Resident Evil Village - REVIII

Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1848
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

Ada a écrit : 28 mai 2021, 12:51 Merci Patrick de toutes tes réponses détaillées.
De rien :))

Dans la trilogie originale et même en incluant Code Veronica, le laboratoire de RE2 est également mon favori. Autant pour son esthétique, son ambiance et son côté jouabilité. Mais mon laboratoire préféré tous épisodes confondus est celui de REmake 1.

Oui je sais il est vieilli et rouillé mais ça colle avec son background, comme il s'agit réellement d'un vieux laboratoire sur le bord du déclin. C'est le centre de recherches qui me procure le plus de frayeurs dans la série avec les chimères qui sortent du plafond et la salle des machines qui représente ce qu'il y a de mieux en termes d'environnements glauques pour un tel bâtiment. Mon plus gros point négatif est l'absence flagrante de toilettes pour les labo de RE1 et RE2 (original) :p

Si Capcom prévoit réellement un second remake de RE1, pour le trentième anniversaire de la série, j'espère qu'ils ne suivront pas l'exemple des remakes de RE2 et RE3 pour son laboratoire.
Ada a écrit : 28 mai 2021, 12:51 Là où je voulais en venir c'est que j'aimerais qu'ils fassent de nouveau un RE urbain dans une grande ville, qu'on quitte les coins paumés et qu'on arrête les ambiances ésotériques et tout ça.
Moi aussi j'aimerais beaucoup qu'ils reviennent avec un centre urbain explorable dans la franchise. Il est temps que la série nous offre un second Raccoon City. On en a été proches avec Tall Oaks dans RE6.

J'étais sûr que le plan de Capcom avec RE7 (étant un hommage à RE1 avec un manoir isolé dans le bayou en périphérie d'une petite ville perdu) aurait été de nous servir un hommage à RE2 avec RE8 avec cette fois le désastre qui frapperait Dulvey elle même. Après tout comme Raccoon City, Dulvey est une ville fictive.
Ada a écrit : 28 mai 2021, 12:51 Si à chaque fois que tu veux jouer à un RE tu ne peux t'empêcher de tous les faire en même temps à chaque fois, t'as pas fini :lol Quand on aime...
Oui en effet :lol Mais au moins mon obsession a des limites. Je ne vais probablement pas refaire un tel marathon de sitôt. Je vais revenir à mes marathons habituels :
Resident Evil 0
REmake 1 (ou l'original)
Resident Evil 2 (ou REmake 2)
Resident Evil 3: Nemesis (ou REmake 3)
Resident Evil code: Veronica
Resident Evil 4
Resident Evil Degeneration
REvelations 1
Resident Evil 5
Resident Evil Damnation
REvelations 2
Resident Evil 6
Resident Evil: Vendetta
Resident Evil 7: biohazard
Not a Hero
End of Zoe
Resident Evil 8: Village :wink
Hunk a écrit : 28 mai 2021, 17:02 J'aurai aimé que cet infini Z dure pour le bakground de RE en fait, comme pour "The Walking Dead" pour lequel j'ai adoré patienter après chaque nouveau volume de BD chez Delcourt ou chaque nouvel épisode de la série TV, y compris pour FEAR.
Sans pour autant que le chaos touche la planète entière. C'est pas ce que je recherche dans un RE. Ambiance apocalyptique oui mais dans des zones restreintes et non global. ;)
Sly a écrit : 28 mai 2021, 19:10 mais quand on regarde la série principale avec un peu de recul et d'objectivité, on ne peut décemment pas nier que la variété est au rendez-vous. La série nous a fait faire le tour du monde en renouvelant constamment son bestiaire et son gameplay
Je suis d'accord également sur ce point. Après un second retour dans un centre urbain plus moderne j'ai rien contre le fait de refaire le tour du monde et me retrouver dans des trous paumés si l'histoire ou l'ambiance le demandent. Mais toutefois il devraient prendre un recul avec les îles isolées en mer. Il y en a trop dans les Biohazard. Je préfère visiter des coins de continents isolés ou coupés du reste du monde. Je rêve d'un Resident Evil en Alaska avec une ambiance à la 30 Days of Night par exemple.
Ada a écrit : 28 mai 2021, 18:33 Il est temps qu'ils mouillent la chemise pour nous faire explorer une vaste ville mais à la sauce RE, comme ce qu'ils ont fait pour VILLAGE, mais adapté à des environnements urbains avec des bâtiments et installations incroyables et des Tyrants somptueux
Une vaste ville comme ce qu'ils ont fait pour VILLAGE mais avec une vue en troisième personne :bave Je suis quand même preneur même en première personne mais en troisième personne ça serait le top.
Hunk a écrit : 28 mai 2021, 22:05 Vous avez eu peur vous dans RE Village (exception faite de Beneviento, un comble, même si j'ai adoré pour ma part)
À part pour quelques jump scares j'ai eu peur seulement dans la maison Beneviento. Le reste du jeu est plus stressant dans le style de RE4. Mais étant un habitué des Survival Horror je suis peut-être moins sensible ou trop exigeant dans ce genre qui sait :? :wink
Hunk a écrit : 28 mai 2021, 22:05 Chacun d'entre nous inconsciemment espère retrouver un peu de ce qui l'a fait kiffer auparavant.
C'est absolument vrai. Et c'est pour cette raison que j'ai kiffé RE7. Mon épisode favori est RE1 et RE7 est celui qui s'en est le plus rapproché dans les Biohazard nouvelle génération. Et même si RE8 est parmi mes préférés actuellement, les similitudes avec RE4 qu'il possède m'a tenu un peu à distance. Au final je l'ai kiffé car il reprend le meilleur de RE4 et le combine avec la touche de RE7 qui est en retour un hommage à RE1. Ce qui en fait un épisode bien supérieur à RE4 selon mes termes.
Hunk a écrit : 28 mai 2021, 22:05 Tout ça est subjectif car certains me diront que RE4 est une oeuvre d'art (pour la métaphore), mais de mon côté je considère RE4 comme juste une belle oeuvre à contempler au passage dans une galerie mais à ne pas accrocher chez soi par rapport à d'autres RE.
Certaines citations de mon texte vont rester dans l'histoire, j'ai l'impression, non ? :lol
Plusieurs savent que j'ai dit il y a des années que RE4 était maintenant mon épisode favori. Mais RE4 m'avait séduit pour son nouveau gameplay unique et innovant. Mais avec du recul RE4 a baissé dans mon estime pour son éloignement scénaristique et conceptuel en rapport avec les racines de la série. Il a fini par devenir l'épisode numéroté que j'aime le moins juste en avant de RE0.

Donc oui je perçois RE4 de la même façon que toi. C'est un épisode que je ne fait plus en stand alone en dehors de mes marathons.
Dernière modification par Patrick le 30 mai 2021, 02:29, modifié 2 fois.
''His story comes to a close.''
Resident Evil VIIIage
Avatar de l’utilisateur
Lurka
Survivor
Messages : 331
Inscription : 01 sept. 2014, 18:00
Playstation Network ID : WeskerSchildren
Localisation : Lyon

Re4 est l'un des épisodes que j'aime le moins de la série derrière re6 et re3. Certains me diront que je suis pas normal, je sais :lol5
Pourtant c'est grâce à lui que je suis devenu un adepte de la série. Et c'est en faisant les anciens par la suite qu'il a descendu vite fait de mon estime.
Trop éloigné. Le rythme je le trouve chiant à mourir dés l'arrivée au château... Par contre Ramon Salazar est juste génial.
Peut être que le remake me fera changer d'avis ? Re3 ne l'a pas fait.

Je suis d'accord avec vous pour dire qu'il faut un peu sortir des sentiers isolés et voir un peu plus grand (comme une ville par exemple)
Mais le gros gros problème de Capcom c'est qu'ils minimise la prise de risque. Village en est le parfait exemple. Je sais pas si c'est parce-qu'ils ont peur des retours des joueurs qui sont quand même bien casse bonbons pour certains, faut l'avouer. Alors je peux comprendre que trouver le bon équilibre peut s'avérer délicat.
Ce qui me titille perso, c'est qu'à chaque jeu tu retrouves toujours des hommages à ci, des clins d'oeils à ça... Tout ça pour appâter la galerie des fans.
À quand quelque chose de nouveau qu'on a encore jamais vu mais qui reste à la sauce RE ?
I'm a ghost coming back to haunt you... Chris.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2627
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

RE4 est un cas à part dans la série. Si ça n'avait pas été un aussi bon jeu révolutionnant autant le monde du TPS, il aurait été le pire RE jamais conçu. L'histoire est mauvaise, il est trop long, trop WTF, HS avec le reste de la série, etc...

Je crois vraiment pas que la plupart des fans ayant connu les classiques apprécient plus que ça cet épisode mais il a ramené effectivement un nombre conséquent de nouveaux fans pour permettre à la série de subsister encore aujourd'hui. Faut lui reconnaître ça.

Effectivement RE Village ne prend pas de risques. Ça en fait un RE sympa sans plus. Et c'est vrai que Capcom cherche sans arrêt à appâter les fans avec des artifices comme des clins d'oeil bidons dont on se passerait bien.

Le problème avec la série réside pas tant que ça dans sa diversité de fans apparue avec les années et les changements de ton. Je pense qu'il s'agit aussi d'une perception erronée de la série qui fait consensus auprès du grand public maintenant :
Un bon RE ne doit pas avoir d'action, il doit faire peur, sans Mikami c'est devenu nul, RE c'est de la série B assumée faut pas prendre au sérieux le scénar... toutes ces bêtises là. Tous ces clichés sont maintenus à cause de journalistes tels Chièze ou Quintaine ainsi que leurs homologues anglo-saxons bénéficiant d'une fenêtre médiatique et qui se prétendent fans hardcore alors qu'ils ont une connaissance parcellaire de la série.

Partant de ces idées préconçues, ça devient difficile pour Capcom de proposer autre chose que des jeux bien consensuels et formatés autour de ça.
Je suis vraiment très très curieux de voir comment sera reçu le remake du 4. Ça va vraiment être intéressant. Car ça me semble compliqué de faire l'impasse sur l'action frénétique avec ce jeu et je me demande comment les joueurs vont réagir si Capcom suppriment des trucs complètement loufoques et débiles de l'original (les blagues pourries de Leon par radio, la statue de Salazar, le level design complètement dingue du château, etc..). Il y aura, j'en suis sûr, un net décalage entre la perception des joueurs par rapport à la nostalgie et la qualité réelle du titre en tant que jeu vidéo comme en tant que Resident Evil. On pourrait avoir une sorte de contradiction car RE4 est toujours considéré comme un très bon RE mais il contient pourtant des éléments que la masse abhorre aujourd'hui dans la série (surtout l'action).
Admettons RE4 Remake a un meilleur scénario, est moins long et fait plus survival, on aura à tous les coups une multitude de joueurs ou de journalistes qui vont reprocher au jeu la perte du ton "série B", qu'il est trop court et qu'il n'est pas aussi "fun" que l'original.

On verra bien, mais moi aussi je souhaiterais une plus grosse prise de risque qui prendrait un peu à contrepied ces idées préconçues tout en conservant des mécaniques propres aux RE plus traditionnels on va dire. L'action en soi n'est pas un problème dans la série. C'est une question d'équilibre. RE4 jusqu'à RE6 ne privilégiaient que cet aspect au détriment des mécaniques fondamentales de la série (exploration notamment). C'était des jeux de shoot couloirs en gros. Mais je ne comprends pas que des joueurs se plaignent des phases action de Village qui sont justifiées et équilibrées.

Si Capcom reçoit comme message avec Village que les joueurs veulent plus de Beneviento et moins de phases bourrines et qu'il devra faire 30 h de jeu sinon c'est nul, on sera vraiment dans la merde pour la suite.
C'est comme les critiques de RE3 que je ne comprends pas non plus. Le jeu est très bien, la durée de vie n'est pas un problème car il est suffisamment rejouable, mais des gars peuvent pas s'empêcher de pigner sur des aspects finalement peu problématiques. Ouais d'accord il n'y a pas de beffroi, mais bon, c'est la même formule que RE2 remake à réécrire l'épisode. Il n'a pas été "amputé", il est toujours aussi long que l'original. C'est juste différent, mais pour RE2 remake on applaudi, pour RE3 ça passe pas. Go figure.

Ces avis consensuels sur la série me saoulent : non Remake et RE4 ne sont pas les meilleurs épisodes de la série et non RE3 remake et REZero ne sont pas des RE pourris. Et non CV n'est pas un spin-off. Il faut arrêter avec ça.

Il faut que Capcom ose produire un RE qui ne va pas forcément dans le sens de la masse pour que ça devienne intéressant. Quitte à mettre un peu plus le curseur sur l'action. Why not si ça ne renie pas les mécaniques survival. Et surtout pas hésiter à faire un scénario plus élaboré et sérieux. Mais ils sont plutôt sur la tangente de faire de RE une sorte de série presque familiale mêlant anciens (trentenaires/quarantenaires) et nouveaux fans adolescents en respectant un cahier des charges. J'ai l'impression que c'est le compromis qu'ils essayent de trouver, surtout depuis les Remake.
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1052
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Grem, merci beaucoup pour ton post :)) , tu as complètement résumé ce que je pensais. Je vais quand même ajouter mon grain de sel. L'un des gros problèmes des journalistes et des joueurs, c'est que si le jeu ne fait pas 100 heures, automatiquement c'est un jeu trop court. Mais j'ai envie de dire, pour ma part, un qui dure entre 5 ou 20
heures me suffit amplement. Je crois que je dois être un des seuls joueurs à en avoir marre des jeux monde ouvert qui durent une éternité où on s'ennuie comme pas possible et autres jeux massivement multi. Tout ça pour dire que les durées de vie des derniers RE me suffisent complètement.
Image
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1848
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

Grem, tu as raison sur toute la ligne.

J'aime beaucoup RE4 et je lui reconnaît effectivement les points forts qu'il a apportés, mais en aucun cas il n'est le meilleur de la série.

Sur les pages Facebook et des sites d'actualité sur les jeux vidéo, je me fait bombarder de critiques et d'injures lorsque je précise les raisons pourquoi RE4 est un excellent jeu mais un mauvais Resident Evil et une mauvaise suite. Et c'est encore pire lorsque j'ose mettre RE5 et RE6 sur un plus haut piédestal. Certain osent me dire que je ne m'y connais pas en matière Resident Evil ou que je suis un faux fan. Alors que la plupart du temps, j'en connais plus sur les secrets et lores de la franchise que le journaliste à deux balles qui a écrit l'article en haut de la page.

Et c'est la même chose lorsque je défends le remake de RE3 avec les même raisons que tu as citées.

Si Capcom prépare vraiment RE4 remake, alors je ne vois pas l'intérêt d'en faire un copier-coller à l'original. Son remake doit suivre le concept des remakes de RE2 et RE3 et nous offrir une réinterprétation de RE4.

Oui je préfère RE4 à RE0, mais pas parce que je trouve RE0 mauvais ou inférieur. J'adore RE0 mais les quelques incohérences scénaristiques avec RE1 me gonflent, ainsi que plusieurs angles de caméra dans certaines pièces. Je trouve RE4 également plus plaisant à jouer et il m'a quand même plus marqué que RE0 à sa sortie.

Resident Evil 1 Remake est mon épisode favori, oui, mais en aucun cas je ne le considère comme le meilleur de la série. C'est plus par goût personnel. RE1 est mon épisode favori et son remake est sa version définitive. Plus beau et plus grand. REmake 1 reprend tout le meilleur de la trilogie originale et l'a intégré dans une réimagination de Resident Evil 1 nouvelle génération. Mon Resident Evil classique ultime. Mon péché mignon.

Selon moi le meilleur épisode de la série est le Resident Evil 2 original et je ne vais jamais considérer RE4 supérieur à RE2. RE2 est unique, il a repris et amélioré les meilleurs fonctions de RE1 et a établi les bases qui ont fait de la série le masterpiece qu'elle est aujourd'hui.

Quand je vois des gamers généraliser RE4 comme étant le meilleur de la franchise, je considère cela comme une insulte à RE2. Je respecte le fait que RE4 puisse être ton épisode favori mais pas les affirmations infondées qu'il serait le meilleur Resident Evil qui a jamais existé.

Resident Evil 4 est effectivement l'un des plus grands ''jeu vidéo'' de tous les temps, mais c'est loin d'être le plus grand des Biohazard.

Et une longévité de 8 à 15 heures de jeu pour un Biohazard est suffisant. Je ne désire pas des épisodes de 50 heures et plus. C'est une série d'horreur et non un space opera.

Resident Evil 8: Village est un excellent jeu mais c'est un jeu prudent qui marche sur les bases de RE4 mais avec l'esprit de RE7. Je ne reproche en aucun cas son côté orienté plus action comparé à RE7. Le moment d'action bourrin qui me gonfle un peu est
une certaine section avec un pointeur laser et une racine géante qui bloque le chemin. ;) C'est le trop grand nombre de lycans qui arrive en vague(qui semble infini) qui me dérange dans cette section.
La réorientation conceptuelle de RE4 et le FPS de RE7 auront été, pour l'heure, les seules vraies prises de risque dans la série. Je suis d'accord que Capcom devrait d'avantage prendre des risques mais en conservant l'âme de la franchise.
''His story comes to a close.''
Resident Evil VIIIage
Avatar de l’utilisateur
Lurka
Survivor
Messages : 331
Inscription : 01 sept. 2014, 18:00
Playstation Network ID : WeskerSchildren
Localisation : Lyon

Ce que tu dis ne me surprend pas vis à vis-à-vis des critiques engagées. Les réactions qu'on voit sans cesse à chaque annonce sont toujours les mêmes et sans arguments. Pour ça que j'évite les forums et tout le bazar parce-que beaucoup de choses me titillent.
Et quand je vois ça : " Village est le meilleur RE sorti depuis le 4", des fois il faut mieux s'abstenir de tout commentaire ^^
Ah, les goûts et les couleurs... Mais comment tu peux préfèrer re8 à re2 version 2019 par exemple ? Shepa, y a des trucs qui me dépassent :p
I'm a ghost coming back to haunt you... Chris.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Modérateur
Messages : 3545
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

Ada, là c'est toi qui chipote. Tu ne parles que du chapitre 1 de Jake en Édonie, alors que le chapitre 2 de Chris, lui, est 100% urbain. Oui, les bâtiments sont éventrés et en ruines, mais c'est plutôt logique s'agissant d'une zone de guerre, à plus forte raison quand des Ogroman patrouillent le terrain en dévastant tout sur leur passage.
Mais soit, admettons, évacuons l'Édonie de l'équation, cela ne change pas le fond de mon propos, qui est que tu ne peux pas balayer RE6 d'un revers de main alors que, en cumulant les quatre campagnes, on passe quasiment la moitié du temps de jeu au cœur même de Lanshiang, une province qui abrite plusieurs millions d'habitants. On y traverse des toits, des immeubles, un entrepôt, des quais, un restaurant, un parc, des marchés... bref, plus urbain que ça tu meurs.

C'est pour ça que quand tu dis que ça fait plus de 15 ans qu'on a que des coins paumés/ruraux, je m'étrangle. :lol Mais Lanshiang n'est pas Raccoon City, on a bien compris. :p
Sauf que... depuis Outbreak, on est revenu plein de fois à Raccoon City ! Les Chronicles nous y replongeaient, ensuite y a eu Operation Raccoon City - pas besoin d'en dire plus, c'est dans le titre - Tall Oaks dans RE6 qui est un renvoi évident à RC (à ce niveau-là c'est plus un clin d’œil mais de la paralysie faciale) et puis enfin et surtout, les remakes sortis coup sur coup du 2 et du 3, très récemment. Comment, avec tout ça, ne peux-tu pas avoir ta dose de Raccoon City ? Ça m'échappe complètement ! :hehe

Le fait que Raccoon City semble s'agrandir au fil du temps n'est qu'une impression, une vue d'artiste si on peut dire. Le nombre d'habitants, lui, n'a jamais bougé.
Si les infrastructures de la ville semblent démesurées, c'est tout à fait justifié scénaristiquement : cela illustre la mainmise d'Umbrella sur la municipalité, que la compagnie subventionne largement, à tel point qu'elle peut se permettre le luxe de faire construire une ligne de métro n'ayant que sept stations, un équipement totalement superflu pour une petite ville paumée du Midwest.
(D'ailleurs en passant, Tall Oaks, qui compte encore moins d'habitants que RC (70.000 contre 100.000) a aussi sa ligne de métro. On peut probablement mettre ça sur le dos de la Famille, qui doit arroser les autorités locales pour les mêmes raisons qu'Umbrella, vu qu'elle a son labo secret dans le coin.)
Car oui, RC est et a toujours été considérée comme une "petite ville", cf Leon dans l'intro de RE4 qui la qualifie de "peaceful little town".

Pour en revenir à Village, je dois admettre que c'est très dur de se remettre à RE7 juste après avoir fini deux fois RE8. Ethan semble si mou du genou, si fragile ! Ethan est d'une lenteur affligeante, les sensations de tir ne sont pas du tout les mêmes, les soins ne remettent pas toute la vie et on crève très vite, même en normal, les Molded sont ultra pénibles à buter au pistolet... bon dès qu'on met la main sur le shotgun c'est la fête du slip - le principe de base de tout RE qui se respecte - mais le début, la vache, c'était pas aussi tendu que ça dans mes souvenirs. :^^
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1052
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Lurka a écrit : 30 mai 2021, 18:52 Mais comment tu peux préférer re8 à re2 version 2019 par exemple ?
RE 2 (2019) est excellent ça c'est sûr. Mais le truc qui m'agacera toujours, c'est deux scénarios bis qui n'ont ni queue ni tète et le fait que l'histoire de Leon et Claire soit quasi identique. Alors du côté de l'histoire, oui je préfère Village.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5822
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

Hunk a écrit : 28 mai 2021, 22:05 Vous avez eu peur vous dans RE Village (exception faite de Beneviento, un comble, même si j'ai adoré pour ma part)
Non, et personnellement ça me convient bien, je n'aime pas avoir "peur". J'aime bien un peu de tension mais sans exagérer.
Beneviento fait flipper la première fois, ouais, mais ça fait flipper parce que sa mise en scène fait très paranormal, d'où le fait que j'ai totalement détesté. Mais le reste du jeu, non, pas flippant, et tant mieux...
Lurka a écrit : 29 mai 2021, 10:26Re4 est l'un des épisodes que j'aime le moins de la série derrière re6 et re3. Certains me diront que je suis pas normal, je sais :lol5
Pourtant c'est grâce à lui que je suis devenu un adepte de la série. Et c'est en faisant les anciens par la suite qu'il a descendu vite fait de mon estime.
Généralement les joueurs préfèrent le RE par lequel ils ont commencé, mais si tu as commencé par le 4 et qu'il a vite baissé dans ton classement quand tu as découvert les anciens, c'est que tu as bon goût :p
Ce n'est pas le cas de beaucoup de joueurs qui ont commencé par le 4 et qui ne connaissent pas très bien la première trilogie + CV ou qui préfèrent le style du 4, c'est pourquoi il y a tant de conceptions différentes de ce qu'est RE.
Lurka a écrit : 29 mai 2021, 10:26Mais le gros gros problème de Capcom c'est qu'ils minimise la prise de risque. Village en est le parfait exemple. Je sais pas si c'est parce-qu'ils ont peur des retours des joueurs qui sont quand même bien casse bonbons pour certains, faut l'avouer. Alors je peux comprendre que trouver le bon équilibre peut s'avérer délicat.
REVIII est censé être un jeu hommage aux 25 ans de la série, du moins il a été présenté comme tel dans les showcases de Capcom, ce qui peut expliquer qu'ils l'aient joué safe en s'appuyant lourdement sur des composantes d'épisodes passés. Le prochain titre nous dira si c'était une fausse excuse ou pas...
Concernant la fanbase RE, elle peut être parfois très violente et ça gueule beaucoup en général. Y'a qu'à voir le torrent de plaintes qui a déferlé sur Twitter par rapport à RE:3 l'an dernier, et ça continue toujours, d'ailleurs. Capcom s'est fait défoncer, lol. Je suis d'accord avec certains points, et beaucoup moins avec d'autres, notamment tout comme l'a dit Grem, la durée de la campagne... Perso je n'ai pas envie de mettre 30h à finir un RE et je n'ai pas trouvé qu'un playthrough de RE:3 était si court que ça. Ce que j'ai trouvé fort dommageable en revanche c'est la disparition des embranchements et du coup des scènes alternatives, les combats contre Nemesis quasi identiques au beffroi et dans le NEST, la transformation de Nemesis bien trop hâtive et largement inférieure à celles de l'original car Nemesis reste quand même bien plus intéressant sous sa forme humanoïde, la disparition des épilogues, et bien sûr le remplacement de certains décors du jeu par d'autres moins intéressants, ainsi que la quantité d'extérieurs bien trop faible. Mais j'ai malgré tout apprécié cet épisode, je l'ai trouvé plus plaisant à jouer que RE:2 d'ailleurs avec son gameplay plus punchy.

En parlant de RE:2 et pour continuer à rebondir sur ce que dit Grem, je ne comprends pas non plus que RE:3 se soit fait défoncer alors que RE:2 a littéralement saboté certains personnages, coupé les liens avec RE1 et l'histoire antérieure de la série, rendu l'histoire bien moins claire que dans l'original et en supprimant des scènes iconiques telles que l'apparition du Tyrant sur l'héliport ou G vs USS, en proposant des scénarios A et B complètement tronqués de toutes les petites différences de l'original, ça c'est un énorme loupé et rien que pour ça je ne comprends pas que ce jeu ait reçu tant d'éloges quasi unanimes ! Sans parler des incohérences avec Annette dans les différents scénarios, Leon et Claire qui ne se croisent jamais et ne communiquent plus par radio, le partner zapping disparu, les zones étendues du labo qui ont disparu aussi, les décors méconnaissables du laboratoire largement inférieurs à ceux de l'original à mon avis, etc, etc, etc. Le mieux de RE:2, niveau environnements, c'est le commissariat, et aussi la zone de la serre dans le labo, mais j'ai personnellement eu le sentiment que le meilleur était au début avec le commissariat (et cette expérience s'est d'ailleurs reproduite avec REVIII et le château Dimitrescu). L'OST d'Uchiyama est naze alors que celle de RE:3 lui est 100 fois supérieure, aussi. Et au niveau de la durée, certes, RE:2 a plus de scénarios mais c'est globalement du vent, c'est quatre fois la même chose et en moins bien que l'original, ça en revient au même que RE:3 finalement, qui propose sa rejouabilité différemment, notamment par la multiplication de modes des difficulté proposés (standard, hardcore, nightmare, inferno).
Pour toutes ces raisons, je ne comprends pas le bashing constant de RE:3 alors qu'il y a énormément de critiques à formuler à l'encontre de RE:2 pourtant acclamé par la critique, pas toujours à raison.
Grem a écrit : 29 mai 2021, 14:52Je pense qu'il s'agit aussi d'une perception erronée de la série qui fait consensus auprès du grand public maintenant :
Un bon RE ne doit pas avoir d'action, il doit faire peur, sans Mikami c'est devenu nul, RE c'est de la série B assumée faut pas prendre au sérieux le scénar...
Lol, ben Beneviento c'est l'exemple parfait de ce que tu dis, zéro action, que de l'exploration et de la fuite, et de la flippe paranormale :desespere
Grem a écrit : 29 mai 2021, 14:52Si Capcom reçoit comme message avec Village que les joueurs veulent plus de Beneviento et moins de phases bourrines et qu'il devra faire 30 h de jeu sinon c'est nul, on sera vraiment dans la merde pour la suite.
C'est pourquoi les retours positifs sur Beneviento que j'ai lus un peu partout sur Twitter me font vraiment chier. On ne s'est pas tapé RE4-6-[...] pendant toutes ces années pour maintenant partir dans l'excès inverse, et qu'on se retrouve à nouveau avec un déséquilibre mais cette fois en faveur de l'horreur, et d'autant plus si celle-ci est d'apparence paranormale, avec un curseur en forte baisse sur l'action par-dessus le marché. Je ne gueule pas sur Beneviento seulement parce ça m'a fait chier pendant ma partie, mais pour le principe que Capcom soit parti à la dérive vers un type d'horreur HS pour la série, tout comme RE4-6 était parti dans un excès d'action. Pour moi Beneviento c'est la porte ouverte à tous les excès, en somme.
Grem a écrit : 29 mai 2021, 14:52Ces avis consensuels sur la série me saoulent : non Remake et RE4 ne sont pas les meilleurs épisodes de la série et non RE3 remake et REZero ne sont pas des RE pourris. Et non CV n'est pas un spin-off. Il faut arrêter avec ça.
Je ne peux qu'être d'accord avec ça et souligner que ça mérite d'être dit.

Il est certain que le remake de RE4 fera beaucoup réagir et je pense qu'on peut s'attendre à des débats très enflammés sur le sujet. J'ai limite hâte de voir ce qu'ils auront fait avec ce remake, surtout maintenant que REVIII est sorti et que j'ai eu l'agréable surprise d'un vrai retour à l'exploration et d'une structure de jeu plus fidèle aux RE classiques.
Patrick a écrit : 30 mai 2021, 02:21Sur les pages Facebook et des sites d'actualité sur les jeux vidéo, je me fait bombarder de critiques et d'injures lorsque je précise les raisons pourquoi RE4 est un excellent jeu mais un mauvais Resident Evil et une mauvaise suite. Et c'est encore pire lorsque j'ose mettre RE5 et RE6 sur un plus haut piédestal. Certain osent me dire que je ne m'y connais pas en matière Resident Evil ou que je suis un faux fan. Alors que la plupart du temps, j'en connais plus sur les secrets et lores de la franchise que le journaliste à deux balles qui a écrit l'article en haut de la page.
C'est la jungle dans les commentaires, sur les réseaux sociaux. Des hordes de hyènes t'attendent de pied ferme pour t'insulter ou te tourner en ridicule si tu exprimes des opinions un peu trop subtiles pour eux, lol.
J'aimerais bien que Capcom fasse un sondage pour REVIII. Ils en avaient fait plusieurs l'an dernier pour RE:3 et je m'étais fait un plaisir de répondre, je n'en ai pas vu passer cette année, malheureusement. Dommage car j'aurais plein de choses à dire :dent
Patrick a écrit : 30 mai 2021, 02:21Oui je préfère RE4 à RE0, mais pas parce que je trouve RE0 mauvais ou inférieur. J'adore RE0 mais les quelques incohérences scénaristiques avec RE1 me gonflent, ainsi que plusieurs angles de caméra dans certaines pièces. Je trouve RE4 également plus plaisant à jouer et il m'a quand même plus marqué que RE0 à sa sortie.
C'est un énorme défaut de REØ bien sûr, les incohérences avec RE1 (et même 2 apparemment), rien que par rapport à l'attitude de Rebecca, ce n'est vraiment pas très fin de l'avoir choisie comme protagoniste principal pour cet épisode. J'ai toujours trouvé ça débile et je n'ai jamais tellement apprécié le personnage de Rebecca non plus pour avoir envie de faire un jeu avec elle, cependant j'ai aimé ce titre malgré tout, car même s'il ne proposait rien de vraiment révolutionnaire ou foncièrement différent, les environnements m'ont plu ainsi que la progression. Si tu me demandes de choisir entre jouer à REØ ou RE4 là tout de suite, je te dirai sûrement REØ, au moins je ne mettrai pas 3 semaines à le terminer :lol
C'est marrant cette distinction que tu fais entre ton épisode favori et celui que tu considères comme le meilleur de la série, en général les gens ont une seule réponse à cette question :))

Au niveau de l'action proposée dans REVIII, je préfère largement ça au VII qui était franchement pas terrible, j'ai trouvé, niveau gameplay.

Sly : :)) :lol
Sly a écrit : 30 mai 2021, 19:57Ada, là c'est toi qui chipote. Tu ne parles que du chapitre 1 de Jake en Édonie, alors que le chapitre 2 de Chris, lui, est 100% urbain. [...] Tu ne peux pas balayer RE6 d'un revers de main alors que, en cumulant les quatre campagnes, on passe quasiment la moitié du temps de jeu au cœur même de Lanshiang, une province qui abrite plusieurs millions d'habitants. On y traverse des toits, des immeubles, un entrepôt, des quais, un restaurant, un parc, des marchés... bref, plus urbain que ça tu meurs.
J'ai pourtant cité Lanshiang et Tall Oaks justement, qui se différenciaient de la catégorie que je critiquais, et ce dès le début lorsque j'ai commencé à illustrer mon propos.
Sly a écrit : 30 mai 2021, 19:57C'est pour ça que quand tu dis que ça fait plus de 15 ans qu'on a que des coins paumés/ruraux, je m'étrangle. :lol Mais Lanshiang n'est pas Raccoon City, on a bien compris. :p
Peut-être que la façon dont je l'ai dit te froisse, mais en fait certaines parties de RE6 font exception, et je l'ai mentionné, ça. Je maintiens ce que je dis comme étant vrai cependant, pour la majorité de ce que Capcom a sorti depuis Biohazard 3 Last Escape.
Sly a écrit : 30 mai 2021, 19:57Sauf que... depuis Outbreak, on est revenu plein de fois à Raccoon City ! Les Chronicles nous y replongeaient, ensuite y a eu Operation Raccoon City - pas besoin d'en dire plus, c'est dans le titre - Tall Oaks dans RE6 qui est un renvoi évident à RC (à ce niveau-là c'est plus un clin d’œil mais de la paralysie faciale) et puis enfin et surtout, les remakes sortis coup sur coup du 2 et du 3, très récemment. Comment, avec tout ça, ne peux-tu pas avoir ta dose de Raccoon City ? Ça m'échappe complètement ! :hehe
Les Chronicles sont des rail shooters peu exaltants en tant que jeux, dont le seul attrait est leur appartenance à la série. Tu vires tout ce qui est RE de ces jeux, ils deviennent sans aucun intérêt. J'ai su apprécier ce qu'ils ont eu à apporter, comme les scénarios avec Wesker, Ada ou Hunk, à l'époque y'avait que ça à se mettre sous la dent en dehors de la seconde trilogie qui s'était trop éloignée des racines de la série, c'était pour moi mieux que rien, mais clairement pas l'expérience que je recherchais.
ORC est un shooter multi, pas un RE. Pas non plus l'expérience que je recherche, en plus le jeu était fait par un studio extérieur et ça se sentait énormément. J'y ai quand même joué parce que c'était Raccoon City, mais pas de quoi combler mes attentes.
Tall Oaks ne m'a pas vendu de rêve malgré sa paralysie faciale lol, et puis c'est RE6, ce n'est pas un RE au sens où je l'entends.
Les remakes ne comptent pas dans le sens où ce sont justement des remakes de jeux qui existaient déjà.
Ce que je veux, c'est un nouveau jeu, qui se passerait en ville, une ville occidentale type Raccoon City oui, mais que ça se joue comme un vrai RE, et aucun titre sorti depuis Outbreak n'a su me proposer ça. RE:3 n'a pas su me combler au niveau de l'exploration de la ville, il y avait trop peu d'extérieurs à mon goût, trop peu de bâtiments à explorer, trop de passages scriptés dans les rues aussi, après le reste du jeu t'es tout le temps enfermé : égouts, hôpital, NEST2.
Avec REVIII, ils ont montré qu'ils savaient encore créer un RE basé sur l'exploration, tout ce que j'attends d'eux désormais c'est qu'ils continuent dans cette lancée, mais avec une ville comme setting. Et pas une ville fantôme ou un bidonville. Je ne veux pas non plus que ce soit Dead Rising, hein, mais visuellement ce qu'on a vu dans RE:3 me va, juste il faut mettre davantage d'exploration, davantage de décors, de lieux différents.
Sly a écrit : 30 mai 2021, 19:57Le fait que Raccoon City semble s'agrandir au fil du temps n'est qu'une impression, une vue d'artiste si on peut dire. Le nombre d'habitants, lui, n'a jamais bougé.
Si les infrastructures de la ville semblent démesurées, c'est tout à fait justifié scénaristiquement
OK si tu veux, je retire "grande ville" au sens américain si tu préfères... J'ai dit grande ville inconsciemment en ayant en référence la France et certes ce n'est pas pareil aux USA, et pour moi une ville qui a un métro, une gare, un zoo, un cinéma, un grand et beau musée (le RPD), et qui semble s'étendre comme ce qui est montré sur la carte, ce n'est pas une petite ville, quoi. Donc c'est peut-être inexact au sens américain je te l'accorde.
Patrick a écrit : 29 mai 2021, 00:16Oui je sais il est vieilli et rouillé mais ça colle avec son background
En fait, ce qui me fait tiquer avec le manoir du remake de 2002, c'est qu'il a vraiment l'air hyper vieux pour un truc construit dans les années 60, quoi. En ce sens, son apparence plus propre, plus moderne dans le jeu de 1996 avec des couleurs plus vives (la salle bleue avec la statue et les tableaux :love) me semble beaucoup plus crédible. Dans le remake, on dirait une baraque vieille de j'en sais rien, 200 ans, ça n'a rien à voir.
Visuellement j'ai aimé l'amélioration graphique apportée aux personnages et aux décors mais j'ai toujours beaucoup moins accroché à l'esthétique vieillie, noircie, des lieux, par rapport à l'original.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1848
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

Lurka a écrit : 30 mai 2021, 18:52 Mais comment tu peux préfèrer re8 à re2 version 2019 par exemple ? Shepa, y a des trucs qui me dépassent :p
Ça va te surprendre Lurka mais moi aussi je préfère Resident Evil 8: Village à Resident Evil 2 Remake. REmake 2 est une excellente réimagination de Resident Evil 2 mais c'est un Resident Evil 2 bousillé. Il est très inférieur à l'original et ne possède pas son côté innovant et non plus son charme. Il est simplement une version modernisée d'un survival-horror classique.

Ada a bien résumé les problèmes entourant cette nouvelle itération de RE2.

De l'autre côté Resident Evil 8: Village est une nouvelle histoire et il prend place en 2021, bien loin de l'époque de Raccoon City. Il grossit le lore de la franchise et va de l'avant. Étant un nouveau chapitre original il peut se permettre de prendre des libertés et n'a pas besoin de respecter des promesses liées à une version antérieure. Il a sa propre identité et sa propre saveur.

Resident Evil 2 Remake possède un arrière goût du passé qui ne comble pas la soif d'un vétéran de la première heure qui a connu l'original dès sa sortie. Pour moi le plaisir de REmake 2 vient principalement de la nostalgie qu'il procure (et de son gameplay amélioré :p). On revisite un grand classique mais à travers un excellent jeu nouvelle génération.
Ada a écrit : 31 mai 2021, 02:10 Généralement les joueurs préfèrent le RE par lequel ils ont commencé, mais si tu as commencé par le 4 et qu'il a vite baissé dans ton classement quand tu as découvert les anciens, c'est que tu as bon goût :p
Un fin connaisseur reconnait la qualité des classiques. :dent
Ada a écrit : 31 mai 2021, 02:10 J'aimerais bien que Capcom fasse un sondage pour REVIII. Ils en avaient fait plusieurs l'an dernier pour RE:3 et je m'étais fait un plaisir de répondre, je n'en ai pas vu passer cette année, malheureusement.
Moi aussi, j'adore faire des sondages concernant les jeux et films que j'adore.
Ada a écrit : 31 mai 2021, 02:10 C'est un énorme défaut de REØ bien sûr, les incohérences avec RE1 (et même 2 apparemment), rien que par rapport à l'attitude de Rebecca, ce n'est vraiment pas très fin de l'avoir choisie comme protagoniste principal pour cet épisode. J'ai toujours trouvé ça débile et je n'ai jamais tellement apprécié le personnage de Rebecca non plus pour avoir envie de faire un jeu avec elle, cependant j'ai aimé ce titre malgré tout, car même s'il ne proposait rien de vraiment révolutionnaire ou foncièrement différent, les environnements m'ont plu ainsi que la progression.
La progression est plaisante et les environnements de RE0 sont magnifiques. Là-dessus il y a aucun doute. Aussi je préfère quand même l'histoire de RE0 à celle de RE4. Son implication dans le lore de la série est plus conséquente que pour RE4.

L'attitude de Rebecca est clairement en désaccord avec sa personnalité dans RE1. Malheureusement trop de fans prennent Rebecca pour une héroïne badass en se basant trop sur son caractère dans RE0. Ils se plaignent de la façon dont elle a été traitée dans Vendetta alors que son attitude est plus proche de celle de RE1 que de celle de RE0.

Bien que Billy Cohen est sympa comme personnage, je me suis toujours dit que Resident Evil 0 aurait dû mettre en vedette Rebecca Chambers et Richard Aiken. Avec une dynamique à la Claire et Moira dans REvelations 2 pour nos deux protagonistes dans Zero. Avec un Richard Aiken qui fait le gros de la baston et une Rebecca en soutien indispensable. Une survie à deux usant des meilleures compétences de chacun des personnages dans cette crise.
Ada a écrit : 31 mai 2021, 02:10 C'est marrant cette distinction que tu fais entre ton épisode favori et celui que tu considères comme le meilleur de la série, en général les gens ont une seule réponse à cette question :))
J'ai mes préférences, mais je désassocie mes goûts personnels de mon jugement personnel.

Resident Evil 2 est un jeu vidéo spécial. Son système d'embranchement de scénarios est une innovation unique et une mécanique géniale. Le fait de pouvoir suivre quatre scénarios ayant des différences conséquentes dans leurs variations de la même histoire est absolument brillant. Et la réalisation du titre nous fait vraiment croire que les deux campagnes prennent place en même temps. Que tu commences avec Leon A et termines avec Claire B ou que tu commences avec Claire A et termines avec Leon B, tu as vraiment l'impression que le second protagoniste est bien là quelque part à faire face à son destin en même temps que toi.

Et le mode de jeu bonus, The 4th Survivor, qui est canon avec le reste de la série. Tu n'avais pas besoin d'attendre l'arrivée de Resident Evil 3 car le jeu t'offrait déjà une suite directe à la campagne principale.

Resident Evil 2 est un chef d'œuvre unique et presque aucun jeu n'a suivi son exemple. Même son remake fait pâle figure comparé à lui. ;)
Ada a écrit : 31 mai 2021, 02:10 Ce que je veux, c'est un nouveau jeu, qui se passerait en ville, une ville occidentale type Raccoon City oui, mais que ça se joue comme un vrai RE, et aucun titre sorti depuis Outbreak n'a su me proposer ça.
Là-dessus je rejoins l'opinion d'Ada. Chronologiquement on a pas vraiment eu une nouvelle histoire entourant une crise biologique dans un centre urbain avec le côté exploration classique de RE2 et RE3. Et Resident Evil 8 m'a donné envie de visiter le même concept mais dans une ville plus moderne et vaste.

Toutefois je ne demande pas spécifiquement que l'intrigue prenne place dans une ville occidentale. Ça pourrait être une ville au Japon ça me ferait également plaisir.
Ada a écrit : 31 mai 2021, 02:10 En fait, ce qui me fait tiquer avec le manoir du remake de 2002, c'est qu'il a vraiment l'air hyper vieux pour un truc construit dans les années 60, quoi. En ce sens, son apparence plus propre, plus moderne dans le jeu de 1996 avec des couleurs plus vives (la salle bleue avec la statue et les tableaux ) me semble beaucoup plus crédible. Dans le remake, on dirait une baraque vieille de j'en sais rien, 200 ans, ça n'a rien à voir.
Visuellement j'ai aimé l'amélioration graphique apportée aux personnages et aux décors mais j'ai toujours beaucoup moins accroché à l'esthétique vieillie, noircie, des lieux, par rapport à l'original.
Ah ok, je vois parfaitement où tu veux en venir et je comprends.

Je suis un grand fan d'horreur et j'aime ressentir un sentiment de frayeur constant pendant mon exploration. Et un manoir crade et sinistre est justement l'environnement idéal pour cette sensation de peur persistante en arrière plan. J'ai peut-être été aveuglé par mes préférences en terme d'horreur au détriment de la cohérence du backstory.

Le manoir Spencer avait seulement 30 ans au cours des évènements de Resident Evil 1 et je n'avais jamais vraiment pensé que cet âge n'était probablement pas suffisant pour lui donner une telle apparence ancienne et vieillie à ce point.

Même si REmake 1 est un excellent remake qui fait honneur à son original, lui et le Resident Evil 1 classique ont finalement leur propre côté esthétique personnel. Ils sont finalement deux jeux différents avec leur propre identité.

Tu m'as donné une nouvelle perception du Resident Evil 1 original et de son remake. :)) Maintenant j'ai un nouveau doute à savoir lequel je préfère entre les deux. :??
''His story comes to a close.''
Resident Evil VIIIage
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12500
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Jericho a écrit : 29 mai 2021, 20:34 Je crois que je dois être un des seuls joueurs à en avoir marre des jeux monde ouvert qui durent une éternité où on s'ennuie comme pas possible et autres jeux massivement multi. Tout ça pour dire que les durées de vie des derniers RE me suffisent complètement.
En fait, une durée de vie plus conséquente ne serait acceptable (pour ma part) que dans le cadre d'un monde ouvert à interaction totale, mais, parce qu'il y a un mais, au périmètre limité des niveaux/décors du jeu. Pour VILLAGE par exemple, il serait inutile d'aller gambader en forêt pour se faire bouffer par les lycans gratuitement. Ce qui serait TOP, ce serait de pouvoir explorer comme on le souhaite toutes les zones proposées et dans l'ordre que l'on souhaite avec une meilleure interactivité, car là franchement on en est toujours 15 ans en arrière sur ce sujet. :desespere
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5822
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

C'est vrai que ça me fait bizarre aussi de lire qu'on peut préférer REVIII à RE:2 mais les raisons invoquées peuvent se tenir, oui, tout est une question de perspective. Je ne partage toutefois pas cette opinion, même si en effet RE:2 échoue sur beaucoup de points en tant que remake.

Patrick, en ce qui concerne ce que tu dis sur RE2 je trouve ça intéressant et j'ai eu envie d'y répondre, cependant je l'ai fait dans le topic sur RE:2.

Pour en revenir à un nouveau RE dans une ville, j'ai même envie de dire que j'adorerais une trilogie, avec une intrigue bien construite, prévue à l'avance, qui s'étendrait sur les trois épisodes avec recoupements d'histoires, de lieux et de personnages qui se croisent et évoluent dans cette ville.

Ensuite, en ce qui concerne le remake de RE1, oui, je trouve aussi que c'est ça, il s'agit de deux jeux différents avec une identité à part, car ils n'ont pas la même ambiance du tout. J'ai su apprécier certains aspects apportés par le remake mais l'original garde ma préférence à ce jour, surtout qu'en plus ils n'ont pas fait de scénario bonus pour enrichir l'univers, je trouve ça très dommage, et ils auraient pu davantage améliorer les scènes, les dialogues, et sur ce point c'est resté un peu trop fidèle à l'original à mon avis.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12500
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Ada a écrit : 31 mai 2021, 18:12 Pour en revenir à un nouveau RE dans une ville, j'ai même envie de dire que j'adorerais une trilogie, avec une intrigue bien construite, prévue à l'avance, qui s'étendrait sur les trois épisodes avec recoupements d'histoires, de lieux et de personnages qui se croisent et évoluent dans cette ville.
En fait la vraie question est : Capcom serait-il capable de produire une trilogie d'épisodes RE orchestrés scénaristiquement parlant comme une série sait le proposer aujourd'hui sur 3 saisons ?
Sachant, pour faire court et avec une bonne moyenne, qu'un bon épisode RE c'est 10H de jeu, donc une trilogie = 30H, soit 3 saisons de 10 épisode d'une heure d'une série. Un vrai challenge. :dent
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2627
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

Jericho a écrit :Grem, merci beaucoup pour ton post :)) , tu as complètement résumé ce que je pensais. Je vais quand même ajouter mon grain de sel. L'un des gros problèmes des journalistes et des joueurs, c'est que si le jeu ne fait pas 100 heures, automatiquement c'est un jeu trop court. Mais j'ai envie de dire, pour ma part, un qui dure entre 5 ou 20
heures me suffit amplement. Je crois que je dois être un des seuls joueurs à en avoir marre des jeux monde ouvert qui durent une éternité où on s'ennuie comme pas possible et autres jeux massivement multi. Tout ça pour dire que les durées de vie des derniers RE me suffisent complètement.
Mais de rien.
Oui, ça devient pénible d'utiliser le critère de longueur comme s'il s'agissait d'une qualité pour un jeu.
Mais il est évident qu'une grande majorité de joueurs ne vont faire un épisode qu'une seule fois. Pour eux, l'expérience se résume à leur première partie uniquement et c'est à partir de cette expérience qu'ils vont juger le contenu d'un titre.
Pourtant, certains types de jeux ne se prêtent pas forcément à une durée de vie conséquente et RE fait parti de cette catégorie.

Quel est l'intérêt de faire un survival horror long ? Je me souviens d'Alien Isolation qui s'était fait particulièrement critiqué sur cet aspect là. Et c'est normal car on peine à renouveler l'intérêt d'un survival sur la longueur. Ce n'est pas le même type de jeux qu'un Open World mais visiblement tout le monde a tendance à mettre tous les jeux dans le même sac. RE a toujours oscillé entre 7 et 9h de jeux en première partie, excepté RE4 et RE6. Le trop est l'ennemi du bien parfois et je reviens bien moins souvent sur un RE comme RE4 ou RE6 que sur RE2 ou RE3 remake.
Patrick a écrit :Sur les pages Facebook et des sites d'actualité sur les jeux vidéo, je me fait bombarder de critiques et d'injures lorsque je précise les raisons pourquoi RE4 est un excellent jeu mais un mauvais Resident Evil et une mauvaise suite. Et c'est encore pire lorsque j'ose mettre RE5 et RE6 sur un plus haut piédestal. Certain osent me dire que je ne m'y connais pas en matière Resident Evil ou que je suis un faux fan. Alors que la plupart du temps, j'en connais plus sur les secrets et lores de la franchise que le journaliste à deux balles qui a écrit l'article en haut de la page.

Et c'est la même chose lorsque je défends le remake de RE3 avec les même raisons que tu as citées.
Et bah voilà, ça résume parfaitement tout ce que je dis. Il y a des tonnes de pseudo fans qui ont été biberonnés aux avis consensuels sur la série. A tel point que remettre en cause un jeu comme RE4 ou tenter de réhabiliter RE3 remake te fera passer pour un hérétique. Ces types ne jouent qu'une seule fois à chaque RE et vont suivre bêtement ce que la critique leur dit. RE4 est un chef d'oeuvre avec des tonnes de 10/10 donc c'est un excellent RE pour eux.

Il y a une méconnaissance profonde de la saga même chez des joueurs qui se prétendent très sincèrement fans. Et c'est un truc plutôt français en fait j'ai remarqué. On est vraiment à la masse sur la licence dans ce pays. Je sais pas trop pourquoi. Les véritables connaisseurs du lore et de la conception des jeux par exemple sont très peu visibles. Le seul mec qui en parle un peu c'est Derek Strife qui essaye d'apporter ce que des fans anglo-saxons hardcore comme News Bot font depuis des années. Pour le reste, on se tape des avis à la Chièze à balancer tous les clichés possibles. Quelle horreur lorsque j'ai vu le top RE à la noix dans un article d'Ecran Large qui balançait exactement toutes les mêmes conneries qu'on entend depuis des années. C'est incroyable toute cette accumulation de poncifs sur la saga qu'on se tape depuis le 25ème anniversaire. Je sais pas ce qu'ils ont tous tout à coup.

J'espère que le bouquin d'Alex Aniel permettra au moins d'apporter un peu plus de connaissances sur la conception des jeux et de mettre en lumière que Mikami n'est pas le grand esprit derrière la saga mais ça va passer inaperçu ici à tous les coups.

L'autre jour je regardais un truc d'un vidéaste qui a fait tous les épisodes et qui ne semblait même pas savoir qui était Spencer. Et après c'est ce gars là qui va dire que RE a un scénario pourri :desespere
Ada a écrit :C'est pourquoi les retours positifs sur Beneviento que j'ai lus un peu partout sur Twitter me font vraiment chier. On ne s'est pas tapé RE4-6-[...] pendant toutes ces années pour maintenant partir dans l'excès inverse, et qu'on se retrouve à nouveau avec un déséquilibre mais cette fois en faveur de l'horreur, et d'autant plus si celle-ci est d'apparence paranormale, avec un curseur en forte baisse sur l'action par-dessus le marché. Je ne gueule pas sur Beneviento seulement parce ça m'a fait chier pendant ma partie, mais pour le principe que Capcom soit parti à la dérive vers un type d'horreur HS pour la série, tout comme RE4-6 était parti dans un excès d'action. Pour moi Beneviento c'est la porte ouverte à tous les excès, en somme.
Oui voilà, je ne vois pas pourquoi on a toujours tendance à partir dans les extrêmes. Faire peur, ok, mais faut que ça reste cohérent avec la licence. Beneviento, c'est autre chose. C'est de l'horreur un peu à la Silent Hill. Si on est amateur d'horreur, je comprends que ça plaise mais c'est pas pour autant que c'est souhaitable dans RE.
A l'inverse, c'est pas parce que c'était nul de se taper de l'action nawak dans 4-5-6 qu'il faut avoir en horreur dès qu'on bourrine un peu dans la série.
Il faut un équilibre entre action et horreur dans la licence. C'est vraiment ça je crois qui est le plus juste pour la série. Si on se tape un jeu à 70% de Beneviento ce sera sans moi franchement.
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1052
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Ada a écrit : 31 mai 2021, 18:12 Pour en revenir à un nouveau RE dans une ville, j'ai même envie de dire que j'adorerais une trilogie, avec une intrigue bien construite, prévue à l'avance, qui s'étendrait sur les trois épisodes avec recoupements d'histoires, de lieux et de personnages qui se croisent et évoluent dans cette ville.
Ada, tu va surement me jeter dans la fosse aux zombies :p , mais l'une des chose que j'apprécie beaucoup dans cette nouvelle trilogie, c'est que pour l'instant on a un fil conducteur et une histoire plus ou moins intéressante, alors que dans la seconde trilogie, la trame et l'histoire se mélangeaient complètement les pinceaux. Là on se retrouve avec la blue Umbrella, Alex Wesker et The Connections. Alors certes, ce n'est pas fameux, mais c'est mieux que rien.
Grem a écrit : 31 mai 2021, 21:07 L'autre jour je regardais un truc d'un vidéaste qui a fait tous les épisodes et qui ne semblait même pas savoir qui était Spencer. Et après c'est ce gars là qui va dire que RE a un scénario pourri


Tu vois, c'est ce genre de réflexion qui me fait sortir de mes gonds :mmh, mais comment, on peut dire une bêtise de ce genre.
Image
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1848
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

Ada a écrit : 31 mai 2021, 18:12 C'est vrai que ça me fait bizarre aussi de lire qu'on peut préférer REVIII à RE:2 mais les raisons invoquées peuvent se tenir, oui, tout est une question de perspective. Je ne partage toutefois pas cette opinion, même si en effet RE:2 échoue sur beaucoup de points en tant que remake.
Je sais que ça peu paraitre particulièrement bizarre venant d'un fan de la première heure mais les défauts que j'attribue à REmake 2 et le fait qu'il est également un remake me le fait moins apprécié à RE8. Aussi j'ai énormément kiffé RE8.

Je respecte qu'on puisse trouvé cela bizarre mais je souhaite que les gens ne doute pas du grand fan que je suis à cause de ça. ;)
Ada a écrit : 31 mai 2021, 18:12Ensuite, en ce qui concerne le remake de RE1, oui, je trouve aussi que c'est ça, il s'agit de deux jeux différents avec une identité à part, car ils n'ont pas la même ambiance du tout. J'ai su apprécier certains aspects apportés par le remake mais l'original garde ma préférence à ce jour, surtout qu'en plus ils n'ont pas fait de scénario bonus pour enrichir l'univers, je trouve ça très dommage, et ils auraient pu davantage améliorer les scènes, les dialogues, et sur ce point c'est resté un peu trop fidèle à l'original à mon avis.
Je n'ai pas encore décidé lequel est maintenant mon préféré mais je pense apporter une modification dans mon marathon de base. Je vais me taper tous les jeux majeur de la série dans leur ordre de sortie(ou presque) en incluant les remakes. Donc mon prochain marathon va probablement ressembler à ça:
Resident Evil Director's Cut
Resident Evil 2
Resident Evil 3: Nemesis
Resident Evil code: Veronica
Resident Evil remake
Resident Evil 0
Resident Evil 4
Resident Evil: Degeneration
Resident Evil: Revelations
Resident Evil 5
Resident Evil: Damnation
Resident Evil: Revelations 2
Resident Evil 6
Resident Evil: Vendetta
Resident Evil 7: biohazard
Resident Evil 2 remake
Resident Evil 3 remake
Residnet Evil 8: Village
Quand je vous dit que j'ai une obsession à refaire plusieurs épisodes de suite à rejouant à des précédents jeux de la série, voilà le résulta. :dent Et parler d'anciens épisodes me redonne juste envie des refaires :wink
Grem a écrit : 31 mai 2021, 21:07 Ces types ne jouent qu'une seule fois à chaque RE et vont suivre bêtement ce que la critique leur dit. RE4 est un chef d'oeuvre avec des tonnes de 10/10 donc c'est un excellent RE pour eux.
Et ben voilà ! C'est la source du problème et sa touche toutes les franchises ayant une forme d'ancienneté.

Parce que Resident Evil 6 est l'épisode numéroté le moins bien reçu il y a beaucoup de pseudo fans qui disent qu'il s'agit de l'un des plus mauvais jeu de tous le temps alors qu'ils ont en réalité jamais fini le jeu et seulement fait la moitié d'une seule campagne.

Il y a une différence entre être une mauvaise suite et le plus mauvais jeu de tous les temps. Resident Evil 6 est pas un excellent Biohazard mais il est loin d'être un mauvais jeu. Il est quand même un bon jeu d'action situé dans l'univers Resident Evil. Il n'est pas mémorable mais il reste plaisant à jouer. J'ai vue des jeux bien plus pire que Biohazard 6.

Je me rappelle d'un youtubeur qui a fait un top 10 des pires suites ou spinoffs des franchise de jeux vidéo les plus célèbre. Umbrella Corps a été l'épisode qu'il a désigné comme le plus mauvais de la série Resident Evil.

Malgré que je respecte son choix il a terminé son segment sur la partie Resident Evil de la vidéo en disant stupidement ''Umbrella Corps est le pire jeu de sa franchise et pourtant nous vivons dans un monde ou Resident Evil 6 existe''. Je l'ai poliment envoyé promener et précisé qu'il ne connaissait rien en matière Biohazard si il pense que Resident Evil 6 était à peine supérieur à Umbrella Corps. Il m'a répondu que j'étais celui qui ne connaissait rien sur la série et m'a demandé bêtement, ''c'est quoi au juste Biohazard?''. :desespere

Ça pense être un connaisseur simplement parce qu'il possède une chaîne youtube ayant plusieurs centaines d'abonnés. :/
Grem a écrit : 31 mai 2021, 21:07 Et c'est un truc plutôt français en fait j'ai remarqué.
C'est possible mais je traine principalement sur des pages américaine et la plupart des injures que j'ai reçu proviennent de joueurs américains. Les joueurs américains sont très arrogant et ils pensent avoir constamment raison alors qu'ils sont parmi les gens les plus aveuglé par l'influence médiatique et les avis généralisé sur internet.
Jericho a écrit : 31 mai 2021, 23:04 Ada, tu va surement me jeter dans la fosse aux zombies , mais l'une des chose que j'apprécie beaucoup dans cette nouvelle trilogie, c'est que pour l'instant on a un fil conducteur et une histoire plus ou moins intéressante, alors que dans la seconde trilogie, la trame et l'histoire se mélangeaient complètement les pinceaux. Là on se retrouve avec la blue Umbrella, Alex Wesker et The Connections. Alors certes, ce n'est pas fameux, mais c'est mieux que rien.
Je suis d'accord. La trilogie actuel est mieux façonné que la trilogie précédente qui était plus désorganisé. Ici on a un plan et elle maintient une meilleurs cohérence avec les éléments de son lore.

Je pense qu'elle a des chances d'être la seconde meilleurs trilogie Resident Evil sur le coté de son exécution scénaristique.

Mais selon les dernières nouvelles je ne vois pas ou Alex Wesker est situé dans cet troisième trilogie :? :?? REvelations 2 est peut-être sortie après RE6 mais il fait partie de l'arc narratif de la seconde trilogie.
''His story comes to a close.''
Resident Evil VIIIage
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1052
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Patrick a écrit : 01 juin 2021, 05:11 Mais selon les dernières nouvelles je ne vois pas ou Alex Wesker est situé dans cet troisième trilogie
Non effectivement, c'est moi qui et dit une bêtise :tete-mur . Mais a mon avis, il y a de forte chance qu'elle soit le principale antagoniste de cette nouvelle trilogie.
Image
Avatar de l’utilisateur
Sly
Modérateur
Messages : 3545
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

Hunk a écrit :Et à force de tirer sur la ficelle, on en arrive à la situation d'aujourd'hui où RE est la seule licence qui fait rêver (kiffer comme disent encore nos jeunes) à chaque nouvelle annonce, alors que ce n'est pas fondé.
Je trouve que c'est tout à fait fondé au contraire, pour une raison simple : peu importe les préférences personnelles de chacun quant à leur orientation ou leur gameplay, tous les jeux de la série principale sont d'excellents jeux. Les spin offs sont de qualité variable, mais les principaux sont toujours dans le haut du panier de ce qui se fait à l'époque de leur sortie.
Hunk a écrit :Cependant, on est dans un système de jeu archaïque quand on y regarde bien comparé à ce que fait la concurrence.
Quelle concurrence ?
Hunk a écrit :La seule "révolution" notable, la seule prise de risque aura finalement été le passage à la vue FPS et un épisode en VR avec RE VII.
Et RE4 dans tout ça ? Sa nette rupture avec le reste de la série qui a tant divisé était une énorme prise de risque, en vérité. Quant à son gameplay, il était révolutionnaire et a eu un impact considérable sur l'industrie à sa sortie. Il y a beaucoup de raisons de ne pas apprécier RE4, mais nier son apport au média et son côté novateur est injuste.
Ada a écrit :Ce que je veux, c'est un nouveau jeu, qui se passerait en ville, une ville occidentale type Raccoon City oui, mais que ça se joue comme un vrai RE, et aucun titre sorti depuis Outbreak n'a su me proposer ça.
Voilà, là on progresse ! :wink
Il fallait dire ça tout de suite au lieu de lancer "ça fait depuis RE4 qu'on a que des coins paumés/ruraux", ce qui est faux comme je l'ai prouvé par a+b. :saint
Et sur ce point je te rejoins. D'ailleurs il me semblerait plutôt logique que RE9 revienne vers des décors plus urbains et contemporains. Personnellement, je préfèrerais une ville d'Europe occidentale, ça nous changerait un peu des décors génériques style New York vus et revus qu'on se tape déjà dans pleins de jeux.
Patrick a écrit :Même si REmake 1 est un excellent remake qui fait honneur à son original, lui et le Resident Evil 1 classique ont finalement leur propre côté esthétique personnel. Ils sont finalement deux jeux différents avec leur propre identité.
Il n'est jamais trop tard pour voir la lumière ! :meditation
Ada a écrit :Pour en revenir à un nouveau RE dans une ville, j'ai même envie de dire que j'adorerais une trilogie, avec une intrigue bien construite, prévue à l'avance, qui s'étendrait sur les trois épisodes avec recoupements d'histoires, de lieux et de personnages qui se croisent et évoluent dans cette ville.
Surtout pas, malheureuse ! :^^
Sachant que chaque RE principal met 4 ans à sortir, ça voudrait dire passer plus de 8 ans dans la même ville. Ta trilogie se ferait défoncer par la critique pour "recyclage éhonté". Déjà que pour RE3 ça passait limite, alors que le temps d'attente entre chaque épisode était bien moindre, mais là ça paraîtrait scandaleux. Sans même parler de toutes les évolutions technologiques qui peuvent survenir en 8 ans, qui rendraient cette trilogie soit trop hétérogène, soit trop fainéante si elle reste calquée sur le premier épisode.
Pour que ça puisse fonctionner, il faudrait des sorties rapprochées (pas plus d'un an) et une numérotation adaptée (voire pas de numérotation du tout). Le concept n'est pas inintéressant, mais son côté expérimental conviendrait mieux à un spin off. :?
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12500
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Je trouve que c'est tout à fait fondé au contraire, pour une raison simple : peu importe les préférences personnelles de chacun quant à leur orientation ou leur gameplay, tous les jeux de la série principale sont d'excellents jeux.
C'est ton avis, mais pour beaucoup un excellent jeu ne fait pas forcément un excellent Resident Evil. Pour ma part dans les numérotés, je considère RE4 et RE6 juste comme de "bons" RE, pas excellents.
Sly a écrit :Quelle concurrence ?
Celle des autres éditeurs qui font aussi des FPS dont les environnements peuvent être entièrement détruits.
Sly a écrit :Et RE4 dans tout ça ?
Je parlais des RE récents sans remonter jusqu'en 2005. Mais sinon oui, bien sûr que RE4 apporté sa révolution en son temps, je n'ai jamais nié cela. ;)
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Modérateur
Messages : 3545
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

C'est ce que j'ai dit : d'excellents jeux, rien de plus. En ce moment je rejoue à plusieurs RE en parallèle : CV, RE6, RE7, trois jeux très différents les uns des autres, bah c'est toujours l'éclate, peu importe l'épisode et son orientation. Et même si RE6 n'est pas ce que j'attends d'un RE, ça n'en fait pas un mauvais jeu pour autant. C'est tout le problème quand on juge un jeu par rapport à des attentes et préférences personnelles plutôt que pour ce qu'il propose, un travers dans lequel même les critiques dits "professionnels" tombent.
Et je maintiens que tous les RE principaux sont de très bons jeux, ce qui est une raison suffisante pour attendre le prochain épisode avec impatience. Capcom peut se permettre de bâcler un spin off, même si c'est évidemment dommage, mais jamais ils ne bâcleront un épisode principal : RE est leur vitrine de marque, un gage de qualité.

La destruction de décors c'est bien joli, mais ça ne sert pas à grand-chose au niveau du gameplay. Passé le fantasme infantile, il ne reste que les bugs de collision, et les limites du système apparaissent bien vite. Il ne faudrait pas croire que cette absence d'interactivité soit due à une incapacité ou un retard technique : c'est bel et bien un choix délibéré. Les développeurs créent des décors qu'ils veulent les plus beaux et réalistes possibles pour nous immerger dans une ambiance horrifique : une planche qui tournoie dans les airs ou un cadavre d'ennemi dans une position incongrue à cause du ragdoll, cela flanquerait tout cet effort par terre - et ce genre de bugs est systématique dans ces jeux. Plus un système propose de possibilités, plus il sera sujet à des bugs, et les développeurs veulent à tout prix éviter ça.
Si j'osais la comparaison, je dirais qu'un jeu japonais est comme une voiture fiable et robuste, mais sans options et aux sièges un peu durs, alors qu'un jeu occidental est comme une voiture confortable et tout équipée, mais qui tombe en panne tout le temps. :dent
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12500
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Sly a écrit :c'est bel et bien un choix délibéré.
ça oui, merci, j'avais compris ! Je maintiens que Capcom devrait évoluer sur ce point quand même un p'tit peu hein ? Enfin, ce n'est que mon avis, pas le tien. ;)
Sly a écrit :C'est tout le problème quand on juge un jeu par rapport à des attentes et préférences personnelles plutôt que pour ce qu'il propose,
Oui, mais de une c'est humain. Et de deux, Capcom fait quoi avec ces sondages intermédiaires avec le retour des fans :? Ce n'est pas forcément une bonne chose tu sais ce que Capcom propose parfois. Il n'y a qu'à voir RE RESISTANCE, Umbrella Corps ou REORC. Je ne me prononce pas encore sur RE:VERSE. :innocent Et même sur les épisodes principaux, un seul exemple, la vue FPS qui écarte les joueurs atteints de Motion Sickness. C'est pas cool.
Sly a écrit :Et je maintiens que tous les RE principaux sont de très bons jeux
Mais oui, je ne t'ai jamais demandé de changer, d'avis :lol Contrairement à toi qui essaye de nous convaincre de penser comme toi. Pour moi RE1, RER, RE2, RE2R, RE3, RE3R sont de très bons RE. Par contre RE4, RE5, RE6, RE7 et RE8 sont de moins bons RE que ceux qui sont très bons. ;)
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1848
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

Sly a écrit : 02 juin 2021, 15:21 Et je maintiens que tous les RE principaux sont de très bons jeux, ce qui est une raison suffisante pour attendre le prochain épisode avec impatience.
Hunk a écrit : 03 juin 2021, 00:19 Mais oui, je ne t'ai jamais demandé de changer, d'avis :lol Contrairement à toi qui essaye de nous convaincre de penser comme toi. Pour moi RE1, RER, RE2, RE2R, RE3, RE3R sont de très bons RE. Par contre RE4, RE5, RE6, RE7 et RE8 sont de moins bons RE que ceux qui sont très bons. ;)
C'est marrant, je me rend compte que ma vision est un genre de mixte des vôtres :dent

Je partage la vision de Sly que chaque épisodes principaux sont de très bons jeux, ce qui en fait une raison suffisante pour attendre le prochain gros titre avec impatience. Mais j'ai également des réticences concernant la qualité de certains épisodes principaux un peu comme Hunk.

Mais pour moi RE1, RER, RE2, RE2R, RE3, RE3R, RECV, RE7, RE8 sont de très bons RE. Par contre RE0, RE4, RE5, RE6 sont de moins bons RE que ceux qui sont très bons. :wink

Par contre je hais le titre Resident Evil 8: Village :xx C'est vraiment lazy de leur part en sachant que c'était le titre provisoire du jeu pendant son développement. Et je n'adhère pas avec leur excuses bidon pour ce choix. :/

Resident Evil 8 ou Resident Evil VIII aurait parfaitement convenu.
Hunk a écrit : 03 juin 2021, 00:19 Et de deux, Capcom fait quoi avec ces sondages intermédiaires avec le retour des fans :? Ce n'est pas forcément une bonne chose tu sais ce que Capcom propose parfois. Il n'y a qu'à voir RE RESISTANCE, Umbrella Corps ou REORC.
En matière de online, je crois que la plupart d'entre nous veulent un nouveau Outbreak ou un épisode qui suit l'exemple de Outbreak.

À Raccoon City ou même dans les rues de Tall Oaks je suis preneur. Tant qu'il reste un survival horror à la base. Un spinoff de type Outbreak mais avec le gameplay de REmake 2 et REmake 3 serait trop classe :8

Ou même un remake de Outbreak tout court. :V
''His story comes to a close.''
Resident Evil VIIIage
Avatar de l’utilisateur
Sly
Modérateur
Messages : 3545
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

Hunk a écrit :ça oui, merci, j'avais compris !
Ce n'est pas ce que tu laissais penser dans tes propos puisque tu parlais de "retard", ce qui impliquait un manque de compétence technique, d'où ma remarque. ;)
Les développeurs japonais n'ont pas du tout la même approche du game design que les développeurs occidentaux. En Occident on aime bien les bacs à sable : créer un univers avec une physique et certaines règles de base, et voir ce que ça donne à l'usage, en laissant libre cours à l'imagination du joueur. Tandis qu'au Japon on laisse beaucoup de moins de place au hasard. Tout doit être calibré et réfléchi, le chaos n'a pas sa place là-dedans. Je pense que tant que la licence sera développée par des Japonais, cela restera comme ça.

Du reste, tu me parles de bons RE alors que je m'escrime depuis le départ à faire une distinction entre "bon jeu" et "RE conforme à mes attentes", on ne va pas s'en sortir. On a tous des RE qu'on préfère par rapport à d'autres, c'est une évidence, mais ce n'est pas de ça dont je parle. Moi aussi je préfère l'approche choisie par les développeurs de RE2R et RE3R plutôt que celle de RE7 et RE8. Je dis simplement que tous les RE principaux sont au minimum de bons jeux, et que par conséquent il est fondé d'attendre la sortie du prochain épisode avec impatience, même s'il ne répondra pas nécessairement à des attentes spécifiques.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12500
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Sly a écrit :Ce n'est pas ce que tu laissais penser dans tes propos puisque tu parlais de "retard", ce qui impliquait un manque de compétence technique,
Pourquoi penser forcément à compétence technique :? Tu l'as argumenté par toi-même ensuite c'est typiquement japonais ce genre d'approche, je parlais plutôt de retard sur leur philosophie de penser avec l'interaction des décors. Après tout, tout japonais qu'ils sont chez Capcom, ça ne les a pas empêchés de copier un tas d'autres idées sur les occidentaux, celles qui marchent bien, évidemment ! Mais ça non, bizarrement. :??

Alors qu'ils pourraient inventer de petites astuces en y réfléchissant bien. Comme avec la cloche de l'église si on lui tire dessus par exemple, elle sonnerait certes mais pas comme quand la personne l'actionne pour le son du ralliement des Lycans. Alors ces derniers sauraient qu'un intrus fait mumuse avec la cloche et cela déclencherait une horde qui amènerait un écran de mort. :evil
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2627
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

J'ai tendance à penser tout de même que RE6 est un peu en dessous des autres RE d'un point de vue purement jeu.

J'ai toujours un problème avec celui-là et pas uniquement parce qu'il est complètement éloigné de ce que j'attends d'un RE. Je trouve que le jeu est mal branlé par moment, que tout n'est pas super bien calibré. Rien de complètement dramatique en tant que tel, mais les RE sont généralement très bien maitrisés justement. Le 6 me paraît trop hasardeux parfois, comme si deux équipes différentes avaient bossé d'un côté sur la maniement du perso et de l'autre autre sur le game design et les phases de jeux (je crois d'ailleurs que c'est vraiment le cas !)

Se faire taper pendant des scripts, pouvoir se refaire taper dessus alors qu'on est en train de se rétablir, la gestion de la caméra pas toujours très heureuse, Les persos qui trébuchent sur des cadavres par "réalisme" alors que le jeu est dynamique, etc....il y a , je trouve, un problème d'équilibrage dans le gameplay. Et puis il a un côté bâtard : à la fois hardcore dans ses possibilités de gameplay et complètement casual dans son déroulement. C'était vraiment un jeu bizarre.

Mais sinon je suis d'accord pour dire que tous les RE sont des très bons jeux habituellement et que ça reste une raison suffisante pour rester attaché à la série indépendamment des attentes en tant que fan.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1848
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

Tu as raison pour Resident Evil 6 et je suis d'accord sur le fait qu'il s'agit de l'épisode numéroté le moins bon. Il est effectivement étrange et mal calibré. Il ressemble à une collision entre différentes idées et mécaniques. C'est genre le frère bizarre de la famille. C'est le Lucas de la franchise. Le mouton noir et le membre le plus chaotique de sa famille de tordus. :wink

Mais il n'est pas non plus un mauvais jeu. Du moins pas aussi mauvais que plusieurs joueurs et journalistes aiment le prétendre. Il y a plusieurs points que j'apprécie dans RE6 et au final je prends plaisir à y jouer et même après la sortie de plusieurs épisodes qui lui sont supérieurs.
''His story comes to a close.''
Resident Evil VIIIage
Avatar de l’utilisateur
Sly
Modérateur
Messages : 3545
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

Grem : Oui RE6 est un foutoir, c'est certain, mais pour chaque truc mal branlé tu peux trouver une idée cool pour contrebalancer, je trouve. C'est l'épisode où le pire côtoie le meilleur, on navigue toujours entre les extrêmes. Un vrai ascenseur émotionnel.
Ils ont voulu faire un jeu trop grand, trop long, trop ambitieux, et ça s'est retourné contre eux. Après ça, le retour à un cadre bien plus intimiste pour RE7, avec une intrigue resserrée et une unité de temps et de lieu "compacte", était une décision logique, rétrospectivement.
Manic
Rookie
Messages : 86
Inscription : 25 mars 2005, 17:57
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Après tout le monde, je pose enfin mes mots sur Resident Evil 8 aka Resident Evil VILLAGE !

Je ne sais pas trop si je dois poser mon avis sur ce topic ou dans le topic spoilers... J'ai caché les événements les plus importants du jeu mais je décris quand même certains passages du jeu (notamment au début).

Avec ce jeu, je me suis rendu compte à quel point c'était dur d'éviter les spoilers. Entre les réseaux sociaux, les recommandations YouTube qui me balancent toutes les nouvelles vidéos contenant le terme "Resident Evil", je suis surpris de finalement n'avoir su qu'une infirme portion de la chose
à savoir qu'on incarne rapidement Chris à la fin, et à la limite le sabre laser mais vu que c'est du "bonus", ce n'était pas très grave.
J'ai pris mon temps pour faire le jeu, et j'avoue que ça me plaît pour qu'il puisse s'étendre dans la durée et vraiment m'en imprégner alors que j'ai souvent l'euphorie de vouloir continuer sans m'arrêter les jeux de cette saga.

Un Resident Evil que j'attendais, je suis moi-même bon client du 7 (hormis son mode difficile absurde) et j'avais hâte de voir une suite qui peaufinerait l'ensemble, ce que laissait dégager les premières images et vidéos qui nous étaient montrées. De plus après RE2R et RE3R, je trouvais bienvenu d'avoir un style de jeu différent, cela nous change un peu et j'aime cette idée que la saga puisse avoir différents usages en fonction des années (même si on ne reverra pas de sitôt les caméras fixes...)

Et on peut dire que c'est réussi ! Il n'y a pas à nier, Resident Evil Village est un bon jeu, licence RE ou non. Je pense que Capcom le ressentait également et en a profité pour miser beaucoup dessus, je ne suis pas étonné que le marketing ait été conséquent et que le jeu ait réussi à attirer beaucoup plus de monde que le 7, si bien que ça sera sans surprise un de plus gros jeux vendus de la licence. Son côté très fun, très action et son gameplay fluide et rapide comparé au précédent volet fait qu'il est, selon moi, plus facilement accessible. On va pas nier non plus que les nombreux clins d’œil et emprunts à RE4, jeu très apprécié, aident beaucoup dans cet amour du jeu.

Cependant, il faut admettre que le début est pour le moins... surprenant. Je sais que pour certains, la saga est tellement partie dans un délire que plus rien n'est surprenant en termes d'ennemis, mais abattre son premier lycan, ça fait bizarre...
Et quand on te présente la galerie de freaks à venir, avec notamment une poupée qui bouge et qui parle, là tu sais pas où tu as atterri.
On dirait qu'on est pas dans le même jeu. Et tout de suite, on sent qu'ils vont trouver une explication pour relier tout cela, même si on va y croire moyen. Incompréhension aussi que ce début très punitif dans l'assaut du village, à l'image de Mia dans le 7 dans le mode hardcore, où je ne comprends toujours pas réellement l'intérêt tant le jeu me paraît vouloir être "accessible". Et finalement, une fois arrivée dans le château, on commence à apprécier tout le jeu. Déjà, il est sublime ! Je l'ai fait sur Series X en 60fps 4K avec le ray-tracing, et les éclairages sont incroyables ! J'ai un peu déchanté par la suite sur la qualité globale du jeu mais il possède un rendu très propre sur les éléments modélisés et le moteur fait vraiment des merveilles sur tous les effets d'éclairages. Pour ma part, c'est ma première claque next-gen ! Et je trouve le rendu HDR bien mieux foutu que sur les deux précédents remakes (qui était trop gris à mon goût).

Au-delà de la technique, il y a surtout cette ambiance forcément nostalgique avec ce château qui nous rappelle les premiers jeux de la saga (pour ma part j'ai pensé à CV), ses quelques énigmes
j'ai bien aimé celle des cloches
ainsi que finalement son bestiaire, beaucoup plus menaçant et effrayant que dans le 7, avec Lady Dimitrescu qui nous pourchasse (même si ce n'est pas franchement original), ses filles qui font très mal ainsi que les multiples gardes, certes lents, mais qui participent au décorum. J'ai commencé le jeu en Normal (suite à mon traumatisme du 7) mais on m'a vite conseillé de passer à la difficulté supérieure, et effectivement j'ai bien fait car on sent tout de suite la différence : les munitions sont beaucoup moins présentes, les ennemis sont des sacs à PV, le moindre coût fait mal et il faut bloquer souvent. Bref, au début, c'est un vrai jeu de survie, un vrai survival comme on les aime ! On fait attention, on tâtonne, on est silencieux...

Et je pense que ce qu'il fait bizarre, c'est qu'on se rend compte qu'on a fini la première zone. Certes, rien d'étonnant après les quelques séquences d'introduction, mais vu la promotion du jeu, on s'attendait à ce que le château soit une part importante du jeu. Et du coup, c'est à la fois le succès et le défaut du jeu : il a un découpage très "jeux vidéo" mais on sent que l'histoire n'est plus qu'un prétexte pour passer d'une zone à l'autre, ce n'est même plus caché, c'est assumé. Les fans comme moi des jeux plus narratifs vont être déçus. Mais la seconde zone m'a pleinement convaincu, même si je sais qu'elle fait jaser (à raison). J'ai aimé le fait de ne me retrouver sans aucune arme, car je me suis dit "bordel mais je vais mourir c'est sûr ! il faut que je les retrouve sinon je vais pas m'en sortir !" et du coup, j'étais conditionné pour avoir peur. Et c'est là où le jeu est brillant, c'est qu'en fait, il n'y aura pas de raisons de s'inquiéter jusqu'à un certain moment (où j'ai même pas cherché à comprendre, je me suis barré). On était plus dans la veine des jeux comme Alien Isolation, où on se sent vraiment démuni par rapport à la menace qu'on affronte. Pour moi, c'était un grand moment, presque à part dans le jeu, mais qui sonne pour moi la fin de la "première partie" du jeu.

Car par la suite, on se dirige nettement plus vers l'action (un peu comme RE4 en somme). Malheureusement la troisième zone du jeu, celle avec Moreau, est la moins intéressante à mes yeux et n'aurait pas dû se retrouver tout de suite après la seconde, les deux étant très démunis en terme d'ennemis si bien qu'on la parcourt très rapidement et sans embûches, même si Moreau est un boss exagéré dans sa difficulté et est de loin le combat le plus déplaisant du jeu (jusqu'à ce que je comprenne que les mines sont primordiales tellement c'est un sac à PV). Je vous avoue que je suis presque incapable de me souvenir de ce qu'on y fait, hormis ce moment où on parcourt les moulins tandis que Moreau se trouve dans l'eau (mais ça reste tellement scripté et facile qu'il n'y a pas vraiment de challenge). Par la suite, on a amassé suffisamment d'argent pour que les armes deviennent particulièrement efficaces (les lycans, des sacs à PV au début ? Au pistolet, tu leur éclates la tête) et du coup, on est purement dans le ride fun du jeu. La quatrième zone est celle que j'ai le moins exploré, certainement car malgré tout je n'avais pas tant de munitions que ça et je préférais économiser un maximum de soins et de balles pour affronter le pire à venir. Je trouve que c'est une zone réussie, avec son côté quelque peu labyrinthique et son ambiance poussiéreuse. D'ailleurs, je n'ai pas réussi à trouver la boule pour ouvrir le dernier "labyrinthe"alors que j'ai été plutôt méticuleux jusque là (et il me manquait un seul document manquant à la fin, c'est rageant).

Et c'est là que ça devient surprenant. Alors que le jeu ne connaissait aucune narration spécifique au-delà des interactions avec le Vendeur, d'un coup l'histoire s'emballe et nous balance tous les arcs scénaristiques à la tronche. Et c'est rageant. Car j'ai apprécié ce qu'on m'a proposé et j'aurais aimé que cette histoire ne soit pas présente qu'à la toute fin. Comme Resident Evil 7, j'ai toujours cette désagréable impression qu'on essaye de coller de force un jeu à cette licence avec des connexions intégrées au forceps. Les gens qui apprécient les jeux vidéo pour ce qu'ils sont seront aux anges, les amateurs du lore seront déçus. Même si ça ne veut pas dire que tout est à jeter loin de là. Grâce à Ethan, Capcom a osé faire ce qu'ils n'ont jamais proposé auparavant
à savoir la mort du personnage principal, plus précisément celui qu'on incarne
, et les futurs fils narratifs à venir par la suite sont intriguants.
je n'ai pas vu venir l'épilogue et j'ai trouvé finalement tout ce sacrifice et ce deuil touchants
Même si en vrai, c'était la même structure, RE7 me donnait davantage l'impression d'avancer dans une histoire au fur et à mesure, principalement car on essaye de sortir d'une zone et qu'on y apprend davantage sur ses résidents. Plutôt que de chercher les membres de notre fille déjà morte (!) et qu'on va essayer de ressusciter (!!)

J'espère donc que le prochain jeu (Revelations 3 ?) s'insère davantage dans l'univers du jeu et explorera des pistes narratives beaucoup plus conséquentes, pour ravir le fan que je suis. En attendant, nous aurons toujours la série narrative à venir pour nous sustenter même si je ne suis déjà pas très fan des films qui ont été proposés.
Que penser au final de Village ? Je pense concrètement que c'est un bon jeu, qui peaufine et améliore une formule qui a déjà fait ses preuves, pour aboutir à un résultat rythmé, fun et exigeant. Curieusement, c'est aussi le jeu où on sent le plus les influences externes sur les développeurs qui vont piocher dans tout ce qu'ils aiment
la dernière partie du jeu semble citer tour à tour, Metal Gear Solid, Call of Duty, Silent Hill, Devil May Cry
et ce qui me questionne sur l'image de la licence aujourd'hui, sans doute moins novatrice et inspirante qu'à ses débuts (avec la vague de survival-horror sur Playstation, la vague de TPS après RE4). Néanmoins, en mettant toujours l'accent sur la qualité, la licence continue de bien se porter et ne semble pour l'instant pas nous lasser malgré le rythme d'une sortie par an ! Je serai là pour RE9, et je suis très curieux de comment ils vont approcher ce nouveau volet vu tous les impératifs qu'ils semblent s'imposer à la fin du jeu.
Image © jaipatoukompri
Répondre