


Sherry :Lequel est le bon ?Peut-etre celui-la ? « Destroy all », j’essaye celui-la !

A ce moment, Claire ouvre une trappe depuis le toit pour accéder a la cabine de pilotage…

Claire :Non, surtout pas ca !Sherry, appuie sur celui ci !

Claire lui désigne le bon bouton sur lequel Sherry s’empresse d’appuyer…Le train s’arrete…

Léon :Enfin, je n’aurais pas pu tenir plus longtemps !

Claire et Sherry sont sorties du train…

Claire :Ok , ou es Léon ?Léon ?

Léon :Juste ici, pile a temps !

Claire :Vite, courons !

Claire, Léon et Sherry sortent du tunnel juste quelques secondes avant l’explosion du train et de William qui s’y trouvait…

Claire :Ouf !

Léon :Bravo Sherry !Tu nous a sauvé !

Sherry :Ca ?C’était rien !Je l’avais deja vu faire a la télé !Ah je suis contente !J’ai hate de revoir mes parents !

Claire :…euh….

Léon :…hem hem !…..

Sherry :(limite en transe)Je suis une héroïne !Je suis la meilleure !Tout le monde doit me respecter !Je vais…

PAF !

Sherry :Léon, pourquoi tu m’as giflée ?

Léon : Désolé, tu devenais hystérique !

Claire :Moi j’ai envie de foncer écouter du Francis Lalanne et de voir un film avec Christophe Lambert !

PAF !

Claire :Aie !Mais qu’est-ce qui te prend ?Je n’étais pas hystérique !

Léon :Excuses moi on aurait cru !

Claire :Allez, levez vous !

Léon :Pourquoi tu es si préssée ?Y’a pas le feu !

Claire : Si dans le tunnel là !

Léon :je veux dire pourquoi tu veux deja y aller ?

Claire :Eh !On a un boulot a faire !

Léon :Non, tu ne veux pas dire…

Claire : Si, il faut absolument que j’aille jouer au loto !

FIN !


Avec :

Claire redfield : « Si j’ai réussi ca je peux tout faire dans la vie ! »

Léon S.Kennedy : « Bonjour, je suis Léon S.Kennedy, et c’est mon 1er jour en tant que… »

Sherry Birkin : « Je vais tout dire a mes parents ! »

Ada Wong : « Heureusement que Wesker était la pour me récéptionner ! »

Anette Birkin : « M’en fout aucun d’eux n’a eu le « Jivaï Russe » !C’est un grand blond a lunette qui l’a récupéré !»

William Birkin/Monstre dont on ne voit que le dos et un gros œil sur le bras : « Ca valait le coup de m’injecter mon invention rien que pour voir la gueule de tout le monde en me voyant débarquer ! »

Irons : « Vous savez, la taxidermie, c’était ma passion… »

Flic bléssé : « Tout sauf devoir parler a nouveau avec Claire ! »



Voilà c’est enfin fini !J’espere que ca vous a bien plus, moi je me marre encore devant certains passages.
Il est évident que le « Jivaï Russe » est un terme appartenant exclusivement a William Birkin, toute reproduction est interdite !

Détail inutile donc indispensable :Cette Fanfic compatbilise au total 68 842 caracteres.

Mais je reviendrais avec un autre épisode de RE complètement changé comme je l’ai fait pour celui-ci !



PS:quoi?Y'en a qui ont tout lu?Hé bé :??
Image
Avatar de l’utilisateur
William Birkin
Extreme Survivor
 
Messages: 1687
Inscrit le: 27 Nov 2003, 16:17
Localisation: Je déménage souvent...

RE: Biohazard 2 (enfin presque) [Terminée]

Messagepar Claire Redfield » 28 Avr 2006, 10:27

Excellent vivement la prochaine! Franchement c'est du bon boulot.
Avatar de l’utilisateur
Claire Redfield
Rookie
 
Messages: 130
Inscrit le: 05 Oct 2005, 19:31
Localisation: marseille

RE: Biohazard 2 (enfin presque) [Terminée]

Messagepar William Birkin » 28 Avr 2006, 20:19

Merci t'es bien urbaine....et courageuse d'avoir lu aussi :dent
Image
Avatar de l’utilisateur
William Birkin
Extreme Survivor
 
Messages: 1687
Inscrit le: 27 Nov 2003, 16:17
Localisation: Je déménage souvent...

RE: Biohazard 2 (enfin presque) [Terminée]

Messagepar Hunk » 28 Avr 2006, 21:34

Claire redfield, idem que Marceau. post inutile si pas argumenté.
voir le réglement de l'espace Fanfics.
Dire "c'est bien" est aussi peu constructif que de dire "c'est nul"
ar-gu-men-tez sur ce que vous avez aimé ou pas aimé !
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Webmaster
 
Messages: 11663
Inscrit le: 27 Nov 2003, 20:26
Localisation: Lille

RE: Biohazard 2 (enfin presque) [Terminée]

Messagepar Resident Evil 4 » 16 Juil 2006, 13:39

Trop drôle sutout quand Léon dit que c'est son premier jour. Et quand les gens sont mourrant et qu'on leur demande si ils vont bien.

PS: J'ai tout lu :calin3
Image
Avatar de l’utilisateur
Resident Evil 4
Rookie
 
Messages: 74
Inscrit le: 13 Juil 2006, 15:32
Localisation: Travers, Neuchâtel, Suisse


Retourner vers fanfics

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité