RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Patrick » 01 Fév 2017, 19:43

Merci Gemini pour m'avoir confirmer qu'au final je me souvenait bien de l'historie qui entoure Edward Ashford :)) . Et je suis d'accord avec toi sur plusieurs point le concernant.

Et oui j'accorde une énorme importance au scénario de la série et même plus que le gameplay et/ou le contenu déblocable. C'est peut-être pour cet raison que je suis très indulgent sur le contenu des jeux car au final ce qui m'importe c'est l'histoire. Si l'histoire d'un nouveau Biohazard est bonne ou décente je fait abstraction sur tous le reste. Ce qui n'est pas le cas des films d'Anderson qui sont une vrai catastrophe d'incohérence et de maladresse scénaristique.

Les jeux on eu leur degré d'incohérence aussi mais Capcom à été prudent pour faire concorder plus éfficacement leur univers en l'exploitant d'une façon plus habile. Même rendu à Resident Evil 7, Oswell E. Spencer, Edward Ashford et James Marcus sont toujours les fondateurs et créateurs d'Umbrella Corps et du virus Progenitor respectivement. Contrairement au films live
Spoiler :
qui établissent que le créateur du virus-T est le Dr.Alexander Ashford et que Albert Wesker est le président d'Umbrella Corps pour ensuite nous pondre que les patrons et créateurs d'Umbrella et du virus son James Marcus et Alexander Isaacs :desespere

Clyde,
Ouais les angles de caméra son pourrie par moment dans le film et surtout pendant les scènes d'action. Et comme d'habitude je trouve qu'Alice en fait trop. C'est elle qui bute tous les monstres les plus importants sans laisser de place au autres personnages. En plus Claire ne fait quasiment rien dans le film et Wesker
Spoiler :
meurt d'une façon pathétique et c'est très insultant cet façon de traiter sans le moindre respect mon personnage favoris de la saga!


À part la scène avec les cerbères j'ai bien aimer la scène avec le Bloodshot. Son design et sa taille aurait pu faire un boss de fin intéressant pour le film.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1341
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

"Resident Evil : Chapitre Final 3D"

Messagepar Jill » 30 Mai 2017, 17:24

- Je viens d'acheter Resident Evil Chapitre Final 3D en Blu-ray.
Avis prochainement.
Je me demande si "Chapitre Final" sera vraiment le dernier car je me souviens aussi d'un certain autre "Chapitre Final" en 1984. :)))
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1098
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Patrick » 30 Mai 2017, 20:28

Ben oui étant donné que Constantin Films et Screen Gems viennent d'annoncer un reboot de la franchise cinématographique avec James Wan (The Conjuring, Saw, Insidious, et Annabelle) comme producteur. Cet série qui comprendra six nouveaux films aura une nouvelle histoire et des nouveaux acteurs.

Comme James Wan est un habitué des films d'horreurs j'espère que le reboot sera plus fidèle au jeux. Je serait pas surpris que ce reboot finirait par être une adaptation directe de Resident Evil 7 étant donné que le jeu est presque un mixte entre une histoire de maison hanté et Saw.

Perso je préférerait qu'ils adaptent RE1 pour le premier film, RE2 pour le second, RECV pour le 3e, RE4 pour le 4e, RE5 pour le 5e et RE6 ou REV2 pour le 6e.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1341
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Grem » 30 Mai 2017, 21:25

Franchement, qu'ils arrêtent avec les films. Déjà 6 bouses et ils veulent encore en refaire 6. Après, peut-être que ce reboot sera de meilleur qualité que les films d'Anderson, j'en sais rien, mais j'ai même pas envie de prendre le risque.

Ça devient complètement disproportionné, ils en ont même pas sorti un seul qu'ils parlent déjà d'en faire 5 de plus :desespere Déjà en partant avec cette mentalité, je crains le pire....

J'étais soulagé d'apprendre la fin de la série des films d'Anderson pour que l'univers des jeux retrouve enfin l'exclusivité de la licence, mais non, Hollywood veut absolument refoutre ses gros doigts tout gras dans le pot de confiture :tete-mur
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
 
Messages: 2380
Inscrit le: 15 Fév 2004, 00:40
Localisation: Brest

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Jericho » 30 Mai 2017, 21:58

Pour le Reboot, je suis curieux de voir ce qui vont faire. Je voudrait bien un survival comme la Colline a des yeux ou autre film de Rob Zombie.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Survivor
 
Messages: 501
Inscrit le: 29 Mar 2009, 02:01
Localisation: Villenave-d'Ornon (33)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Patrick » 30 Mai 2017, 22:07

Grem a écrit:J'étais soulagé d'apprendre la fin de la série des films d'Anderson pour que l'univers des jeux retrouve enfin l'exclusivité de la licence, mais non, Hollywood veut absolument refoutre ses gros doigts tout gras dans le pot de confiture :tete-mur

Les films live de Resident Evil est la franchise la plus populaire basé sur une license de jeux vidéos. Ils feront des films tant et aussi longtemps qu'ils auront du succès au cinéma. Il faut seulement souhaité que les nouveaux films conviennent à nos standard de fan comme pour les films en image de synthèse.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1341
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Grem » 31 Mai 2017, 00:21

Hélas, j'ai bien peur que tu aies raison...

Ah tiens, on sait maintenant que Milla a trouvé un nouveau job de clown depuis qu'elle a raccroché les gants. Cette interview pour jeux actu à propos du reboot de la franchise est à mourir de rire :

Milla a écrit:Ce qui a fait de Resident Evil une saga si spéciale, ce sont les personnes impliquées qui aimaient vraiment ce qu'elles faisaient et qui étaient fans des jeux....

Bon celle-là, le coup du "on est des fans des jeux" on la connaissait déjà, mais alors ce qui suit....

Milla a écrit:Je leur conseille de trouver des gens qui ont la même passion pour cet univers avant de parler de reboot. Les fans sont très sensibles aux contrefaçons. Ce sont de vrais fans d'horreur, de sci-fi et d'action et ce ne sont pas des idiots. Ils peuvent sentir quand quelque chose n'est pas fait avec amour mais juste pour l'argent

Surréaliste. Qu'elle ose dire ça, franchement, j'en reviens pas :lol
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
 
Messages: 2380
Inscrit le: 15 Fév 2004, 00:40
Localisation: Brest

"Milla Jovovich"

Messagepar Jill » 31 Mai 2017, 10:05

- Moi, c'est le contraire. Je ne suis pas du tout surprise d'y lire ce genre de choses venant elle. Au fur et à mesure des années, aux travers de reportages, d'interviews et autre bonus qui se trouvent sur les films auxquels elle a participée, Jovovich semble être une personne avec un sale caractère, une sale mentalité. Déjà rien qu'à l'entendre dans certains commentaires audio des films Resident Evil, elle s'excite toujours pour un rien en faisant du hors sujet, puis balance des piques sur ses collègues de travail (même si ça semble être gentille, elle ne semble pas avoir de limites). Ajoutons à cela que depuis des années, elle est au courant que son mari est une personne de plus en plus détestée par les fans des jeux vidéo Biohazard et pourtant, par amour pour lui, elle ne semble pas être saine d'esprit puisqu'elle continuera de protéger la liscence cinématographique de son mari et ce même si le Monsieur s'est complétement trompé.
Enfin, je ne parlerais pas de son passage chez Ardisson. Certes, ce type a parlé d'une chose qui fâche alors que sa rédaction lui avait dit de ne pas le faire, mais il n'empêche que Jovovich aurait du rester professionnelle, ne pas s'énerver et montrer qu'elle valait mieux que lui. Mais bon, comme je l'ai dit, je ne la condamne pas vraiment pour cet acte.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1098
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Lurka » 31 Mai 2017, 10:10

