livres resident evil

Re: "Resident Evil Volume 3 : La Cité des Morts"

Messagepar GTK » 05 Juil 2015, 16:26

Jill a écrit:Sinon, Claire fait aussi allusion à une colocataire qui lui a empruntée sa combinaison de cuir et son casque de moto. Je me demande si cette combinaison ne serait pas celle que l'on peut découvrir en bonus dans Biohazard 2 dans un placard de la chambre noire.
En tout cas, Claire part bien pour Raccoon avec un casque de rechange comme au début de Biohazard 2.
Au moins, l'auteure a été plus cohérente et respectable du code de la sécurité de la route que Capcom via Claire dans Biohazard The Darkside Chronicles.



Sa coloc', va savoir, c'est peut être Elza Walker :miam

Sinon pour l'erreur de date, ça m'a sauté aux yeux, ainsi que le fait que Jill quitte apparemment Raccoon City en même temps que Chris et Barry (mon avis est que la faute revient surtout au fait que RE3 est sorti après ce roman, et qu'elle n'avait donc aucun moyen de savoir ce qui allait suivre, comme pour RE0 en fait, mais je ne me suis pas renseigné plus, faut voir les dates...).
Bon après, déjà dans le premier il y avait des trucs différents par rapport aux jeux (Wesker qui mort réellement, puisque la façon dont il meurt est bien plus "définitive" que dans le jeu, la présence de Trent, les Chimères qui sont des créatures plutôt simiesque alors que dans le jeu, se sont des espèces d'hybride homme-mouche/araignée,...).
Du coup, les incohérences ne me gênent pas trop tant que c'est raccord avec l'histoire des romans. En fait, je préfère même quand une histoire n'est pas simplement un copier-coller, mais exerce quelques changements, ça permet d'envisager des "Et si il s'était passé ça plutôt que ça ?" et d'être surpris malgré une connaissance préalable de l'histoire. (Bon après, ne nous leurrons pas, la date est certainement plus dû à une erreur qu'une volonté réelle de repousser l'épidémie de quelques jours pour on ne sait quelle raison.)

Je viens de finir "La Cité des Morts" à l'instant, et ce n'est pas les incohérences ni même les libertés prises par rapport aux jeux qui me gênent (même si encore aujourd'hui, beaucoup semblent penser à cause de ce roman apparemment que dans le jeu Mr.X en a après Sherry à cause du virus-T qu'elle transporte, et que les Licker sont apparemment des créations du labo de William/Annette, chose démentie dans les deux cas plus tard dans les jeux à venir), c'est juste le stykle de S.D. Perry que je trouve vraiment difficile à supporter sur la longueur...
Je ne sais pas si la faute lui en revient, ou s'il faut blâmer le traducteur, mais je trouve que c'est vraiment simpliste, répétitif (combien de fois les mêmes mots sont réutilisé pour ré-exprimer une idée déjà exprimer...), et les monologue intérieur des personnages ont tendance à me hérissé le poil ! Car on voit clairement que sa personnalité à elle (la romancière) prend le dessus sur la personnalité des personnages.
En plus, j'ai trouvé le passage du labo vraiment expédié à la va-vite
Et il y a quand même une liberté qu'elle s'est permisse de prendre qui m'a vraiment déplu, c'est le fait de rendre Annette complètement folle et pathétique. Dans le jeu, elle est évidemment parano (ça se comprend), mais elle fait quand même preuve de plus de raison que ça. Là on dirait qu'elle massacre le personnage parce que vu qu'elle a travaillé pour Umbrella, c'est forcément une cinglé.

Enfin bref, je lirais quand même la suite car je suis un fanboy et puis ça occupe, mais je trouve ça plutôt mauvais. J'avais apprécié le premier car je l'ai trouvé marrant sur bien des aspects (la façon dont les énigmes sont intégrées à l'histoire, et cette fameuse résolution où Jill décide de tout casser plutôt que de se prendre la tête à résoudre l'énigme ^^ J'ai adoré car c'est le genre de truc qu'on se dit en jeu, "Mais pourquoi ils font pas ça à la place !? C'est plus simple" et autre "Mais passe au dessus de la barrière/voiture bon sang ! Ou a côté, c'est pas difficile!" du genre :p ).
Quant au deuxième, j'avais hâte de le lire puisqu'il s'agit d'une histoire originale, mais j'ai trouvé toute cette histoire ennuyeuse et sans saveur.


Sinon Jill, j'aime toujours autant lire tes avis écrits de la sorte, j'espère que tu vas continuer pour les suivants ^^
Avatar de l’utilisateur
GTK
Rookie
 
Messages: 147
Inscrit le: 29 Juin 2013, 08:52

"Resident Evil Volume 3 : La Cité des Morts"

Messagepar Jill » 06 Juil 2015, 08:08

GTK a écrit:Sa coloc', va savoir, c'est peut être Elza Walker :miam

Pourquoi pas. J'avoue ne pas y avoir songé. D'ailleurs, c'est dommage que Perry n'intègre pas ce personnage dans une histoire d'un des romans.

GTK a écrit:Sinon pour l'erreur de date, ça m'a sauté aux yeux, ainsi que le fait que Jill quitte apparemment Raccoon City en même temps que Chris et Barry (mon avis est que la faute revient surtout au fait que RE3 est sorti après ce roman, et qu'elle n'avait donc aucun moyen de savoir ce qui allait suivre, comme pour RE0 en fait, mais je ne me suis pas renseigné plus, faut voir les dates...).

Je viens de le faire.
La Cité des Morts (Resident Evil 2) est sorti en 1999.
BioHazard 3 The Last Escape, le 12 Novembre 1999 aux Etats-Unis.
On peut donc effectivement dire que c'est normal que les dates de son troisième volume soient incohérentes avec celles des jeux vidéos. Cependant, je ne dirais pas que la faute revient à la sortie de BioHazard 3, mais à Perry de ne pas avoir attendu quelques années de plus avant de pondre ses romans.

GTK a écrit:Je ne sais pas si la faute lui en revient, ou s'il faut blâmer le traducteur, mais je trouve que c'est vraiment simpliste, répétitif (combien de fois les mêmes mots sont réutilisé pour ré-exprimer une idée déjà exprimer...), et les monologue intérieur des personnages ont tendance à me hérissé le poil ! Car on voit clairement que sa personnalité à elle (la romancière) prend le dessus sur la personnalité des personnages.

"Sherry acquiesça"
"Claire acquiesça"
Ca par contre, j'en avais marre.
Après, il est vrai que le bla bla intérieur des personnages est assez limite. Moi aussi je me suis dit qu'à la place de Claire ou Leon, c'était Perry qui s'exprimait. Car parfois, les choses qu'ils se disent, qu'ils pensent ne concordent pas toujours avec leurs personnalités.

GTK a écrit:Sinon Jill, j'aime toujours autant lire tes avis écrits de la sorte, j'espère que tu vas continuer pour les suivants ^^

Bien sûr. Mais ça ne sera pas pour tout de suite.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"Resident Evil volume 4 : Aux Portes de l'Enfer"

Messagepar Jill » 02 Sep 2016, 18:43

Image

- 01/ La couverture :

Rien de spécial à dire à propos de cette couverture. Bien qu'identique aux précédentes, les choix de couleurs choisies sur celle-ci me font préférer les anciennes couvertures à celle-ci.

- 02/ Prologue :

Comme nous en avions parler avec GTK l'année dernière (ça fait déjà plus d'un an que j'avais lu le volume 3 ? :eek2), plus rien d'étonnant à ce que le scénario, les dates et le nombre de victimes ne concordent pas avec celles des jeux vidéo vu que le volume 3, La Cité des Morts, était sorti avant BioHazard 3 The Last Escape aux Etats-Unis.
Je veux dire qu'au début du roman, le nombre de victimes à Raccoon City est de 7200 personnes. L'article d'un journal lui mentionne comme date le 06 Octobre 1998 alors que la ville n'existe plus depuis le 1er Octobre dans les jeux. Enfin, c'est tout de même surprenant à ce que des gens arrivent à sortir de la ville avec 78 survivants au début, puis 142 ensuite.

Perry parle du fait que la ville voisine de Raccoon se nomme "Latham". Encore une nouveauté de sa part ou il a déjà été question de cette ville dans un épisode de la série ?

Il est dit que des documents ont étaient retrouvés dans les locaux en ruines du RPD. Comme je l'ai dit, c'est déjà surprenant à ce que des gens vont à Raccoon et y reviennent, mais ce qui est encore plus surprenant, c'est que Perry a décidée que le commissariat n'était plus que ruines. Lorsque l'on quitte le commissariat dans BioHazard 2, il est toujours debout. Même dans son roman, le volume 3, Perry laisse le commissariat en un seul morceau.
A moins qu'elle prépare le terrain pour son livre suivant, je ne sais pas.

Autre chose. Perry, via un article dans un journal qui se trouve dans le prologue, parle du fait que les membres de l'équipe Bravo sont morts dans le crash de leur hélicoptère.
Je pense plutôt que cette information est juste pour les médias qui ignorent vraiment ce qui leur est arrivé. Car si Perry commence à ne plus se souvenir de ses anciens volumes, ça inaugure rien de bon pour les prochains.

Pour finir, ce que je retiens dans ce prologue, c'est la bonne idée concernant le S.T.A.R.S. recherché. En effet, les médias parlent du fait que le "Syndrome de Raccoon" serait l'œuvre d'Irons aidé des S.T.A.R.S..
Dans les jeux, même après l'affaire Raccoon le 1er Octobre 1998 et ce jusqu'à la chute d'Umbrella (en 2003 si je ne me trompe pas), il est vrai que Chris Redfield et les autres ne semble n'avoir jamais eu de problème avec les médias, la justice et compagnie. Umbrella ou Albert Wesker auraient très bien pu leur faire porter le chapeau et ainsi leur mettre des bâtons dans les roues pour freiner leurs enquêtes, mais non.
Bref, le fait qu'ils enquêtent maintenant dans l'ombre est bien vu.
Dernière édition par Jill le 05 Sep 2016, 18:26, édité 1 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"Resident Evil volume 4 : Aux Portes de l'Enfer"

Messagepar Jill » 05 Sep 2016, 18:26

- 03/ Chapitre Premier :

Rebecca Chambers, Leon S. Kennedy et Claire Redfield réunis pour la même aventure. Ca pourrait être intéressant.
Et que dire des présences de David Trapp et John Andrews. La relation risque encore de grandir entre David et Rebecca. J'espère que lui et John sortirons encore vivants de cette aventure.
Quoi qu'il en soit, Rebecca est bien vivante. L'article de journal qui parle de la morts des membres de l'équipe Bravo du S.T.A.R.S. est donc bien faux.

Kate Boyd, la tante de Sherry Birkin.
Il est vrai qu'à la fin de BioHazard 3, lors de son épilogue, nous apprenions que Sherry n'avait plus de famille. Ni un oncle, ni une tante, ni un cousin. Je trouve plus sympathique et cohérent que Perry lui propose encore un parent en vie. Maintenant, reste à savoir si ce parent va être utile au récit.

- 04/ Chapitre 2 :

Depuis leur mission à Caliban, Rebecca et John se sont rapprochés, c'est bien. De même, je sais que ces romans baignent dans un univers non canonique, mais de là à ce que Rebecca parle vulgairement comme elle le fait lorsqu'elle s'adresse à a son ami en lui disant qu'il a un gros cul, univers fictionnel ou non, je vois mal la petite parler comme ça (curieuse de voir le traitement de son personnage dans BioHazard Vendetta).
Par contre, le langage qu'emploi Claire envers John ne me surprend pas vraiment. C'est sa nature de parler comme ça, même aux hommes.

Claire qui dit avoir déjà pris l'avion à bord d'un 747 ou un 727, quelque chose me dit que le pilote, c'était son frère.

On apprend dans ce volume que Raccoon a été rayé de la carte alors que ce n'est pas le cas dans le volume précédent. Perry reprend bien l'intrigue des jeux. Ce volume est d'ailleurs sorti en 2003, juste avant que ne sorte 4 BioHazard et donc, elle a toute la place pour faire référence à BioHazard 3 et BioHazard Code: Veronica X.
Mais bon, c'est tout de même dommage que les volumes ne se suivent pas vu que, le prochain, est basé sur l'histoire du 3ème jeu me semble t'il.

Mmm... A moins que je ne me fasse des idées, les sentiments que Leon éprouve envers Claire semble indiquer que ce n'est pas juste d'ordre amical. J'aimerais tellement que ce soit le cas dans les jeux vu que la relation Leon/Ada, bien qu'elle ne me déplait pas, est pour moi moins intéressante qu'une relation Leon/Claire.

Une faute d'orthographe pendant ce chapitre.

Le type qui apparaît à la fin, ce doit être Trent, j'en suis sûre.

- 05/ Chapitre 3 :

Bingo ! Il s'agit bien de Trent.
Vu le mystère qui entoure le personnage, c'est lui qui aurait du être surnommé "M.X", ouais.

Encore une faute d'orthographe... C'est quand même incroyable !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"Resident Evil volume 4 : Aux Portes de l'Enfer"

Messagepar Jill » 11 Sep 2016, 09:57

- 06/ Chapitre 4 :

Il ne se passe rien d'intéressant dans ce chapitre. L'aventure, tout comme les volumes précédents, met toujours du temps à se mettre en route.

- 07/ Chapitre 5 :

Après une énième faute d'orthographe, voilà un chapitre entier dédié à Reston. Ca me rappelle le volume 2 avec Griffith à Caliban.

Reston connaît Trent. Ca devient intéressant.
Peut-être que je vais en apprendre plus sur ce dernier.

C'est donc Reston qui aurait envoyé Hunk et son équipe à Raccoon pour récupérer le virus-G (du moins dans cet univers parallèle). Vu que c'était il y a quelques jours, je n'ose pas imaginer les créatures qui vivent dans son laboratoire...

Un chapitre plus court que les précédents, cela dit.

- 08/ Chapitre 6 :

C'est au tour de Claire que Perry nous fait comprendre qu'elle aurait aussi des sentiments autres qu'amical envers Leon.
Capcom, prenez-en de la graine et faites la même chose dans vos jeux ! :))

En tout cas, c'est trop fort. C'est avec ce chapitre que commence vraiment le roman et nos héros sont déjà repérés via Reston. :lol

- 09/ Chapitre 7 :

Comme dans les jeux, du moins, les premiers épisodes, je me doutais que certains personnages allaient être séparés du reste du groupe au bout d'un moment.
C'est David qui doit être content de continuer sa route avec Rebecca et Claire.
En tout cas, maintenant que John se retrouve avec Leon, j'ai peur pour l'avenir d'Andrews...

- 10/ Chapitre 8 :

A un moment, Claire se parle à elle-même et il y est écrit "soit prudent"...

Ce que j'aime bien dans les volumes de Perry, c'est qu'en plus de passer d'un personnage à un autre dans un seul et même chapitre, elle arrive parfois à caser trois situations en même temps. Je veux dire que dans ce chapitre là, on passe du groupe de David, puis à celui de John et enfin à ce Reston.

Avant de s'éloigner de l'ascenseur, John et Leon auraient pu attendre un peu que David et les filles arrivent à les réjoindres. Mais bon, vu les événements, je comprends que les deux hommes préfèrent avancer plutôt que d'attendre que des ennemis viennent à eux vu qu'ils sont à découvert.

- 11/ Chapitre 9 :

J'ai bien aimé la moitié de ce chapitre avec l'introduction d'un nouveau personnage : Henry Cole
Cet personnage m'a l'air sympathique et donc, vu que Reston est en train de le duper, j'espère qu'il ne va rien lui arriver par la suite.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"Resident Evil volume 4 : Aux Portes de l'Enfer"

Messagepar Jill » 16 Sep 2016, 16:54

-12/ Chapitre I0 :

Et voilà que Cole se retrouve enfermé avec John et Leon. J'aurais du m'en douter.
Maintenant, j'ai peur pour son avenir...

- 13/ Chapitre II :

Tout de même, j'arrive à la moitié du bouquin et pas un seul Zombie est présent dans l'histoire...
Enfin un peu d'action avec ses Av1/dacs.

- 14/ Chapitre I2 :

Leon le "Rouquin".
Il est vrai que dans BioHazard 2, les cheveux de Leon avait tendance à tirer sur le roux. Pourquoi diable Capcom lui a donné des cheveux gris dans 4 BioHazard avant qu'ils ne deviennent bruns dans les films et BioHazard 6 ?

Rebecca est blessée...
Vu que les romans de Perry ne sont pas canoniques, la jeune fille pourrait bien y rester. Ce qui serait franchement surprenant et peut-être même bien vu.

- 15/ Chapitre I3 :

Bon, ce n'est pas pour dire, mais la partie avec David/Rebecca/Claire est tout simplement inintéressante.
En même temps et même si la partie avec John/Leon est meilleure, toute l'histoire jusqu'à présent est franchement nulle...
Sur ce coup là, je préfère encore le volume 2.

Les Ar12/scorps me rappellent le Stinger de BioHazard 0. Vu que ce volume est sorti la même année que BioHazard 0, je me demande qui a eu en premier l'idée de scorpions géants. Perry ou Capcom ?

- 16/ Chapitre I4 :

Après les Av1 et les Ar12, les prochains monstres seraient donc les Ca6. Et vu la confiance que Reston semble avoir pour ces bestioles, je commence à avoir un peu peur pour John, Leon et Cole...
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"Resident Evil volume 4 : Aux Portes de l'Enfer"

Messagepar Jill » 25 Sep 2016, 18:09

- 17/ Chapitre I5 :

Vu la façon dont sont décrits les cracheurs, j'aimerais bien voir une reproduction dessinée de ses monstres. Peut-être qu'en cherchant sur Internet...

Voyons ! Ce n'est pas une chute qui aura raison de John, n'est-ce pas ?
...

- 18/ Chapitre I6 :

J'en étais sure ! John a survécu ! Ouf !
Bon, j'aimerais dire qu'il ne reste plus qu'à affronter des Hunters, mais... des Hunters, quoi ! John et Leon n'ont plus de grenades, pas beaucoup de munitions et, en plus, John est blessé... sans parler de Cole qui ne sert pas à grand chose. Je crains le pire...

Vu que Perry introduit un nouveau personnage et vu son surnom de "Killer", j'imagine qu'il va faire des dégâts par la suite et s'en prendre exclusivement à Rebecca.

- 19/ Chapitre I7 :

Le décor de la phase quatre se trouve être une ville. Je me demande si Anderson ne s'est pas inspiré de ce roman pour créer ces environnements fictifs dans Resident Evil Retribution.

- 20 Chapitre I8 :

J'y pense, Leon n'a jamais rencontré de Hunters dans les jeux. C'est bien la première fois qu'il affronte ces monstres.
Dommage que les romans ne soient pas canonique.

Oh non ! Pauvre Cole...
Je m'y attendais un peu, n'empêche. Je veux dire que quatre phases et pas une seule victime humaine, ça aurait été trop beau.
Quoique ça aurait pu être intéressant de voir John y passer à la place de Cole.

- 21 Chapitre I9 :

Reston qui se retrouve seul, sans l'appui du personnel. Bien fait pour lui !
Ce qui est moins cool, cependant, c'est qu'à la fin du chapitre, il prend Rebecca en otage...

- 22 Chapitre 2O :

L'apparition de ce Fossile à l'intérieur d'un tube géant me rappelle Tyrant à la fin de BioHazard.
Vu le peu de page qu'il reste au bouquin, c'est dommage de faire apparaitre ce qui semble être le monstre ultime pour seulement quoi... deux/trois chapitre ?

Depuis quand Claire a les yeux gris ?
Je ne me souviens plus si dans le volume 3 Perry parlait déjà de la couleur de ses yeux, mais dans BioHazard 2, ils étaient marrons. Puis bleus à partir de Code: Veronica.
Pourquoi un tel changement ?

- 23 Chapitre 2I :

Alors là c'est trop fort ! Un chapitre dédié à Fossile.
Sinon, j'imagine que les créatures qu'il dévore doivent êtres les Hunters survivants de la phase trois.
En tout cas, j'approche de la fin du roman et il n y a pas eu d'"accident" qui a permet la fuite des B.O.W. Il n'y a même pas eu de Zombies, c'est pour dire...
Je vais bien voir comment va se conclure cette aventure, mais elle n'est clairement pas intéressante. Même le volume sur La Crique de Caliban été meilleur.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: livres resident evil

Messagepar Jericho » 25 Sep 2016, 21:53

Je me souviens l'avoir lu a l'époque. Je voulais une seul chose, que ça se termine. De tout les romans, c'est celui que j'aime le moins.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Survivor
 
Messages: 519
Inscrit le: 29 Mar 2009, 02:01
Localisation: Villenave-d'Ornon (33)

"Resident Evil volume 4 : Aux Portes de l'Enfer"

Messagepar Jill » 29 Sep 2016, 09:50

- 24 Chapitre 22 :

Enfin les personnages sont tous réunis. Aucune perte. J'espère que ça va continuer.

Et ce Reston qui s'échappe ! Bon sang mais tuez-le !

Fossile, tel M. X, arrive en éclatant les murs. J'espère que Reston se trouvera sur son chemin.

- 25 Chapitre 23 :

Tiens, une faute d'orthographe !

Mais, mais... Je veux voir la mort de Reston, moi !

- 26 Chapitre 24 :

Sacrée Rebecca !
Et sacré dernier et court chapitre...
Bon, il reste l'épilogue, mais si c'est pour créer un chapitre qui ne fait même pas la moitié d'une page, autant l'insérer dans l'épilogue.

- 27 Epilogue :

Je suis bien contente qu'aucun des personnages principaux ne se soit fait tuer. Mais, d'un coté, un mort dans l'équipe aurait pu rendre ce roman intéressant.

Bien bien ! Reston semble avoir rendu l'âme. Dommage qu'on ne nous décrive pas sa mort dans les détails, mais l'important est qu'il y soit resté.

Hawkinson aussi semble avoir eu des problèmes avec Fossile.
Comment s'occuper du destin d'un personnage totalement inutile à l'histoire ? Contactez Perry.

Que dire de Jackson et ce "Killer" qui ont juste disparu dans laisser de nouvelles...
Avec un tel surnom et vu son altercation avec Becca, j'aurais pensé que Killer aurait eu plus d'importance que ça, mais non.

Il y est fait mention de deux Japonais, Mikami et Kamiya.
Je me demande si Perry a fait exprès de faire référence aux deux asiatiques en charge des deux premiers jeux BioHazard.

Ainsi nous est dévoilé l'histoire personnelle de Trent.
Mouais... Je m'attendais tout de même à quelque chose de plus recherché qu'une simple vengeance à l'encontre d'Umbella.

Fin de l'histoire et pas d'explosion de laboratoire ou je ne sais quoi ?
...

- 28/ En conclusion :

Histoire chiante du début à presque la fin. La meilleure partie reste la progression de John et Leon à travers les quatre phases mais, même là, ce n'est pas tellement passionnant.
Quant à Rebecca, David et Claire, ils ont un peu servi à rien dans cette histoire...
Bref, moi qui disais que je ne recommandais pas le volume 2, finalement, il vaut plus le coup que ce volume 4 qui est juste ennuyant à mourir. A lire par curiosité, mais à vite oublier.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: "Resident Evil volume 4 : Aux Portes de l'Enfer"

Messagepar GTK » 03 Oct 2016, 16:49

Jill a écrit:- 17/ Chapitre I5 :

Vu la façon dont sont décrits les cracheurs, j'aimerais bien voir une reproduction dessinée de ses monstres. Peut-être qu'en cherchant sur Internet...

Si tu en trouves, partages s'il te plait !
Quoiqu'il en soit, si ça t'intéresse vraiment, j'essayerai bien d'en dessiner une à l'occasion (mais faut que je retrouve la description dans le livre, je suis pas sûr d'avoir le courage).

Pour ma part, les livres de Perry j'ai arrêté de les lire. Je les ai tous lu sauf le dernier, celui qui parle de Resident Evil 0, car vu que la continuité est complètement foutue en l'air, seule la progression autour de Trent m'intéressait, et finalement ce fut décevant (et si je me souviens bien, il est complètement absent du volume qui retrace Code Veronica, l'arnaque).
Puisque RE0 se passe avant tous les autres, je ne vois pas ce qu'on pourrait apprendre de plus à son sujet. J'ai préféré stopper là, j'avais déjà perdu assez de temps comme ça avec ses livres...
Avatar de l’utilisateur
GTK
Rookie
 
Messages: 147
Inscrit le: 29 Juin 2013, 08:52

"Spitter"

Messagepar Jill » 04 Oct 2016, 17:15

GTK a écrit:Si tu en trouves, partages s'il te plait !

C'est tout ce que j'ai trouvé sur les Spitters :

Image

Je n'ai pas trouvé plus grand.

GTK a écrit:Quoiqu'il en soit, si ça t'intéresse vraiment, j'essayerai bien d'en dessiner une à l'occasion (mais faut que je retrouve la description dans le livre, je suis pas sûr d'avoir le courage).

Pour la description et vu que tu as cité le chapitre 15, essai de jeter un œil dans celui-ci.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: livres resident evil

Messagepar GTK » 15 Jan 2017, 22:16

Voila Jill, j'avais un peu oublié cette histoire de ces "cracheurs", mais aujourd'hui, je m'en suis rappellé, je me suis motivé, j'ai été cherché le bouquin et la description de la bébête et j'ai fait ça :
Image
(Bon, demain je bosse, donc j'ai pas le temps là tout de suite de faire un décors, ni même d'enlever le halo blanc qui vient d'une mauvaise manip' de ma part... J'espère avoir la motivation de la semaine pour terminer le dessin)
Avatar de l’utilisateur
GTK
Rookie
 
Messages: 147
Inscrit le: 29 Juin 2013, 08:52

"Spitters"

Messagepar Jill » 21 Jan 2017, 11:52

- Waouh ! C'est vraiment toi qui a fait ça ?
Belle œuvre, bravo !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: livres resident evil

Messagepar GTK » 21 Jan 2017, 17:59

Oui c'est bien de moi ^^
Je dessine souvent (mon avatar est aussi de moi par exemple), et aimant dessiner les monstres, et bien c'est pas la première fois que je fais un dessin se rapportant à Resident Evil.

Bon, j'ai tenté de rajouter à décor...
Image
... je cherchais à évoquer les cellules où les créatures sont tenu captives avant d'être libérée dans telle ou telle zone, mais bon, je suis moins doué avec les décors, je préfère sans finalement.
Avatar de l’utilisateur
GTK
Rookie
 
Messages: 147
Inscrit le: 29 Juin 2013, 08:52

Re: livres resident evil

Messagepar Patrick » 22 Jan 2017, 09:08

Cool! Ton décor est très bien et il complète l'ensemble de ton oeuvre. As tu fait un dessin(ou compte tu en faire un) sur la créature Fossil du roman Resident Evil: Underworld? Malgré la descriptions je ne suis pas sure si j'ai bien compris l'apparence de ce Tyrant :?

Aussi quand j'y pense je me demande pourquoi Perry à pas écrit un roman inédit post-RECV ou une adaptation sur RE4 afin de conclure l'histoire de Trent?

PS: Possède tu une page du genre DeviantArt?
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1364
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

Re: livres resident evil

Messagepar GTK » 22 Jan 2017, 14:55

Oui j'ai une page DeviantArt, mais c'est un peu le bordel. Je préfère ma page Tumblr où j'ai gardé que ce que je préfère.

Non je n'ai pas fait de dessin du Fossil, et je ne comptais pas en faire particulièrement, mais je pourrais essayer aussi. Par contre on est un peu dans la merde parce que moi aussi, je me souviens avoir eu du mal à imaginer l'apparence de la bestiole, ne sachant pas s'il ressemblait plus à un dinosaure ou à un Tyrant "humain".

C'est vrai qu'un livre en plus, ça aurait pu me convaincre de continuer à les lire.
J'ai arrêté avant le 0 (le dernier donc) parce que bon, j'imagine que c'est pas la préquelle qui va conclure l'histoire hein :/ Et comme Trent est le seul intérêt de l'histoire.
Avatar de l’utilisateur
GTK
Rookie
 
Messages: 147
Inscrit le: 29 Juin 2013, 08:52

"RESIDENT EVIL VOLUME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 23 Juil 2017, 14:42

Image

- 01/ La couverture :

Ma couverture favorite pour l'instant (et ce n'est pas parce que Jill Valentine se trouve dans ce volume) !
Ces espèces de crevasses, vu du ciel, donnent l'impression d'une ville. Et avec ce symbole de contamination, ça donne tout simplement Raccoon City.
Ensuite, cette couleur bleue renvoi à la demoiselle Valentine.

- 02/ Prologue :

Première page, première ligne = Carlos Oliveira sous la douche. Si ça c'est pas du fan service. :lol ( :miam )
Ce qui est encore plus marrant, c'est parce que son téléphone sonne, il sort de la douche en enfilant une serviette autour de lui. Il vit pourtant seul dans son appartement et donc, à moins que ses fenêtres donnent sur des curieuses, je ne vois pas l'intérêt d'en enfiler une. Ou alors il veut se sécher car il ne sait pas combien de temps va lui prendre la conversation téléphonique.

U.B.C.S. = Umbrella Bio-Hazard Countermeasure Services
Je pense qu'il s'agit effectivement de la même définition que dans les jeux vidéo, mais je ne suis pas sûre.
J'ai cependant déjà lu du "Service" au singulier par contre. J'imagine que ce n'est pas faux non plus.

Mr. X, pardon, Trent.
Comme je ne suis pas surprise...
Dernière édition par Jill le 10 Sep 2017, 10:33, édité 2 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"RESIDENT EVIL VOLUME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 30 Juil 2017, 10:10

- 03/ Chapitre Premier :

Six membres du S.T.A.R.S. morts.
Alors :
Joseph Frost - Kenneth J. Sullivan - Forest Speyer - Richard Aiken - Enrico Marini - Albert Wesker
A moins qu''à la place de Wesker qu'elle considère plus comme un traitre que comme un membre du S.T.A.R.S., Jill faisait allusion au collègue dont Joseph découvre la main.
Quoi qu'il en soit et comme dans le volume 1, Stephani Danelle Perry ne prend pas en compte les personnages de Kevin Dooley et Edward Dewey. A l'époque de l'écriture de son volume 1 qui est sorti en 2003, c'était peut-être trop limite pour faire référence au remake sorti en 2002 et l'épisode 0, en 2003.

Special Tactics and Rescue Squads
J'ai toujours eu du mal avec le mot "Squads". Je préfère le mot "Service".
De plus et comme je l'avais dit lors de ma critique du volume 2, pourquoi diable opter pour "Squads" alors que dans le jeu vidéo original, on pouvait y lire "Service" sur la veste de Chris Redfield ?

Le rêve de Jill, bien que différent sur la fin, reste presque un copier/coller de ce qui est arrivée à la demoiselle sur l'héliport du laboratoire.
C'était un peu lourd de devoir lire à nouveau ce passage...

Voilà que Jill parle d'Umbrella "Pharmaceutical".
J'y ai déjà lu et entendu du "Umbrella Inc.", du "Umbrella Incorporated" et même du "Umbrella Corporation" dans les films, mais Umbrella Pharmaceutical, c'est une première.
Il faudrait se décider sur le véritable nom en entier de l'entreprise à la fin. :lol5

L'infection a déjà commencé à Raccoon City, dommage.
Vu que Perry aime bien donner des petits détails en plus absents des jeux, j'aurais bien voulu découvrir les débuts de Jill dans la ville démoniaque. Remarque, rien ne me dit que plus tard dans le roman, on aura droit à des flashbacks sur ces moments là.

Tout comme dans le volume 2, Brad Vickers s'est enfuie de Raccoon.
Est-ce vraiment le cas ? Non pas que je voudrais le voir crever face à Nemesis, mais si le personnage n'apparait pas, ce serait surprenant un tel choix.

- 04/ Chapitre 2 :

D'entrée, les véritables desseins de Nicholai Ginovaef sont révélées aux lecteurs.
Je trouve qu'il ne s'agit pas d'une bonne chose. A l'époque de la découverte du jeu, on découvrait au fur et à mesure que ce type était un salaud. Là, niveau suspense, c'est zéro.
Alors oui, quelqu'un qui lit les romans sans connaître les jeux (je me demande si un truc pareil existe) pourra apprécier qu'on lui présente Nicholai comme une ordure, mais la force de ce personnage résidait dans sa trahison future au fur et à mesure que l'aventure avançait.

Dans l'une des équipes de L'U.B.C.S., il est fait mention d'un certain balafré provenant d'Afrique du Sud.
Je me demande s'il ne s'agit pas du type que l'on retrouve dans l'hôpital. Celui qui, quelque soit l'étage qu'on aura décidé de visiter en premier, finira par exploser.

Finalement, l'échange aura été rapide entre Trent et Carlos.
Tant mieux ! Je dois dire que, même si maintenant je connais les véritables intentions du bonhomme, je ne l'apprécie pas.

Carlos a donc 21 ans ? Même dans le jeu ?
Je pensais qu'il avait le même âge ou même, était plus âgé que Jill.
En même temps, je ne suis que moyennement surprise. Car dans Biohazard 6, Sherry Birkin a 26 ans et Jake Muller, 20 ans seulement.

- 05/ Chapitre 3 :

Au moins, ce bouquin explique clairement pourquoi Jill se retrouve habillée de cette façon.
Dans le jeu, je me doutais que c'était pour avoir un contrôle total de ses mouvements et ce malgrès le froid d'un fin de mois de Septembre, mais c'est sympa de nous donner l'explication du pourquoi du comment.

Ca alors ! L'immeuble que visite Jill, l'Impérial, n'est pas le sien.
Au début du jeu, lorsque ça explose, j'ai toujours pensé que Jill vivait dans l'un des appartements.
Au moins, ce passage détaillé dans ce livre fait bien le lien avec la toute première scène du jeu.

"Jilly"
Je n'avais jamais pensé à un tel surnom pour la demoiselle du S.T.A.R.S.

Même si les événements de ce chapitre prennent place au début du jeu et pas dans le roman, c'est surprenant d'y lire que Jill possède cinq chargeurs plein de 15 cartouches chacun, soit 75 balles.
J'aurais bien voulu débuter Biohazard 3 : The Last Escape avec tout ça moi. :))
Dernière édition par Jill le 10 Sep 2017, 10:34, édité 2 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"RESIDENT EVIL VOLUME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 05 Aoû 2017, 19:58

- 06/ Chapitre 4 :

Il est sans pitié ce Randy Thomas.
En effet, il pète carrément dans l'hélicoptère pour détendre l'atmosphère. :lol

Je me souviens que dans le jeu lui-même, Nicholai avait dit qu'il n'était pas le seul à vouloir obtenir la prime d'Umbrella. C'est donc bien de montrer ce petit monde dans ce volume mais, d'entrée, je n'aime pas les actions de ce salaud de Wersbowski.

Je n'ai même pas eu le temps de vouloir une mort lente et horrible du personnage que Wersbowski rend déjà l'âme dans ce chapitre...
Dommage. Nicholai a été trop doux avec lui... :evil

Visiblement et bien que la façon dont se rend l'U.B.C.S. sur les lieux rappellent la cinématique d'introduction, Perry semble tout de même avoir zappé les actions de cette cinématique justement.

- 07/ Chapitre 5 :

Jill raffolerait de steaks frites ?
Pourquoi pas j'ai envie de dire.
Par contre, c'est surtout la façon dont la demoiselle décrit son genre d'homme qui me surprend :
Beau (ça c'est un peu normal), intègre, digne de confiance, célibataire... Ce qui veut dire que Perry ne prend pas en compte le possible petit-ami de Jill dont la photo se trouve sur son bureau au R.P.D.. A moins que, tout comme moi à l'époque, Perry n'a jamais vraiment fait attention à ce détail. Après tout, cette photo ne prouve rien.
Je continu :
Bourré de diplômes (un génie quoi) et des dents blanches et bien rangées (trop fort).
Bref, bien que ce roman nous dépeint une version alternative de Jill, je n'imaginais pas ça d'elle.
En même temps, ce profil correspond, plus ou moins, à un certain Chris. :lol

Jill qui trouve du café encore tiède et qui n'hésite pas à en boire ?
D'accord, il était dans un thermostat, mais quand même, on ne sait pas où ce café a trainé avant. Je trouve qu'elle a pris un sacré risque, là.

Brad se trouve bien dans la ville. Reste à savoir pourquoi il est revenu.
Sinon, vu la façon dont Perry décrit sa personnalité, il a vraiment l'air d'être un type qu'on n'a pas envie de côtoyer. Je veux dire que jusqu'à présent, le coté poule mouillée de Brad suite à l'abandon du reste de son équipe dans les Monts Arklay ne m'a jamais fait aimer ou détesté le personnage. Mais là et comme dans le jeu, il ne veut pas dire à Jill tout ce qu'il sait sur la créature qui poursuit le S.T.A.R.S.. Comme s'il n'en avait rien à faire de la vie des autres. C'est peut-être sa façon de faire payer à son équipe le fait qu'il le considère comme un moins que rien, je ne sais pas, mais la façon dont les lignes de ce bouquin montre le bonhomme, j'ai ressenti pour la première fois de la haine envers ce personnage.

Terrible la façon dont les membres de l'équipe de Carlos sont morts !
Il y en a un qui priait pendant qu'il se faisait dévorer pendant qu'un autre avait abandonné tout espoir en riant nerveusement et en jetant son arme à terre.
Les pauvres...

J'espérais que la blessure de Randy n'était pas grave, mais visiblement, il a été mordu par un zombie... Merde !
Et Carlos qui ne tilte pas en se disant qu'il allait peut-être en devenir un lui aussi. Pourtant, dans un chapitre précédent, Carlos avait dit avoir déjà vu des films de zombies. Il doit donc forcément savoir comment ça se passe.

- 08/ Chapitre 6 :

Vu la description des lieux, Nicholai se trouve au commissariat du R.P.D. et plus précisément, dans le petit bureau où se trouve le coffre fort. C'est là que se trouve également le cadavre de Ted Martin.
Dans le volume 3, Ada Wong se trouvait aussi dans le même bureau et pourtant, il semblait n'y avoir aucun corps.
A moins que les zombies ont mangés le corps en entier sans rien y laisser, ne serait-ce qu'une goutte de sang, Perry semble se faire des incohérences elle-même... :/

Jill qui tombe sur un Hunter pas loin du Bar Jack ?
Voilà là une différence avec le jeu qui pourrait être intéressante.


J'aime bien le petit commentaire de la demoiselle qui dit être énervée contre elle-même parce qu'elle n'a pas emportée de couteau avec elle pour couper les cordes qui maintiennent une porte fermée. C'est vrai que dans le jeu et question logique, Capcom aurait pu nous permettre de couper la corde avec le couteau. Peut-être que ça marche qui sait car je n'ai jamais essayé.
Ce qui est moins logique maintenant, c'est que Jill ne possède même pas un couteau sur elle alors qu'elle est un flic.

Histoire de chipoter (une nouvelle fois :^^), lors de l'apparition de Nemesis, il dit d'entrée son célébrissime "S.T.A.R.S.". Normalement, il balance sa réplique après la mort de Brad.
En parlant de Brad... Je ne pensais pas dire ça un jour, mais merci, Nemesis !
Et j'aime bien la façon dont Perry décrit le physique de la créature. Si je ne connaissais pas la bête, je me demande quelle image aurais-je eu de lui dans ma tête.

- 09/ Chapitre 7 :

Le début de ce chapitre est spécial vu qu'il s'agit d'un rapport d'un journaliste qu'on lit.
C'était plutôt prenant et terrible de découvrir les débuts de l'épidémie qui ont eu lieu dans tel endroit de Raccoon. J'ai même cru que tout le chapitre serait un rapport, mais non.

Randy n'aura pas fait long feu.
Je savais qu'il y passerait, mais j'espérais qu'il survit un peu plus longtemps.

C'est vrai ça. Lorsque Carlos envoi un message radio et que Jill l'entend dans le bureau du S.T.A.R.S., vu que le latino ne possède pas de talkie-walkie, je me suis toujours demandé d'où il avait pu émettre.
Perry donne la réponse : Dans le Raccoon Press.

Du coté de Jill que l'on retrouve dans son bureau du S.T.A.R.S., Perry a laissé de coté cette photo qui laissé à penser que la demoiselle avait un possible copain.
Mais bon, comme je l'ai dit précédemment, c'est tant-mieux. Car je n'y ai jamais cru à cette histoire.

Au final, Jill donne comme surnom à son "véritable petit-ami", le doux nom de "Nemesis".
Dans le jeu, c'est à travers un document que l'on découvre son nom de code mais là, Perry fait fort. :lol5
Dernière édition par Jill le 10 Sep 2017, 10:34, édité 2 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"RESIDENT EVIL VOLUME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 13 Aoû 2017, 10:41

- 10/ Chapitre 8 :

Nicholai qui se retrouve dans les égouts, sous le commissariat et plus précisément, dans la salle de contrôle des eaux.
Je trouve que c'est une bonne idée de rajouter tout ça, inédit au jeu. Par contre, lorsqu'il abat Thomlinson, Perry aurait pu y faire un clin d'œil dans son volume 3. Car dans ce volume, lorsque Leon et Ada arrive sur les lieux du meurtre, le cadavre du docteur semble avoir disparu.
Perry devrait faire plus attention à ce qu'elle fait. Au moins, elle reste fidèle aux incohérences, comme Capcom.

Trent dans le Grill 13.... hourra...

- 11/ Chapitre 9 :

J'y pense, vu les petits commentaires de Jill, son état d'esprit et sa façon de se comporter, c'est fini l'époque où elle était morte de peur comme son aventure dans le Manoir Spencer.
On voit bien que c'est presque devenu la routine pour elle que d'affronter des monstres.

Je salue la logique de Perry.
En effet, lorsque Jill se trouve dans le commissariat, le cadavre de Marvin Branagh ne s'y trouve pas. Là, elle marque un point et gomme une incohérence de Capcom.

Alors là... autant Perry a assurée avec l'absence de Branagh, autant elle repart dans l'incohérence avec Nemesis qui détruit trois portes, dont la porte d'entrée du commissariat à coup de lance-grenade.
De même, dans la salle où normalement on y découvre le corps sans vie de Branagh, une grenade du monstre explose au sol, ce qui crée un trou.
Dans son volume 3, il n'y a pas mention de tous ces trucs là... :rolleyes2

Nicholai qui tire dans le ventre de Mikhail Victor, c'est plutôt bien vu.
Dans le jeu, je ne me suis jamais demandé comment Mikhail avait obtenu ses blessures, mais dans ce roman, Nicholai semble en être l'auteur.
Je hais de plus en plus ce salaud !!

Encore un bon point de la part de Perry.
Carlos apprend par Trent qu'Umbrella est responsable de tout ce qui arrive à Raccoon. Il est vrai que dans le jeu, juste après que Jill lui explique que c'est la multinationale la coupable, Carlos lui répond assez sèchement, voir énervé, que lui et l'U.B.C.S. ne sont juste que des mercenaires qui n'ont rien à voir avec la société. Comme s'il avait eu des échos.
Ce livre, bien que non canonique, offre de bonnes idées parfois (avec des incohérences pas loin derrière).

Trent qui dit à Carlos de n'accorder sa confiance à personne.
Il est marrant... et lui, alors ?
Remarque, Carlos semble être de mon avis aussi.

Trent qui quitte le restaurant après avoir donné ses informations.
Ce personnage m'énerve de plus en plus ! Le pire, c'est que je suis sûre qu'il va survivre à Raccoon City...

Le chapitre se termine sur la rencontre entre Jill et Carlos dans le Grill 13.
Personnellement, j'aime à penser que dans le jeu, la véritable rencontre entre ces deux là a lieu dans le Raccoon Press et non dans le restaurant. Pour le pourquoi, je l'explique dans le chapitre suivant.

- 12/ Chapitre IO :

Tout comme dans le jeu, Jill ou plutôt, Perry, opte pour le choix de balancer la lampe pour faire exploser les bombonnes de gaz et accessoirement, Nemesis avec.
Il est vrai que dans la panique, dans le feu de l'action, Jill n'a pas réfléchie. Mais maintenant qu'elle a de l'expérience dans le domaine de la lutte contre les créatures d'Umbrella, j'ai du mal à croire que l'ex S.T.A.R.S. puisse encore réagir ainsi.
Maintenant, je l'aurais mal vu se précipiter dans le sous-sol du Grill 13 car elle ne pouvait pas savoir s'il y aurait une issue de secours, en plus de prendre le risque de voir Nemesis débouler en bas et donc, la piégée.
Voilà les raisons qui me font croire que Jill rencontre Carlos lorsque celui-ci est inconscient dans le Raccoon Press. Et je la vois bien ensuite sauter par la fenêtre avec le soldat pour échapper au monstre. C'est la solution qui me semble la plus juste.
Enfin, il faudrait que je me renseigne pour voir ce que Capcom a rendu canon dans la trame scénaristique de Biohazard 3 : The Last Escape.

Lorsqu'il a voulu donner le nom de son unité avant d'être coupé net par Jill, Carlos a dit :
"Umbrella Bio-Hazard Counterac.."
"Counterac" ? Ce n'est plus "Countermeasure" ? :eek4

De quoi ?! Six semaines se sont écoulées entre les événements de Biohazard et Biohazard 3 ?
Entre le 24 Juillet et le 28 Septembre, ce sont deux mois qui se sont écoulés, soit neuf semaines.
A moins qu'il s'agisse d'une erreur française (ce dont je ne crois pas), Perry ne sait pas compter. :lol5

Une chose que je trouve encore intéressante, c'est que c'est dans ce chapitre que Nicholai rencontre Mikhail, suivi de Carlos.
Même si ce n'est pas canonique, c'est encore différent du jeu où j'ai toujours eu l'impression que ces trois soldats se connaissaient bien avant de débarquer à Raccoon.
Par contre, le fait que Nicholai dise de Mikhail qu'il est son "chef", j'ai eu du mal à y croire. A moins que Nicholai fasse parti de l'équipe de Mikhail.
Dernière édition par Jill le 10 Sep 2017, 10:34, édité 1 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"RESIDENT EVIL VOLUME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 20 Aoû 2017, 09:53

- 13/ Chapitre II :

La gemme verte qui se retrouve au sous-sol du Grill 13 alors que Jill rencontre Carlos dans ce restaurant. Normalement, si on fait le choix de rencontrer le soldat dans le restaurant, la gemme se retrouve dans les locaux du Raccoon Press. Ce n'est pas grave en soi, mais Perry cafouille un peu avec les différents choix scénaristiques.

En parlant du Raccoon Press, Jill ne visite même pas le journal...
Déjà qu'après sa fuite du commissariat, elle se retrouve directement dans le Grill 13 alors qu'il y avait pas mal de chemin entre les deux lieux, voilà maintenant que l'auteur zappe le journal. Sauf si elle compte faire visiter les lieux par la suite.

Donc, Jill utilise les deux gemmes pour ouvrir la porte donnant accès à l'Hôtel de Ville. Et juste derrière, l'attend Nemesis ?
Normalement, le monstre apparaît à cet endroit une fois que l'on possède toutes les pièces pour faire fonctionner le tramway. Je me demande ce que Perry a en tête...

Les Brain Sucker et les Drain Deimos, je n'ai jamais réussi à faire la différence entre les deux créatures... :p

- 14/ Chapitre I2 :

Au début, j'ai été surprise d'apprendre que Brian Irons avait fait parti du S.T.A.R.S. 20 ans auparavant. Car il me semble que le S.T.A.R.S. n'a été fondé que dans les années 90 par Albert Wesker.
Mais après, je me suis souvenu que dans les histoires des romans de l'auteur, il existe plusieurs branches S.T.A.R.S. dans le monde et donc, ça ne me surprend plus.

Hmm... vu la façon dont ce goupille les choses, Carlos semble être bien parti pour rejoindre Jill dans la station service alors que, normalement, c'est Nicholai qui rejoint la belle.
Alala cette Perry ! Je commence à me demander si elle est vraiment fan de la liscence auxquelles elle aurait touchée aux épisodes ou si, comme Paulo, elle n'a fait que suivre toute l'histoire des différents opus via You Tube... :hehe
Remarque, elle a très bien pu toucher à Biohazard 3 : Last Escape, mais une seule fois et basta ! Avant de pondre son bouquin, elle aurait pu recommencer l'aventure en faisant d'autres choix et là, elle aurait vu que certaines scènes pouvaient être différentes (comme son livre sur Biohazard 2 qui reprend les histoires Leon A/Claire B).

La fin du chapitre, qui est centré sur Nicholai, a fini par me faire dégouter du personnage. Je ne l'aimais déjà pas à la base, mais je ne le détestais pas non plus.
Là, vu la façon dont l'auteur décrit ses actions, sa personnalité et ses petits monologues intérieurs, bon Dieu que Nicholai est détestable à souhait !! :S Sur ce coup là, Perry a réussi son pari de nous faire haïr le personnage. ;))

- 15/ Chapitre I3 :

C'est bien ça. Carlos tombe sur Jill à la station service.

En blaguant, Jill nomme Nemesis, "Frankenstein".
Ce n'est pas possible... Même un auteur de roman oserait faire la même erreur que le public ? "Frankenstein", c'est le nom du savant et non celui de sa créature... :rolleyes2
Enfin, pour en revenir au roman et en nommant Nemesis ainsi, Jill est juste bête.

A un moment, j'ai bien cru que Perry allait laisser de côté le fait que le tramway avait besoin d'huile.
Finalement, c'est Nicholai qui en trouve et en verse même dans la machine. Ce qui est une bonne chose car, contrairement au jeu, c'est Jill qui doit s'occuper de tout ce qu'il faut pour remettre le tramway en marche pendant que Carlos et Nicholai glandent on ne sait où.

La rencontre Jill/Nicholai est vraiment différente du jeu.
Non seulement elle est différente, mais en plus, Nicholai ne balance pas à Carlos qu'il ne faut pas faire confiance à la belle.
Bon, ce qui est pas mal, c'est que Jill se méfie d'entrée du mercenaire là où, dans le jeu, on ne connaissait pas vraiment son état d'esprit vis-à-vis du Russe.
Dernière édition par Jill le 10 Sep 2017, 10:35, édité 3 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"RESIDENT EVIL VOLUME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 27 Aoû 2017, 09:51

- 16/ Chapitre I4 :

Ce chapitre bon Dieu !! A la lecture de ce chapitre, bien que mon intérêt de refaire le jeu vidéo est toujours présent, j'ai commencé à être déçue du livre que j'étais en train de lire.
Perry commence à s'éloigner de plus en plus de l'histoire de Biohazard 3 : Last Escape là ou ses volumes précédents reprenaient assez fidèlement les jeux (même si son volume sur l'histoire de Biohazard 2 reprenait le cheminement Leon A/Claire B)...

Carlos qui découvre un document sur le cadavre d'un membre de l'U.B.C.S. qui lui laisse croire que Nicholai serait peut-être un traitre.
Certes, il n'est pas mention du nom du soldat, juste du "Russe", mais pour ma part, Carlos n'a jamais douté des intentions de Nicholai. Il a commencé à se méfier de lui après son court séjour à l'hôpital.

Après ça, nous avons Jill et Carlos qui retournent au tramway pour le mettre en route. Quoi déjà ?!
Non seulement nous n'avons droit à aucune scène dans le bureau des ventes d'Umbrella avec Murphy (et donc aucune scène avec Jill qui éteint l'incendie), mais le passage dans le chantier en construction est aussi totalement absent. Et je ne parle même pas du passage dans la centrale électrique, devant la fontaine d'eau ou encore devant la statue du Maire de Raccoon City, Michael Warren...
La cerise sur le gâteau : Jill qui a totalement oubliée de retourner voir Dario pour y découvrir son cadavre. Là, on ne sait même pas ce qu'il devient. Très professionnel Jill/Perry... :desespere
Autant l'auteure avait pratiquement retranscrit tous les lieux de Biohazard et Biohazard 2 dans ses volumes 1 et 3 et ce même si certains lieux visités n'apportaient rien à l'intrigue, autant dans ce volume 5, l'auteure expédie à l'arrache beaucoup de lieux.
Après tout ça, je n'arrive pas à cerner Perry.
A t-elle vraiment joué à cet épisode ou, comme Anderson, son expérience Biohazardesque s'en tient uniquement aux vidéos You Tube de certaines personnes qui proposent presque "l'intégralité" des aventures vu que certains oublient quelques détails comme retourner voir Dario ?

- 17/ Chapitre I5 :

Et ce chapitre n'arrange pas ma déception des choix scénaristique de Perry...

Déjà, la mort de Mikhail.
Il n'y a absolument aucune retranscription en quelques lignes de la cinématique du combat entre le soldat et Nemesis. Le soldat dit juste à Jill de s'enfuir et juste après, il se fait exploser avec le monstre.

Une bonne idée cependant : Le fait que l'ancien membre du S.T.A.R.S. active le frein d'urgence du tramway.
C'est logiquement la chose à faire. La chose que n'importe quelle personne censée ferait au lieu de sauter par la fenêtre alors que le tramway avance à une vitesse folle.
D'ailleurs et même si je trouve que c'est aussi une bonne idée d'avoir fait en sorte que Carlos ne saute pas par la fenêtre et reste donc en compagnie de la demoiselle, ça me gêne un peu qu'ils se retrouvent ensemble devant le Beffroi. Pour moi, Carlos a paniqué et à sauté par la fenêtre (en bon mâle qu'il est :p).

Quant à Nicholai, plus je lis ses péripéties, plus le personnage me dégoûte.
Limite, vu la façon dont il se décrit, vu l'estime qu'il a pour sa propre personne, Nicholai se prend pour un Dieu. Il me rappelle un certain Albert Wesker dans Biohazard 5. Ce sont les mêmes. :lol5

- 18/ Chapitre I6 :

Le dégoût qu'à Jill pour les araignées, la façon dont elle décrit ces bestioles, j'ai exactement la même façon de voir les choses. :x

Depuis quand il y a une porte au dessus de l'échelle qui mène au clocher ?
Dernière édition par Jill le 10 Sep 2017, 10:36, édité 1 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"RESIDENT EVIL VOLUME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 03 Sep 2017, 17:18

- 19/ Chapitre I7 :

Ce Richard Aquino, tout comme Nicholai, j'ai cru à son super jeu d'acteur.
Il est évident que Nicholai allait survivre, mais voilà bien un passage qui m'a impressionnée.
Parfois, les bonnes choses de Perry devraient être prises en compte lors du remake d'un épisode.

Avec l'auteur, on passe du chaud et froid et cette fois, c'est le Beffroi et toutes ses salles qui est totalement survolé...
Enfin, vu le peu d'épaisseur de pages qui me reste à parcourir, je m'en doutais un peu car j'approche de la fin.

Dans le jeu, je trouvais une scène particulièrement puissante lorsqu'on découvrait le cadavre d'une jeune fille morte dans les bras d'un soldat qui s'est battu jusqu'au bout pour sa mission.
Pourquoi diable l'auteure a modifié les deux pauvres malheureux en y plaçant à la place un couple mort dans les bras l'un de l'autre ? :desespere

- 20/ Chapitre I8 :

Bien vu de la part de Perry !
En effet, c'est Carlos, par sa puissance d'homme qui aveugle Nemesis avant de le pousser du balcon du clocher.
Je trouve cette scène plus logique et censé que les 50 petits kilos de Jill qui pousse le monstre dans le jeu.

Kimberly Sampsel, la meilleure amie de Jill.
Intéressant ! Ca pourrait être quelque chose à voir dans un remake du jeu.

- 21/ Chapitre I9 :

Je n'ai rien à dire sur le combat entre Carlos et Jill contre Nemesis face au Beffroi.
Au contraire ! La façon dont est décrite l'action, avec Jill qui court à droite à gauche, qui saute par dessus les haies, se fait contaminer et tire sur le monstre qui fini par s'écrouler avant qu'il ne se relève pour mieux se faire botter les fesses, toutes ces choses là m'ont plu.
Encore une fois, un remake PlayStation 4 avec ce genre du combat pourrait être sympa. :))
Dernière édition par Jill le 17 Sep 2017, 13:13, édité 2 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"RESIDENT EVIL VOLUME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 10 Sep 2017, 10:32

- 22/ Chapitre 2O :

Un chapitre flashback de Jill qui tient sur deux pages. :lol
Complétement inutile.

- 23/ Chapitre 2I :

Pas mal le passage où Nicholai aperçoit Ada se rendre au commissariat du R.P.D. C'est cependant dommage car tout ça ne concorde pas.
En effet, dans ce chapitre, l'action prend place le 1er octobre 1998. Ada n'a donc rien à faire là vu que son passage dans le commissariat s'est déroulé dans la nuit du 29 au 30 Septembre.

- 24/ Chapitre 22 :

Vu la fin du chapitre précédent, j'avais compris que ce Ken Franklin allait remplacer Tyrell Patrick. Je trouve ça quand même stupide de remplacer un personnage en passant son histoire, sa personnalité à un autre (un peu comme Sasha dans la série télévisée The Walking Dead qui obtient les compétences d'Andrea).

A partir du moment où j'ai lu que Carlos lorgnait sur l'échantillon de l'anti-virus que portait Nicholai sur lui, j'ai vite compris aussi que l'hôpital allait, tout comme le Beffroi, être survolé lui aussi.
Cette novélisation de Biohazard 3: Last Espace me déçoit de plus en plus, tout comme son auteur...
Je salue tout de même le passage où Carlos se retrouve dans le noir et affronte des Hunters Gamma avant la destruction de la bâtisse.
Dernière édition par Jill le 17 Sep 2017, 13:13, édité 1 fois au total.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"RESIDENT EVIL TOME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 17 Sep 2017, 13:11

- 25/ Chapitre 23 :

Oh magie ! Au début du chapitre, Carlos a déjà soigné Jill !
... Mais pourquoi Perry a choisie de zapper le retour de Nemesis transformé dans le beffroi lorsque le mercenaire tente de retourner vers la demoiselle ?!! :S
Bon, ce qui est pas mal par contre, c'est que le soldat dors à coté d'elle avant que cette dernière ne se réveille et décide de continuer sa route. Car dans le jeu, après avoir soigné Jill, j'ai toujours eu du mal avec Carlos qui dit avoir quelque chose d'urgent à faire et qui s'en va au pas de course comme un voleur. Je me suis toujours demandé ce qu'il voulait faire.
Au passage, bien le petit moment machine à écrire. :lol5

Zut. Après l'excellent jeu d'acteur d'Aquino, je m'attendais à ce que ce Davis Chan mette des bâtons dans les roues de Nicholai, mais visiblement, les zombies ont eu raison de lui.

- 26/ Chapitre 24 :

Nouvelle rencontre intéressante entre Jill et Nicholai. Bon, la belle ne rentre pas dans la réserve à outil et découvre encore moins le passage secret derrière la cheminée qui l'a conduit normalement à un dossier qui fait froid dans le dos quant à l'avenir de Raccoon City, mais j'ai bien aimé le face-à dos littéralement.

Pour ce qui est du combat face au Grave Digger, ça c'était une parfaite retranscription du combat qui a lieu dans le jeu. Avec en prime, la grillade de monstre en guise de coup de grâce.
L'auteure me surprendra toujours.

- 27/ Chapitre 25 :

Le dernier Chien de garde, Terence Foster, je m'attendais une nouvelle fois à une bonne confrontation entre ce personnage et Nicholai.
Enfin, la mission du Russe est rempli et bientôt, j'en aurais fini avec ce tome. J'ai hâte d'en finir car ce livre est une véritable déception pour moi !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

"RESIDENT EVIL VOLUME 5 NEMESIS"

Messagepar Jill » 22 Sep 2017, 18:08

- 28/ Chapitre 26 :

Ce roman nous dévoile une personnalité de Nicholai que je ne lui connaissais pas. Même s'il hait Jill, il est prêt à la violer.
Personnellement, j'ai un peu de mal avec cette facette là de sa personnalité. Je veux dire que dans les jeux vidéo, il ne m'a jamais donné l'impression de vouloir abuser des femmes qui croisent sa route.
Après, ce n'est pas canon alors, tout va bien.

Sur ce coup là, je dois dire que les derniers instants de Nicholai sont jouissifs. La façon dont il meurt, qui rappelle la décapitation de Bishop dans Aliens, c'était pas mal !
Une fois de plus, cette version de sa mort pourrait être intéressante dans un possible remake du jeu.
Au final, dommage que ces événements ne soient pas canons...

Le combat entre Jill et Nemesis dans la salle de traitement des déchets totalement absente dans ce livre, c'est juste stupide !
A la place, on a le monstre qui commence à muter.

Je la sens mal la fin. On se dirige vers la fin non canonique du jeu où seul Jill et Carlos s'échappent en hélicoptère.

- 29/ Chapitre 27 :

Deux pages et demi pour ce chapitre ? :lol

- 30/ Chapitre 28 :

Trois pages et demi pour celui-ci. C'est un peu mieux. :lol5

Au moment où Jill s'apprête à achever Nemesis, elle pense aux victimes du monstre. Sauf à ce pauvre Mikhail qui peut crever comme une merde... :/

- 31/ Chapitre 29 :

Une seule page pour ce chapitre. :^^
Et quelle page ! Elle est consacré aux derniers instants, à l'agonie du monstre.
Un gros point noir n'empêche : Normalement, dans le jeu, après le coup de canon qu'il se prend dans le dos, Nemesis attaque une dernière fois et prouve sa détermination à remplir sa mission. Or ce passage est absent dans le livre... :rolleyes

- 32/ Chapitre 3O :

Comme je m'y attendais, la fin est bien celle où Jill et Carlos s'échappe sans Barry Burton.
Incroyable ! Je n'ai jamais été autant déçu d'un auteur, de Perry, que dans cette version roman de Biohazard 3 : Last Escape.

- 33/ Epilogue :

Centré sur Trent comme d'habitude. Et même si on connaît ses véritables intentions depuis le volume précédent, j'en ai toujours à rien cirer de ce personnage.

- 34/ En conclusion :

Histoire intéressante à ses débuts qui commence à baisser de qualité une fois que Jill rencontre pour la première fois Carlos dans le restaurant, pour finir par une histoire chiante via les choix de l'auteure à partir du passage dans le beffroi. A partir de là, tout devient super désagréable à lire tellement les choix de la romancière ne respecte presque plus en rien ce qui faisait le charme du jeu. Ennemis et lieux survolés, énigmes totalement oubliées, ce qui m'a donné envie d'en finir avec ce bouquin.
Quelques bonnes actions, quelques bonnes idées scénaristiques sont plaisantes cependant. Comme les débuts inédits de Jill lors de l'épidémie, de l'arrivée de l'U.B.C.S. en ville et la sombre et folle personnalité de Nicholai, ne laissent pas indifférent.
Quand au point central, Nemesis, il est assez menaçant, mais marque beaucoup moins de sa présence que dans le jeu.

Au final, est-ce que je conseille ce livre ?
Oui, pour retrouver du Biohazard autre qu'en jeux et films.
Non, car ce livre, ce volume, est le plus honteux que j'ai pu lire jusqu'à présent. Enfin, disons que pour un roman qui reprend l'histoire d'un jeu, il s'agit du plus mauvais, mais pas du plus mauvais bouquin de la série.

Par ordre de préférence :

Volume 1 : La Conspiration d'Umbrella (Biohazard)
Volume 3 : La Cité des morts (Biohazard 2)
Volume 2 : La Crique de Caliban (Biohazard 1.4)
Volume 5 : Némésis (Biohazard 3 : Last Escape)
Volume 4 : aux portes de l'enfer (Biohazard 2.5)

PS :

En feuilletant à nouveau les pages du volume 3, Jill semble quitter Raccoon City avec Chris et Barry le 26 septembre 1998. Que diable fait-elle encore dans cette ville, dans ce volume 5, alors ?
Allez, à la rigueur, on peut en déduire qu'au dernier instant, elle a préférée rester à Raccoon. Ca, ça peut encore passer.
Ce qui est totalement incohérent par contre, c'est que l'action du volume 3, avec Leon et Claire, débute le 3 octobre 1998. Vu que la ville est rayée de la carte le 1er octobre de la même année, Claire et Leon auraient atterri dans une Raccoon alternative, ou quoi ?
Non, je sais ! La ville a été reconstruite en seulement deux jours. :lol... :/... :desespere

Dire que j'ai encore deux volumes à lire qui m'attendent...
Ouais ben après tout ceci, je n'ai plus trop envie...
S.D. Perry... quelle blague cette romancière !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1107
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Précédent

Retourner vers biohazard discussion

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Majestic-12 [Bot] et 1 invité