biohazard RE:2 (Resident Evil 2)

Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5922
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

Ruvik a écrit : 16 déc. 2019, 00:02En fait une nouvelle démo est sortie. Tu utilises encore la "One-shot Demo", qui a la limite de temps, et non pas la "R.P.D. Demo" qui n'en a plus
OK voilà qui est limpide merci, j'avais cru comprendre que c'était la même démo mais qu'ils avaient changé le nom et enlevé le timer, mais en fait c'est une nouvelle démo, qu'il faut retélécharger, d'accord.
Ruvik a écrit : 16 déc. 2019, 01:56tout est dispo sur la version console
C'est ce que j'ai vu aujourd'hui sur PS4, ça m'a proposé de mettre à jour à la version 1.05, ce que j'ai fait.
Ruvik a écrit : 16 déc. 2019, 01:56la mise à jour se ferait aux alentours du 18 décembre
En effet c'est ce que j'ai lu sur le forum Steam aujourd'hui, bon, ça va, c'est dans pas longtemps. Merci des infos.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Mod?rateur
Messages : 3596
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chamb?ry (73)

L'annonce de RE3R m'a donné la motivation nécessaire pour enfin terminer Claire bis, quasiment un an après la sortie du jeu. :hehe Je dois bien l'avouer : je suis tombé amoureux de Claire. Jill a toujours eu ma préférence, mais là, y a même pas match. Si Jill ne relève pas très vite le niveau de badassitude (très bas dans le trailer de RE3R, reconnaissons-le), elle ne pourra pas rivaliser.

Le nouveau look du labo ne m'a pas dérangé plus que ça. Ce qui m'a dérangé, c'est qu'on n'y fait pas grand-chose d'autre que résoudre l'énigme des plantes, dans un décor finalement peu vaste, surtout par rapport aux égouts, comparativement bien trop agrandis à mon goût. L'absence de super lickers se fait sentir, et si la mite géante était effectivement "inutile" dans l'original, j'ai envie de dire : justement, c'était l'occasion de rendre cet ennemi intéressant (il jouait un rôle non négligeable dans Below Freezing Point, rappelons-le) tout comme Darkside Chronicles avait réussi à faire de l'alligator géant un véritable combat de boss, chose que le remake n'a même pas essayé de faire, restant en cela très - trop - proche de l'original. Le Marshalling Yard zappé m'a peiné, mais retrouver la plate-forme avec la locomotive à la fin m'a surpris positivement. Et la Gatling en arme non bonus ? J'achète ! :jumper

J'ai essayé vite fait Hunk : ok je comprends même pas comment c'est faisable :lol J'ai voulu tenter Runaway, censé être le plus facile des "Ghost" : ok le jeu est timbré !
Je dois faire quoi ? étudier chaque pièce pendant 3 heures pour sortir le parcours optimal ? C'est quoi la blague ? Sans déconner, c'est méga-dur ou je suis une burne ? :^^
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2627
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

Ah super Sly ! :))

Et content de voir encore quelqu'un relever la badassitude de Claire. D'accord, elle est assez différente de la Claire originale mais elle est vraiment réussie dans le remake, j'ai trouvé. Jill pourra pas test, c'est une évidence, même si elle peut toujours nous surprendre positivement.

Très franchement, quand j'avais découvert le jeu, j'avais fait la campagne de Leon en premier aussi et ça m'avait un peu "déçu", toute proportion gardée. Mais en jouant avec Claire dans le scenario bis, j'avais trop kiffé. Son histoire est mieux foutue, le personnage est plus attachant et le final est bien plus cool que Leon.

Pour Hunk, il faut juste s’entraîner :p Il faut beaucoup esquiver et utiliser les bonnes armes au bon moment comme dans l'original ^^
C'est même possible de le finir en no damage en connaissant bien :saint
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Le 29 janvier est la date de sortie de "Biohazard 2" publié par Capcom au Japon, en 1998 sur PlayStation. Saviez-vous qu'un subtil hommage à cette date figure dans le jeu Biohazard Outbreak sur un mur du niveau "sueurs froides" ? (Below Freezing Point)
PCSX2 Screenshot 2020.01.27 - 00.47.07.41.png
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Un article qui parle du jeu vidéo Daymare 1998 qui était à la base un fanmade remake de Resident Evil 2 avant que Capcom leur demande d'arrêter leur projet lorsqu'ils ont eux-même commencer la production du remake officiel. En anglais seulement,
In 2015, development of Resident Evil 2: Reborn, the fan-made remake of the classic survival-horror game, came crashing to a halt when the young development team in small-town Italy received a call from Capcom politely asking them to stop. Before long, Resident Evil 7 and later RE2: Remake were officially announced. Meanwhile, in Italy, Invader Studios rose from the ashes of the cancelled fan project, delivering their own title Daymare: 1998 on Steam in 2019.

As Daymare: 1998 heads to consoles in April, IGN Japan and IGN Italy visited the Invader Studios team in the small mountainside town of Olevano Romano, 45 km east of Rome, where they told us about the fallout of that fateful call from Capcom.

When the group of friends who were working on their fan remake – built from the ground up in Unreal Engine as an over-the-shoulder third-person action game – they knew the IP was not theirs to use. Rather than intending to monetize the project, they saw it as a way to hone their skills as game developers and maybe, just maybe, garner them some attention.

Which it did – after hundreds of thousands of YouTube plays, the team received a call from Capcom’s European marketing office. And that was the end of the project.

The team was invited to visit Capcom’s Osaka office, where they were shown top-secret early builds of the as-yet-unannounced Resident Evil 7 and – yep – Capcom’s own over-the-shoulder third-person action game remake of Resident Evil 2.

“They didn’t treat us like fans, but as professionals,” recalls Daymare Creative Director Michele Giannone. “That’s why they could show us materials that were not announced yet. They even asked for our feedback, and the fact that we are in the credits of the final Resident Evil 2 Remake game is a sign that we probably did something that helped with some of their decisions. There are some comparison videos on YouTube that show some of the ideas that we had, with the environments, the way we reimagined the RPD and the path of the player – maybe they got something from us.”

“It was good for them to show the community that they respect developers and a group of fans like us, so it was good publicity for them with the community,” says Daymare Art Director Tiziano Bucci.

If this seems unfair, the meeting actually helped to encourage the budding young developers to start their own company and create their own game from scratch. At the meeting in Osaka, feedback went both ways, and Capcom offered advice and contacts that would set Invader Studios on the path to Daymare, their first complete game release.

“The rhythm of the game is deliberately very slow,” says Alessandro De Bianchi, Daymare’s director. “You can run, but you will die easily if you do. So you have to think about everything. We included reloading mechanics that are more realistic, because you have to load the ammo into the clip and then put the clip in the gun – and this makes you more anxious, because you have to always be prepared. You have to take your time and manage your items, because you don't know what is in the next room.”

Mysterious environmental puzzles, too, impede your progress as you explore locations such as the dimly lit Aegis research facility, an eerie hospital and even a Japanese restaurant, Sakurama, forcing you to think laterally and, more than likely, pull your hair out in frustration.

The walls and shelves of Invader Studios’ small office itself are crowded with artwork and merchandise from Japanese series' such as Resident Evil, The Evil Within, Bayonetta and Parasite Eve, along with a series of framed photos of the Invader team posing proudly with top developers from each of these series – Shinji Mikami, Hideki Kamiya, Kazuhiro Aoyama, Kenichi Iwao, and the modern Resident Evil team at Capcom.

Something else that helped cast Daymare in the mold of classic survival-horror is the inclusion of ex-Capcom staff in the production credits.

The team were able to make contact with Kazuhiro Aoyama, who worked on the original Resident Evil as a planner and later directed Resident Evil 3 – and who agreed to become the “Producer Associate” on Daymare, Along with artist Satoshi Nakai, who brought his experience on Resident Evil: Code Veronica and Resident Evil 0 to the Invader Studios project as enemy creature designer.

“Thanks to our work on the Resident Evil 2 remake and also the first (prototype) level of Daymare, we got a lot of good contacts and good attention, so we managed to reach Aoyama and Nakai in 2016, during the preproduction of Daymare,” says Giannone. “They were really happy to collaborate with us. Aoyama in the early stages gave us tips and suggestions about game design, and Nakai gave us really good and original concepts for the enemies. So it has been a great collaboration with them. They are legends, so we are really proud.

As for Resident Evil 2 – well, the official remake came out in early 2019, as you know. And eagle-eyed players will have noticed that Invader Studios was included in the special thanks section of the end credits.

Rather than considering Capcom’s game a competitor, the team is happy to see a resurgence of interest in the genre they love.

“If Capcom wants to invest in these kinds of games, and then you also have The Last of Us Part II, and then Resident Evil 3 Remake, there is a lot of attention on this genre,” says Bucci. “And there are only a few games in this genre on the market. So when you finish Resident Evil 2 Remake, if you want to play more, you can choose Daymare. So it’s good for us and for the community that Capcom is making these kinds of games.”
Source:
www.ign.com/articles/surviving-capcom-h ... ymare-1998
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

J'ai commencé les acquisitions vidéo de mes VHS NTSC au format numérique HD. On ne fait pas de miracle certes, mais c'est quand même bien mieux que Divx d'antan.
Happy Halloween donc, avec cette première vidéo sur le making of tv-cm de Biohazard 2 !
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5922
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

Patrick, je réponds ici à ce que tu disais sur RE2 dans le topic sur REVIII.
Patrick a écrit : 31 mai 2021, 06:03Resident Evil 2 est un jeu vidéo spécial. Son système d'embranchement de scénarios est une innovation unique et une mécanique géniale. Le fait de pouvoir suivre quatre scénarios ayant des différences conséquentes dans leurs variations de la même histoire est absolument brillant. Et la réalisation du titre nous fait vraiment croire que les deux campagnes prennent place en même temps. Que tu commences avec Leon A et termines avec Claire B ou que tu commences avec Claire A et termines avec Leon B, tu as vraiment l'impression que le second protagoniste est bien là quelque part à faire face à son destin en même temps que toi.

Et le mode de jeu bonus, The 4th Survivor, qui est canon avec le reste de la série. Tu n'avais pas besoin d'attendre l'arrivée de Resident Evil 3 car le jeu t'offrait déjà une suite directe à la campagne principale.

Resident Evil 2 est un chef d'œuvre unique et presque aucun jeu n'a suivi son exemple. Même son remake fait pâle figure comparé à lui. ;)
Alors Patrick, concernant ce que tu dis à propos de RE2 (98), je serais plus nuancé. Certes ce qu'ils ont fait est une très bonne idée mais je trouve qu'il y a un gros manque d'ambition dans son implémentation. Tant qu'à faire, pour que ce soit bien fait et crédible, il aurait fallu qu'ils élargissent chaque map pour qu'une différence nette soit marquée entre le parcours des deux personnages, en doublant la surface du commissariat par exemple, ou que le début du deuxième personnage ait lieu entièrement à l'extérieur du RPD, que l'un parcoure les égouts et l'autre des extérieurs pour rejoindre ensuite le laboratoire, et que des niveaux différents du labo soient accessibles pour l'un et pour l'autre, de façon à ce que Leon et Claire ne se marchent pas sur les pieds et qu'on ne se retrouve pas deux fois à faire la même chose entre le scénario A et le B.
J'adore leur idée en théorie, mais en pratique, on se retrouve à trouver les mêmes clefs, ouvrir les mêmes portes, tuer les mêmes ennemis (à l'exception des boss) et majoritairement, parcourir les mêmes lieux, même s'il y a quelques petites différences çà et là. Elles sont agréables bien entendu, mais je trouve ça insuffisant, en fait, et ça m'empêche de crier au génie.

Je fais une parenthèse sur le remake, je me rappelle d'ailleurs avoir parlé de ce problème avant la sortie de RE:2 et j'étais curieuse de savoir ce qu'ils allaient faire et j'avais quelques espoirs. Alors il y a eu quelques efforts de faits, certes. Dans le RPD, ils ont chacun une clef spécifique, trèfle pour Leon et coeur pour Claire, avec quelques rares pièces accessibles seulement par l'un ou l'autre, y compris les sous-sols auxquels Leon dispose d'un accès plus étendu. Ils ont modifié la partie jouable avec Ada et Sherry pour en faire deux sections totalement différentes, alors qu'à l'origine elles étaient identiques à 99%. Leon combat l'alligator, Claire jamais, quelque soit le scénario. Il y a des extérieurs accessibles par Claire uniquement, mais il n'y a rien de bien intéressant à y faire dans le sens où on ne fait qu'y passer. Donc ils se sont quand même un peu inquiétés du problème, mais les efforts fournis sur ce point, bien que louables, ont été à mon sens insuffisants, car hormis ces passages, le reste c'est la même chose, et la présence simultanée de Leon et de Claire dans la grande majorité des lieux n'est toujours pas crédible. RE2 était déjà incohérent de ce côté-là, mais quand même mieux foutu, et proposait ces petits détails sympas qu'ils n'ont pas su reproduire dans le remake. Et ce qui m'agace pas mal dans cette histoire, c'est qu'à la base ils avaient supprimé les quatre scénarios, il ne devait plus y en avoir que deux. Sachant ce qu'ils ont fait des différents scénarios et que toutes les différences entre eux ont été supprimées, ça valait en effet encore moins le coup de les inclure, mais pour je ne sais quelle raison ils ont changé d'avis à la dernière minute et les ont remis, je ne sais pas ce qui leur a pris parce que du coup, tout ce qu'ils ont supprimé se voit encore plus !!!

Ce qui m'agace aussi, c'est que Capcom a fait la sourde oreille pendant des années par rapport aux demandes des fans de refaire RE2, on ne sait pour quelle raison ils ont mis tant de temps à se lancer, alors que Biohazard 2002 a été majoritairement très bien reçu. RE2 étant un des épisodes les plus populaires de la franchise, il était évident qu'un remake du titre se vendrait comme des petits pains, pour moi c'était un non sujet (même si bien entendu ils hésitaient sûrement sur la direction qu'ils lui auraient donnée, étant donné qu'ils étaient dans une situation un peu plus délicate post-RE6).
Là où je veux en venir c'est qu'entre cette longue hésitation à répondre à la demande d'un remake, le temps de développement et la sortie, on a attendu ce jeu très, très longtemps. Et avoir attendu tout ça de temps pour un truc à moitié bâclé (au niveau de la richesse du contenu j'entends), ça fait chier. RE:2 méritait tellement mieux ! Ils auraient pu en faire un remake extraordinaire, mais ça n'a pas été le cas, et à part ça tu vois les gars de Capcom se féliciter de leurs choix, se taper dans le dos, comme s'ils avaient pondu le remake ultime. Non les gars, désolé, ce n'est pas le cas.

Du coup, j'en reviens à RE2, les idées des scénarios différents et du partner zapping sont bonnes, mais y'a pas assez d'ambition dans leur réalisation. Je ne sais pas s'ils ont décidé de ça une fois que les décors avaient été faits et que c'était trop tard pour élargir les lieux, mais j'en ai comme l'impression.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Je comprends tes points concernant les deux Resident Evil 2 et je suis d'accord avec la plupart d'entre eux.

Je peux excuser les défauts de cohérence avec le système d'embranchements de scénarios du RE2 original par la limitation technique de l'époque toutefois. Mais cette excuse ne marche pas avec REmake 2 à mon avis. Les jeux d'aujourd'hui n'ont pratiquement plus les mêmes limitations qu'il y a 25 ans et limiter RE2 avec un seul scénario A et un seul scénario B aurait dû leur faciliter la tâche pour ce type de mécanique.

Le best aurait été que REmake 2 suive le même concept que Resident Evil 1 avec deux campagnes alternatives sans simuler un supposé scénario B seulement pour faire plaisir aux anciens fans.

Je crois que l'une des raisons pourquoi ils ont tant tardé pour faire le remake de RE2 on été les ventes décevantes de REmake 1. Et avec le succès de RE4, Capcom a sûrement décidé de poursuivre la série dans cette direction en excluant les remakes de RE2, RE3 et CV pour les remplacer par des portages optimisé sur Gamecube. Car oui une news de l'époque avait indiqué que Capcom prévoyait plusieurs remakes des précédents opus si le remake de RE1 aurait été une énorme succès.

Malgré certaines de mes déceptions vis-à-vis REmake 2, j'ai quand même apprécié énormément cette réinterprétation de Resident Evil 2. Je ne suis pas entièrement satisfait mais je ne vais pas m'en plaindre plus. Même s'il me laisse sur ma faim dans sa réalisation, il est quand même l'un de mes jeux favoris des générations actuelles.

Dans tous les cas, je ne suis pas un fan de remakes. Je préfère découvrir une nouvelle suite qui explore une nouvelle histoire à la place d'une version moderne d'un jeu déjà existant. Je ne pense pas qu'il faut absolument un remake pour se rapprocher de la formule classique. Oui c'est plaisant de redécouvrir un ancien jeu à travers un remake réussi, mais je préfère qu'ils utilisent le format de REmake 2 et 3 pour en faire Resident Evil 9 ou 10. On y était presque avec Village.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Sly
Mod?rateur
Messages : 3596
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chamb?ry (73)

Patrick a écrit :Je préfère découvrir une nouvelle suite qui explore une nouvelle histoire à la place d'une version moderne d'un jeu déjà existant. Je ne pense pas qu'il faut absolument un remake pour se rapprocher de la formule classique. Oui c'est plaisant de redécouvrir un ancien jeu à travers un remake réussi
Je rebondis sur ce que tu dis là qui me paraît intéressant : à mon sens, un remake n'est pas une version moderne d'un ancien jeu, mais plus précisément un nouveau jeu réutilisant une histoire déjà racontée. La nuance est importante, car on a tendance à juger les remakes par rapport à ce qu'ils ajoutent ou enlèvent par rapport au matériau d'origine, alors qu'on devrait plutôt s'intéresser à leurs spécificités : ce sont de nouveaux jeux, ils doivent donc être jugés comme tels. Il ne faut pas attendre d'eux qu'ils soient des versions sublimées, augmentées et définitives des jeux originaux, mais tout simplement une autre vision, une "ré-imagination" comme les développeurs le disent très justement.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Je suis d'accord et je partage ce point de vue. Je devrais plutôt dire que je préfère découvrir une nouvelle histoire dans une nouvelle suite plutôt que de redécouvrir une ancienne histoire dans un nouveau jeu.

N'étant pas fan de remakes en tant que tels, je ne vois aucun intérêt à faire un nouveau jeu qui réutilise une histoire déjà existante et surtout si l'original a été un jeu réussi. Mon exception était REmake 1.

Percevoir les remakes comme des nouveaux jeux est l'une des raisons pour laquelle j'ai apprécié Resident Evil 3 remake alors que beaucoup de gens disent que c'est un remake bâclé. Pour moi le remake de Resident Evil 3 est aussi bien que le remake de Resident Evil 2. Et je ne blâme pas entièrement les changements apportés. Moi aussi je fais partie des fans qui s'en fichent un peu de l'absence du beffroi. J'ai été d'avantage déçu par l'abandon du Grave Digger. Ce monstre est le seul autre boss de RE3 et j'aurais adoré le voir sous une forme modernisée.

Il est vrai que les créatures absentes du REmake 2 et l'abandon d'un véritable système d'embranchements de scénario à contribué aux quelques points négatifs que j'ai trouvés au jeu. Le Resident Evil 2 original est mon second jeu préféré dans la série et donc j'avais quand même beaucoup d'attentes pour son remake.

Néanmoins je suis suffisamment ouvert d'esprit pour faire abstraction des changements apportés et apprécier chaque nouvelle partie que je fais dans les remakes. Je vais les jouer avec autant de passion que n'importe quel autre épisode principal de la série. ;)

C'était REmake 1 que je percevais plus comme une version optimisée de RE1. Ada m'a ouvert les yeux et je comprends maintenant que lui aussi est un jeu différent. Je n'ai plus l'audace de dire que REmake 1 est supérieur à l'original. Je le vois toujours comme la réinterprétation ultime de RE1 mais je le dissocie à présent de son orignal en tant que jeu vidéo.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Sly a écrit :une "ré-imagination" comme les développeurs le disent très justement.
Ouais, mais sauf que tout ça ce sont des foutaises, Capcom a plusieurs fois demandé bien en amont du développement de RE2 (2019) si les fans désiraient un *remake* de RE2. C'est tellement vrai que Yohiaki Hirabayashi l'avait annoncé comme tel et était motivé justement à ne pas décevoir les fans.

Donc on ne va pas refaire l'histoire des 2 scénarios (inexistant au départ) au lieu des 4 de l'original pour RE2, ni celle de RE3 pour on ne sait quelle raison Capcom a amputé certaines zones, mais ils se sont bien ratés sur l'exercice des remakes, là où Mikami avait réussi en 2002 sur Game Cube sans l'annoncer pour le coup comme un remake mais comme une renaissance (tu sais le fameux Rebirth attribué à JC mais qui en fait a été une appropriation du terme "REBIRTH" par les fans pour en parler sur les forums de gamefaqs à l'époque). J'en perds le fil :lol Ah oui, donc ils se sont ratés sur l'exercice des 2 remakes au sens où vous l'entendez (qui est absolument la bonne) et ils ont trouvé l'excuse en cours de route de la revisite ou réinvention, appelez ça comme vous voulez, voyant qu'ils n'arriveraient pas à faire ce que le maître Shinji avait fait avec RE Game Cube. Donc, c'est une porte de sortie honorable et une façon de dire aux purs fans de ces épisodes, "voyez on a encore fait mieux que ce que à quoi vous vous attendiez", sauf que ça n'est pas ce qu'ils attendaient au final. :jumper Et quelques gorges de puristes se sont étranglées depuis. Pas la mienne, je suis plutôt "bon public", je le confesse.
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Hunk a écrit : 03 juin 2021, 00:43Donc, c'est une porte de sortie honorable et une façon de dire aux purs fans de ces épisodes, "voyez on a encore fait mieux que ce que à quoi vous vous attendiez"
Ah ben non, certainement pas. :SS Ils n'ont pas fait mieux c'est évident.
Hunk a écrit : 03 juin 2021, 00:43 Et quelques gorges de puristes se sont étranglées depuis. Pas la mienne, je suis plutôt "bon public", je le confesse.
Je me suis mordu un peu la langue ayant un petit coté puriste. Mais je suis généralement ''bon public'' moi aussi.

Après leur travail sur REmake 2 je n'avais aucune attente pour REmake 3. Résultat, j'ai été beaucoup moins déçu des changements apportés dans REmake 3. Je voulais juste un bon jeu et REmake 3 est un très bon jeu. Comme REmake 2 au final.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5922
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

Sly, ça me paraît impossible de ne pas juger un remake par rapport à ce qu'il ajoute ou enlève par rapport à l'original, surtout si il s'agit d'éléments enlevés et que tu as beaucoup apprécié l'original.
J'aurais plus tendance à attendre d'un remake qu'il améliore l'original de façon significative et surtout qu'il corrige ses défauts. S'il s'agit en plus du remake d'un RE que j'ai beaucoup apprécié, je vais être plus attaché à ce qu'il soit fidèle et je serai forcément beaucoup plus critique sur les changements apportés.

Hunk, oui, ils nous ont demandé notre avis pour un remake, mais après, un remake ça peut être mille choses différentes, il peut autant reprendre l'original point par point jusque dans les moindres détails que carrément être une réinvention totale qui n'a plus que de vagues similitudes avec l'original. Le terme couvre tellement de possibilités qu'on ne peut pas s'attacher son emploi pour prendre Capcom en défaut, en réalité. Remake 1 est un remake, comme l'est RE:2, bien que leur approche diffère.

Patrick, par rapport aux limitations techniques de RE2, je ne suis pas tellement d'accord, en fait. Je pense simplement qu'il y a mismatch entre l'idée en théorie et son implémentation en pratique. S'ils ont eu l'idée de ce fonctionnement dès le départ, alors ils ont manqué d'ambition (ou de temps, budget, ressources...) pour l'implémenter d'une façon plus réaliste et cohérente, ou alors ils ont eu cette idée une fois les décors déjà faits, auquel cas ça s'explique un peu mieux. Enfin c'est la façon dont je vois les choses.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Ada a écrit : 03 juin 2021, 10:59 S'ils ont eu l'idée de ce fonctionnement dès le départ, alors ils ont manqué d'ambition (ou de temps, budget, ressources...) pour l'implémenter d'une façon plus réaliste et cohérente, ou alors ils ont eu cette idée une fois les décors déjà faits, auquel cas ça s'explique un peu mieux. Enfin c'est la façon dont je vois les choses.
C'est possible mais je serais pas surpris qu'ils ont manqué de temps et de budget. Le jeu est quand même sortie seulement deux ans après Resident Evil 1. Et entre temps Resident Evil 1.5 avait été presque entièrement complété avant sa cancellation et son remaniement sous la forme du Resident Evil 2 actuel.

Si je me trompe pas, RE1.5 n'avait pas de système d'embranchement de scénarios et il devait avoir une réalisation similaire à RE1.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Ada a écrit :Remake 1 est un remake, comme l'est RE:2, bien que leur approche diffère.
Je n'ai jamais considéré RE Game Cube comme un remake mais la véritable version Director's Cut de Biohazard 96 puisque Mikami a pu y ajouter toute la trame scénaristique manquante, les lieux et ennemis supplémentaires qui ne pouvaient pas apparaître dans l'original à cause des limitations techniques de la ps1 à l'époque, du budget et du temps alloué. Il a donc revu sa copie quelques années plus tard pour faire plaisir aux fans mais surtout pour satisfaire son ego face à l'oeuvre qu'il avait façonnée initialement mais qu'il n'avait pas pu achever.
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5922
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

En fait pour en revenir à ce que je disais plus haut, après une petite recherche, c'est Kamiya a eu l'idée du partner zapping dès le départ, du coup, c'est la mise en oeuvre de l'idée derrière, qui n'a pas suivi et non pas l'inverse.
Oui Patrick c'est sûr qu'avec les difficultés de développement qu'ils ont eues à devoir repartir de quasi zéro pour RE2, ça a pu jouer sur le temps alloué au développement de la version commercialisée du jeu.
Hunk a écrit : 03 juin 2021, 14:19Je n'ai jamais considéré RE Game Cube comme un remake mais la véritable version Director's Cut de Biohazard 96 puisque Mikami a pu y ajouter toute la trame scénaristique manquante, les lieux et ennemis supplémentaires qui ne pouvaient pas apparaître dans l'original
Si par trame scénaristique manquante tu veux parler des Trevor's Letters, ce n'est pas comme si quelqu'un ou quelque chose l'avait empêché de les inclure dans la version de 1996, c'est lui qui en a décidé ainsi. Quant aux ennemis supplémentaires, j'imagine que tu parles de Lisa Trevor en particulier, est-ce que même ils l'avaient envisagée pour la version originale ? J'ai plutôt l'impression que lorsque Mikami a finalement décidé de produire ce remake lui-même, c'est là qu'il s'est mis à réfléchir à ce qu'il pourrait ajouter au jeu pour proposer une nouvelle expérience aux joueurs, puisque la personne qu'il avait à l'origine chargée de ce projet n'a rien proposé comme nouveautés à part de meilleurs graphismes.
Quant aux Crimson Heads je ne sais pas s'il avait envie de faire ça pour RE1 à la base ou pas, je ne me rappelle pas avoir un un truc à ce sujet, je ne sais plus. Mais en tout cas, je n'ai pas cette même impression que toi de "véritable version Director's Cut", pour moi c'est juste un remake avec quelques nouveautés pour surprendre les joueurs.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Mod?rateur
Messages : 3596
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chamb?ry (73)

Ada a écrit :J'aurais plus tendance à attendre d'un remake qu'il améliore l'original de façon significative et surtout qu'il corrige ses défauts.
Sauf que ce n'est pas le but d'un remake, à la base. :^^
Le but d'un remake est de proposer *autre chose*, pas de faire une version Super Turbo EX+Alpha de l'épisode original.
Quand un cinéaste réalise un remake d'un film, à aucun moment il n'aura l'outrecuidance de penser que le film original sera éclipsé par sa nouvelle version, meilleure sur tous les plans. En général ce sont plutôt des fans de l’œuvre originale, qui veulent se la réapproprier pour proposer leur vision, une version différente partant du même matériau.
Ada a écrit :un remake ça peut être mille choses différentes, il peut autant reprendre l'original point par point jusque dans les moindres détails que carrément être une réinvention totale qui n'a plus que de vagues similitudes avec l'original. Le terme couvre tellement de possibilités qu'on ne peut pas s'attacher son emploi pour prendre Capcom en défaut, en réalité. Remake 1 est un remake, comme l'est RE:2, bien que leur approche diffère.
Exactement. Là on est d'accord. :))
Hunk a écrit :Je n'ai jamais considéré RE Game Cube comme un remake mais la véritable version Director's Cut de Biohazard 96
Ah mais on est encore là-dessus ? :bailler
Il est vrai que comme Mikami est au poste de "director" de RE1 ainsi que de son remake, cela complique les choses. Je doute que son intention ait été de renier RE1 ou de faire comme s'il n'avait été qu'un simple brouillon, mais soit, admettons. Cela ne m'étonnerait même pas, à vrai dire, que Mikami ait pu clamer au détour d'une interview de l'époque que RE1R était la meilleure version de RE1, que c'était le jeu tel qu'il l'avait pensé dans ses rêves les plus fous sans avoir pu le concrétiser en 96, ou ce genre de bêtise. Une pirouette marketing, en somme.

La réalité, c'est qu'au final, les deux jeux sont nettement différents aussi bien en terme de direction artistique que de game design. Et ça, ça ne peut pas uniquement être mis sur le dos des limitations techniques ou des contraintes de budget.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Ada a écrit :J'ai plutôt l'impression que lorsque Mikami a finalement décidé de produire ce remake lui-même, c'est là qu'il s'est mis à réfléchir à ce qu'il pourrait ajouter au jeu pour proposer une nouvelle expérience aux joueurs, puisque la personne qu'il avait à l'origine chargée de ce projet n'a rien proposé comme nouveautés à part de meilleurs graphismes.
Bien sûr qu'il y a eu des ajouts et qu'ils ont même réfléchi à faire évoluer les idées qui n'avaient pas pu être implantées initialement, mais les faits sont têtus, la version originale a été amputée de certains trucs comme la petite balade en forêt par exemple.
Sly a écrit :Je doute que son intention ait été de renier RE1 ou de faire comme s'il n'avait été qu'un simple brouillon,
Non, bien sûr, tu extrapoles toujours tes propos :lol C'est juste qu'il avait besoin de s'accomplir artistiquement et définitivement sur ce titre, qui a été une bonne surprise finalement. Je ne sais pas si Mikami sortira un jour un tel autre chef d'oeuvre vidéoludique, ni s'il vivra assez longtemps pour en accomplir un autre (le premier qui me dit The Evil Within prend mon :kick :lol) mais disons que je préfère considérer cette histoire comme une version II complétée de sa vision artistique.

Mais bon, tout le monde considère REGC comme un remake, mais vous savez pourquoi à présent je pense toujours que c'est une version director's cut avec les technologies de 2002 qui ont permis l'évolution de la direction artistique.
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Ada a écrit : 03 juin 2021, 15:09 En fait pour en revenir à ce que je disais plus haut, après une petite recherche, c'est Kamiya a eu l'idée du partner zapping dès le départ, du coup, c'est la mise en oeuvre de l'idée derrière, qui n'a pas suivi et non pas l'inverse.
Merci pour l'information ;)) Je ne m'étais jamais penché sur le développement du système d'embranchement de scénarios de RE2 auparavant.
Hunk a écrit : 03 juin 2021, 16:57 Je ne sais pas si Mikami sortira un jour un tel autre chef d'oeuvre vidéoludique, ni s'il vivra assez longtemps pour en accomplir un autre
Oui mais The Evil With... :kick :////

Non sans blague. J'adore The Evil Within et sa suite mais je ne les vois pas comme des chef d'œuvres. Étonnamment je considère même Resident Evil 4 d'avantage comme un chef d'œuvres que The Evil Within. The Evil Within n'apporte rien de nouveau dans le genre du survival horror et rien non plus pour l'industrie du jeu vidéo. C'est un excellent jeu qui porte la signature de Shinji Mikami, rien de plus.

Je me suis toujours dit que le premier Psycho Break (The Evil Within) était le concept de Biohazard 4 Hookman version finalement développé, complété et vendu sous sa propre franchise. Sebastian et Juli sont carrément des Leon et Ada-bis respectivement.

Pour en revenir avec Resident Evil GC, Biohazard RE:2 et Biohazard RE:3, je vais garder mes aises et continuer à les nommer REmake 1, REmake 2 et REmake 3. ;) Et prochainement REmake 4 :lol5

Pour moi ils sont à la fois des remakes et des nouveaux jeux.

Je ne perçois pas REmake 1 comme la version suprême de Resident Evil: Director's Cut mais plus comme la version ultime de Resident Evil 1 en tant que tel. Car le jeu n'est pas non plus une optimisation de sa version original. C'est une version entièrement refait de fond en comble.

Mais je comprends parfaitement ta vision sur Resident Evil 1 remake, Hunk.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Patrick a écrit :Je ne perçois pas REmake 1 comme la version suprême de Resident Evil: Director's Cut mais plus comme la version ultime de Resident Evil 1 en tant que tel.
C'est exactement ce que j'ai dit : version II complétée de Bio96 avec les technologies et la direction artistique de 2002.
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
wesker65
Rookie
Messages : 150
Inscription : 06 mars 2009, 12:23
Localisation : azereix 65380

J'arrive et je sens que je vais me faire rapper sur les doigts.
Mais je suis pas d'accord, et je dois m'exprimer pour moi " the evil within " est un chef-d'œuvre, effectivement graphiquement c est pas ce qu'il se fait de meilleur, et certe les boss sont pompés sur des films d'horreurs bien connus ...
Mais l'ambiance, punaise l'ambiance, les clins d'œils a Resident evil, la peur viscérale, le gameplay fortement lié à la discrétion, le stress, le traitement" de la folie", le scénario torturé... On se pose des questions tout au long du jeu... Et on comprends le tout qu'à la toute fin du jeu.
J'ai mal aux oreilles, the evil within est un bien meilleur survival horror , que peu l'être Résident evil 8 , soyez honnête svp 👏. Et sa suite bien que se déroulant dans un monde plus ouvert, nous fait toujours ressentir ce stress, ces petites angoisses , cette peur que nous procure un survival horror... On est encore sur ce deuxième épisode sur une ambiance plus horrifique et mieux réussi que peu l'être Résident evil 8.
Je le dis haut et fort , la meilleure évolution possible aujourd'hui pour la saga Résident evil, c'est de prendre le meilleur de Re 2 remake et de the evil within, et d'en faire un mix, plutôt que de partir comme ils l'ont fait dans un type de jeu FPS, avec Un nouveau lore un peu WtF et un gameplay qui s'éloigne tranquillement mais sûrement de la recette originale...
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
Messages : 3110
Inscription : 03 avr. 2009, 17:24
Localisation : Merignac (33)

L'avantage qu'a The Evil Within, c'est que comme l'action est placé dans un "monde virtuel" en somme, ils peuvent se permettre à peu près tout ce qu'ils veulent, aucun soucis de crédibilité ne peut se poser. De plus, oui, ils réussissent clairement mieux le gore et le crade comparé à Resident Evil, même si je ne pense pas que ces 2 aspects entrent en grande partie dans ce qui fait un Resident Evil.
Image
Avatar de l’utilisateur
wesker65
Rookie
Messages : 150
Inscription : 06 mars 2009, 12:23
Localisation : azereix 65380

Effectivement ils peuvent laisser libre court à l'imagination par rapport à Re. Cependant si on garde simplement les zombies / possédé de base , et 2-3 mini boss on peut très bien les intégrer dans le lore Resident evil , les monstres de bases sont vraiment un mélange entre les villageois de Re4 et les zombies de la première trilogie. Ce qui d'un point de vue crédibilité et liens avec les autres Re est plus facilement faisable et cohérent que le lore de Re7 ou Re8. De plus la vue Tps de the evil within , ainsi que le gameplay qui demande à économiser munitions, et jouer la discrétion et l'utilisation de pièges peut facilement être exploité sur un Re.
J'ai bien précisé que pour moi , un bon Re des années 2020-2030 doit prendre le meilleure de thé evil within et le meilleur de Re 2 remake, en faire un Mix et rendre les choses le plus cohérents possible entre eux.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Hunk a écrit : 04 juin 2021, 09:38 C'est exactement ce que j'ai dit : version II complétée de Bio96 avec les technologies et la direction artistique de 2002.
Ah oui désolé :^^ Ça m'a échappé. :hehe Au final j'ai dit la même chose mais avec des mots différents.
wesker65 a écrit : 04 juin 2021, 09:47 J'ai mal aux oreilles, the evil within est un bien meilleur survival horror , que peu l'être Résident evil 8 , soyez honnête svp
Je suis honnête et en terme de survival horror les deux jeux n'ont absolument rien à s'envier. Oui il y a plus de moments de frayeur dans The Evil Within 1 et 2 mais RE8 mise plus sur le stress que l'angoisse. Les deux jeux n'explore pas le même thème horrifique. Ils ne sont pas le même genre de Survival Horror. L'un prend place dans l'esprit d'un psychopathe et l'autre prend place au cours d'un désastre biologique dans le monde réel. Malgré que RE8 pousse les limites du réel il est encore plus limité que The Evil Within sur les libertés qu'il peut prendre pour son univers.

De plus ce qui fait un survival horror est subjective. Cela dépend des goûts des joueurs. Pour beaucoup de joueurs, The Evil Within est un jeu d'action avec des éléments d'horreur comme RE4. Certains joueurs considère même RE4 comme étant un survival horror alors que c'est pas vraiment le cas. Tous repose aussi sur les thèmes et l'intrigue choisi.
wesker65 a écrit : 04 juin 2021, 09:47 Mais l'ambiance, punaise l'ambiance, les clins d'œils a Resident evil, la peur viscérale, le gameplay fortement lié à la discrétion, le stress, le traitement" de la folie", le scénario torturé... On se pose des questions tout au long du jeu... Et on comprends le tout qu'à la toute fin du jeu.
Ben c'est le cas pour RE7 et RE8. Le gameplay est différent mais ils partagent plusieurs des éléments que tu cite. Tu t'es spoiler les trois quart des intrigues de RE7 et RE8 mais quand tu ne sais rien de leur histoires tu te pose des questions tout au longs des deux jeux et tu comprends le tout qu'à la toute fin. C'est juste que si tu es un habitué de la série tu fini par comprendre dans quel sens que le scénario va aller.

C'est normal que The Evil Within à plein de clin d'oeil à Biohazard, le jeu à été fait par le même mec qui à réalisé et produit RE1 et RE4. Et co-produit tous les autres RE pre-RE4. :lol5
wesker65 a écrit : 04 juin 2021, 09:47 Je le dis haut et fort , la meilleure évolution possible aujourd'hui pour la saga Résident evil, c'est de prendre le meilleur de Re 2 remake et de the evil within, et d'en faire un mix, plutôt que de partir comme ils l'ont fait dans un type de jeu FPS, avec Un nouveau lore un peu WtF et un gameplay qui s'éloigne tranquillement mais sûrement de la recette originale...
Non pas du tout. Même ça pourrait être une catastrophe. Les gens finiront par dire que ce Resident Evil est un ripoff de The Evil Within. Tu peux innové et faire quelque chose de nouveau tout en gardant les éléments propre de la formule d'origine.

Le gameplay de RE7 et RE8 n'est pas si loin des précédent épisodes. C'est la même chose mais en FPS. Et il y a pas de nouveau lore et il n'est pas WTF non plus. C'est pas différent de ce qui à déjà fait dans le passé de la série. Faut pas mélanger le lore avec les choix thématique des créatures et des environnements. RE7 et RE8 ne font qu'agrandir le lore de la franchise comme toute suites qui se respecte. Crois moi, malgré certaines différences, RE7 et RE8 sont bien plus proche de la formule Biohazardienne que tu ne le pense.

Que le FPS ne soit pas ce que tu recherche pour un RE c'est louable et ça se respecte mais c'est pas plusieurs innovations et changement apporté dans une franchise vieille de 25 ans qui détermine si un nouveau jeu est à la hauteur ou non de son titre.

Il y a même des fans qui disent que REmake 2 et 3 ne sont pas à la hauteur d'un Resident Evil car il y a pas d'angle de caméra fixe. Que la over the shoulder view à jamais eu sa place dans la série.
wesker65 a écrit : 04 juin 2021, 15:33 Ce qui d'un point de vue crédibilité et liens avec les autres Re est plus facilement faisable et cohérent que le lore de Re7 ou Re8. De plus la vue Tps de the evil within , ainsi que le gameplay qui demande à économiser munitions, et jouer la discrétion et l'utilisation de pièges peut facilement être exploité sur un Re.
As tu jouer à RE7 et RE8 pour t'avancé à ce point? Leur gameplay peuvent te demander à économiser des munitions et même jouer à la discrétion et tu peux te servir de mines pour faire des pièges. Certes c'est pas élaboré à ce point dans RE7 et RE8 mais les mécaniques sont quand même la. C'est proche de REvelations 2. Et malgré quelque choix un peu discutable, dans l'ensemble, RE7 et RE8 sont encore fidèle et cohérent au lores établi dans la franchise. On est pas encore avec du vrai surnaturel ou avec des aliens. C'est toujours du biohazard.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
wesker65
Rookie
Messages : 150
Inscription : 06 mars 2009, 12:23
Localisation : azereix 65380

Attention Patrick je n'ai pas dit qu'il fallait prendre tout de the evil within ,ni tout de R2 remake , faire un mix, bien sûr que cela serait complètement incohérent et dangereux et ni queue ni tête. et je n'ai pas dit qu'il fallait complètement oublier Ré 7-8 de Résident evil.
Re2 remake dans sa mécanique de jeu est ce que je considère vraiment comme le survival horror de 2020, je précise bien dans sa mécanique de jeu , c est de mon avis l'évolution logique de la première trilogie, er je comprends pas ce changement après Re7 alors qu'ils ont réussi à trouver quelque chose de fort et de cohérent avec Re2 remake vis à vis de la première trilogie.
Compliqué aujourd'hui de retrouver des caméras fixe, des personnages qui s'arrêtent pour tirer,les chargements sous forme d'ouverture de porte, les demis tour chaotiques , la gestion du mouvement du personnage compliqué....c est d'un autre temps et Re2 remake a su pour moi moderniser tout ça ,tout en gardant ce qui fait la recette de la saga, la peur, l'angoisse et l'économie des munitions.
The evil within reprend le concept de Re4 en rendant le tout plus survival horror, oui c est de l'action , certainement plus qu'un Re 2 remake, mais la peur , l'angoisse, le manque de munitions, tout est là pour faire peur, stresser et etre angoissé du prochain monstre qui va se pointer.
Re 8 est l'évolution logique de Re4 , tout comme the evil within. Sauf que je préfère la mécanique de jeu de the evil within qui personnellement et l'évolution que je trouve la plus proche de la saga.
Quand je parle de discrétion et d'economie de munition dans the evil within, c est la même que celle dans celle de the last os us , c'est à dire , cette possibilité en plus de s'agenouiller , de se cacher aux yeux de l'ennemi, soit pour poser des pièges pour y attirer des ennemis plus tard, soit de tuer discrètement au couteau . Je n'en suis pas sur mais je crois pas que cela soit introduit dans Ré 7-8 et c est bien dommage . Quand je dit, il faudrait prendre le meilleur de re2remake et le meilleur de the evil within. Je parle de tout ça, de cette mécanique du jeu, et non Évidemment du scénario de the evil within qui est HS dans un Re. Évidemment je préfère une vue subjective comme re 4 et the evil within a celle FPS de Ré 7 et 8 , j'ai un dégoût pour ce genre de vue dans un survival horror, ça matche vraiment pas, cette vue match pour moi que dans le mode zombie de call of.
La seule chose que je prendrai de the evil within. Pour l'intégrer dans thé evil within , c est le bestiaire de base, qui est vraiment le mélange entre un Ganados et un zombie , on va dire un Ganados putréfié. Re 7 et 8 me tracasse aussi car son bestiaire s'éloigne physiquement de ce qui a fait l'origine de la saga c'est à dire les zombies. Pour moi Re est un jeux de zombies. L'évolution du bestiaire a partir de Re4 a été un choc, j'ai adoré le jeux, son évolution j'étais plus jeune mais qu'elle tristesse d'avoir perdu les zombies . Se rapprocher de thé evil within sans pour autant pomper dessus, partir sur un bestiaire de base qui soit un mélange de Ganados et de zombies, cela aurait pu permettre d'introduire des liens plus forts entre tous les Re et de retrouver cette peur que l'on a tous pu ressentir à la vue de notre premier zombie Ré.
Certe Ré 7 et Re8 ont un bestiaire qui semble s'intégrer dans la série , tu me l'as bien demontrer mais c est tellement physiquement éloigné dans la série que e n'arrive pas pour le moment a l'intégrer.
Évidemment que dans re 7 et 8 on retrouve une grosse partie du mécanisme de jeu d'un Re, ça reste un Re mais petit à petit j'ai l'impression que l'on s'en éloigne de plus en plus, alors que capcom est capable de renouveler la saga tout en restant très proche de ce qui c est fait de meilleur pendant les 25 ans.
C est juste mon avis, et je précise l'avis d'un joueur Re qui a vu mais qui n'a pas jouer a Re 7 ni au 8 car il ne s'y retrouve plus...
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

REmake 2 est REmake 3 sont vraiment l'exemple parfait de nouveaux Resident Evil suivant le styles des épisodes originaux. Et je serais ravi de visité une nouvelle suite avec leur gameplay. Je reste quand même un fan de la première heure.
wesker65 a écrit : 05 juin 2021, 10:35 The evil within reprend le concept de Re4 en rendant le tout plus survival horror, oui c est de l'action , certainement plus qu'un Re 2 remake, mais la peur , l'angoisse, le manque de munitions, tout est là pour faire peur, stresser et etre angoissé du prochain monstre qui va se pointer.
Oui c'est également ce qui m'attire dans un survival-horror. Surtout le fait d'être angoissé de tombé sur un nouveau monstre en explorant une nouvelle pièce ou zone. J'aime la peur de l'inconnu. Tu ressens ce sentiment dans la première moitié de RE7(et surtout quand tu ne sais rien sur le jeu) mais c'est presque inexistant dans RE8. À part la maison Beneviento, Resident Evil 8 ne fait pas peur. Il est stressant mais il suit d'avantage les lignes de RE4 sur ce coté.

Mais si tu me dit que tu as eu peur dans RE4 alors tu aura peur dans RE8 :dent

Mais au moins Resident Evil 8 ne s'éloigne pas suffisamment des lignes de l'horreur pour ne pas être considéré un survival-horror. Et il ressemble un peu plus à un Biohazard classique dans son exploration et sa résolutions de puzzles.

De plus je préfère son bestiaire à celui de RE4. En excluant certaines créatures comme le Del Lago et les Regeneradores, je ne suis pas fan des monstres de RE4.

Je trouve les Lycans d'avantage de digne successeur aux zombies que les Ganados. Les Lycans sont monstrueux, sauvage et hideux. Ils donnent plus la frousse que les Ganados.
wesker65 a écrit : 05 juin 2021, 10:35 Quand je parle de discrétion et d'economie de munition dans the evil within, c est la même que celle dans celle de the last os us , c'est à dire , cette possibilité en plus de s'agenouiller , de se cacher aux yeux de l'ennemi, soit pour poser des pièges pour y attirer des ennemis plus tard, soit de tuer discrètement au couteau . Je n'en suis pas sur mais je crois pas que cela soit introduit dans Ré 7-8 et c est bien dommage

Tu peux le faire dans RE7 et RE8 mais tu n'est pas obligé pour t'en sortir et c'est pas approprié dans certaines situations.
wesker65 a écrit : 05 juin 2021, 10:35 j'ai un dégoût pour ce genre de vue dans un survival horror, ça matche vraiment pas, cette vue match pour moi que dans le mode zombie de call of.
Je ne comprends pas cet révérence pour le mode zombie dans Call of Duty. Je le trouve bidon et il n'a rien à faire dans cet série.

Même si c'est très inusité de jouer à un Resident Evil en FPS, Capcom a fait un bon travail et RE7 et RE8 s'en sortent bien avec cet vue. RE8 plus que RE7.

Mais au contraire je trouve que la vue FPS marche bien dans les survival-horror adapter dans ce sens. Par exemple je serais incapable d'imaginer un Outlast en troisième personne.
wesker65 a écrit : 05 juin 2021, 10:35 La seule chose que je prendrai de the evil within. Pour l'intégrer dans thé evil within , c est le bestiaire de base, qui est vraiment le mélange entre un Ganados et un zombie
Les Lycans sont un mélange entre les Ganados et les Zombies. Capcom le laisse sous entendre en disant qu'a la base le concept des lycans était venu de l'idée de concevoir des zombies anciens.
wesker65 a écrit : 05 juin 2021, 10:35 Pour moi Re est un jeux de zombies.
Moi personnellement la présence des zombies dans Resident Evil me passe au dessus de la tête. Je me fiche éperdument de la présence des zombies dans la franchise. Pour moi ils ont été qu'un prétexte pour nous donné des ennemis de bases facile à utilisé et effrayant pour tous le monde car connu du grand publique. Les zombies ne m'ont jamais attiré dans Resident Evil. C'est le fait que RE1 prend place dans un manoir qui a attiré mon attention à l'époque.

Quand j'ai pris connaissance que le jeu en entier prenait place dans une maison j'ai été surpris. Je pensais pas que c'était possible de faire un jeu de 10 heures seulement dans une barraque, même grande. Mais sans mes premiers affrontement contre les cerbères, les corbeaux infecté et le serpent géant j'aurais décroché éventuellement. Les zombies me gonflait. Mais lorsque j'ai compris que Resident Evil était en fait un jeu de monstres et que des horreurs autre que des zombies errait dans les couloirs du manoir Spencer c'est la que je suis tombé en amour avec le jeu et éventuellement avec le reste de la série. Ma première impressions à scellé mon destin pour cet franchise.

Pour moi Resident Evil c'est du Biohazard. C'est une histoire d'horreur ou avec des éléments d'horreur qui prend place au cours d'un biohazard outbreak. Pour moi Resident Evil est une histoire au même titre que The Thing et Aliens. Un mélange de sci-fi et d'horreur. Et de plus je suis fan des films d'horreur de monstres.

Petite anecdote. Capcom avait envisagé l'idée d'abandonné les zombies pour Resident Evil 2 à l'époque. ;)

En passant dans RE8, il exsite un type d'ennemis qui sont techniquement des zombies. Les Moroaicǎ.
Elle sont des femmes décédées au cours de procédures tortueuses de drainage sanguin. Infectés par le mold, elles ont été réanimés mais sans capacités de régénération et avec une faible intelligence. Leur apparence et comportement sont similaires à ceux des zombies de RE6. Leur faible intelligence leur permettre d'utilisé des armes comme des épées par exemple. Comme des zombies, ils y en a qui sortent de terre.
wesker65 a écrit : 05 juin 2021, 10:35 Certe Ré 7 et Re8 ont un bestiaire qui semble s'intégrer dans la série , tu me l'as bien demontrer mais c est tellement physiquement éloigné dans la série que e n'arrive pas pour le moment a l'intégrer.
Non, il ne sont pas physiquement éloigné. Les Molded dans RE7 sont carrément des créatures du même genre que les Regeneradores de RE4 ou les Oozes dans REvelations 1. Et les lycans de RE8 sont pratiquement des Ganados bestial. Ils sont un genre de mixte entre les Ganados et les Afflicted dans REvelations 2.

Lady Dimitrescu et ses filles ne sont pas vraiment différente de certaines créatures ayant apparu de RE4 à RE6. Je dirais que c'est peut-être les Soldats de l'usine Heisenberg qui s'éloigne physiquement de la série. Eux et The Baby dans la maison Beneviento.
wesker65 a écrit : 05 juin 2021, 10:35 alors que capcom est capable de renouveler la saga tout en restant très proche de ce qui c est fait de meilleur pendant les 25 ans.
C'est vrai et REmake 2 et 3 en sont la preuve. ;)
wesker65 a écrit : 05 juin 2021, 10:35 C est juste mon avis, et je précise l'avis d'un joueur Re qui a vu mais qui n'a pas jouer a Re 7 ni au 8 car il ne s'y retrouve plus...
Si tu fini par jouer à RE7 et 8, fait les avec un esprit ouvert comme Ada et moi t'avons conseiller. Ensuite fait toi un avis à savoir comment tu les perçois comme jeu vidéo et Resident Evil.

Peut-être que tu t'y retrouvera plus que tu ne le pense ;) Ou encore moins :mmh

Par exemple j'ai été surpris de me rendre compte que RE8 était plus proche de ce que je cherche d'un Resident Evil alors qu'au départ j'étais persuadé qui s'en éloignerait. Le teaser trailer de Village ne m'avait pas séduit autant que celui de RE7. Et maintenant je ne sais plus vraiment lequel des deux je préfère. Et comme tu sais, RE7 est l'un des mes épisodes favoris.

Dans tout les cas hésite pas de m'écrire encore en message privé si tu as d'autres questions sur la franchise. Je vais te répondre sans retenu.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Répondre