[SÉRIE TV] The Last of Us

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Magnum
Rookie
Messages : 133
Inscription : 19 août 2022, 01:16
Playstation Network ID : YannTerraspark
Localisation : Dans le sud de l'Espagne.

Image
Cela faisait déjà un moment que ça se profilait sur la toile, et, à l'heure où j'écris ces lignes, on n'est plus qu'à quelques semaines de la sortie de cette nouvelle adaptation en format série TV du jeu vidéo tant acclamé par la critique :
THE LAST OF US
Série qui va débarquer sous peu sur HBO Max, le 15 janvier prochain. Dans un peu moins d'un mois, on pourra donc retrouver Ellie et Joel dans cette adaptation fidèle au premier jeu, qui avait vu le jour sur PS3 en 2013 avant d'être remastérisé sur PS4 l'année suivante et de revenir en faisant peau neuve dans une refonte sur PS5 en septembre dernier.

Tant que je suis dans les temps, j'ouvre donc ce thread pour parler de cette nouvelle série TV et lui faire honneur, et j'en profite par la même occasion pour faire un petit tour d'horizon sur mon expérience avec cette saga en jeu vidéo.
The Last of Us est une franchise à succès de Naughty Dog, créée originellement par Neil Druckmann. Je l'ai connue tardivement, il y a environ deux ans, via le remaster PS4. C'est un univers qui se veut réaliste et cru, où un virus fongique appelé Cordyceps a frappé le monde et a failli causer l'anéantissement de la race humaine, car il n'y avait hélas aucun vaccin ou remède pour y faire face. De fait, il reste toujours des survivants un peu partout, même vingt ans après, malgré de lourdes pertes sur la population mondiale. Le monde avait changé et ne serait plus jamais le même. Les infectés se transforment en créatures monstrueuses et sanguinaires extrêmement agressives, une seule morsure suffisant à infecter leurs victimes. L'anarchie règne dans ce monde sans foi ni loi, les quelques autorités formées sur le tas éliminent sans autre forme de procès quiconque est infecté par le Cordyceps tout en instaurant des mesures draconiennes, et c'est la jungle en dehors des rares villes ou périmètres mis sous quarantaine. Dans ce monde de violence et de barbarie, Joel Miller, un homme marqué à jamais par la perte de sa fille le jour où tout a basculé à cause de l'épidémie, est chargé de veiller sur une adolescente répondant au nom d'Ellie Williams, d'aucuns prétendent qu'elle serait la clé pour mettre fin à cette horreur. Ainsi commence un long voyage à travers les États-Unis, devenu un monde en ruine et en pleine régression, mais non dénué de dangers.


Ma petite expérience :
Je n'avais pas l'habitude de ce style de jeu, où le pire ennemi de l'homme n'est pas forcément le virus et les créatures abominables qu'il engendre, mais l'homme lui-même. Je n'en étais pas à mon premier jeu de zombies (ou d'infectés), mais ce qu'il y a à la fois de fascinant et d'effrayant dans The Last of Us, c'est à quel point on peut constater que l'homme peut être un loup pour l'homme. C'est hélas plus ou moins vrai dans notre réalité et société actuelle, mais dans un monde où tout part à vau-l'eau et où c'est chacun pour soi, c'est d'autant plus vrai et largement mis en avant, justement à cause du contexte apocalyptique qui apporte cette sensation de régresser. Ce jeu montre parfaitement la vilenie de l'être humain jusque dans des limites insoupçonnées, à tel point qu'au delà des factions divisant les peuples, certains en sont venus au cannibalisme. Mais comme tout le monde n'est pas forcément fou, et heureusement, il se crée un contraste qui met en avant un torrent d'émotions lors de la perte d'un être cher pour des survivants luttant juste pour leur propre survie. Quelques regards ou gestuelles suffisent alors à faire ressentir tant de choses au joueur durant les cinématiques, grâce aux expressions des personnages ultra réalistes. Et c'est là qu'opère la magie de The Last of Us, dans sa capacité à raconter une histoire et à développer ses personnages. Mais pour survivre dans ce monde cruel et hostile, il faudra parfois faire des choix difficiles et se salir les mains. Marche ou crève, comme on dit.
Image

Si, au début, j'avais des appréhensions et étais quelque peu sceptique par rapport à ce genre de contexte, ce n'est qu'après quelques petites hésitations que je me décidai à y jouer et là, je tombai sous le charme. Je ne saurais comment dire, mais The Last of Us a quelque chose que les autres jeux n'ont pas et qui fait qu'on rentre dedans. Peut-être son réalisme saisissant et sa propension à mettre sur la balance l'importance de la vie humaine qui le démarquent des autres. Ceci étant dit, il y a eu quelques jeux inspirés de cette saga, comme l'excellent Days Gone, jouant à peu près sur le même contexte mais au sein d'un monde ouvert et d'une toute autre ambiance, plus ou moins road trip.

Récemment, ayant profité des soldes Black Friday, j'ai acheté The Last of Us Part I, qui est le remake du jeu original sorti en 2013 et la seconde itération après le remaster de 2014. Je me suis également procuré The Last of Us Part II, pour enchaîner derrière. Je compte me lancer dans ces deux jeux dès le début de l'année. Si j'avais fait le 1er à l'époque et qu'un ami m'avait montré le 2nd en streaming à sa sortie, aujourd'hui j'ai oublié certaines choses et ce n'est pas plus mal pour les redécouvrir sous de meilleures conditions. Comme quoi, il faut expérimenter certaines choses pour se forger son propre avis avant de juger avec quelques aperçus, mais aussi pour se rendre compte du succès et de l'engouement qu'elles apportent. Parce que c'est un fait : The Last of Us a marqué un avant et un après dans l'histoire du jeu vidéo. En plus de cela, la série TV adaptée du premier The Last of Us est sur le point de débarquer ! C'est le cœur même de ce sujet. En outre, il semblerait que Naughty Dog travaille déjà sur le 3ème volet de la série : Part III.
Décidement, cette saga semble être promise à un avenir radieux.



Infos & premières impressions sur l'arrivée de la série :
C'est là que nous en revenons à la fameuse série. HBO pourrait bien détenir entre ses mains une pépite comme ce fut le cas par le passé avec Game of Thrones.
De ce que je peux en dire au vu du trailer, c'est que ça a l'air sacrément fidèle à l'univers du premier jeu, tant au niveau des deux protagonistes principaux qu'au niveau des décors. Il semble y avoir quelques décors extérieurs de toute beauté, avec le lierre envahissant les voitures et les bâtiments réduits à l'état d'épaves et de ruines, véhiculant le sentiment d'un pèlerinage ardu en quête de vérité, où la nature reprend peu à peu ses droits. Le contexte semble être assez fidèle lui aussi, et parmi la brochette d'acteurs brièvement aperçus, on peut reconnaître certains des personnages principaux et secondaires. En tête de liste du casting, on aura Pedro Pascal qui incarnera Joel, ainsi que Bella Ramsey qui jouera Ellie. Il faut quand même reconnaître qu'il y a une certaine ressemblance physiquement parlant, en plus de l'habillage. Ils ne ressemblent certes pas à leurs personnages comme deux gouttes d'eau, mais il est difficile de ne pas les reconnaître.
Image
À titre personnel, j'aurais aimé un peu plus de barbe pour Joel et une couleur de cheveux brun plus clair oscillant vers le châtain pour Ellie, mais bon, ce n'est qu'un détail. D'autres encore comme Tommy et Tess ressemblent moins à leurs personnages, selon moi. Quoi que... Bill encore, ça passe. Au final, plus que pour la ressemblance, j'attends surtout que chaque acteur et actrice joue comme il faut son personnage. C'est le plus important.
D'ailleurs, à en croire le casting et certains extraits, les évènements du DLC narratif Left Behind pourraient bien accompagner la première saison imminente. Sachant que ce DLC explique des évènements antérieurs à la rencontre entre Joel et Ellie, mais qu'il est conseillé de finir le jeu d'abord si on le découvre pour la première fois, il faudra voir comment tout ça se goupille.

La série sera produite par Craig Mazin (Chernobyl), qui sera également assisté par Neil Druckmann (The Last of Us 1 & 2), et comptera pas moins de 10 épisodes. On peut imaginer que ce format couvrira cette première saison. Je pense que la série est entre de bonnes mains, surtout venant du Pays de l'Oncle Sam pour une franchise vidéoludique américaine. Partant d'un budget d'au moins 200 millions de Dollars, on sent l'ambition et la volonté de réaliser quelque chose de solide qui respecte au maximum l'univers et l'ambiance de la série-phare JV de Naughty Dog. Enfin au poste de compositeur, ce sera Gustavo Santaolalla qui se chargera de nous mettre dans l'ambiance avec ses compositions musicales et ses notes de guitare singulières, soulignant les moments d'intensité et d'émotions, avec justesse, alternant entre moments silencieux et musicaux. Avec quelques têtes connues derrière les jeux de la série vidéoludique, il y a de quoi créer une œuvre maîtrisée. En tout cas, c'est ce que nous espérons ! Nul doute que des millions de fans attendent cette série de pied ferme, et HBO Max et les créateurs de cette adaptation sont certainement conscients du poids que portent leurs épaules.

Image

Alors, que va donner cette nouvelle adaptation du bébé de Naughty Dog en série TV ?
L'attendez vous, vous aussi ? Qu'en pensez-vous ?
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
Messages : 3183
Inscription : 03 avr. 2009, 17:24
Localisation : Merignac (33)

Totalement hypé!
Les bande-annonces, les aperçus, le choix de casting....tout est de bonne augure.
Très certainement expliqué par le fait que Neil Druckmann, le co-créateur de la franchise, soit directement impliqué dans la production.
Avec l'implication supplémentaire des acteurs de doublages et de motion capture de Joel et Ellie, la série est totalement entre de bonnes mains en ce qui me concerne.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1307
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Ultra hypé pour ma part également. J'ai adoré The Last Of Us, et ce trailer m'a grandement convaincu :)) ! En revanche, seul problème, (du moins en France) toujours pas de diffusion prévue !
Image
Avatar de l’utilisateur
Magnum
Rookie
Messages : 133
Inscription : 19 août 2022, 01:16
Playstation Network ID : YannTerraspark
Localisation : Dans le sud de l'Espagne.

Jericho a écrit : 20 déc. 2022, 20:33 En revanche, seul problème, (du moins en France) toujours pas de diffusion prévue !
C'est encore un peu flou, mais il y aurait visiblement eu un accord signé entre HBO et Amazon Prime Video afin que la série TV puisse être diffusée en France. Il faut dire que la situation n'est pas encore très claire. Jusqu'à présent, et en temps normal, les programmes, films et séries HBO passent par le bouquet de chaînes TV françaises OCS.
Là, on parle d'Amazon Prime Video qui prendrait la relève en 2023, mais rien de concret ou d'officiel pour l'instant, donc à voir ce que ça va donner dans les semaines/mois à venir.

Plus d'infos à ce sujet et sur la série TV (comme le casting complet avec les affiches, et un making-of, entre autres), ici-même.
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1307
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

C'est désormais officiel, la série sera diffusé en France sur Amazone Prime vidéo dès le 16 Janvier :jumper :kao46 :kao48 :kao46 !
Image
Avatar de l’utilisateur
Magnum
Rookie
Messages : 133
Inscription : 19 août 2022, 01:16
Playstation Network ID : YannTerraspark
Localisation : Dans le sud de l'Espagne.

Eh ben voilà ! Ce qui était au départ une rumeur, se confirme finalement. Tant mieux alors. Je reste assez optimiste quant au potentiel succès de cette nouvelle série, et content également qu'elle vous hype autant, les amis. Ça va être ÉNORME !!!
*sort et sabre le champagne* :kao48 :kao7 :kao38
Avatar de l’utilisateur
Magnum
Rookie
Messages : 133
Inscription : 19 août 2022, 01:16
Playstation Network ID : YannTerraspark
Localisation : Dans le sud de l'Espagne.

Hop là ! Vu le premier épisode hier après-midi. Du coup, je vais donner mes premières impressions sur ce début. :)

Pour le moment, c'est très bien parti. Je ne suis pas déçu le moins du monde, même s'il y a évidemment quelques libertés prises par rapport au jeu pour éviter le sentiment de copier/coller, et que tout n'est pas parfait. Mais on sent bien que c'est Druckmann qui est à la baguette (avec Mazin, entre autres). Et le budget et les moyens se ressentent bien aussi. Comme c'est le début de la série, avec le prologue qui prend une bonne demi-heure à se développer avant d'entrer dans le vif du sujet, ça prend le temps de raconter l'histoire sans forcément traîner en longueur. Ce qui est déjà une prouesse à mes yeux. On voit par exemple un côté tranche de vie un peu plus prononcé avant que frappe l'épidémie du Cordyceps, même si au final c'est éphémère, mais ça a le mérite de se poser dans l'ambiance et de s'attacher un peu plus au personnage de Sarah (mais déjà de Joël également). Petit détail original : l'histoire débute en 2003 via le prologue, et 20 ans plus tard on arrive à... 2023 ! L'année de production de la série. Alors que dans le jeu tout commençait en 2013 (l'année de sortie du 1er jeu sur PS3), puis continuait en 2033 après le passage des 20 ans suivant la pandémie.

Le personnage de Joël est remarquable ! Tant sur le physique que sur le caractère. Je suis vraiment sous le charme de ce Pedro Pascal, qui est un excellent candidat pour le héros principal. Sarah est mignonne et malgré son apparence de métisse, elle joue bien son rôle et la magie du moment-clé de l'histoire fait à peu près le même effet que dans le jeu, quand tout bascule. Le personnage d'Ellie, en revanche, je suis moins convaincu pour le moment à cause de son attitude un peu trop rebelle que je le qualifierais limite de petite peste. Mais c'est normal quelque part, car c'était un peu le cas dans le jeu mais pas trop, mais son personnage va prendre plus d'importance et mûrir par la suite en toute logique. Et vu que cette série reste assez fidèle au jeu d'origine, je ne me fais pas trop de soucis. Sinon, j'aurais peut-être apprécié un ou deux affrontements contre des infectés et des bandits. Car ça manque un peu d'action. Il y a un peu ça, des confrontations, mais c'est... différent, même si ça s'incruste bien dans la narration en fin de compte. Concernant Tommy, je ne trouve pas trop de ressemblances et le personnage est un peu effacé pour l'instant, mais là encore c'est justifiable puisqu'on en est au début. Quant à Tess, ici plus blonde que brune (petit détail qui me passe par-dessus), je la trouve pas trop mal dans son rôle finalement. J'avais quelques petites appréhensions mais au final, ça passe crème. Les quelques libertés laissent entrevoir un peu l'envers du décor, permettant de mieux s'adapter à une série télévisée je trouve. Il y a quelques petites surprises relevant parfois du détail avec les Lucioles aussi, ainsi qu'avec la FEDRA.

Enfin j'ai trouvé que le moment et l'endroit où ce premier épisode s'est arrêté, est juste parfait. Ça fait genre comme un épisode pilote d'une série, avec un format de durée plus long qu'à l'accoutumée. Parce que 80 minutes, c'est pas rien ! Je m'attendais plus à une heure ou une cinquantaine de minutes. D'ailleurs, j'ai cru comprendre que ça varierait en fonction des épisodes.
Bref, je suis assez satisfait pour le moment, et j'espère que ça va durer ! Surtout que je joue en parallèle à The Last of Us Part I, puis bientôt à Part II. C'est dire comme je suis dans l'ambiance. ^^

Vu le nombre d'épisodes (9 apparemment au lieu de 10, car les deux premiers seraient fusionnés en un pilote), je pense que cette Saison 1 va couvrir entièrement l'histoire du premier jeu avec son DLC. Et que la Saison 2 devrait logiquement adapter le deuxième jeu (Part II). Apparemment, chaque épisode va sortir de façon hebdomadaire chaque lundi. J'ai hâte de voir la suite !
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1307
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

C'est officiel, et l'info vient de tomber. La série et renouvelle pour une saison 2 :jumper :kao48 :kao46 :kao48 ! Je donnerais mon avis après avoir vu toute la saison, pour l'instant, c'est fantastique !
Image
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 2019
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

J'ai vue dernièrement le troisième épisode et personnellement je le trouve surcoté. Les critiques disent qu'il est de loin le meilleurs de la saison et qu'il s'agit d'un chef-d'oeuvre. C'est mon opinion personnel et elle ne concerne que moi mais voici mon avis le concernant. Attention je spoil.
Cette histoire avec Bill et Frank était une histoire pas vraiment nécessaire. Dans le jeu, cette histoire elle est tertiaire puisque t'as l'histoire d'Ellie et de Joël et des persos secondaires (Tess, Bill, et les autres), et les histoires du troisième plan. Le lore n'est là que pour faire jolie. On en a besoin, mais c'est assez dispensable dans la mesure où si tu veux en savoir plus sur l'univers du jeu, à toi de chercher un peu plus. Et même si t'as oublié un indice, un mot, etc. ça n'influencera en rien l'histoire principal.

Frank fait indéniablement partie de la section tertiaire, où on apprend le prénom ou nom du gars sur un morceau de papier... Quand Bill revient dans sa maison, et qu'il voit Frank mort à cause d'une morsure, on voit qu'il est a deux doigts de pleurer. Même dans le ton de sa voix, t'entends que ça lui faisait quelque chose (et quand tu lui donnes la lettre aussi). Même si tu donnes pas la lettre à Bill, ça n'aura aucun impact sur l'histoire.

Y avait pas besoin d'en faire tout un épisode sur eux. C'était le seul moment où il aurait pu amorcer des choses bien plus tôt dans l'histoire. Genre au début, j'ai confondu Frank à un autre personnages qui va chasser Ellie et la pousser jusqu'à ses limites (Boss dans la maison en feu, machette ensanglantée, "baby girl", pour ceux et celles qui savent). Je pensais qu'il avait réellement osé mettre ce personnage plus tôt dans l'histoire, et qu'il allait peut-être tuer Bill, un truc comme ça. Mais pas ce random de Frank.

Leur relation en plus est artificielle. Le mec il lui joue un morceau de piano, et ça a suffit pour qu'il l'embrasse. Y a eu aucune mise en bouche concrète pour cette relation, y a rien qui a été fait de façon progressive ou naturel. On te le balance à la gueule comme si tu devais être forcé d'accepter la chose sans un début de quelque chose qui t'aurais fait comprendre une certaine dynamique entre les deux. C'est trop expédié rapidement.

Bill qui meurt, je m'y attendais pas. Je pensais qu'il allait mourir au moment où il se fait tiré sur le ventre, et que c'était Frank qui allait prendre le relais, ils ont même pas osé faire ça... En plus, pendant toutes ces années, il n'y a eu qu'un seul et unique groupe de brigands qui les ont attaqué ? Mais ils sont où les gens affamés qui crèvent de faim ? Ils sont où les infectés ?

Elle est où la tension ? Ils sont où les enjeux ?

La scène avec Joel et Tess, j'ai été surpris aussi.

Et la dernière chose que j'ai pas aimé qu'ils fassent, c'est la scène où Ellie prend le flingue dans l'armoire de Bill. Normalement c'est Joel qui lui donne se flingue en signe de confiance. C'est un symbolisme très fort pour les personnages et l'histoire. Ça veut dire que Joel fait assez confiance à Ellie, après qu'elle est faite ses preuves pour lui prouver qu'elle était utile. Qu'elle était capable de protéger Joel et elle-même également. Maintenant qu'ils ont mit ça plus tôt, ça dérègle tout. Comment Joel peut faire confiance à Ellie après ce qu'elle vient de faire ? Elle compte le regagner en enlevant des vies sur les pillards, brigands, etc ?

Et Joel et Ellie qui ne font que marcher, bordel ! Y a pas un seul infecté qui sont venus les attaquer. Le monde est tout propre, tout beau, y a pas de cadavres partout, pas de chemin bloqué par les bombardements, etc.
La partie de Bill dans le jeu était mon segment préféré. Après les deux premiers épisodes qui ont si brillamment transposé le jeu vidéo à l'écran, j'étais vraiment hyper pour la portion de Bill version live-action. Et ça été une vrai déception pour moi au final. Le fait qu'ils ont complètement changer cet partie comparé à sa version du jeu me donne l'impression d'un manque de budget et d'un besoin de créer un filler pour justifié un run de neuf épisodes. Pas du tout convaincu par l'épisode 3.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Magnum
Rookie
Messages : 133
Inscription : 19 août 2022, 01:16
Playstation Network ID : YannTerraspark
Localisation : Dans le sud de l'Espagne.

Patrick, cet épisode 3 est encensé notamment par son jeu d'acteurs touchant et apportant beaucoup d'humanisation au milieu de la jungle qu'est devenu le monde, plus que par le budget en lui-même qui ne se ressent pas tellement ici par rapport aux deux précédents épisodes. On est à une époque où les performances des acteurs ont parfois plus de poids sur l'aspect dramatique et poignant, que les ressources et le budget pour fidéliser une adaptation de jeu vidéo. Je pense que c'est plus ou moins ce qui s'est passé dans cet épisode et pourquoi il est autant porté aux nues.
Mais c'est aussi un épisode très controversé, qui divise les foules. J'en comprends tout à fait les raisons, et ce n'est pas forcément dû à la romance en elle-même, mais par la liberté que ça prend et qui fait qu'on s'éloigne pas mal du jeu vidéo. Mais je pense aussi que ce sera le seul épisode qui prendra ce genre de tournure et d'éloignement. Je pense également que ça ne va pas chambouler l'histoire principale qui restera la même dans le fond que dans le jeu vidéo. Maintenant pour être honnête, et d'un point de vue subjectif, j'ai apprécié l'épisode pour la façon différente qu'il a de raconter l'histoire malgré sa longueur (justifiée mais en même temps un peu lourde), mais il ne restera pas mon préféré. Le premier reste pour le moment le plus impactant à mes yeux. Et enfin, dernier truc, je pense qu'il ne faut pas s'arrêter à cet épisode pour se faire une idée générale de cette série HBO. Je vais expliquer les raisons sous spoiler, pour ceux qui ne l'ont pas encore vu.

En fait, cet épisode particulier joue sur la romance homosexuelle de Bill et Frank pour la simple et bonne raison qu'il est réalisé par Peter Hoar, qui lui-même est gay dans la vie réelle. Ce dernier a sans doute voulu proposer sa vision des choses en s'attardant sur l'histoire de Bill et Frank, en les humanisant au point de feur faire vivre une histoire d'amour dans une cage dorée. En résulte un épisode paisible qui se concentre sur leur romance durant une bonne cinquantaine de minutes de flashback. Il me semble d'ailleurs que l'acteur qui joue Frank (Murray Bartlett) est en réalité gay, sauf celui jouant Bill (Nick Offerman) qui est hétérosexuel dans la vraie vie. Dans le jeu, l'orientation sexuelle de Bill est sous-entendue. C'est un type bourru, solitaire, à la mine renfrognée, et dans tous les cas un survivaliste qui s'est préparé à l'apocalypse. Mais quand on arrive chez Frank, qu'on voit la réaction de Bill, qu'on lit la lettre de Frank et lorsque Ellie fait un commentaire sur la revue durant le trajet en voiture, ça met la puce à l'oreille...

Je pense que le but était surtout d'étoffer le lore à travers ces deux personnages. Mais, tout comme toi, je relève quelques incohérences et défauts. Comme par exemple le fait que, effectivement, une seule attaque de pillards durant une période de 20 ans ne me parait pas du tout crédible. De même qu'on ne voit pas d'infectés rôder aux alentours (si, au début, mais un seul et c'est tout). J'ai aussi trouvé l'épisode un peu trop coloré dans sa direction artistique, notamment pendant le passage où Joel et Tess viennent leur rendre visite, en mode barbecue entre amis sous un soleil radieux. Il n'y a qu'à voir les cheveux de Tess qui est resplendissante, par exemple. Je n'ai pas eu l'impression d'être dans un monde post-apocalyptique, mais plutôt un monde normal. L'histoire de cet épisode 3 se focalise peut-être trop sur Bill et Frank, installant ainsi une sorte d'ambiance tranche de vie et limite sitcom. Mais ma main à couper que c'est aussi le dernier moment de quiétude et d'insouciance dans ce monde impitoyable. On a certainement voulu montrer une dernière fois que l'être humain peut vivre le bonheur dans ce monde sauvage. Que l'homme peut être bon, qu'il peut encore faire le bien et que la vie continue malgré tout. L'arrivée de Frank dans la vie de Bill change beaucoup ce dernier, faisant ressortir son côté gros nounours avec un grand cœur. C'est ça que je trouve particulièrement beau dans cet épisode, cette humanisation et ce degré émotionnel. On a droit également à de jolies musiques jouant sur l'émotion, dont certaines reprises du jeu. Sans parler de la grosse référence à la fin, avec la fenêtre ouverte en plein jour donnant sur l'extérieur, rappelant inexorablement le menu principal du jeu.

Mais je comprends très bien que ça ne plaise pas. Il est vrai que leur romance va plus vite que la musique, et à la rigueur il aurait été peut-être préférable de fragmenter le tout en quelques ellipses pour te faire comprendre qu'il se passe plus de choses qu'on en voit pour qu'on n'ait pas le sentiment que c'est expédié. Car oui, j'ai eu le même sentiment que toi, Patrick. C'est expédié.
Je m'attendais personnellement à ce qu'on ait ce genre d'histoire, car après tout la série en jeu vidéo a toujours assumé le thème de l'homosexualité, et je n'ai rien contre ça. Je suis hétéro mais c'est quelque chose que je respecte naturellement, et qui devrait normalement être respecté par tout le monde.

Bref, pour résumer : J'ai apprécié ce chapitre pour l'humanisation des personnages, le message qu'il véhicule pour te faire comprendre qu'il y a encore des hommes bons dans ce bas-monde, et parce que ça reste touchant dans la manière de raconter. Il y a ici un certain niveau émotionnel rarement atteint et vu dans une série télévisée de nos jours. Je pense que c'est pour ça que cet épisode est autant surcoté comme tu dis. Pour la direction et la liberté qu'il ose prendre. Je l'ai trouvé en revanche expédié par moments, peu ou pas crédible avec le monde apocalyptique à cause de certains détails, et déplore un certain manque d'action sur la durée. Ce ne sera pas mon épisode préféré, même si j'ai bien aimé moi, mais je crois sincèrement que le meilleur est encore à venir.

La lettre de Bill sonne finalement comme un testament pour Joel, mais également une sorte de rappel visant à protéger Ellie. Un devoir en somme. Sa véritable mission. Joel n'a pas pu le faire avec Sarah, ni avec Tess. C'est ça qui va fatalement rapprocher Ellie et Joel. D'ailleurs, on peut déjà voir quelques signes de rapprochement (exemple : quand Joel met la ceinture à Ellie dans la voiture). Des détails tout cons comme ça, mais qui en disent beaucoup.

Pour la symbolique dont tu parles sur le fait que Joel donne une arme à Ellie dans le JV car cette dernière fait ses preuves et gagne sa confiance... Il est vrai que là aussi, ça prend une autre direction dans cette série HBO alors que la jeune fille la vole. Ça ne m'a pas dérangé outre-mesure. Et puis je voyais mal Ellie voler un comics chez Bill dans la série, hahaha. Plus sérieusement, il est possible qu'Ellie se serve de ce pistolet ultérieurement pour éventuellement sauver la vie de Joel en cas de danger. Cela pourrait créer un différent entre eux car Ellie a pris une arme sans permission et se mettrait elle-même en danger alors qu'elle est très importante pour le salut de l'humanité. Et parallèlement, cela pourrait générer une première dispute comme pourraient l'avoir un père et sa fille, et donc les rapprocher malgré tout pour continuer dans cette relation. Ce n'est qu'une théorie à moi. On verra bien.

À présent, j'ai hâte de voir ce que nous réserve l'épisode 4. Parce que cet épisode 3, en dehors de son histoire un peu à part, aura eu le mérite de commencer vraiment à tisser des liens entre Joel et Ellie. Ça reste encore léger, mais on sent que ça se développe vraiment là. Je suis surtout curieux de voir comment les réalisateurs vont intercaler les scènes de flashbacks du DLC Left Behind (que j'avais beaucoup apprécié). Est-ce que ça va commencer à l'épisode 4 ? Ou plus tard ?
Je pressens aussi que les épisodes à venir vont plus pencher sur l'action, à ce stade de l'histoire. Plus de rythme aussi.
Chacun aura son avis sur cet épisode assez spécial, mais il serait dommage de s'arrêter là. Encore une fois, je pense que le meilleur reste à venir. ;)


PS : Je ne serais pas contre quelques blagues d'Ellie. :saint
Répondre