Gameplay pour Outlast

Gameplay pour Outlast

Messagepar Trebla Reksew » 21 Juin 2013, 20:24

Regardez cette vidéo de gameplay de 11 mn : ambiance frisson garantie (source ultimateps3.fr)
http://www.ultimateps3.fr/news-ps3-1114 ... -peur.html
Trebla Reksew, fan de la toute première heure ...
Avatar de l’utilisateur
Trebla Reksew
Survivor
 
Messages: 675
Inscrit le: 28 Nov 2003, 11:47
Localisation: Avignon (cité des Papes)

Re: Gameplay pour Outlast

Messagepar Mikeul » 11 Sep 2013, 21:41

Si quelqu'un est intéressé par ce jeu, qu'il me fasse signe par message privé. :dent
Traduction FR de RE Archives en cliquant sur mon site ;)
Avatar de l’utilisateur
Mikeul
Survivor
 
Messages: 533
Inscrit le: 24 Jan 2007, 18:08
Localisation: Le Havre

Re: Gameplay pour Outlast

Messagepar Patrick » 01 Déc 2016, 04:28

J'ai fini Outlast la semaine dernière sur PS4 et j'ai été agréablement surpris! Les frissons, l'horreur et l'intrigue sont une vrai merveille dans ce Survival Horror en FPS! Le jeu est cours mais très bien fait. Vivement la sortie d'Outlast II en 2017 :jumper

Ici une description du jeu, du gameplay et d'une partie de son histoire tiré du Wikipedia:
Image
Outlast est un jeu d'horreur. Comme dans Amnesia, le personnage ne possède aucune arme et ne peut pas attaquer les antagonistes, il n'aura donc comme choix que de courir ou de se cacher. Il peut se cacher dans des casiers ou sous des lits (façon Clock Tower). Cependant, dans le cas ou l'ennemi serait trop proche du joueur, ce dernier pourrait alors fouiller les casiers ou regarder en dessous des lits, ce qui mène à une attaque certaine. Le joueur peut échapper aux ennemis en fuyant, fermer les portes derrière lui les ralentira mais le seul moyen de les stopper complètement est de se faufiler par des passages étroits, capacité que les antagonistes ne possèdent pas, afin de les fuir. Surtout le protagoniste peut fuir les agresseurs en sautant au-dessus du gouffre pour rejoindre l'autre côté, soit monter à l'échelle, soit aux trappes d'échappement, soit grimper sur des endroits d'escalades.
L'univers reste sombre tout au long du jeu, voire totalement sans lumière naturelle, ce qui oblige le joueur à utiliser la vision nocturne de sa caméra, le seul objet dont le joueur est équipé. La caméra possède un temps d'utilisation infini, mais la vision nocturne possède une longévité très courte et nécessite des batteries pour fonctionner, objet pouvant être trouvé tout au long du jeu. Filmer enregistre les événements et écrit des notes dans le carnet de note du joueur. L'histoire s'éclaircit à travers des documents qui peuvent être trouvés à des endroits différents ; ce sont des dossiers bleus avec « CONFIDENTIEL » marqué sur la couverture.

Image
Miles Upshur, un journaliste d'investigation indépendant, reçoit une information anonyme à partir d'une source identifiée seulement par un dénonciateur. Il lui raconte des expériences inhumaines commises à l'asile de Mount Massive, un hôpital psychiatrique situé dans les montagnes de Lake County, Colorado, appartenant à la Murkoff Corporation, qui est connue pour ses affaires de corruption. Entrant à l'intérieur de l'asile, Upshur est horrifié de découvrir des cadavres qui jonchent le sol, y compris un agent de SWAT mourant qui l'avertit de s'échapper pendant qu'il en est encore temps. En étudiant un peu plus la situation, Upshur trouve les patients de l'asile, connus sous le nom "Variants", en liberté et hostiles à son égard ; en particulier, un sadique flandrin nommé Chris Walker. Approché par Martin Archimbaud, un chef de la secte qui se considère comme étant prêtre, il lui dit qu'il a été envoyé par « Dieu » pour être son témoin des événements de la nuit. Il devient vite évident qu'Archimbaud n'a pas l'intention de laisser échapper Miles, et qu'il idolâtre une entité en apparence surnaturelle connue seulement sous le nom de Walrider, dont il prétend avoir provoqué son évasion...


Ici le logo de son seul et unique DLC, Outlast: Whistleblower:
Image
L'intrigue de Outlast: Whistleblower est à la fois une prequel et une suite du jeu principale mettant en scène en personnage jouable un ingénieur informaticien de l'asile de Mount Massive, Waylon Park.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1364
Inscrit le: 09 Mar 2004, 21:38
Localisation: Québec, Canada


Retourner vers autres jeux

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité