[SERIE T.V.] Walking Dead

Re: [SERIE T.V.] Walking Dead

Messagepar Grem » 13 Sep 2017, 19:31

Jill a écrit:Pour parler de la comparaison entre la bande-dessinée et la série télévisée, j'imagine que tu as lu la version papier avant de t'attaquer à la version live, n'est-ce pas ?

Perdu Jill :p

J'ai découvert Walking Dead avec les 6 premières saisons. Ensuite, je me suis intéressé à l'univers et j'ai commencé par le premier jeu vidéo Telltale, puis j'ai rattrapé mon temps perdu sur la BD. Je n'ai pas tout lu de la bande-dessinée (j'ai zappé quelques passages à Alexandria principalement), mais suffisamment pour m'en faire une bonne idée et pour comparer avec la série TV.

Le problème avec ton raisonnement, c'est qu'il faudrait exclusivement regarder la série TV pour être surpris. La BD est déjà bien en avance par rapport à la série alors, forcément, tu finis par savoir les grandes lignes de ce que seront les prochains épisodes/saisons.
Ça empêche surtout l'adaptation télévisuelle de jouir d'une plus grande liberté artistique.

Je reprends le cas Negan, mais on sent que ce perso a eu un impact tellement important dans la BD que sa version TV se devait d'être importante. Or, le perso ne donne pas la même impression et n'a pas le même charisme. Du coup, tu as l'impression que les scénaristes sont obligés de traîner ce perso comme un boulet et d'en faire des tonnes alors qu'une grande partie des spectateurs veut simplement qu'il se fasse buter par Rick et sa bande. C'est dans ce genre de situation que l'adaptation a ses limites. Mais on trouve d'autres exemples dans les anciennes saisons également.

A de très rares moments, la série TV peut modifier un événement ou un personnage et le rendre meilleur que la BD. Je pense au traitement de Shane durant la saison 2 ou les autres cannibales de la saison 5. Mais sinon c'est souvent raté selon moi. Quand ils prennent de la liberté, parfois ça s'accorde mal avec la série. Je pense au CDC dans la saison 1 qui détonnait beaucoup trop avec l'univers.

Au moins avec Fear, on sait pas à quoi s'attendre et les scénaristes peuvent aller où ils veulent sans trop se soucier de la cohérence avec le matériau de base. C'est en ça que c'est intéressant.
Par exemple, pour la saison 3, dans le genre perso tordu et fascinant, tu as Troy Otto que je trouve infiniment plus intéressant que le Negan TV.

J'avais bien aimé la série TV originale jusque là, mais j'ai simplement pas accroché du tout à ce début de saison 7. Celà dit, les saisons 4 et 6 avaient aussi des trucs qui m’agaçaient.

Mais attention, je suis pas en train de dire forcément que la BD est supérieure en tout point, ce genre de conneries. Je dis juste que la BD peut s'avérer être un boulet pour la série TV par moment.
La BD commence sérieusement à tourner en rond aussi et j'ai du mal à voir comment Kirkman pourrait faire pour relancer l'intérêt pour sa série.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
 
Messages: 2380
Inscrit le: 15 Fév 2004, 00:40
Localisation: Brest

"THE WALKING DEAD"

Messagepar Jill » 14 Sep 2017, 10:14

Grem a écrit:J'ai découvert Walking Dead avec les 6 premières saisons. Ensuite, je me suis intéressé à l'univers et j'ai commencé par le premier jeu vidéo Telltale, puis j'ai rattrapé mon temps perdu sur la BD. Je n'ai pas tout lu de la bande-dessinée (j'ai zappé quelques passages à Alexandria principalement), mais suffisamment pour m'en faire une bonne idée et pour comparer avec la série TV.

Dans ce cas, ton raisonnement ne tient pas la route. Pourquoi diable parles-tu du fait que la série télévisée se base sur la bande-dessinée si tu n'avais jamais lu un passage ? Pourquoi mentionner que la série télévisée enlève toute surprise car on sait déjà tout ce qui va se passer ?
Tu as visionné la série, six saisons, avant de lire les comics. Donc, tu n'aurais jamais du avoir ce genre de comparaison livres/séries.
Maintenant, si tu es en avance sur la bande-dessinée, comme je le disais, il ne fallait pas t'y intéresser. Ainsi, tu aurais gardé l'effet de surprise lors du passage en live des différentes histoires des livres. ;)

Grem a écrit:Le problème avec ton raisonnement, c'est qu'il faudrait exclusivement regarder la série TV pour être surpris.

Pas du tout.
Je dis juste qu'il ne faut pas jouer la déception lorsqu'on découvre la version télévisée d'une œuvre vu que ça reste, plus ou moins, une retranscription fidèle de la bande-dessinée.
Mais j'ai compris ce que tu veux : Une série télévisée qui n'a de "Walking Dead", que le titre. D'où ton intérêt pour cette découverte qu'est "Fear The Walking Dead".

Grem a écrit:La BD est déjà bien en avance par rapport à la série alors, forcément, tu finis par savoir les grandes lignes de ce que seront les prochains épisodes/saisons.

Sauf pour ma part.
Je me fiche que la bande-dessinée ai beaucoup d'avance vu qu'elle ne m'intéresse pas pour l'instant. Elle peut avoir toute l'avance du monde et même, ce finir cette année, que je ne vais pas me jeter dessus comme une morte de faim parce que je veux absolument savoir maintenant comment ça se termine pour ne pas avoir du retard avec les fans...
La terre continuera de tourner et ce même si les comics sont terminés et la série télévisée, toujours en chantier. Il n'y a pas le feu. ;)


Grem a écrit:Ça empêche surtout l'adaptation télévisuelle de jouir d'une plus grande liberté artistique.

Je reprends le cas Negan, mais on sent que ce perso a eu un impact tellement important dans la BD que sa version TV se devait d'être importante. Or, le perso ne donne pas la même impression et n'a pas le même charisme.

Il faudrait savoir.
Tu ne sembles pas apprécier le fait que la série télévisée se calque sur la bande-dessinée, qu'elle ne possède pas une plus grande liberté artistique et pourtant, tu rechignes sur le fait que le Negan live n'est pas une copie de sa version papier. :lol

Grem a écrit:A de très rares moments, la série TV peut modifier un événement ou un personnage et le rendre meilleur que la BD. Je pense au traitement de Shane durant la saison 2 ou les autres cannibales de la saison 5. Mais sinon c'est souvent raté selon moi.

C'est une question de point de vue.
Comme toi, je trouve le personnage de Shane plus intéressant dans la série télévisée que dans sa version bouquin. Seulement, je préfère vraiment une adaptation fidèle que tout un tas de background des personnages exclusif à leurs versions télé. Pour moi, modifier le traitement d'un personnage lorsqu'il passe d'un livre à une série, c'est honteux. Shane et Carol auraient du mourir dés la première saison.
Je le redis, j'ai bien aimé la version télévisée de Shane et sa sale tronche de c*****d, tout comme ce qu'ils ont fait du personnage de Carol et même, le Gouverneur. Mais quelque part, ce genre de choix m'énerve. Bien sûr, version télévisée d'une œuvre ne veut pas forcément dire un copier/coller, mais pour moi, si. Il faut que ça le soit.
En parlant de Shane, heureusement que l'écriture du personnage a été avorter. Car de ce que j'avais compris, lors de sa scène de mort, il aurait du faire comprendre à Rick qu'il avait fait exprès de se comporter comme ça envers lui. En fait, il aurait du lui dire des choses comme :
"Ton gamin va devenir le mien et je baiserai ta femme !"
Puis, lorsqu'il se serait fait poignardé par Rick, il lui aurait quelque chose comme :
"Voilà. C'est ça que j'attendais de toi !"
Rick aurait alors compris que Shane avait fait exprès d'endosser l'étiquette d'un meurtrier pour aider Rick à s'endurcir. Ainsi, il deviendrait enfin un bon chef de groupe auquel Shane pouvait léguer sans hésitation, son petit groupe de survivant.
Un traitement comme ça du personnage aurait été magistral, génial ! J'aurais sans doute apprécié, mais... ça serait resté à l'opposé de sa version comics, ce qui, au final, m'aurait bien emmerdé. :p

Grem a écrit:Quand ils prennent de la liberté, parfois ça s'accorde mal avec la série. Je pense au CDC dans la saison 1 qui détonnait beaucoup trop avec l'univers.

Pour ça, je trouve que c'est pardonnable. Je veux dire que l'idée du CDC, c'était au tout début de la naissance de la série. A cette époque et comme la réalisation ne savait pas encore s'ils allaient rester fidèle aux livres ou s'en éloigner complétement, ils ont prit le pari avec ce passage au CDC.
En plus, le fait qu'il y a ce coté scientifique dans le dernier épisode, avec la question de comment est apparu ce virus, c'était pas mal. Dans la bande-dessinée, je crois que la question du pourquoi du comment n'est jamais abordée. En série télé, la réalisation a essayé un truc avant d'abandonner l'idée.
Mais bon, c'est sûr que le CDC... je recherche toujours ce passage dans les tomes. :lol
Tout comme je n'arrive pas à trouver le personnage de Renaud/Daryl. :lol5

Grem a écrit:Au moins avec Fear, on sait pas à quoi s'attendre et les scénaristes peuvent aller où ils veulent sans trop se soucier de la cohérence avec le matériau de base.

Ouais ben attention à ne pas faire n'importe quoi. Attention à ne pas créer des incohérences avec ces grandes sœurs (série et bouquins).

Grem a écrit:Mais attention, je suis pas en train de dire forcément que la BD est supérieure en tout point, ce genre de conneries. Je dis juste que la BD peut s'avérer être un boulet pour la série TV par moment.
La BD commence sérieusement à tourner en rond aussi et j'ai du mal à voir comment Kirkman pourrait faire pour relancer l'intérêt pour sa série.

Pour moi, les bouquins comme la série tourne en rond depuis un moment. Depuis la fin de l'ère Gouverneur et l'abandon de la prison.
On quitte un lieu après avoir perdu 1/2 personnages, on tombe sur 2/3 nouveaux. On découvre un nouveau lieu, on perd un personnage. On fait la guerre contre un ennemi, on perd un ou deux personnages et on en récupère 2/3 nouveaux au passages.
Enfin, je ne me plains pas de cette lassitude car j'en suis habituée via mes séries du genre Tokusatsu. :^^
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1101
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: [SERIE T.V.] Walking Dead

Messagepar Grem » 14 Sep 2017, 11:01

Jill a écrit:Donc, tu n'aurais jamais du avoir ce genre de comparaison livres/séries.
Maintenant, si tu es en avance sur la bande-dessinée, comme je le disais, il ne fallait pas t'y intéresser

C'est exactement ce que je disais : selon toi, il faudrait ne pas lire la BD pour apprécier la série télé.

Je trouve ça idiot. Tu choisis de regarder ce qui te plais. Il n'y a pas de règles pour apprécier les deux.
Puis j'ai envie de dire : on fait ce qu'on veut, quoi.

Mais ça n'empêche pas d'avoir l'esprit critique et de donner son avis sur la manière dont les scénaristes se débrouillent pour adapter la série télé en se basant sur la BD.

Je dis pas que Walking Dead est une série de merde parce qu'elle se base sur la BD. Je dis simplement qu'une adaptation peut montrer ses limites rapidement. Comme c'est le cas avec la saison 7.

Dans ce cas, ton raisonnement ne tient pas la route. Pourquoi diable parles-tu du fait que la série télévisée se base sur la bande-dessinée si tu n'avais jamais lu un passage ? Pourquoi mentionner que la série télévisée enlève toute surprise car on sait déjà tout ce qui va se passer ?

Je dis ça à partir du moment où j'ai commencé à m'intéresser à la BD. Donc à partir de la saison 7 (même un petit peu avant, à la fin de la saison 6) . J'avais maté d'une traite l'année dernière toute la série pendant 2 semaines :dent
Donc en fin de compte, j'ai découvert la BD que peu de temps après la série TV.

Et rétrospectivement, en évaluant la série après avoir lu la BD, on peut malgré tout se rendre compte de ce qui n'allait pas lors des premières saisons.
Et Je n'ai pas eu besoin de lire la BD pour me rendre compte que le CDC dans la saison 1 clochait et paraissait à l'ouest par rapport aux épisodes précédents. Ou encore le traitement d'Andrea dans la saison 3 qui m'a paru géré avec les pieds.

Tu ne sembles pas apprécier le fait que la série télévisée se calque sur la bande-dessinée, qu'elle ne possède pas une plus grande liberté artistique et pourtant, tu rechignes sur le fait que le Negan live n'est pas une copie de sa version papier.

Tu n'as pas compris ce que je voulais dire.

Que Negan soit différent ne me gène pas. Ce qui me gène c'est que les scénaristes veulent absolument le rendre aussi important que dans la BD alors qu'il n'a pas la même carrure. Ils auraient très bien pu le buter en milieu de saison 7 voyant que la sauce ne prenait pas.

Mais j'ai compris ce que tu veux : Une série télévisée qui n'a de "Walking Dead", que le titre. D'où ton intérêt pour cette découverte qu'est "Fear The Walking Dead".

Euh.....non :??

Kirkman a créé un univers. Après dans cet univers tu peux très bien avoir d'autres histoires et d'autres personnages. Fear reprends des éléments ou thèmes de la série principale, ça reste tout à fait pertinent. Ça n'a pas de Walking Dead que le nom.

Ouais ben attention à ne pas faire n'importe quoi. Attention à ne pas créer des incohérences avec ces grandes sœurs (série et bouquins).

Justement avec Fear, les bases importantes sont respectées. Pas de problème avec ça. Après ce sont d'autres situations, d'autres personnages et d'autres lieux. Ce qui est très bien.

Ma critique se basait plutôt sur la comparaison avec Fear The Walking Dead, pas avec la Bande-dessinée. Je disais juste que l'avantage de Fear était de ne pas se calquer sur la BD car ça leur permettait d'être plus libre pour raconter leurs histoires. En aucun cas mon précédent post avait pour but de dire que Walking Dead était nul par rapport à la BD ou de transformer cette conversation en un débat stérile sur les différences entre les deux.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
 
Messages: 2380
Inscrit le: 15 Fév 2004, 00:40
Localisation: Brest

"THE WALKING FEAR"

Messagepar Jill » 14 Sep 2017, 18:20

Grem a écrit:Je trouve ça idiot. Tu choisis de regarder ce qui te plais. Il n'y a pas de règles pour apprécier les deux.
Puis j'ai envie de dire : on fait ce qu'on veut, quoi.

Encore heureux.
Il n'empêche qu'une fois que tu as vu la série télévisée, tu as enchainé vite fait avec la bande-dessinée. A partir de là, tu as dit :
" En fait, le problème avec The Walking Dead c'est que ça se base sur la BD. Du coup, ça enlève toute la surprise. On sait plus ou moins ce qui va se passer. Ils changent des événements ça et là, mais ça me paraît insuffisant pour donner quelque chose d'intéressant. Certaines choses de la BD se retranscrivent mal à l'écran."
A lire ainsi, on dirait que tu critiques le fait que la série ne fait que reprendre les grandes lignes au lieu de partir vers autre chose. A ta façon d'expliquer les choses, tu sembles un peu déçu que tout n'est qu'un copier/coller et ce malgrès les quelques différences scénaristiques.
C'est pour ça que je te disais de ne t'en tenir qu'à un seul format, histoire de garder tout le suspense de la découverte au lieu de prendre de l'avance via les comics et revenir ensuite blaser sur la version télévisée.

Grem a écrit:Je dis pas que Walking Dead est une série de merde parce qu'elle se base sur la BD. Je dis simplement qu'une adaptation peut montrer ses limites rapidement. Comme c'est le cas avec la saison 7.

J'ai compris. Et désolée, mais je ne suis pas de ton avis.
En fait, j'ai trouvé aussi cette saison 7 vraiment décevante. Enfin, je l'ai tout de même préféré à la 2ème qui est pourtant l'une des meilleures, si ce n'est la meilleure selon certains. Comme quoi, tous les gouts sont dans la nature.
Pourtant, la 7ème saison est très intéressante et différente de sa version papier. Je m'explique :
Dans la version papier, on reste concentré sur la relation Rick/Negan avec un Rick tout d'abord dominé, qui reprend le dessus, entre en guerre contre Negan et fini par la gagner cette guerre. Bien sûr, il y a ces moments avec Ezekiel et son Royaume ainsi que ceux avec la Colline, mais Rick est presque toujours présent pendant ces évènements.
Dans la 7ème saison par contre, on nous fait bien comprendre qu'avant d'entrer en guerre contre ce taré, il faut d'abord s'organiser. Car si l'action avait été la même que dans la bande-dessinée, on aurait eu fin à cette guerre à la fin de la 7ème saison, si ce n'est avant, ce qui aurait donné un goût amer. Le spectateur ne connaissant que la série se serait dit que Negan et ses Sauveurs ne sont qu'une menace de plus, sans franchement être plus intéressants et marquant que les ennemis tombés aux mains de Rick et de sa bande.
Là, avec tous les personnages exclusifs à la série (dont Daryl et Sasha) et aux autres qui ne devraient pas être là (Carol et Tara), il fallait bien leur donner de l'importance au lieu de suivre encore et toujours Rick. De plus, ces personnages servent à rencontrer d'autres personnages, d'autres personnes susceptibles de se joindre à eux pour combattre Negan. La saison 7 sert justement à ça.
Je trouve donc que cette saison est intéressante vu quelle essaie de créer quelque chose d'un peu différent des comics. Quelque chose qui devrait te plaire vu que tu recherches la surprise et non le copier/coller.

Grem a écrit:Et Je n'ai pas eu besoin de lire la BD pour me rendre compte que le CDC dans la saison 1 clochait et paraissait à l'ouest par rapport aux épisodes précédents.

Alors là, tu es très fort !
Pour ma part, étant habitué aux épisodes Biohazard où ce coté scientifique a toujours été présent, ainsi qu'à plusieurs films d'horreur de zombies pour la même chose (surtout Day of the Dead), je n'y ai vu que du feu pour cette invention du CDC exclusif à la série télévisée.
Pour moi, l'univers du zombie a toujours eu ces militaires méchants et pas très doués, ces personnages prêt à s'entretuer et bien sûr, ces scientifiques pour nous donner une éventuelle explication sur le fait que des zombies sont apparus.
Le fait qu'il y a eu ce moment via le CDC, je trouvais ça logique et normal.
Pas étonnant que Romero lui même n'aime pas les zombies de The Walking Dead. Mais bon, pour un type qui s'est accaparé le mythe du zombie après l'avoir modifié, c'en est drôle. :lol


Grem a écrit:le traitement d'Andrea dans la saison 3 qui m'a paru géré avec les pieds.

Oh oui !
La blonde de service qui fini par clamser en laissant sa place à une Sasha qui a récupéré une partie de ces compétences et qui a fini elle même par crever alors qu'Andrea est toujours vivante dans la bande-dessinée, les scénaristes ont fait n'importe quoi avec Andrea...
Pourtant, force est de constater que Laurie Holden a remporté plusieurs titres, a obtenu plusieurs récompense pour son rôle, le personnage devait tout de même être apprécié. Si Andrea meure, c'est sans doute parce Holden voulait quitter la série et rejoindre d'autres projets. Après tout, elle a enchainé et continue même d'enchainer des séries et des films.
Donc, le personnage ne nous a pas plu personnellement dans son développement, mais devait tout de même être un bon personnage. Et vu qu'elle m'a laissé un meilleur souvenir que Lori, la femme de Rick, que je n'ai jamais supporté (rien que sa gueule...), le personnage est pour moi une réussite. :lol5


Grem a écrit:Que Negan soit différent ne me gène pas. Ce qui me gène c'est que les scénaristes veulent absolument le rendre aussi important que dans la BD alors qu'il n'a pas la même carrure. Ils auraient très bien pu le buter en milieu de saison 7 voyant que la sauce ne prenait pas.

La même carrure... tu parles de la personnalité du personnage, n'est-ce pas ?
Car si par carrure tu parles de son physique, je reconnais que le Negan des comics est un bœuf contrairement à Jeffrey Dean Morgan mais ça, quelle importance ça peut faire ?
Le Negan de la bande-dessinée a non seulement la puissance mais surtout une intelligence démoniaque.
Le Negan de la série est certes un peu fou, mais cette intelligence est toujours là. Pas besoin d'avoir les muscles qui vont avec.
Après, niveau importance, Negan dans la série a quand même marqué le monde entier dans le premier épisode de la 7ème saison. Comment faire mieux ? Laissons-le avoir sa 8ème saison avant de critiquer sa dizaine d'apparition en live.
De toute façon, Negan, je m'en fiche un peu. C'est Lucille qui m'intéresse. :lol


Grem a écrit:Kirkman a créé un univers. Après dans cet univers tu peux très bien avoir d'autres histoires et d'autres personnages. Fear reprends des éléments ou thèmes de la série principale, ça reste tout à fait pertinent. Ça n'a pas de Walking Dead que le nom.


Ce que je voulais dire, c'est qu'en reprenant le titre "The Walking Dead" pour créer une nouvelle série dérivée et donc, un nouvel univers inconnu car n'existant pas en bande-dessinée, c'est ce que tu recherches.
Ainsi, ce n'est pas une copie de la bande-dessinée pour la télévision. C'est quelque chose de totalement nouveau et ça, ça peut être cool.


Grem a écrit:Justement avec Fear, les bases importantes sont respectées.

A l'heure actuelle, oui.
Allez savoir, avec le temps, la série va peut-être complétement partir en sucette et s'arrêter. Lost, Roswell et les séries dérivées de Stargate SG-1 ont bien commencées et au final, tout le monde en a eu marre et pouf !! Séries terminées.
Je ne souhaite pas de malheur pour Fear the Walking Dead, mais toutes les séries dérivées finissent par être lâcher par les téléspectateurs. Et même des séries originales comme The X-Files et autre Prison Break. De ce que j'ai compris, leurs nouvelles saisons n'ont pas convaincu.
Par contre, je trouve que c'est intelligent d'avoir créer Fear the Walking Dead pendant que the Walking Dead existe encore. Ca créer une série dérivée après que la précédente s'est terminée, pas besoin d'expliquer quelle fonctionnera moins bien que sa grande sœur.
On verra bien avec le temps ce que l'avenir réservera à la série.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1101
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: [SERIE T.V.] Walking Dead

Messagepar brain deimos » 25 Sep 2017, 18:18

Car le coup du "ça se base sur la BD. Du coup, ça enlève toute la surprise. On sait plus ou moins ce qui va se passer.", c'est toi qui l'a voulu. ;)
Moi, je ne connais pour l'instant que la version télévisée et donc, tout ce que je vois, c'est tout ce que je découvre. C'est après que je vais voir en librairie la différence qui existe entre la série et la bande-dessinée. Pour moi, ça n'enlève donc aucune surprise. :wink
Même chose pour les manga : toujours les séries tv avant leurs versions papiers. Certes, à l'époque du Club Dorothée, on n'avait pas le choix que de commencer par les dessins animés, mais même de nos jours, je fonctionne toujours ainsi.
En faisant ainsi, la découverte de la version papier de telle ou telle œuvre me surprend encore plus que si j'avais commencé justement par cette version papier avant de m'attaquer à sa version télévisée.


Je dirais que c'est une question de point de vue.

Je peux prendre ton argument à l'inverse. Si tu commences par les comics, tu vas te spoiler la série et vice versa, si tu commences par la série, tu vas te spoiler les comics.

Tout dépend aussi du consommateur.

Certains, et j'en fais partie, vont privilégier le visionnage d'une oeuvre, quelle qu'elle soit, dans la mesure où les personnages y sont animés, qu'il existe une dimension musicale absente dans les livres, et que cela exacerbe les émotions ressenties. J'ai été maintes fois ému après avoir visionné un film, une série, un anime, etc., alors que je ne ressens aucune émotion particulière lorsque je lis un livre ou un manga/comic. Puisque tu as mentionné Saint Seiya, Jill, je peux faire le parallèle entre l'anime et le manga puisque j'ai suivi la partie "sanctuaire" avec les deux formats. Là où, dans l'anime, je suis entraîné, débordé par un flot d'émotions puissantes, envoûté par les musiques magnifiques, au cours des scénes d'anthologie qui se succèdent (sacrifice de Cassios dans le temple du Lyon, le massacre de Hyoga par le chevalier du Verseau, etc.), dans le manga, je ne ressens rien de particulier.

D'autres consommateurs vont, à l'inverse, opter pour le format textuel d'une oeuvre car cela leur permet de booster (sus aux anglicismes :evil ) leur concentration ou accroître leur culture générale et leur vocabulaire. Chacun voit midi à sa porte mais on ne peut pas reprocher à telle ou telle personne de privilégier un format plutôt qu'un autre.

Et puis, il y a les puristes qui conspuent les hérétiques comme moi qui ont connu la saga avec la série, déclamant à cor et à cri que le format papier est le seul valable puisqu'il représente l'oeuvre originale, et prétextant que la version animée est un copier-coller bâclé de ladite oeuvre originale. :p Foin de ces billevesées, deux formats de narration différents, deux sensations différentes, selon moi.


Concernant Neagan, je ne peux pas comparer ce personnage entre la version papier et la version animée car je ne suis pas allé aussi loin dans le comic.

Je trouve juste ce personnage extrêmement fascinant, très charismatique et c'est avec passion que j'ai suivi attentivement la manière dont le despote s'est approprié le groupe de Rick. Comme dit dans mon post précédent, j'attends la saison 8 avec impatience, attendant de savoir notamment comment les sauveurs vont organiser leurs représailles et comment le groupe de Rick va se préparer pour les contrer. J'espère que nous aurons tout le loisir d'en discuter dans ce topic à ce moment-là. ;)
Avatar de l’utilisateur
brain deimos
Survivor
 
Messages: 263
Inscrit le: 12 Fév 2004, 21:50
Localisation: Besançon Doubs

Re: [SERIE T.V.] Walking Dead

Messagepar Hunk » 25 Sep 2017, 21:18

Negan dans TWD est un peu le Wesker de RE. Un méchant/vilain extrêmement bien pensé / charismatique mais qu'il ne faut pas trop faire durer. Et pour ça, sa fin se doit d'être exemplaire. N'en déplaise à ses / leurs fans. :evil
Si on veut bien sûr, faire triompher le bien sur le mal. :jumper

Des vilains, on en recréera toujours de toute façon, mais j'entends déjà des voix s'élever et me dire que des vilains de cette trempe (comme le Joker) il n'y en pas beaucoup d'inspiration. Et là, je leur donnerai plutôt raison, ce pourquoi, je comprends qu'ils ne souhaitent jamais leur disparition dans une histoire. :angelevil

Quel dilemme !
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Webmaster
 
Messages: 11632
Inscrit le: 27 Nov 2003, 20:26
Localisation: Lille

"THE WALKING DEAD"

Messagepar Jill » 26 Sep 2017, 15:52

brain deimos a écrit:Je peux prendre ton argument à l'inverse. Si tu commences par les comics, tu vas te spoiler la série et vice versa, si tu commences par la série, tu vas te spoiler les comics.

Ce n'est pas vraiment la même chose.
Lorsqu'on commence par le format d'origine d'une saga, la bande-dessinée Walking Dead par exemple et qu'ensuite, on découvre sa version télévisée, on ne peut pas vraiment dire que la bande-dessinée spoil quelque chose. Au contraire, la bande-dessinée EST l'œuvre originale à la base. C'est à travers cette œuvre qu'on y découvre l'univers dans laquelle on se plonge.
Les versions télévisées ou les version animées des manga ne spoil en rien vu que ça reste des produits dérivées dont les spoil existent déjà via leurs versions d'origine.

Attention ! Je ne clame pas haut et fort que seul le format d'origine devrait exister. D'ailleurs, tu as toi même dit dans ton message que deux œuvres = deux versions différentes, deux histoires différentes.
Je dis juste que la version que l'on préfère le plus, comme dans ce cas là la série télévisée de The Walking Dead, n'est pas le format d'origine et ne le sera jamais. Que la version que l'on préfère n'aurait jamais existée sans l'autre.

brain deimos a écrit:Tout dépend aussi du consommateur.

Certains, et j'en fais partie, vont privilégier le visionnage d'une oeuvre, quelle qu'elle soit, dans la mesure où les personnages y sont animés, qu'il existe une dimension musicale absente dans les livres, et que cela exacerbe les émotions ressenties. J'ai été maintes fois ému après avoir visionné un film, une série, un anime, etc., alors que je ne ressens aucune émotion particulière lorsque je lis un livre ou un manga/comic. Puisque tu as mentionné Saint Seiya, Jill, je peux faire le parallèle entre l'anime et le manga puisque j'ai suivi la partie "sanctuaire" avec les deux formats. Là où, dans l'anime, je suis entraîné, débordé par un flot d'émotions puissantes, envoûté par les musiques magnifiques, au cours des scénes d'anthologie qui se succèdent (sacrifice de Cassios dans le temple du Lyon, le massacre de Hyoga par le chevalier du Verseau, etc.), dans le manga, je ne ressens rien de particulier.

C'est normal. Bien qu'il sait faire de beaux discours poignants et touchants, le père Kuru ne sait absolument pas véhiculer des émotions dans son manga, là où la Toei Animation a su "sublimer" son œuvre.
Maintenant, je pourrais dire que la Toei n'a pas respecté le matériel de base avec leurs ajouts de musiques fortes et séquences cultes alors que le manga va à l'essentiel, je pourrais dire aussi qu'avec leurs ajouts de fillers, d'histoires pas toujours intéressantes et intelligentes, sans oublier leurs nombreuses incohérences, ils ont fait un peu n'importe quoi, mais ça serait être une mauvaise langue. :p
Surtout que je préfère l'animé au manga Saint Seiya. Je pense même que le dessin animé est supérieur au manga. Seulement, ça reste un produit dérivé, limite non canonique, dont le manga à lui seul aurait pu se suffire.

Comme tu dis, tout dépend du consommateur qui préfère un format à tel format car l'un lui parle plus que l'autre.

It en est un parfait exemple.
Là où le roman de 1986 est extrêmement flippant, malsain et à la fois humain tellement la relation qui uni le club des ratés est magique, magnifique, on se retrouve avec une version téléfilm de 1990 et le film de 2017 qui, bien qu'ils possèdent aussi de bonnes choses, paraissent bien fade contrairement à sa version papier d'origine.
Certains moments, certaines actions se passent volontiers de mots, de dialogues et de musique (normal il s'agit de bouquins). Et pourtant, lorsqu'on y ajoute tout ça en version live, ce n'est pas aussi fort, aussi puissant émotionnellement.
Pour en revenir vite fait à Saint Seiya, la mort de Shaka face à ses trois anciens compagnons d'armes par exemple, cette scène dont le Gold Saint disparaît dans une page entièrement blanche, symbole de sa divinité, c'était quelque chose de puissant que je trouve complétement loupée dans sa version animée. Maintenant, ça n'engage que moi.
It, le roman, c'est le bien.
Certains vont ressentir plus d'émotions comme de la peur, de la joie, de la colère, de la tristesse et du bonheur, à travers ces quelques... 1500 pages me semble t-il, là où ils vont "vomir" sur les versions live de ce roman qui pourtant contient tout ce dont tu parlais : Des voix, de la musique, des bruitages et tout la clic qui fait la nature de ce format.
Tout comme Saint Seiya, j'ai connu It à travers sa version téléfilm. Pourtant, après ma découverte du roman, force est de constaté que le téléfilm est limite à jeter à la poubelle. Chose dont je ne dirais pas pour Saint Seiya et sa version animée.
Il me reste encore le film de 2017 à découvrir, mais connaissant bien l'univers et la mentalité du bonhomme qu'est King à travers sa plume et ses différents romans, quelque chose me dit que même ce nouveau format ne pourra jamais surpasser l'original.

brain deimos a écrit:Chacun voit midi à sa porte mais on ne peut pas reprocher à telle ou telle personne de privilégier un format plutôt qu'un autre.

Chose que je n'ai absolument pas reproché à Grem. Je lui ai juste dit que je trouvais son discours étrange lorsqu'il disait que la série télévisée de The Walking Dead se basée sur la bande-dessinée.
Ce n'est qu'après que j'ai compris que ce qu'il voulait dire, c'est qu'il aurait préférée une version télévisée totalement différente de la bande-dessinée. Quelque chose comme Fear the Walking Dead par exemple qui reprend le nom, le même titre "Walking Dead", mais qui développe sa propre histoire pour la télévision (sauf si je n'ai toujours pas compris ce qu'essayé de me dire Grem :^^).
Quoi qu'il en soit, en aucun cas, je n'ai reproché quelque chose à Grem.
J'aurais d'ailleurs été mal placé pour critiquer vu que j'ai connu la série télévisée avant la bande-dessinée, contrairement à lui...

brain deimos a écrit:Et puis, il y a les puristes qui conspuent les hérétiques comme moi qui ont connu la saga avec la série, déclamant à cor et à cri que le format papier est le seul valable puisqu'il représente l'oeuvre originale, et prétextant que la version animée est un copier-coller bâclé de ladite oeuvre originale. :p Foin de ces billevesées, deux formats de narration différents, deux sensations différentes, selon moi.

Eh bien, on ne peut pas reprocher qu'une version télévisée d'une œuvre est parfois, souvent même, réalisée pour faire du fric et ce même si l'amour du réalisateur pour le format qu'il adapte est bien présente. Comme je l'ai dit, une série télévisée, comme des jouets, des posters, des cartes à collectionner, des résines, des jeux vidéos etc, reste un "produit dérivée".
Maintenant, il faut savoir reconnaître que sans les versions télévisées, rares sont les œuvres qui arrivent à rencontrer le succès mondial. Evidemment qu'elles rencontrent du succès quand même, mais en n'existant que sous la forme de livres, le succès est beaucoup plus restreint la où la version live va permettre à l'œuvre originale de gagner en popularité et surtout, d'être connu à travers le monde grâce au format "télé" justement.
Sur certaines œuvres, je sais que je me comporte en "puriste" en disant que seul ce format devrait exister et pas l'autre. Mais lorsque je dis ça, c'est lorsque je vois les différences entre les deux versions. Surtout que ces différences font le plus souvent du tort au format d'origine.
Cependant, je sais reconnaître qu'entre un bouquin et un film, il doit obligatoirement y avoir des différences. Après tout, les codes de l'un (le livre) ne peut pas être totalement repris dans l'autre (le film). Les codes d'un bouquin ne fonctionnent pas toujours au cinéma et vice-versa.
Cependant, il faut aussi reconnaître que ces codes qui amènent souvent à des différences entre les deux formats sont parfois totalement stupides. Le cas Abraham par exemple. Ce n'était pas si dur de lui planter une flèche dans l'œil comme dans la bande-dessinée pourtant. Au lieu de ça, c'est quelqu'un d'autre qui a subi ça à sa place. Quand à lui, il...
De même, pourquoi diable avoir donné la personnalité et les compétences de la Andrea des comics à Sasha ? Surtout qu'au final, on sait ce qui est arrivé à Sasha. Tout ça n'aura servi à rien...
Et je ne parle pas du Gouverneur que j'appelle "Freeza" dans les comics qui devient... ben tout le contraire de Freeza dans sa version télé avec même une pointe d'amour dans la saison 4.
Je ne regarde pas Dragon Ball Super, mais je sais que Freeza est de retour. Et vu que les Japonais ont refusés de laisser le manga Dragon Ball mourir en paix, j'ai peur qu'en 2017, ils font de Freeza un nouveau gentil et allié de Kakarotto...

Au final, brain deimos, j'ai compris ton point de vue sur le fait qu'une œuvre et sa version télévisée voulait dire pour toi (comme pour moi), deux histoires différentes.
Avec cet état d'esprit là, j'imagine donc que les histoires narrées dans des romans comme ceux sur Star Wars ou Biohazard par exemple et qui s'avèrent au final êtres des histoires "non canoniques" méritent tout de même lecture, n'est-ce pas ?

Hunk a écrit:Negan dans TWD est un peu le Wesker de RE. Un méchant/vilain extrêmement bien pensé / charismatique mais qu'il ne faut pas trop faire durer.

Alors là, pas du tout !
Le Negan des comics, avec ce qu'on a pu découvrir de lui dans les derniers tomes sortis (voir le dernier), n'est pas comparable à ce bon vieux Bébert. Derrière cette folie semble se cacher quelque chose. Mais bon, je ne spoil pas.
Wesker lui, c'est Freeza de Dragon Ball. Il n'a absolument aucun sentiment, aucun cœur du début de son existence jusqu'à sa fin.

Enfin je suis d'accord avec toi sur un truc : Negan, c'est un bon méchant charismatique.
Et si tu me dis que le Negan dont tu parles, fait en fait référence au Negan pour l'instant peu vu dans la série télévisée, alors oui, je suis encore une fois d'accord avec toi. :lol
On verra bien ce que l'avenir réservera à ce personnage dans sa version live. ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1101
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Précédent

Retourner vers livres, films & séries TV

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron