[JEUX] The Dark Pictures Anthology

Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1514
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

02 sept. 2019, 21:32

The Dark Pictures Anthology est une série survival horror développée par Supermassive Games et éditée par Bandai Namco Entertainment.

Le premier épisode de cette série, Man of Medan, est sortie depuis le 30 août 2019. Selon Bandai Namco, la fréquence de sortie de chaque jeu sera d'environ tous les 6 mois.

Chaque opus sera indépendant l'un des autres avec un propre scénario, un propre décor, des personnages spécifiques ainsi qu'une rejouabilité importante puisqu'il existe de multiples fins possibles en fonction des choix opérés. Le gameplay se limiterait à des choix de dialogue, de l'exploration et des phases de QTE.

Image
Dans le premier opus de cet saga anthologique, Man of Medan, Quatre Américains, les frères Alex et Brad et Julia et son frère Conrad, se rendent dans l'océan Pacifique sud à bord d'un bateau de plongée appelé The Duke Of Milan, accompagné du capitaine du bateau, Fliss, pour une expédition en plongée sous-marine, à la recherche d'un avion submergé de la Seconde Guerre mondiale. Mais à mesure que la journée avance et que la tempête approche, des événements inattendus font que les ami(e)s se retrouvent pris au piège à bord d'un grand navire fantôme, où leurs pires cauchemars deviennent réalité. Avec leur sécurité menacée, leur santé testée et leur survie en jeu, le groupe doit faire des choix de vie ou de mort...

Man of Medan est un jeu survival-horror qui se compose, tel un film interactif, de nombreuses cinématiques et de scripts, narrant une histoire d'horreur. Le but du joueur est de terminer le jeu avec tous les personnages en vie. La partie se déroule en fonction des choix scénarisés du joueur. Le joueur incarne à tour de rôle les cinq protagonistes, sans qu'il ait la possibilité de choisir, lors de moments convenus.

Man of Medan augmente sa durée de vie par son potentiel de rejouabilité conséquent, grâce aux différents choix possibles au cours d'une partie.

Deux modes multijoueurs (local ou en ligne) sont disponibles: le Shared Story (2 joueurs, en ligne) permet d'avancer en simultané dans l'histoire avec deux points de vue différents, le Movie Night (jusqu'à 5 joueurs, en local) indique à qui passer la manette pour celui qui dirige l'action selon le personnage choisi.

Supermassive Games est notamment connu pour avoir réalisé, en 2015, le jeu d'horreur Until Dawn, lequel a reçu un accueil favorable de la part de la presse spécialisée et des joueurs.

Man of Medan naît par le partenariat entre Supermassive et Bandai Namco Games.

Une partie de l'équipe ayant travaillée sur Until Dawn, prend part au projet.

À l'origine, Man of Medan, était imaginé pour être Until Dawn 2.

Le personnage du Conservateur est joué corps et âme par Pip Torrens. Pour Bandai Namco, l'acteur britannique incarne le rôle d'un « voyeuriste omniscient qui suit les protagonistes dans leurs choix et dans leurs progressions ». Par ailleurs, il est l'unique point commun aux autres jeux de l'anthologie.

Man of Medan profite d'un doublage intégral en plusieurs langues tels que l'anglais, le français, l'italien, l'allemand, l'espagnol et le russe.

On retrouve également Shawn Ashmore qui participe à son deuxième jeu vidéo trois ans après Quantum Break.

Bande-Annonce du lancement,
En anglais


En français
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Ruvik
Rookie
Messages : 181
Inscription : 20 janv. 2015, 23:22
Playstation Network ID : Silencious_gamer
Localisation : 66

08 sept. 2019, 20:33

Il est franchement pas mal. Si vous avez aimé Until Dawn, vous pouvez prendre celui-là en toute confiance même si je le trouve un poil moins bien.

Contrairement aux twists d'Until Dawn qui avaient réussi à me surprendre, celui de Man of Medan tombe à l'eau (elle était facile celle-là ! :p) puisqu'il est trop facile de comprendre ce qui se trame très tôt dans le jeu. Pour compenser le manque de surprises, on dirait qu'ils ont voulu abuser des jump scares "bas de gamme" (vous savez, ceux accompagnés d'un bruit qui explose les tympans !). C'est dommage vu que la majorité aurait quand même été efficace sans cet artfice et que l'ambiance est pesante tout le long de l'aventure. Les angles de caméras me mettaient mal à l'aise, j'avais constamment l'impression d'être épié. Détail sympa, l'élément scénaristique majeur du jeu est basé sur une histoire vraie (ou plutôt une sorte de légende urbaine). C'était un détail vraiment sympa même si, sauf erreur de ma part, ce n'est jamais dit dans les making of dispos dans les bonus !

Man of Medan est assez court (5-6h environ) mais à 30€ le jeu, il ne fallait pas non plus s'attendre à une aventure hyper longue. Heureusement, sa courte durée est compensée par la rejouabilité offerte par les divers embranchements scénaristiques, les 2 modes multi et la Curator's Cut. À chacune de mes parties (3 au total : 1 en normal et 2 en Curator's Cut), j'ai eu des segments d'histoire complètement nouveaux ou différents grâce aux choix que je prenais, ce qui fait que le jeu est plaisant à rejouer. Je ne sais pas si vous avez le jeu ni si vous avez fait la Curator's Cut, mais ce mode à l'air de reposer sur certaines décisions aléatoires des PNJ. Quelqu'un peut confirmer ? :? Si c'est le cas, ça rajouterait une part d'inconnu mais ça peut être frustrant quand on veut que l'histoire aille dans une certaine direction notamment pour récupérer certains objets cachés dans la campagne parallèle.

Côté technique : je l'ai fait sur PS4 classique et malheureusement il y a quelques soucis techniques très énervants : des ralentissements et des saccades. Ces dernières sont les plus problématiques puisqu'elles m'ont fait rater quelques QTE qui ont eu des conséquences importantes... :tete-mur Et impossible de charger le dernier checkpoint en quittant immédiatement le jeu puisque chaque fin de QTE déclenche la sauvegarde ! Autrement dit, il faut soit faire avec ce qui s'est passé, soit entièrement recommencer le jeu en espérant que ça ne se reproduise pas. Je ferai donc probablement les suites de cette anthologie sur PC pour éviter que ces bugs ne gâchent mon expérience de jeu.
Répondre