L'annonce d'un reboot cinématographique m'a à la base effrayé. Vu les 6 navets interstellaires :lol d'Anderson qui se prend pour un fan, j'avais peur d'en subir encore et encore. Mais lorsque j'ai vu " James Wan " ouf. Ce mec est un génie en matière d'horreur. Même s'il ne continues pas, il aura au moins posé la base. Libre de savoir maintenant ce qu'il compte faire pour lancer aux oubliettes ces espèces de choses qu'on voit au cinéma depuis des années maintenant.

Par contre l'interview de Jovovich... :lol Ca ne m'étonne pas. Elle défend son mec sur un travail foiré complet.
"Ethan ? Ethan ? Eeeeethaaaan !" (Jack Baker, RE7)

ID PSN : Wesker_190
Avatar de l’utilisateur
Lurka
Rookie
 
Messages: 156
Inscrit le: 01 Sep 2014, 17:00
Localisation: Lyon

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Iceweb38 » 31 Mai 2017, 12:22

Je vous laisse imaginer la violence avec laquelle je me suis retenu pour ne pas faire référence à cette interview dans notre articles sur les films en reboot. :lol

C'est clair qu'on reprochera pas à Milla de pas soutenir son mari.
Dommage j'ai toujours apprécié cette actrice quand même mais je pensais pas qu'elle était devenue hautaine comme ça.
Image
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
 
Messages: 2398
Inscrit le: 03 Avr 2009, 16:24
Localisation: Merignac (33)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Patrick » 31 Mai 2017, 20:27

Grem a écrit:Bon celle-là, le coup du "on est des fans des jeux" on la connaissait déjà, mais alors ce qui suit....Milla wrote:Je leur conseille de trouver des gens qui ont la même passion pour cet univers avant de parler de reboot. Les fans sont très sensibles aux contrefaçons. Ce sont de vrais fans d'horreur, de sci-fi et d'action et ce ne sont pas des idiots. Ils peuvent sentir quand quelque chose n'est pas fait avec amour mais juste pour l'argent

Ben la contrefaçon c'est elle et son mari qu'il a fait. Les véritables idiots c'est eux. Comme d'habitude elle est complètement dans le déni.

Jill a écrit:Ajoutons à cela que depuis des années, elle est au courant que son mari est une personne de plus en plus détestée par les fans des jeux vidéo Biohazard et pourtant, par amour pour lui, elle ne semble pas être saine d'esprit puisqu'elle continuera de protéger la liscence cinématographique de son mari et ce même si le Monsieur s'est complétement trompé.

Milla est autant à blâmer que Anderson pour les films. Le premier film était le plus décent de la série car il avait le mérite d'éssayer de ressembler à Resident Evil 1 dans son ensemble car Paul Anderson avait le contrôle créatif totale dessus. Mais à partir de la suite Milla à commencer à avoir un plus grand contrôle sur les films et c'est elle qui aurait exigé que Alice devienne une heroine d'action surhumaine avec une touche à la Matrix.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1341
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

"Resident Evil"

Messagepar Jill » 01 Juin 2017, 10:12

Lurka a écrit:L'annonce d'un reboot cinématographique m'a à la base effrayé. Vu les 6 navets interstellaires :lol d'Anderson qui se prend pour un fan, j'avais peur d'en subir encore et encore. Mais lorsque j'ai vu " James Wan " ouf. Ce mec est un génie en matière d'horreur.

En matière d'horreur, certes, mais en matière de Biohazard, qu'est-ce que ça donne ?
Car c'est bien de vouloir prendre des grands noms du cinéma d'horreur, mais encore faut-il que les cinéastes comprennent l'esprit Biohazard. Même un type en commande comme George A. Romero ne rime sûrement pas avec Resident Evil. Question assemblée de Zombies qui dévorent de l'humain dans Raccoon City, je ne dis pas, mais question scénario, mise en scène et B.O.W, le papa des Zombies pourraient se vautrer lamentablement.

Maintenant, si reboot de la saga il y a, vous n'avez jamais pensé à l'idée que ces futurs films, aussi fidèles aux jeux vidéo puisse-ils être, risque d'être encore plus mauvais (niveau audience et vente) que ceux d'Anderson ?
Je veux dire que transposer à l'écran un jeu vidéo risque de ne pas être bon vu que la saga se prête surtout au format jeu vidéo et non à celui des films.
De plus, ceux qui n'aiment pas les jeux et préfèrent les films d'Anderson, vu que ça reste du spectacle divertissant, risque de bouder ces nouveaux films car trop différents de ceux d'Anderson et donc, non fidèles.
Il y a pleins d'éléments à prendre en compte, comme par exemple l'absence d'Alice dans ce reboot.
Une Jill apeurée comme dans le premier jeu contre une Jill qui envoi du lourd dans les films d'Anderson.
Un Nemesis sans histoire comme dans les jeux contre un Nemesis qui été à la base un humain et avait une relation avec Alice dans les films.
Un Carlos qui essai de séduire Jill dans les jeux contre un Carlos qui a carrément une histoire avec Alice dans les films.
Un docteur Isaac, LJ et autres personnages exclusifs aux films d'Anderson, absents dans le reboot.
Etc, etc.
Après, si les nouveaux films restent fidèles aux jeux, il va y avoir des gens fans des films d'Anderson qui vont sans doute apprécier les différences, comme un Chris plus important que dans celui du film d'Anderson, un Wesker plus machiavélique que dans celui des films d'Anderson, ce genre de chose.
Mais si Alexia Ashford venait à apparaître, elle risquerait d'être comparée à Alice. Du genre "C'est nul! Alexia a des pouvoirs exactement comme Alice... super le manque de scénario !"
Je sens que le reboot, la nouvelle série de films, si elle vient bien à se faire, risque de souffrir de la comparaison avec les films d'Anderson.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1098
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Hunk » 01 Juin 2017, 15:21

Il faudrait prendre le timeline des RE ARCHIVES et développer les séquentiels marquants dans une trilogie, voire 2 maximum, ça suffirait il me semble. Et surprendre les fans en sortant justement le premier épisode de ce reboot se déroulant bien avant le 1er épisode des jeux qui ne viendrait lui, que bien après ! Histoire de mettre les fans en transe-attente. ;)

Après tout, lorsque l'on regarde la BD ou la série Walking Dead, l'histoire du gouverneur ou de Negan arrivent bien tardivement dans le storyline.

Donc effectivement, commencer par l'épisode du manoir RE1 ne serait pas la meilleure idée aujourd'hui (parce qu'en 2000, c'était une évidence qu'Anderson n'a pas capté) sauf à développer l'arrivée de George Trevor au manoir et même l'arrivée de sa famille quelques temps auparavant.

Il y a vraiment de quoi proposer de sacrés scénarios quand on se penche sur les archives car en plus, une grande partie des personnages est intéressante à développer. ;)
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Webmaster
 
Messages: 11631
Inscrit le: 27 Nov 2003, 20:26
Localisation: Lille

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Sly » 01 Juin 2017, 17:38

Rien à faire des films avec de vrais acteurs, seuls les films d'animation comptent, car ils sont canoniques. Ils peuvent faire ce qu'ils veulent comme film, tant que ce n'est pas canonique, je m'en tape.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Staff // Traducteur
 
Messages: 3254
Inscrit le: 27 Nov 2003, 19:53
Localisation: Chambéry (73)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Grem » 01 Juin 2017, 17:48

Je partage complètement le point de vue de Sly.

Le problème des films c'est que ça ne paraît pas authentique.

Un vrai concept de film live action sympa aurait été de suivre les Bravo du STARS jusqu'à l'arrivée de l'équipe Alpha. Ça aurait donné une aventure originale, un préquel à RE1, mais qui n'aurait pas contredit REØ pour autant. On aurait suivi tour à tour chaque perso hormis Rebecca. Ils auraient pu tomber sur des cabanes recluses dans les monts Arklay et rencontrer quelques randonneurs survivants. On aurait pu tracer le chemin qu'a pris Enrico avant de rencontrer Rebecca dans le labo de Birkin. Et, au fur et à mesure, assister aux morts de Forest et Kenneth puis à l’empoisonnement de Richard.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
 
Messages: 2380
Inscrit le: 15 Fév 2004, 00:40
Localisation: Brest

"Canon"

Messagepar Jill » 01 Juin 2017, 17:53

- Sly, non canonique ne veut pas dire dénué d'intérêt.
De nos jours, ce qui se fait autour d'une saga, même si ce n'est pas canonique, est parfois plus intéressant que le canon même. Rien que tout ce qui se fait autour de Star Wars en est le parfait exemple. A la limite, les films canoniques sont ce qu'il y a de moins intéressants dans l'univers Star Wars.
Mais bon, je peux comprendre qu'on préfère rester concentré uniquement sur le canon. Moi même, Biohazard 7 ne me dit rien car il se passe dans un univers alternative si j'ai bien compris. C'est tout de même un épisode que je ferais lorsque la PlayStation 5 sortira.

Comme l'a dit Grem, l'idée de proposer des films se passant entre chaque épisode des jeux pourrait être sympa.
En plus de suivre l'équipe Bravo, suivre un groupe de survivants scientifique ou non dans le Manoir Spencer, jusqu'à leur mort à la fin du film,
Spoiler :
à l'instar d'un certain Rogue One
pourrait être une bonne idée aussi.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1098
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Patrick » 01 Juin 2017, 18:59

Jill a écrit:Moi même, Biohazard 7 ne me dit rien car il se passe dans un univers alternative si j'ai bien compris. C'est tout de même un épisode que je ferais lorsque la PlayStation 5 sortira.

Ben non Biohazard 7 prend place dans le même univers que le reste de la série. Il se déroule 4 ans après Resident Evil 6 et plusieurs détails des précédents jeux sont mentionné dans des documents
Spoiler :
comme HCF, Alyssa Ashcroft, Raccoon City, Clive R. O'Brian, Edonia et George Trevor...
Pas d'univers alternatives ici on est bien toujours dans la même continuité.

Et être fidèle à l'esprit des jeux pour les films ne nécéssite pas vraiment de faire la même chose. Les films Marvel sont un bon exemple. Fidèle à leur source sans être une copie exacte. Ils peuvent aussi bien faire une autre histoire original avec des nouveaux persos dans un lieu autre que Raccoon City et toujours être loyal à son titre de Biohazard.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1341
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Sly » 01 Juin 2017, 19:01

non canonique ne veut pas dire dénué d'intérêt.

Pour moi, si. :)))

Patrick, j'ai rajouté des balises spoiler dans ton message. Il vaut mieux épargner Jill qui n'a peut-être pas envie de découvrir ça comme ça. :D
En tous cas Jill, Resident Evil 7 est en effet tout aussi canonique que n'importe quel autre épisode principal, comme l'indique très clairement le fait qu'il soit numéroté, ce qui en soi suffit à le deviner, sans même savoir ce qui s'y passe.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Staff // Traducteur
 
Messages: 3254
Inscrit le: 27 Nov 2003, 19:53
Localisation: Chambéry (73)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Patrick » 01 Juin 2017, 22:00

Pas de problème Sly et merci j'y avais pas pensé, j'ai passé trop de temps dans la section spoiler de RE7. :hehe

Dans tous les cas une adaptations de jeux vidéos de nos jours ne sert plus vraiment à rien. Les jeux sont tellement semblable à des films dans leur ensemble qu'un film live-action semble dénué d'intérêt.

Tous ce que je souhaite pour les nouveaux films est qu'ils fassent honneurs au jeux. Rien de plus.

Ils devraient suivre l'exemple du film Assassin Creed. Assassin Creed le film est situé dans le même univers que les jeux et prend place après les évènements d'Assassin Creed Syndicate. James Wan et compagnie pourraient nos sortir une histoire qui se déroule après RE7 et nous fait suivre un groupe de personne au prise à une catastrophe biologique dans des secteurs encore inexploré dans les jeux.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1341
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

"RESIDENT EVIL : chapitre final 3D"

Messagepar Jill » 04 Juin 2017, 14:12

- RESIDENT EVIL : chapitre final 3D, vu :

Tout d'abord, la 3D du film :
C'était juste catastrophique. Il n'y a presque pas de relief. Autant j'avais remarqué la 3D des deux précédents films (Retribution 3D et Afterlife 3D), autant la 3D sur ce film est presque inexistante.
Star Wars : Rogue One 3D m'avait donné une meilleure impression. Surtout la bataille finale. Mais là, pour chapitre final 3D, c'est presque comme si j'avais vu le film en 2D...

Pour ce qui est du film, je l'ai trouvé un poil meilleur que tous les précédents. Même si j'aurais toujours une préférence pour Apocalypse qui est juste du gros fan service alors que c'est clairement le film le moins bon de la saga, je reconnais que ce chapitre final s'en sort pas mal.
Cependant et même si j'étais parti dans l'idée que pour ce dernier film, Anderson allait faire quelque chose de plus grand que les précédents, je ne m'attendais pas à ce qu'il y ai de l'action non-stop pendant presque tout le film. C'est simple, au bout de 20/30 minutes, je me suis dit "Oh ! Une pause s'il vous plait !" car ça déménageait tellement à l'écran que je commençais à être mal à l'aise.

Scénaristiquement parlant, c'est toujours le même bordel, la même histoire.
Spoiler :
Et même si on nous explique au début du film qu'Alice est la seule survivante de l'attaque contre Washington, il n'empêche que j'ai trouvé ça complétement tordu de ne pas nous montrer, même en flashback, comment Jill, Leon, Ada et la fille d'Alice sont morts. Faire apparaître autant d'acteurs dans le même film, le budget ne le permettait pas ?
Après, je veux bien accepter le fait qu'Alice est une dure à cuire et qu'elle n'a pas le temps de pleurer ses compagnons morts (alors qu'elle le fera vite fait pour une victime plus tard dans le film), mais de là à ne pas être triste pour sa "fille", c'était un peu gros.
Quand à Wesker, on ne sait même pas comment il s'est échappé de Washington... peut-être qu'avec sa super vitesse, il a couru jusqu'au Hive de Raccoon City.

Ah oui, il est question de James Marcus, le créateur du Virus-T, mais... ce n'était pas Ashford d'Apocalypse l'auteur de ce virus ? :eek4 :eek4
A moins que, comme Birkin dans les jeux vidéos, il a juste repris le travail de Marcus en faisant croire qu'il est responsable de la création du Virus-T.
Après, c'est tout à fait normal qu'à chaque nouveau film, le physique de Red Queen change vu que chaque actrice à grandit depuis, mais ça fait bizarre quand même.
En parlant de cette intelligence artificielle, il me semble me souvenir que dans Extinction, il y avait deux entités vu qu'Alice disait à un moment qu'elle connaissait l'ancienne "sœur" de la Red Queen de ce film.
Visiblement, cette idée a été abandonnée, ce qui conduit à une énième incohérence.

Maintenant, si on accepte les prouesses surhumaines d'Alice, encore une fois, elle envoi du lourd. J'ai bien aimé comment elle s'est défendue au début du film lorsqu'elle se retrouve la tête à l'envers contre le commando d'Umbrella. De même, le passage sur le tank entre elle et
Spoiler :
Isaacs
, c'était juste impressionnant tellement les chorégraphies des combats sont belles à voir. Sur ce point là, j'ai toujours aimé le spectacle qu'offre ces films. Et puis la correction qu'elle se prend contre l'asiatique, ce gars était vraiment fort !

Revoir Ali Larter dans le rôle de cette version alternative de Claire Redfield est toujours plaisant à voir.
Cependant,
Spoiler :
même si son histoire après ce qui s'est passé sur Arcadia est limite, je veux bien accepter qu'elle n'a pas le temps de pleurer son frère mort vu qu'elle ne semble jamais avoir retrouvé la mémoire et donc, pour elle, Chris était un parfait inconnu.
Ce que j'accepte moins, ce n'est pas la mort de ce Chris alternatif, c'est justement le fait que lui aussi, on ne nous dévoile pas sa mort... :mouais
Revenons à cet asiatique expert en arts-martiaux (ce qui est normal pour un Chinois). Je n'ai pas du tout apprécié le passage où,
Spoiler :
bien qu'il soit un salopard, doit courir jusqu'à épuisement derrière le tank d'Isaacs parce qu'il est attaché au véhicule. Surtout que cette torture vient du coté des gentils. Certes, Alice a une dent contre Umbrella et s'est compréhensible qu'elle le torture sans cœur, mais ses compagnons qui sont du coté des "gentils" je le rappelle, ne tilt pas du genre "Hé, c'est pas bien ce que tu fais. Pour une gentille, ce n'est pas le comportement à adopter.", j'ai trouvé ça un peu limite.

Donc, retour à Raccoon City et plus précisément, dans le Hive. Au début, j'avais peur qu'Anderson oublie qu'il ne reste qu'un gigantesque cratère pour recréer des immeubles et toute une population de macchabées, mais non. Cependant, je trouve ça gros que seulement le Hive soit resté "intact" après une ampleur de cette taille. A croire que le laboratoire était tellement profond sous terre que c'est pour ça qu'il a survécu.

Pour ce qui est des personnages qui meurent les uns après les autres, c'était normal que ça arrive. J'étais quand même un peu surprise que celui qui ne faisait pas confiance à Alice meure pendant la course poursuite avec les Cerberes.
Maintenant, bien que leur mort nous laisse indifférents car on ne les connaît pas assez, il y avait une certaine tension pendant la scène du ventilateur géant que j'ai eu un peu de peine pour la malchanceuse qui est passé au travers. Et pour en revenir à ce que j'avais dit au début, autant Alice ne pleure pas sa fille et ses compagnons, autant elle s'y met pour cette inconnue qu'elle a rencontrée la journée même... mais bon, c'est bien la seule mort qui peut potentiellement faire quelque chose.

Cette histoire comme quoi Umbrella voulait détruire le monde pour le purger et en créer un autre à leur image qui rappelle un peu les ambitions de Wesker dans Biohazard 5, pourquoi pas. Ca explique aussi que le virus lâché dans le Hive dans le premier film était en fait le début de cette "purge".

Pauvre Wesker. Ce simple employé qui fini comme une merde est totalement à l'opposé de son personnage du jeu, mais c'était jouissif. :lol Maintenant, on peut dire qu'il est mort dans les deux formats : Les jeux et les films. :lol5

Pour ce qui est d'Isaacs et de ses clones, c'est à se demander qui est vraiment l'original. La logique voudrait que ce soit le dernier qui se réveille qui en soit l'original, mais vu les pouvoirs dont il dispose, c'est à se le demander. Le Isaacs du tank qui vient le tuer pourrait être un clone lui aussi vu que l'autre Isaacs dit à un moment que Alice, qui est aussi un clone depuis le début, est un échec. Et que cet échec a été tellement loin qu'il a mit des bâtons dans les roues d'Umbrella depuis des années. Ce qui voudrait dire que le Isaacs du tank est bien un clone car son action imprévue a eu pour effet de tuer le vrai Isaacs.
Et si le vrai Isaacs, c'était celui qu'on découvre dans Apocalypse et qui meure dans Extinction ?
Je pense qu'Anderson a fait exprès de mettre le doute chez le téléspectateur et que c'est à lui de choisir qui est l'original et qui est la copie.

Donc, Alice était un clone. L'idée ne m'a pas dérangée.
Cependant, je dois bien reconnaître que le mot de la fin, comme quoi la copie s'est montrée plus humaine que l'espèce humaine même en sauvant justement cette race, était bien vu. Bon, ce n'est pas original comme idée, mais j'aime ce genre de métaphore :
Un clone plus humain qu'un être humain, rappelle un certain Solid Snake de Metal Gear ou autre T-800 de Terminator 2 dont les dernières paroles de Sarah Connor disaient "Si une machine, un Terminator, est capable d'humanité, alors nous aussi nous le pouvons."
Que dire de ce film au final :
Mouais, il se laisse voir. Je pense qu'il s'agit du meilleur épisode de la saga après le premier et ce, même si personnellement, c'est bien le premier film que j'aime le moins car le petit budget a fait en sorte que niveau histoire, mise en scène et action, bin on se fait chier quand même. Même si le premier film est celui qui se rapproche le plus de l'ambiance des jeux (et encore), je préfère encore Apocalypse pour son coté action bourrin nanardesque car, lui au moins, ne se cache pas d'être juste un pur film de fan service assumé.
Chapitre final, c'était plutôt pas mal. Je vais le revoir, mais cette fois-ci, en 2D (même si je le redis, j'ai plus eu l'impression de l'avoir vu en 2D qu'en 3D). :))
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1098
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Patrick » 05 Juin 2017, 08:28

Perso j'ai trouvé Apocalypse et Extinction comme étant les deux plus mauvais films de la série. L'action Matrix-style me donne mal à tête et la télékinésie style X-Men pour un Biohazard non merci.

The Final Chapter a le mérite d'essayer de faire une histoire intéressante, d'avoir des scènes d'action plus crédible et une variété de B.O.W plus varié et mieux fait dans son ensemble. Le point le plus déshonorable du film est la façon dont Wesker est traité. Sans la présence des personnages des jeux il aurait peut-être été le meilleur opus de la série des films.

En parlant de cette intelligence artificielle, il me semble me souvenir que dans Extinction, il y avait deux entités vu qu'Alice disait à un moment qu'elle connaissait l'ancienne "sœur" de la Red Queen de ce film.
Visiblement, cette idée a été abandonnée, ce qui conduit à une énième incohérence.

C'était une autre IA appelé The White Queen mais tu as raison les films de Paul Anderson sont remplis d'incohérence et de plot holes.

Spoiler :
Donc, retour à Raccoon City et plus précisément, dans le Hive. Au début, j'avais peur qu'Anderson oublie qu'il ne reste qu'un gigantesque cratère pour recréer des immeubles et toute une population de macchabées, mais non. Cependant, je trouve ça gros que seulement le Hive soit resté "intact" après une ampleur de cette taille. A croire que le laboratoire était tellement profond sous terre que c'est pour ça qu'il a survécu.

Le Hive était vraiment très profond sous terre, à plus de 600 metres pour être exacte. C'est une ogive nucléaire qui a exploser au-dessus de la ville et non une météorite qui est tomber dessus.


Spoiler :
Je pense qu'Anderson a fait exprès de mettre le doute chez le téléspectateur et que c'est à lui de choisir qui est l'original et qui est la copie.

Non Anderson à vraiment voulu nous dire que le dernier Isaacs dans The Final Chapter était l'original et que les deux précédents était bel et bien des clones. C'est pour cet raison que Wesker dirigeait Umbrella le temps que les véritables patrons était en sommeil.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1341
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Hierodimdius » 05 Juin 2017, 09:03

Holà,

J'aime bien vos interventions Jill et Patrick, même si je ne suis pas d'accord.

Autant je rejoins Jill concernant Apocalypse et le 1er, autant pour le reste...

Cinématographiquement, je pense que Extinction est le meilleur film de la série, que ce soit en terme d'implantation du décors, du développement des personnages, du traitement de l'histoire et de l'action. Même si je peux comprendre les réticences sur les ralentis et sur la cohérence avec l'univers du jeu (quoique là...).

Suivi de Afterlife. Par contre, les deux derniers... Retribution, mise à part la scène d'introduction à Tokyo, il n'y a presque rien à sauver !
Et pour ce qui est du dernier, je suis désolé, mais les scènes d'actions sont juste mauvaises, on ne voit absolument rien (je ne dis pas qu'il n'y a pas d'idée au départ), c'est très mal filmé, par quelqu'un qui à la maladie de Parkinson ?!, et ça va beaucoup trop vite, dans le noir (qui est en général un cache misère), la preuve avec le Boolshot, où on ne voit le monstre qu'un fois qu'il ne bouge plus, et là on se dit que c'est dommage, parce qu'il est bien fait mais qu'on n'a absolument rien pu voir durant l'action. Et ça marche pour toute les scènes du film... Après, il y avait de l'idée, comme vous le dites, mais c'est très mal amené, pas de temps pour developer les personnages et les enjeux, ça va beaucoup trop vite. Bref, une "déception", sachant que jusqu'à Afterlife, j'ai tendance à défende les films pas si mauvais en soit.

Bon, maintenant il faudrait que je le revois un coup à sa sortie en Blu-Ray...

Hierodimdius
Avatar de l’utilisateur
Hierodimdius
Survivor
 
Messages: 555
Inscrit le: 17 Avr 2009, 14:43
Localisation: Besançon

"RESIDENT EVIL : chapitre final"

Messagepar Jill » 06 Juin 2017, 22:02

Patrick a écrit:Perso j'ai trouvé Apocalypse et Extinction comme étant les deux plus mauvais films de la série. L'action Matrix-style me donne mal à tête et la télékinésie style X-Men pour un Biohazard non merci.

Les films n'ont de "Resident Evil" que le nom et donc, la télékinésie ne m'a absolument pas dérangée.

Patrick a écrit:Le point le plus déshonorable du film est la façon dont Wesker est traité.

Parce que tu fais allusion à son moi des jeux vidéo ?
Si on prend en compte l'univers des films, je ne suis pas surprise par le traitement de ce personnage. A chaque nouveau film, le méchant que l'on croyait être LE véritable méchant derrière tout ce bordel se révèle en fait n'être qu'un simple pion.
Spoiler :
Wesker, le "Président d'Umbrella", ne fait pas exception à la règle.

Puisqu'on parle de Wesker, quelque chose vient de me revenir :
Dans ce chapitre final, a t-il perdu ses supers pouvoirs comme Alice lui aussi ? Je veux dire que lorsque Alicia le vire, Wesker se fait écrabouiller une jambe comme une merde alors qu'avec ses réflexes surhumain et sa vitesse surhumaine, il aurait pu esquiver la porte meurtrière.
Au début, je me suis dit qu'il avait effectivement perdu ses pouvoirs après avoir ingérer le type à la fin d'Afterlife, mais non puisque dans Retribution, il utilise sa super vitesse pour rendre ses pouvoirs à Alice qui elle-même d'ailleurs, ne semble plus avoir dans chapitre final...
Patrick a écrit:C'était une autre IA appelé The White Queen

White Umbrella ?
Je ne me souviens plus bien... ce nom est évoqué dans Extinction ?
En tout cas, j'imagine que ce nom provient du groupe d'Umbrella qui laisse un rapport dans le manoir Spencer du 1er jeu Biohazard.

Bref, la plus grosse incohérence et même si la réponse se trouve dans les romans adaptés des films, c'est l'absence d'Angela Ashford dans tous les films après celui-ci. Car entre le moment où Alice ressuscite, retourne avec ses compagnons à la fin du film et le début d'Extinction, on sent qu'il s'est passé quelque chose. Alice dit même que si elle a quitté ses amis, c'était pour ne pas les mettre en danger à cause d'Umbrella. Pourtant, on sent qu'elle a subie un traumatisme. Un traumatisme non expliqué dans les films.
K-Mart aussi a disparue, mais Claire donne un semblant de réponse (qui explique aussi la disparition de son frère).

Hierodimdius a écrit:Boolshot

Ce monstre dans le film était un "Bloodshot" ? Je n'avais même pas fait attention...
En fait, quand j'ai vu ce monstre, j'ai pensé qu'il s'agissait d'une créature spécialement conçue pour le film. Mais vu qu'Alice s'acharne à un moment sur son torse, j'aurais du le deviner.
Bref, je serais plus attentive quand je regarderais à nouveau le film ce week-end.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1098
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Patrick » 06 Juin 2017, 22:46

Jill a écrit:Les films n'ont de "Resident Evil" que le nom et donc, la télékinésie ne m'a absolument pas dérangée.
Les films sont supposés être une adaptations cinématographique des jeux videos. Si les fans de la source original ne sont pas convaincu alors l'adaptation est pourrie. Aujourd'hui il n'y a plus d'excuse. Marvel Studios arrivent parfaitement à faire des adaptations fidèle de leur comics car ils choisissent les producteurs adéquat pour leur films ce qui n'est pas le cas de Screen Gems et Constantin Films. Anderson et Milla n'ont aucun respect pour la franchise Resident Evil et font n'importe quoi avec la série tant que sa paille. Comme je suis trop investie dans les jeux vidéo je suis incapable de resté objectifs sur toutes les incohérences présente dans les films. J'ai un stroke à l'idée de pensé que dans les films les majinis sont une mutations des zombies plutôt qu'être un humains infecté par le Las Plagas de type-2. Il y a des règles à suivre dans une franchise mais les films ne les suivent pas.

Spoiler :
Jill a écrit:Puisqu'on parle de Wesker, quelque chose vient de me revenir :Dans ce chapitre final, a t-il perdu ses supers pouvoirs comme Alice lui aussi ? Je veux dire que lorsque Alicia le vire, Wesker se fait écrabouiller une jambe comme une merde alors qu'avec ses réflexes surhumain et sa vitesse surhumaine, il aurait pu esquiver la porte meurtrière.Au début, je me suis dit qu'il avait effectivement perdu ses pouvoirs après avoir ingérer le type à la fin d'Afterlife, mais non puisque dans Retribution, il utilise sa super vitesse pour rendre ses pouvoirs à Alice qui elle-même d'ailleurs, ne semble plus avoir dans chapitre final...
Wesker a pas perdu ses super pouvoirs, c'est seulement Anderson qui fait n'importe quoi avec les films. Le mec est débile et il ce fou des incohérences.


Jill a écrit:White Umbrella ?Je ne me souviens plus bien... ce nom est évoqué dans Extinction ?En tout cas, j'imagine que ce nom provient du groupe d'Umbrella qui laisse un rapport dans le manoir Spencer du 1er jeu Biohazard.
J'ai dit White Queen et pas White Umbrella. Et le nom est seulement évoqué dans le générique de fin ''Madeline Carroll as White Queen'' et par Anderson lui-même dans quelque interviews:
Spoiler :
The White Queen is the sister computer of the original Red Queen. She is designed to protect and preserve human life and monitor the Umbrella facility, like her sister computer. However, the White Queen has more advanced holographic technology.


Jill a écrit:Ce monstre dans le film était un "Bloodshot" ? Je n'avais même pas fait attention...En fait, quand j'ai vu ce monstre, j'ai pensé qu'il s'agissait d'une créature spécialement conçue pour le film. Mais vu qu'Alice s'acharne à un moment sur son torse, j'aurais du le deviner.Bref, je serais plus attentive quand je regarderais à nouveau le film ce week-end.
Ouep! Les cinq créatures du film sont un Majini, un kipepeo géant avec une tête qui ressemble à un démon, des zombies, des cerbères et un Bloodshot. Le Bloodshot est plus imposant que dans les jeux. Ont peu supposé qu'il a été créer à partir d'un humain très grand.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1341
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

"Resident Evil"

Messagepar Jill » 07 Juin 2017, 09:09

Patrick a écrit:Les films sont supposés être une adaptations cinématographique des jeux videos. Si les fans de la source original ne sont pas convaincu alors l'adaptation est pourrie.

Je le sais bien. Comme tu l'as dit, les films sont supposés être des adaptations des jeux, mais au final, n'en sont pas. Même si les films américains reprennent certains personnages, certains monstres et certaines histoires, les films développent leur propre univers.

Patrick a écrit:Aujourd'hui il n'y a plus d'excuse. Marvel Studios arrivent parfaitement à faire des adaptations fidèle de leur comics car ils choisissent les producteurs adéquat pour leur films ce qui n'est pas le cas de Screen Gems et Constantin Films.

Je ne vois pas les choses comme ça. Pour moi, si les films Marvel sont réussis et fidèles aux comics (alors qu'il y a aussi des différences entre la bande-dessinée et les films), ça reste des adaptations de comics "américains" par des cinéastes "Américains". Je veux dire que lorsqu'il s'agit d'adapter des licences japonaise , les Américains y mettent leurs touches personnelles. Après tout, ce n'est pas le grand amour entre les Japonais et les Américains. Les films américains Marvel ont donc plus de chance d'être plus réussis par les Américains que les productions japonaises (Biohazard, Silent Hill, Godzilla, Dragon Ball) par les Américains. Les mentalités ne sont pas les mêmes.

Patrick a écrit:Anderson et Milla n'ont aucun respect pour la franchise Resident Evil et font n'importe quoi avec la série tant que sa paille.

Depuis la sortie du premier Resident Evil, je n'apprécie plus Anderson pour ce qu'il fait aux licences (même le premier film Mortal Kombat est honteux). Cela dit, je ne vais pas chercher à défendre le bonhomme ou son épouse, mais au bout d'un moment, il faut arrêter de cracher sur lui, sur eux.
Ca ne t'est jamais venu à l'esprit qu'Anderson n'a peut-être jamais eu carte blanche pour réaliser ses films (mise à part le premier Resident Evil car c'était un film à petit budget) ? Si les patrons qui se trouvent derrière lui imposent leurs idées, Anderson ne peut que se plier.
Il y en a un qui s'est rebellé contre l'autorité, c'est Lucas avec ses Star Wars. Il disait lui même dans une interview qu'il ne supportait pas les grands pontes. Mais à partir du moment où ils ont l'argent, ils ont le droit de tout faire et ont la main mise sur tout ce qu'ils veulent. Finalement, Lucas a réussi à devenir maitre de sa liscence mais, à la fin, il est devenu aussi imbuvable que ses anciens patrons. Lui même disait qu'avec le temps, les années, il est devenu le genre de personne qu'il avait toujours combattu.
Cette idée l'a d'ailleurs inspirée pour le personnage d'Anakin qui rejoint les Sith, lui qui voulait tous les détruire, en devenant Vader.

Patrick a écrit:Comme je suis trop investie dans les jeux vidéo je suis incapable de resté objectifs sur toutes les incohérences présente dans les films. J'ai un stroke à l'idée de pensé que dans les films les majinis sont une mutations des zombies plutôt qu'être un humains infecté par le Las Plagas de type-2. Il y a des règles à suivre dans une franchise mais les films ne les suivent pas.

Au moins, tu as l'honnêteté, la force d'avouer que tu as du mal à resté objectif.
Maintenant, de là à dire qu'il y a des règles à respecter dans une franchise, je suis d'accord avec toi, mais les incohérences existent malheureusement. Même dans la véritable liscence Biohazard, les inconhérences sont nombreuses (Wesker qui ressuscite et qui a la temps de quitter le manoir Spencer en cinq minutes avant sa destruction, Branagh mort dans Biohazard 3). Donc à ce qu'il y ait aussi des incohérences dans les films, ce n'est pas surprenant. Les jeux sont aussi préjudiciables que les films. Aucune œuvre n'est parfaite.

Patrick a écrit:J'ai dit White Queen et pas White Umbrella.

Ah oui, White Queen.
... je ne sais pas pourquoi j'ai écrit White Umbrella... :/
Enfin, si le nom est visible dans le générique de fermeture du film, ça me va.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1098
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Hunk » 07 Juin 2017, 11:07

Je le sais bien. Comme tu l'as dit, les films sont supposés être des adaptations des jeux, mais au final, n'en sont pas.


Pour moi, c'est une faute professionnelle que de ne pas transposer un film fidèlement à une oeuvre. Car le jeu vidéo, c'est un art à part entière aujourd'hui, et un jeu vidéo en particulier est une oeuvre de cet art, résultat d'une ou de plusieurs personnes qui ont travaillé dessus. Des fans se retrouvent autour de cette oeuvre particulière car ils l'ont aimé telle qu'elle a été pensée originellement.

Donc quand les deux sbires (Anderson et Milla) se réclament de la fanbase, désolé mais c'est irrespectueux.

C'est comme si tu adaptais l'histoire du roman "un sac de billes", que j'ai vu dernièrement. ça n'aurait aucun sens.

Pour moi, il faut donc, même si je connais l'histoire sur le bout des doigts, que l'adaptation ciné me donne visuellement ce que j'ai vécu dans les jeux vidéo.

Alors, bien sûr, il peut y avoir un "autrement" en sus, dès lors que le réalisateur conçoit de développer l'histoire à partir des nombreux documents qui font référence à des périodes non jouées dans le jeu.

Mais ça s'arrête là selon moi.
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Webmaster
 
Messages: 11631
Inscrit le: 27 Nov 2003, 20:26
Localisation: Lille

"Biohazard"

Messagepar Jill » 07 Juin 2017, 13:55

Hunk a écrit:Pour moi, c'est une faute professionnelle que de ne pas transposer un film fidèlement une oeuvre

C'est là que nous sommes différents.
Ce que je qualifierais de faute professionnelle, ce serait de transposer fidèlement à l'écran un jeu vidéo. Un jeu vidéo a ses propres règles et un film, les siennes. Si c'est pour copier/coller bêtement un jeu à l'écran, autant ne pas faire de film tout simplement. Je n'ai pas envie de voir l'introduction de Biohazard premier du nom en film. Ni mêmes les bruitages, les voix originelles, les musiques et les mêmes discours dans chacune des scènes, chacun des lieux qui vont avec. Les jeux se suffissent amplement.
Un film est un projet cinématographique qui possède son propre univers : Il faut savoir divertir le public quant il faut, le faire rire, pleurer, stresser, etc. L'ambiance d'un jeu vidéo (et pas forcement Biohazard) ne peut pas être retranscrit dans un film car le format jeu vidéo possède ses propres codes et les jeux, les siens.
Pour en revenir à Biohazard, je n'ai pas envie de voir un film de deux heures où les personnages font des aller-retour dans des lieux sans aucune ligne de dialogue, juste accompagner par la musique d'ambiance et les bruits que font les monstres.
Là, vous allez me dire qu'ils peuvent très bien adapter ça à l'écran sans forcement reprendre plan par plan ce qui fait le charme de la saga. Désolée mais non, faire ainsi serait "non respectueux du jeu". De plus, je parlais de la durée d'un film de deux heures. Mais quant on joue la première fois à Biohazard, ce n'est pas deux heures qu'il faut pour aller au bout de l'aventure, mais bien plus. Si le film veut vraiment être fidèle, alors il doit au moins faire dix heures. :hehe
Je préférerais encore que la liscence soit adaptée en téléfilm. Deux/trois parties d'une heure et demi chacune pour Biohazard premier du nom, ça pourrait être plus intéressant qu'un film hollywoodien d'une durée de deux heures d'un cinéaste qui sera contraint de se plier aux exigences de ses supérieurs, là où les réalisateurs des petits films indépendants et des téléfilms, même si eux aussi ne peuvent pas retransmettre à 100% une œuvre, ont plus de chances de pondre un truc plus fidèle à vos jeux adorés qui finissent par vous noyé sous une mer de non objectivité. ;)
Spoiler :
It par exemple. Même si je n'ai pas encore vu le futur film qui se prépare, je sais déjà, rien qu'à la bande-annonce, que ce film puera la méthode hollywoodienne. Attention je ne dis pas qu'il sera mauvais, non ! Je dis juste que la patte Hollywood se fera sentir derrière.
Maintenant, plus je revois les téléfilms de 1990, moins je les supporte tellement eux-aussi ne respecte pas à fond l'univers des bouquins. Seulement, ils ont au moins le mérite d'être assez fidèles au roman du maitre de l'horreur qu'est Stephen King car plus représentatif et fidèle à l'œuvre originale.
Le format téléfilm est ce qui se prête le mieux à ce vous avez envie de voir adapter, je pense.
En clair et pour finir :
Vous voulez des films Biohazard le plus fidèle possible à vos jeux ? Les téléfilms.
Tournez-vous vers les téléfilms, messieurs les cinéastes. L'argent rend mauvais car, avec ce truc, Hollywood a le pouvoir de faire ce qu'ils veulent de la liscence qu'ils vont adapter au cinéma. Alors qu'un petit budget = plus de liberté, ce n'est point pareil.

Hunk a écrit:Donc quand les deux sbires (Anderson et Milla) se réclament de la fanbase, désolé mais c'est irrespectueux.

C'est sûr (comme Gans et son Silent Hill aussi).
Encore une fois, je ne cherche pas à défendre ces deux là, mais le fait qu'Anderson avait acclamé haut et fort qu'il était fan des jeux, sachant qu'il était filmé dans les interviews et autres bonus de ses films, il était obligé de dire des mensonges pour caresser le fan dans le sens du poil. C'est sa carrière aussi qui est en jeu. Ne pas dire qu'il est fan des jeux risquerait au public de ne pas s'intéresser à ces œuvres.
Et bien sûr, il ne faut pas oublier l'ombre de ses dirigeants qui ont très bien pu lui dire de faire plaisir aux fans en se prétendant fan de la liscence.
Pour prendre un autre exemple, comment James Cameron a t-il pu dire du bien de Terminator Genisys en prétextant qu'il s'agit de la suite qu'il aurait voulu après Terminator 2 alors que ce film est clairement une merde ?
En un mot : Argent
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1098
Inscrit le: 29 Mar 2009, 13:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Iceweb38 » 07 Juin 2017, 15:47

Quand les fans demandent un vrai film RE, on parle pas vraiment d'une reproduction à l'identique d'un jeu mais plus d'un film retraçant avec de vrais acteurs et le style cinématographique qui convient les événements qui surviennent dans les jeux. Pas question donc de faire usage à outrance de bruitage, de mécanismes de gameplay comme l'inventaire (ça c'est pour les films parodiques de fans :lol5 ).

Prenons par exemple le film Scott Pilgrim tiré d'une série de comics et d'un jeu vidéo. Sans reproduire à l'identique tout le comics et le jeu, il en fait une synthèse impeccable avec le style cinématographique qui convient et c'est tout ce qu'on demandait.

Prenons aussi par exemple ce concept de film sur le premier Resident Evil :


On n'a pas par exemple les portes pour les temps de chargement ou un électrocardiogramme mais on a ici une ébauche qui respecte bien davantage les codes des premiers jeux : ambiance lugubre, angles de caméras angoissants, costumes et décors en accord avec le jeu. Les musiques ne proviennent pas du jeu non plus mais collent bien aux scènes.


Bien sûr, des contraintes sont imposés au réalisateur, y a pas à douter.
Par contre, quand on apprend de Milla Jovovich elle même qu'elle a fait réecrire le scénario du premier film avec Anderson parce qu'elle souhaitait s'accaparer le premier rôle destiné à Michelle Rodriguez (et elle le clame haut et fort sans en avoir honte), il y a pas de doute qu'ils ont aussi un grosse marge de manœuvre sur le scénario et l'univers. Et on connait la suite avec les films suivants.

D'ailleurs, je lis sur certains sites le scénario de sa prochaine adaptation Monster Hunter et ça parle de passages dimensionnels et d'invasion de monstres dans notre monde, ce qui n'a absolument rien à voir avec Monster Hunter qui offre pourtant avec son propre univers suffisamment de matière pour faire quelque chose ressemblant à Monster Hunter. Bref, ça sera pas un film pour les fans de Monster Hunter clairement.
Image
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
 
Messages: 2398
Inscrit le: 03 Avr 2009, 16:24
Localisation: Merignac (33)

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Hunk » 07 Juin 2017, 20:40

:lol oui Jill, je me demande pourquoi tu aimes te torturer autant l'esprit que ça.
Un film avec tous les aller-retours et les ouvertures de portes. :moquerie :jumper
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Webmaster
 
Messages: 11631
Inscrit le: 27 Nov 2003, 20:26
Localisation: Lille

Re: RESIDENT EVIL 6 [FILM]

Messagepar Patrick » 07 Juin 2017, 22:58

Gans est vraiment un fan des jeux Silent Hill, il a même pris le temps des refaire lui-même avant de commencer la production de son film. Bien que Silent Hill n'a pas été apprécier par les critiques professionnel il reste néanmoins l'une des adaptions d'un jeu vidéo les plus fidèle. L'ambiance, son coté psychologique, la trame sonore, l'horreur et les thèmes symboliques des créatures sont bien présent dans son film. Qu'on aime ou non Silent Hill l'esprit de son jeu est bien dedans. Gans savait quoi faire avec la franchise.

Jill a écrit:Je ne vois pas les choses comme ça. Pour moi, si les films Marvel sont réussis et fidèles aux comics (alors qu'il y a aussi des différences entre la bande-dessinée et les films), ça reste des adaptations de comics "américains" par des cinéastes "Américains". Je veux dire que lorsqu'il s'agit d'adapter des licences japonaise , les Américains y mettent leurs touches personnelles. Après tout, ce n'est pas le grand amour entre les Japonais et les Américains. Les films américains Marvel ont donc plus de chance d'être plus réussis par les Américains que les productions japonaises (Biohazard, Silent Hill, Godzilla, Dragon Ball) par les Américains. Les mentalités ne sont pas les mêmes.

C'est pas une excuse. Le Godzilla de 2014 est fidèle à tous point à son homologue japonais car la production derrière le film avait pour but de moderniser le roi des monstres avec le budget d'un film américain. Godzilla ressemble vraiment à un film de kaiju situé au USA. Le film prouve qu'on a pas besoin d'être japonais pour être capable de respecté fidèlement l'une de leur oeuvres. Il faut seulement y coller les individus les mieux placé pour le faire. Et de plus la raison pour laquelle les films produit par Marvel sont très fidèle à leur comics même avec les nombreuse liberté prise est qu'ils respectent et suivent à la lettres les règlements établie par leur franchise. Quand je regarde Iron Man j'ai vraiment l'impressions de visionner un de ces comics à l'écran. Je reconnais l'univers que j'aime et j'apprécie. Ce qui est pas le cas avec les Resident Evil.

Les films de Resident Evil sont de mauvaises adaptations. Il ne respecte pas l'esprit d'un Biohazard et on ne ressent pas l'univers d'un Resident Evil dans sa conception. C'est seulement un mixte entre The Matrix et Mad Max avec des zombies dedans. Comme je le dit souvent pour faire une bonne adaptations de Biohazard il faut se basé sur le concept de Aliens le retour. L'histoire et l'ambiance sont pratiquement identique. Remplacé Hicks par Chris, Ripley par Jill, les xénomorphes par des zombies, les chestbursters par des cerbères, les facehugger par des araignées géante, la Alien Queen par un Tyrant et situé l'histoire dans le présent et voilà on a un vrai Biohazard au cinéma.

Et de plus Constantin Films qui est responsable des films Resident Evil est une compagnie allemande pas américaine.

Jill a écrit:Pour en revenir à Biohazard, je n'ai pas envie de voir un film de deux heures où les personnages font des aller-retour dans des lieux sans aucune ligne de dialogue, juste accompagner par la musique d'ambiance et les bruits que font les monstres. Là, vous allez me dire qu'ils peuvent très bien adapter ça à l'écran sans forcement reprendre plan par plan ce qui fait le charme de la saga. Désolée mais non, faire ainsi serait "non respectueux du jeu". De plus, je parlais de la durée d'un film de deux heures. Mais quant on joue la première fois à Biohazard, ce n'est pas deux heures qu'il faut pour aller au bout de l'aventure, mais bien plus. Si le film veut vraiment être fidèle, alors il doit au moins faire dix heures.

En realité la plupart des Resident Evil sont fesable en moins de deux heures. Et Resident Evil 1, 2 et 3 ne possèdent pas suffisamment de contenu pour en faire des films de 10 heures chaque. On ne parle pas d'une adaptations de Mass Effect quand même. Faire Resident Evil 1 dans un film de 1 heure 40 est fesable. Faut prendre en exemple les youtubers qui monte dans un format film des jeux vidéos dans un format cohérent:

Il n'y a pas d'excuse, les producteurs derrière les films Resident Evil font n'importe quoi avec la franchise et ils ont aucun respect envers le produit. Autant les patrons en arrière scène que Milla qui n'a aucune formation scénaristique et qui est laisser avec un trop grand contrôle créatif sur les films. Les Resident Evil au cinéma sont seulement les version baclé de Milla Jovovich.

Dans tous les cas je n'essaie pas de te faire changer d'avis Jillou. Je fait juste expliquer pourquoi je suis incapable d'apprécier les films live-action. Si tu arrive à les aimer, aime les! Tu as aucune raison de te justicier. On est tous fan de Resident Evil à sa manière. Si tu arrive à les apprécier je suis content pour toi. Je ne doute pas de ta passion pour les jeux.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1341
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada

PrécédentSuivant

Retourner vers biohazard discussion

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités