Resident Evil: Infinite Darkness (Série Netflix)

Avatar de l’utilisateur
Clyde
Survivor
Messages : 686
Inscription : 01 mars 2004, 00:39
Localisation : Grenoble

Il n'y pas grand chose à retenir de ce film déguisé en mini série.
Côté scénario, il n'apporte pratiquement rien à la série
sauf un désaccord moral entre Claire et Léon mais qui n'a pas été exploité dans les jeux par la suite vu qu'on ne les a pas revus ensemble.
Côté bestiaire c'est le strict minimum :
quelques zombies, un colonie de rats et un pseudo Tyrant. C'est dommage que les rats mutants aient été vite expédiés , c'est la seule scène qui aurait pu être marquante et stressante. :/
Au moins il n'y a pas des scènes d'action ridicules comme dans Vendetta ou Damnation (Ada vs Svetlana).
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Clyde a écrit : 08 juil. 2021, 22:00 Au moins il n'y a pas des scènes d'action ridicules comme dans Vendetta ou Damnation (Ada vs Svetlana).
Effectivement les scènes d'action sont mieux exécuté que la plupart des précédentes production en images de synthèse. Mais aussi, Infinite Darkness est sortie dans l'ère ou la série Resident Evil est revenu dans les racines du survival horror. On sent que la série Netflix est influencé par REmake 2 dans sa réalisation.

Les précédents films CGI eux étaient influencé par les Resident Evil de leur temps. C'est à dire RE4, 5 et 6. La période action bourrin de la franchise.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Oui, d'ailleurs Kobayashi a bien dit lors de ses interviews qu'il reviendrait à du RE plus "classique" avec Infinite Darkness et ça se ressent (et ce n'est pas un mauvais choix de ce côté là). Puisque l'épisode 2 est mon préféré, je suis d'accord avec toi Clyde :
La scène d'électrocution avec les rats est la meilleure du film (tiens c'est marrant j'ai écrit film inconsciemment ^^ :lol,),quant à Jason-T qui parle, c'est vrai que ça choque de prime abord, un tyrant muté qui parle.)
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
Messages : 3110
Inscription : 03 avr. 2009, 17:24
Localisation : Merignac (33)

Pour mon avis sur Resident Evil Infinite Darkness, c'est pour moi un 6/10 globalement : une production Resident Evil somme toute assez classique mais souffrant d'une durée bien trop courte, imposant un rythme trop rapide mais aussi d'animations saccadées voire hachées, en deçà des autres productions en CGI.

Sur les points positifs, on appréciera tout d'abord une mise en scène un peu plus terre à terre que la moyenne de la série et des personnages moins caricaturaux.
On découvre notamment pour la première fois le président Graham, le père d'Ashley et on a même droit à un petit caméo de cette dernière, ce qui était une de mes attentes.

La modélisation des personnages est plutôt bonne pour les principaux mais assez inégale en comparant avec certains personnages secondaires.
Pour ce qui est du doublage, on retrouve les mêmes acteurs que pour RE2 Remake et leur travail tient bien la route !
J'ai bien apprécié la musique aussi.

La série a le mérite de proposer pour la première fois des scènes horrifiques avec des rats "zombifiés", un concept vu pour la première fois dans Resident Evil Outbreak mais jamais exploité.
C'est clairement la meilleure scène horrifique qu'a à proposer la série.

Pour ce qui est des personnages, si certains ont un développement assez prévisible (pour l'un, ça se voyait à des kilomètres rien qu'à la présentation faite sur le site officiel), j'avoue avoir été un peu surpris par Jason et Shen Mai.
Leon et Claire restent fidèles à eux même mais leur divergence d'éthique sur la fin m'a surpris dans le bon sens et apporte un peu de fraicheur à leur dynamique habituellement lisse mais place aussi Leon dans une moralité plus grise qu'on le soupçonnait, subtilement remarquée par Claire : "That outfit doesn't suit you".

Pour ce qui est des points négatifs, celui sur lequel tout le monde s'accordera, c'est la durée bien trop courte pour une intrigue convenue sur fond de conspirations et de traitrises et qui rend le format de la série plutôt inutile.
La durée indiquée est de 25 minutes mais si on enlève les génériques de début et de fin, cela raccourcie aisément à 22 minutes, sans parler des scènes réutilisées plusieurs fois !
Le budget limité se fait clairement ressentir!
Du coup, le rythme est trop rapide, on passe d'un endroit à un autre bien trop vite, certains événements manquent d'explications, j'ai l'impression d'avoir affaire à un Resident Evil 3 Remake bis, mais en pire !
Si quelqu'un peut m'expliquer qui a propagé le virus T dans la Maison Blanche et le sous-marin et qui est derrière le bombardement d'une certaine maison familiale, ça serait cool ^^

Le point qui me choque le plus pour une série aussi courte, c'est la qualité très inégale des animations, tantôt fluide et réaliste, tantôt hachée, bâclée et saccadée (les plus visibles sont la scène où le premier zombie attaque dans la Maison Blanche et la fin lorsque Leon rentre à la Maison Blanche).

Est-ce parce que c'est une série Netflix non destinée à priori à la vente?
Ou est-ce parce qu'il s'agit d'une saison "test" pour voir si la série fonctionnerait ou non?
Toujours est-il que la production méritait quand même mieux!

La présence de Claire est également succincte et reste encore une fois dans l'ombre de celle de Leon.
Je déplore aussi le fait que le déroulement des faits reste assez semblable à Degeneration :
des intrigues politiques, un méchant qui veut se servir d'un attentat pour faire fleurir son commerce d'armes biologiques, un personnage torturé et manipulé qui mute et veut devenir un danger public pour alerter le monde sur l'implication du gouvernement dans le bioterrorisme.
Une Claire en retrait qui utilise des commandes pour manipuler des plates-formes et aider Leon dans son combat contre l'arme biologique.
Il y a quand même beaucoup de redites par rapport à Degeneration
Le comble, c'est que les personnages continuent de faire référence à Raccoon City mais nullement aux événements d'Havardville dans Degeneration, pourtant impacté il y a un an dans la chronologie.

Malgré tout, ça reste divertissant une soirée et ça se laisse regarder. Mais ça ne restera pas particulièrement mémorable.

C'est quand même frustrant que sur toutes les productions Resident Evil depuis l'année dernière, seul celui qui m'intéresse le moins (Village) ne souffre pas de budget limité et de durée courte.
J'espère que Resident Evil Outrage n'aura pas ces mêmes problèmes.
Image
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Si quelqu'un peut m'expliquer qui a propagé le virus T dans la Maison Blanche et le sous-marin et qui est derrière le bombardement d'une certaine maison familiale, ça serait cool ^^
Le problème c'est qu'on ne sait pas de quel virus il s'agit formellement. Le T-virus est évoqué mais le labo d'analyses (dans le 1er épisode) doit encore le confirmer et on n'a pas eu de retour durant la série sur ça. De plus lorsque Wilson menace Claire de lui injecter le virus dans le Labo souterrain à la fin, il n'évoque pas le nom du virus en question. C'est vraiment le problème de cette série, c'est qu'on ne sait pas si c'est vraiment le virus T qui est utilisé. Si c'était le cas cela veut aussi dire que TRICELL a réussi à mettre au point l'inhibiteur qui permet sa décroissance temporaire dans l'organisme avant la transformation en zombie.

Pour le bombardement de la propriété familiale, Leon dit clairement que c'est Jason le responsable, d'abord à l'intérieur puis après sa destruction quand Shenmei tente encore de défendre Jason auprès de Leon.
Et pour l'anecdote, le nom Shen May a bien été occidentalisé car sur le haut du treillis dans la scène où elle va voir les militaires qui retiennent son frère Jun See dans un sac à cadavre, faites une pause image pour y lire clairement "Shenmei". Il faudra l'écrire comme ça désormais partout ! :p
vlcsnap-2021-07-09-15h12m16s956.png
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Trebla Reksew
Survivor
Messages : 788
Inscription : 28 nov. 2003, 12:47
Localisation : Avignon (cit? des Papes)

Je viens de visionner les 3 premiers épisodes et si je devais résumer mon ressenti en un mot, ce serait DISPENSABLE.

D'un point du vue technique, on alterne entre du très bon et du moins bon, notamment lors de certains mouvements.

Quant a l'histoire, elle ne propose pas grand chose en fait.
Trebla Reksew, fan de la toute premi?re heure ...
Avatar de l’utilisateur
Clyde
Survivor
Messages : 686
Inscription : 01 mars 2004, 00:39
Localisation : Grenoble

Effectivement, certains mouvements ne paraissent pas naturels, comme saccadés. Je n'ai pas le souvenir qu'il y avait ce problème dans les 3 précédents films d'animation.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Iceweb38 a écrit : 09 juil. 2021, 11:41 mais aussi d'animations saccadées voire hachées, en deçà des autres productions en CGI.
Corrigé moi si je me trompe mais il me semble que l'animation dans Infinite Darkness est plus magnifique que les trois précédent films en CGI.
Iceweb38 a écrit : 09 juil. 2021, 11:41 Si quelqu'un peut m'expliquer qui a propagé le virus T dans la Maison Blanche et le sous-marin et qui est derrière le bombardement d'une certaine maison familiale, ça serait cool ^^
C'est Jason qui en est responsable. Dans la Maison Blanche et le sous-marin il suivait les ordres de Wilson car ce dernier voulait accusé la chine d'attentat bioterroriste contre les États-Unis pour forcé le président Graham à imposé les accords de paix du Penamstan et ainsi prendre le contrôle du petit pays défavorisé afin de s'en servir comme terrain de test et éventuellement faire produire en masse son inhibiteur pour gains et profits.

Jason s'est servi de cet opportunité pour prendre sa vengeance contre Wilson afin de ce rendre en Chine, infiltré son laboratoire personnel sur place, infecté Wilson avec le virus et s'exposé muté publiquement pendant la conférence du Président Graham qui prenait place juste au-dessus de l'installation.
Iceweb38 a écrit : 09 juil. 2021, 11:41 C'est quand même frustrant que sur toutes les productions Resident Evil depuis l'année dernière, seul celui qui m'intéresse le moins (Village) ne souffre pas de budget limité et de durée courte.
Dit de cet façon on pourrait croire que tu aurais souhaité que Village soit un échec :p

Resident Evil 8: Village est quand même un titre AAA et le dernier épisode numéroté de la série. Même si c'est le projet qui ta le moins intéressé faut pas être surpris que Capcom y ont mis le paquet. ;) C'est normal qu'ils veulent nous pondre un jeu de grande qualité avec lui.
Hunk a écrit : 09 juil. 2021, 08:59
quant à Jason-T qui parle, c'est vrai que ça choque de prime abord, un tyrant muté qui parle.
Le problème c'est qu'on ne sait pas de quel virus il s'agit formellement. Le T-virus est évoqué mais le labo d'analyses (dans le 1er épisode) doit encore le confirmer et on n'a pas eu de retour durant la série sur ça. De plus lorsque Wilson menace Claire de lui injecter le virus dans le Labo souterrain à la fin, il n'évoque pas le nom du virus en question. C'est vraiment le problème de cette série, c'est qu'on ne sait pas si c'est vraiment le virus T qui est utilisé.
Je suis persuadé qu'il s'agit du virus-T tellement que les symptômes en son identique. Selon moi c'est pas pour rien que Leon demande si il s'agit bien du virus-T pendant le premier épisode. Petit indice pour nous faire comprendre le virus utilisé dans l'histoire.

Dans le cas de Jason muté et bien le mec a le virus dans le sang depuis environ 7 ans. Grâce à l'inhibiteur qui tenait le virus à l'écart son corp a probablement absorbé lentement le virus et la stabilisé. Cela lui a sans doute permis d'avoir une mutation plus stable. Le frère de Shenmei démontre des signes semblable de cet mutation lorsqu'on le revoit dans la maison familiale de son grand père.

De plus Wilson voulait créer des super soldats presque immortel en usant de l'inhibiteur pour stabilisé le virus et empêcher des transformation incontrôlable. Comme Jason n'était pas surpris de la transformation j'en déduit que c'est l'un des effets secondaire possible.

De plus que Tricell soit responsable de la conception de cet inhibiteur c'est pas une grande surprise car Wesker utilisait lui-même utilisait un inhibiteur pour stabilisé son propre virus dans RE5.
Trebla Reksew a écrit : 09 juil. 2021, 16:44 Je viens de visionner les 3 premiers épisodes et si je devais résumer mon ressenti en un mot, ce serait DISPENSABLE.
Je suis d'accord. Quand je fais mes marathons Biohazardien j'y inclus les trois films d'animation car je ressens qu'ils possèdent une certaines pertinence dans le scénario de la franchise. Pour Infinite Darkness je ne ressens pas ce besoin. J'ai l'impression que sauté cet série Netflix et passé directement à RE5 après Degeneration ne me fait rien manqué de bien pertinent sur l'histoire de la saga.

J'ai quand même apprécié cet série et j'ai passé un agréable moment pendant son visionnement mais je la trouve autant dispensable que Resident Evil Survivor ou Umbrella Corps.

Toutefois ce que j'aime d'Infinite Darkness est que cet série possède un scénario plus simple et moins compliqué à suivre que les trois précédents films d'animation et le fait qu'elle est orienté plus horreur suspens. Vivement que les prochaines production CGI suivent cet exemple.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Patrick, tu en es persuadé mais on n'en a pas la preuve formelle. Leon en parle au conditionnel, et un indice n'est pas une preuve. ;) Encore une Capcomerie.
Donc je considère qu'on ne sait pas de quel virus il s'agit formellement dans Infinite Darkness.
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Faut pas oublié que c'est Jason qui lui indique cet information. :wink
Le même mec qui est responsable des attentats sur la Maison Blanche et le sous-marin. Je ne prend pas avec certitude tous ce qu'il a dit. :wink
Dans tous les cas, virus-T ou pas, il s'agit avec certitude d'une variante du Progenitor comme tous les autres virus de la série. :dent
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Jason répond juste à la question de Leon en lui disant que c'est parti pour analyse en laboratoire.
Après, pour le variant du Progenitor, oui ça évidemment. Mais je trouve regrettable que ce soit le seul RE dont on ne sache pas la nature exacte du virus qui est la cause des incidents vécus en cours d'histoire. Rien ne permet d'affirmer avec certitude qu'il s'agisse bien du virus T ;)
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2627
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

C'est pas trop le sujet de cette série de savoir quel virus est utilisé. Leon, par ses déductions, renseigne le spectateur sur ce qu'il doit croire.
S'il pense que c'est le virus T, c'est que c'est le cas. Jason dit qu'il faut confirmation mais on s'en fiche en fait car ça n'a pas d'importance pour l'histoire que raconte la série.
J'ai vraiment pas eu l'impression qu'Infinite Darkness avait beaucoup de zones d'ombre dans son scénario. J'ai trouvé ça assez limpide dès le premier visionnage. Les infos manquantes ça reste de l'ordre du détail la plupart du temps.

Quoiqu'il en soit, Infinite Darkness ne casse pas des briques, certes. Néanmoins, j'ai trouvé ça toujours mieux que Degeneration et Vendetta.
C'est plus mesuré que d'habitude dans son déroulement. Pas d'action overthetop ridicule comme dans Vendetta et l'histoire m'a paru mieux racontée que dans les trois autres films d'animation.
Mention spéciale à Leon qui est mieux traité que d'habitude. Rien que pour ça, je pense qu'Infinite Darkness vaut le coup pour les fans de la série.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Après mon second visionnement, je rejoins d'avantage ton avis, Grem. J'ai apprécié d'avantage la série pendant ma seconde fois et je trouve, qu'au final, elle n'est pas si mal foutu que ça.

L'ajout des rats zombies comme l'une des créatures du film est bien vue même si leur apparition est courte. Plutôt que de nous foutre des lickers ou des cerbères comme monstres secondaires dans l'intrigue, ils ont opté pour un type d'ABO inédit qui aurait sa place dans les jeux. Et j'apprécie l'audace d'avoir essayer quelque chose de nouveau que de se reposé sur les fan services concernant les monstres avec ces rats.
Hunk a écrit : 10 juil. 2021, 08:48 Jason répond juste à la question de Leon en lui disant que c'est parti pour analyse en laboratoire.
J'ai pas confiance en Jason après les révélations du film
mais je comprend parfaitement pourquoi tu doutes du virus utilisé sans une confirmations à 100%. Mais je suis du même avis que Grem sur le sujet.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

S'il pense que c'est le virus T, c'est que c'est le cas.
Bah non, il intervient au conditionnel en plus, c'est donc qu'il n'en est pas certain.
mais je comprend parfaitement pourquoi tu doutes du virus utilisé sans une confirmations à 100%. Mais je suis du même avis que Grem sur le sujet.
C'est pas que j'en doute, enfin si, c'est surtout que Capcom n'a pas pris le temps de clarifier ce qu'il distille comme "doute" au début. Si tu veux laisser un peu de suspense pour ne pas dire tout de suite que c'est le virus-T, ok, mais dans ce cas, prévois, si c'est vraiment le T, une scène très courte où tu communique les résultats d'analyse de ton Labo. Surtout que vu comment il manque des pans à cette histoire, ça leur coûtait rien de faire une scène de 30 secondes hein ? Je mets donc ça même plus sur de la feignardise que de la Capcomerie finalement.
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2627
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

évidemment que Léon parle au conditionnel et qu'il n'en est pas certain sur le moment mais, d'un point de vue narratif, sa supposition indique au spectateur que c'est probablement le virus T. Aucun autre virus est mentionné. Si les résultats du labo ne sont jamais communiqués c'est parce que ce n'est pas important et qu'il ne s'agit pas d'un nouveau virus. Avoir la confirmation que c'est bien le virus T apporterait quoi à la trame ? Rien en fait. Donc ils reviennent jamais dessus. C'est aussi simple que ça.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

ça leur coutait quoi alors de faire dire à Leon : " Je reconnais cette forme d'attaque bio-terroriste, c'est celle du virus-T comme je l'ai vécu à Raccoon City."
Mais au lieu de ça, non, Capcom s'emmerde à initier un léger doute certes, mais un doute quand même. :kick
Et sinon, oui, j'ai bien mieux apprécié aussi après mon deuxième visionnement.
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Mod?rateur
Messages : 3596
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chamb?ry (73)

Lurka a écrit : 08 juil. 2021, 15:43 j'arrive pas à trancher entre Vendetta et Infinite darkness sur lequel est le meilleur
Je suis assez sidéré de lire ça, quand même. Vendetta est une merde ignoble, Infinite Darkness à côté c'est de l'ordre du divin, je ne vois aucune comparaison possible ni hésitation à avoir. :hehe

Clyde :
Justement, le fait qu'on n'ait jamais revu Leon et Claire ensemble par la suite peut être expliqué par la fin d'ID, rétroactivement.
Je ne comprends pas non plus la critique sur le bestiaire du film. Dans le cas d'un jeu vidéo, il est nécessaire de varier les types d'ennemis afin de renouveler le gameplay, d'accord, mais cette problématique ne se pose pas du tout dans les mêmes termes dans un film ou une série. Il faut que les monstres qui apparaissent dans une scène soient pertinents et apportent quelque chose à l'intrigue, si c'est juste pour le fan service ça ne sert à rien du tout.

J'ai beaucoup apprécié Infinite Darkness après mon premier visionnage, et même s'il faudrait que je revoie les autres pour m'en assurer, je pense pouvoir le placer juste derrière Damnation dans mon top 4 perso.
ID fait forcément beaucoup penser à Degeneration dont il est la suite directe, mais en mieux, car on nous épargne la mièvrerie des scènes avec Angela et la technique obsolète dès sa sortie. ID est bien fait, pas parfait certes, mais largement au-dessus des autres productions CG techniquement je trouve. Les visages et les effets de lumière sont nettement améliorés.
ID est aussi la plus "sobre" de toutes les productions CG, sans scènes d'actions complètement craquées ni scènes qui font lever les yeux au ciel, et ça fait du bien je trouve.

En tous cas j'espère que vos réactions tiédasses n'empêcheront pas l'arrivée d'une éventuelle saison 2, sinon ça va chauffer ! :devil
Avatar de l’utilisateur
GTK
Rookie
Messages : 188
Inscription : 29 juin 2013, 09:52

Sly a écrit : 10 juil. 2021, 20:01En tous cas j'espère que vos réactions tiédasses n'empêcheront pas l'arrivée d'une éventuelle saison 2, sinon ça va chauffer ! :devil
Les premiers a avoir été tiédasses quant à cette série, ce sont ses producteurs eux-mêmes visiblement.
Je l'ai regardé ce matin et personnellement, je suis d'accord avec les critiques que j'ai lu ici.

C'est inintéressant, c'est du vu et revu, et la technique est tantôt très belle avec certaines images frôlant le photoréalisme, tantôt complètement dépassé (l'animation notamment, mais aussi certains plans qui font très "cinématique de jeux PS2").
Aussi, vu la structure, je n'ai pas compris pourquoi en avoir fait une série ? C'est tellement un film découpé en vrai :/

Après, ce n'est pas risible comme l'a été Vendetta.
Personnellement, ma production CGI reste toujours Damnation (malgré le ridicule de certaines scènes, ça reste le film que je trouve le plus intéressant) et Degeneration (même si en vrai, je pense que je n'aimerai pas ce film si je n'étais pas fan de la licence, car objectivement je le trouve assez ennuyeux quand même).
Bref, à moins qu'ils y mettent vraiment les moyens la prochaine fois, je suis pas sûr de vouloir une suite ://
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Sly a écrit : 10 juil. 2021, 20:01 Il faut que les monstres qui apparaissent dans une scène soient pertinents et apportent quelque chose à l'intrigue, si c'est juste pour le fan service ça ne sert à rien du tout.
Je ne demande pas un bestiaire composé d'une dizaines de créatures comme dans les jeux mais que la production nous offres plus que des zombies et un super zombie comme boss de fin. Pour moi Resident Evil est avant tout une histoire de monstres dans le même style qu'Aliens.

Par exemple, le bestiaire de Resident Evil 7 était très mou mais j'ai quand même apprécié ce qu'il a emmené. Et on parle ici d'un jeu principal numéroté et non d'un spinoff.

Mais après avoir visionné la série une seconde fois mon avis est plus proche du tiens et celui de Grem. Je suis moins négatif sur Infinite Darkness et je l'ai définitivement plus apprécié que Degeneration et Vendetta. Mais attention, j'apprécie toujours Vendetta également.
Sly a écrit : 10 juil. 2021, 20:01 ID fait forcément beaucoup penser à Degeneration dont il est la suite directe, mais en mieux, car on nous épargne la mièvrerie des scènes avec Angela et la technique obsolète dès sa sortie.
Angela était un personnage inintéressant et servait seulement de love interest pour Leon. Shenmei et Jason sont notamment plus intéressant que Angela et Curtis Miller. Donc je suis d'accord.
GTK a écrit : 11 juil. 2021, 00:33 C'est inintéressant, c'est du vu et revu
Inintéressant non, mais aucunement pertinent pour la série en général oui. Bien que sympathique, Infinite Darkness est un spinoff qui s'évite facilement comme Survivor. Mais un spinoff que je prend plus de plaisir à revisité contrairement à Survivor.
GTK a écrit : 11 juil. 2021, 00:33 (l'animation notamment, mais aussi certains plans qui font très "cinématique de jeux PS2").
C'est très exagéré. Personnellement j'ai vue pire même sur des jeux PS4. Infinite Darkness est à la hauteur d'une production modeste sur PS4/Xbox One.
GTK a écrit : 11 juil. 2021, 00:33 Personnellement, ma production CGI reste toujours Damnation (malgré le ridicule de certaines scènes, ça reste le film que je trouve le plus intéressant) et Degeneration (même si en vrai, je pense que je n'aimerai pas ce film si je n'étais pas fan de la licence, car objectivement je le trouve assez ennuyeux quand même).
Degeneration est sympa lors de la scène de sauvetage dans l'aéroport et la bataille finale contre Curtis-G dans le centre de WilPharma. Mais le reste est très ennuyant. Bien que pas mauvais, pour moi Degeneration est pour moi la production CGI la moins intéressante des quatre.

Je n'étais pas sûr à savoir lequel je préférais entre Damnation et Vendetta mais après m'avoir rendu compte que je préfère Infinite Darkness à Vendetta, j'affirme que Damnation est mon film CGI favori. Suivi d'Infinite Darkness, Vendetta et Degeneration.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
GTK
Rookie
Messages : 188
Inscription : 29 juin 2013, 09:52

Moi c'est clairement Damnation > Degeneration > Infinite Darkness > Vendetta.
Ce que j'avais trouvé d'intéressant dans Damnation, c'est le fait de voir les Plagas en mode "chaotique", sans Plagas supérieur pour les diriger et se comportant d'avantage comme des zombies. L'idée d'utiliser les Plagas pour contrôler des ABO (les Lickers), c'était vraiment une idée très cool que j'aurai aimé retrouvé dans les jeux ensuite.

Infinite Darkness, j'ai trouvé ça inintéressant car ça n'apporte absolument rien, ça n'explore rien de nouveau, le seul truc un peu inédit ce sont les rats mais c'est tellement accessoire. J'ai vraiment l'impression qu'ils avaient un cahier de charges qu'on pourrait résumé comme ceci:
- Des zombies, check
- Faire un méchant torturé avec une "motivation noble"/une vengeance à accomplir, check
- Y inclure un traitre, check
- Une conspiration, check
Depuis RE6/RE: Revelations, ce sont des éléments qu'on retrouve quasiment à chaque fois.

Pour la comparaison avec une cinématique PS2, attention que je parle bien d'une cinématique en CGI, pas rendu avec un moteur de jeu (sinon en effet ma comparaison aurait été très exagéré je te l'accorde ;) ). Mais vraiment, certains décors lors de plan large m'ont semblé vraiment pauvres. Après je parle de certains passages, dans l'ensemble c'est pas mal du tout, c'est seulement inégal.
Je le regarderai certainement sur PC à l'occasion, j'essayerai de prendre des screenshots pour illustrer ce qui m'a gêné.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Je ne demande pas un bestiaire composé d'une dizaines de créatures comme dans les jeux mais que la production nous offres plus que des zombies et un super zombie comme boss de fin.
Bah ouais mais là... Faudrait savoir ! :lol Kobayashi avait prévenu à revenir à une vision plus "classique" d'un RE pour cette série.
Et puisque le virus-T est évoqué, il était difficile d'aller dans le bestiaire au delà du zombie et du tyran (peut-être les hunters mais difficile de les "caser" dans si peu de temps consacré aux épisodes). Les rats sont par contre une excellente idée, cela faisait 25 ans que j'attendais une scène comme celle-là ! :jumper Après, je ne sais pas s'il y avait besoin de tous les copains de Ben (ou Willard ^^ ) pour infester l'équipage d'un sous-marin, d'autant que la plupart ont été éliminés en direct par Jason et Shenmei. :lol5
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2627
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

Je trouve pas ID plus inintéressant que les autres productions en CGI.
Ces épisodes ne font qu'illustrer un contexte entre les épisodes principaux. Mais c'est déjà bien. Ces productions ne sont pas là pour "apporter" quelque chose mais pour étoffer l'univers avec de nouvelles aventures. On peut toujours grappiller quelques trucs pour le lore mais le but n'est pas de bouleverser ce que l'on connait déjà.

Cependant, ID n'est pas inintéressant pour la construction du personnage de Leon notamment.
Sa rencontre avec Jason appuie davantage sa transition d'agent de police idéaliste en agent du gouvernement plus cynique n'hésitant pas à camoufler la vérité quand cela s'avère nécessaire. Chose que l'on verra dans RE6 quand il est réticent, dans un premier temps, à dévoiler la vérité sur Raccoon dans son échange avec Benford. ID apporte aussi quelque chose dans la relation Leon/Claire avec leurs divergences éthiques à la fin, ce qui est inédit.
Sans oublier la matérialisation de faits qui n'étaient jusqu'alors qu'évoqués dans la série
par exemple d'illustrer l'utilisation de BOW par le gouvernement US dans un conflit international
Il y a encore d'autres éléments qui le rapprochent de RE6 aussi comme cette compétition avec la Chine et la domination mondiale américaine.

En bref, ça s'insère bien avec ce que l'on connaît et ça met en perspective des choses qui n'étaient qu'évoquées jusqu'à présent. Donc c'est pas complètement inutile.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

GTK a écrit : 11 juil. 2021, 11:48 Depuis RE6/RE: Revelations, ce sont des éléments qu'on retrouve quasiment à chaque fois.
C'est le cas dans toutes les productions CGI de la série. :lol Curtis, Jason, Buddy et Arias veulent tous se venger d'un gouvernement dit corrompu et malhonnête et ils finissent tous par perdre leur humanité au profit d'un virus ou parasite.
Hunk a écrit : 11 juil. 2021, 12:56Bah ouais mais là... Faudrait savoir ! :lol Kobayashi avait prévenu à revenir à une vision plus "classique" d'un RE pour cette série.
Et puisque le virus-T est évoqué, il était difficile d'aller dans le bestiaire au delà du zombie et du tyran (peut-être les hunters mais difficile de les "caser" dans si peu de temps consacré aux épisodes). Les rats sont par contre une excellente idée, cela faisait 25 ans que j'attendais une scène comme celle-là ! :jumper Après, je ne sais pas s'il y avait besoin de tous les copains de Ben (ou Willard ^^ ) pour infester l'équipage d'un sous-marin, d'autant que la plupart ont été éliminés en direct par Jason et Shenmei. :lol5
Quand le virus-T ou le Las Plagas est utilisé dans l'histoire, je m'attend à voir une floppé de zombies ou de Ganados du début jusqu'à la fin. Mais j'adore lorsqu'ils nous sortent d'autre créatures en sachant que des abominations plus grotesque et dangereuse peuvent en être créer.

Ce que j'adore en jouant à un Resident Evil c'est la peur de tombé sur quelque chose d'inattendu. Quand tu t'habitue au dizaines de zombies qui a croisé ta route dans les première heures de l'histoire, c'est une sacré surprise lorsque tu atteint un grenier et que tu tombe sur un serpent géant. :dent

Et je m'attend qu'il nous offres quelque chose de similaire dans les films. Cela ajoute un sentiment de désespoir et de surprise à la fois pour le protagoniste et le spectateur. Ils s'attendent tous de tombé sur de zombies car on en voit pendant plus de 30 minutes et hop voilà une attaque de rats mutant. C'est inattendu et c'est un rebondissement plaisant. Si Degeneration n'aurait pas proposé Curtis-G comme boss final, j'aurais vraiment détesté ce film. Il aurait été pour moi qu'un simple film de zombie bien basique. Comme Degeneration prend place en partie dans un aéroport, des chiens zombies auraient pu figuré dans son bestiaire et la j'aurais été vraiment satisfait du film. Mais le bestiaire aurait quand même resté très mou pour moi.

Et je suis d'accord avec toi. Moi aussi j'ai attendu pendant des années que des rats zombies s'ajoute au bestiaire de la franchise. Et j'aurais adoré qu'ils fassent partie de REmake 2. Mais c'est déjà mieux que rien et la scène dans Infinite Darkness, bien que trop courte, est excellente. :love
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
Messages : 3110
Inscription : 03 avr. 2009, 17:24
Localisation : Merignac (33)

Patrick a écrit : 09 juil. 2021, 22:03
Iceweb38 a écrit : 09 juil. 2021, 11:41 mais aussi d'animations saccadées voire hachées, en deçà des autres productions en CGI.
Corrigé moi si je me trompe mais il me semble que l'animation dans Infinite Darkness est plus magnifique que les trois précédent films en CGI.
Je ne suis plus sûr pour Damnation mais Vendetta est clairement supérieur à Infinite Darkness et de loin.
Patrick a écrit : 09 juil. 2021, 22:03
Iceweb38 a écrit : 09 juil. 2021, 11:41 Si quelqu'un peut m'expliquer qui a propagé le virus T dans la Maison Blanche et le sous-marin et qui est derrière le bombardement d'une certaine maison familiale, ça serait cool ^^
C'est Jason qui en est responsable. Dans la Maison Blanche et le sous-marin il suivait les ordres de Wilson car ce dernier voulait accusé la chine d'attentat bioterroriste contre les États-Unis pour forcé le président Graham à imposé les accords de paix du Penamstan et ainsi prendre le contrôle du petit pays défavorisé afin de s'en servir comme terrain de test et éventuellement faire produire en masse son inhibiteur pour gains et profits.

Jason s'est servi de cet opportunité pour prendre sa vengeance contre Wilson afin de ce rendre en Chine, infiltré son laboratoire personnel sur place, infecté Wilson avec le virus et s'exposé muté publiquement pendant la conférence du Président Graham qui prenait place juste au-dessus de l'installation.
ça éclaircit déjà pas mal de points, merci ;)
Reste à savoir pourquoi la maison s'effondre dans le 3éme épisode...
Patrick a écrit : 09 juil. 2021, 22:03 Dit de cet façon on pourrait croire que tu aurais souhaité que Village soit un échec :p
Non quand même pas :p
Mais j'aurais aimé que RE3 Remake et ID aient droit à plus de budget et d'efforts, en comparaison.
Image
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Iceweb38 a écrit : 12 juil. 2021, 13:35 Reste à savoir pourquoi la maison s'effondre dans le 3éme épisode...
Jason encore si je me trompe pas. La destruction de la maison était soit une tentative de tuer Leon ou de détruire les preuves en possession de Shenmei. Leon dit que Jason a rien à faire de la justice que Shenmei recherche. Il veut exposé au monde ce qu'est la véritable terreur.
Iceweb38 a écrit : 12 juil. 2021, 13:35Non quand même pas :p
Mais j'aurais aimé que RE3 Remake et ID aient droit à plus de budget et d'efforts, en comparaison.
Je suis en grande partie d'accord. Malgré que j'ai quand même tres bien apprécié REmake 3, le jeu aurait bénéficié de quelque segment supplémentaire et d'une exécution d'avantage similaire à REmake 2 pour son exploration et résolution de puzzles.

Le problème avec REmake 3 n'a pas été tellement son budget mais le problème d'avoir été rushé pour le faire sortir en si peu de temps après REmake 2. Le développement de REmake 2 a pris environ 5 ans alors que celui de REmake 3 environ 2 ans et demi. Apparemment il y a plusieurs segments inachevé qui ont été coupé ou modifié avant la sortie du jeu.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1233
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Apres une période de page blanche :tete-mur , je peux donné mon avis sur ID. J'ai vraiment beaucoup aimé :)) , alors certes, la série et hyper courte, mais néanmoins je trouve le rythme bien métrisé comparé en dégénération. Merci Capcom d'avoir mis très peu de japonais WTF et autres style de Manga complètement débile (Coucou Vendetta :p ) et d'avoir opté pour une action beaucoup lisible. Excellent hommage a la bataille de Mogadiscio et de montré les horreurs de la guerre. En revanche
ultra déçu d'avoir vue aucun anciens personnages, j'espère que dans les prochaine saisons on verra d'ancienne tête.
Mais pour ma part, le vrais problème de la série c'est pas la duré de cette dernière. Non le vrais problème, c'est que j'ai eu l'impression de voir la suite de RE 4 remake!!!! Et oui aussi étrange que cela pussiez paraitre j'ai vraiment eu cette sensation. Dans tout les cas, vivement une saison 2.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5922
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

Je viens de finir de visionner Infinite Darkness et voici rapidement ce que j'en pense.

Globalement, je trouve la mise en scène beaucoup plus sobre que dans les films Degeneration, Damnation et Vendetta, que j'avais tous trouvés très mauvais à leur sortie. Dans Infinite Darkness, on échappe aux ralentis flashy, combats over the top et dialogues nanardesques, dans l'ensemble, je n'ai pas trop levé les yeux aux ciel, ça va.
Le second épisode
dans le sous-marin est pas mal du tout, j'aime beaucoup la menace des rats infectés, et puis bien évidemment nostalgie oblige, ça rappelle RE2 et Outbreak, c'était un bon point.


Leon est plus proche de sa personnalité de RE2 que de RE4 ou des films précédents, ce qui est une excellente chose, c'est mesuré, c'est dosé, décidément Kobayashi s'est calmé et tant mieux. Leon est ici beaucoup plus appréciable. La voix de Nick Apostolides va très bien au personnage. Même si j'ai trouvé que ça rendait différemment que dans RE:2 où on aurait vraiment dit la voix de l'acteur de Suits, j'ai bien aimé sa prestation.
On reconnaît très bien Stephanie Panisello et j'ai bien aimé ce qu'elle a fait dans l'ensemble.

Au niveau de l'histoire d'Infinite Darkness, celle-ci est simple à comprendre, ce n'est pas super recherché c'est sûr mais ça passe, on ne s'ennuie pas. Les épisodes passent vraiment très vite, les scènes s'enchaînent parfois sans aucune transition du coup ça m'a donné l'impression que rien n'a été vraiment approfondi et qu'on court un peu après la montre.

Les décors, l'ambiance et la musique s'inscrivent globalement très bien dans l'univers de la série, que ce soit
la Maison Blanche, le sous-marin, le manoir du grand-père de Shenmei en Chine, ou encore le laboratoire souterrain au Penamstan...
Bon par contre le niveau chute au dernier épisode,
Jason nous rabat les oreilles avec son histoire de "true fear/true terror" il est lourdingue un vrai disque rayé, ses motivations sont un peu débilos et simplettes et puis les Tyrants qui parlent je n'aime pas trop ça.


Surprise à la fin,
Leon et Claire qui ne se quittent pas en très bons termes, eux qui ont toujours une relation assez plate,
ça secoue un peu cette dynamique et c'est tant mieux.

Au niveau de l'animation, il y a matière à amélioration, les personnages ont tous des démarches très bizarres, la pire étant celle de Shenmei je crois, j'ai du mal à comprendre comment en 2020 avec les technologies de motion capture actuelles, ils peuvent rendre une telle copie sur ce point, ça me dépasse. On dirait des animations de 2001, ils ne sont pas sérieux.
Je ne suis pas très fan du visage de Leon ni de celui de Claire, j'aurais aimé qu'ils gardent leurs visages de RE:2. Par contre Shenmei et Jason sont très bien.
C'était sympa la photo d'Ashley sur le bureau de Graham, première fois qu'on revoit Ashley depuis 15 ans, l'air de rien.
Mais si c'était ce à quoi Capcom faisait allusion quand ils ont dit qu'on pourrait peut-être revoir d'anciens personnages, ça fait un peu léger.
Par contre le président, quelle coquille vide celui-là, toujours à regarder par la fenêtre d'un air songeur, il est tout mollasson, creux, influençable... Pas très convaincant comme personnage.

En conclusion, je m'étonne moi-même à admettre qu'Infinite Darkness est un divertissement correct pour un fan de la série. Il est peu probable que cela convainque grand monde en dehors de la fanbase, mais en comparaison avec les films d'animation précédents, c'est indéniable qu'il y a un gros gros mieux au niveau de l'histoire et de la mise en scène. C'est sans grosse prétention, ça se laisse regarder gentiment et on retrouve pas mal d'éléments qui peuvent rappeler les jeux, ça fait toujours plaisir.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Mod?rateur
Messages : 3596
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chamb?ry (73)

En effet c'est étonnant, à plus d'un titre.
Primo, le fait que tu mettes les trois films dans le même panier et que tu les trouves également nuls, j'ai du mal à le concevoir. :? Ils ont tous leurs défauts, mais y en a un qui abuse plus que les autres. :lol
Deuxio, le fait que tu trouves ID largement meilleur niveau histoire et mise en scène alors que fondamentalement c'est la même chose - la sobriété en plus, on est bien d'accord sur ce point - c'est encore plus intrigant. Parce qu'en vrai, c'est Degeneration 2, le truc. :dent
Tertio, et ça c'est très fort : tu as réussi à caser Outbreak dans ton avis. Même si on sait qu'il va forcément revenir sur le tapis, réussir à le citer avec à-propos à chaque fois reste stupéfiant ! :lol5
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5922
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

Allez c'est parti, répondons à Sly qui revient à la charge avec sa sacro-sainte précision :dent

Ouais, j'ai peut-être un peu grossi le trait en mettant les trois films dans le même panier, allez. Vendetta est le plus nanardesque des trois il est vrai, ensuite c'est Degeneration le moins bon avec des modélisations qui ne font pas rêver, Leon énervant avec son amourette lourdingue avec Angela, l'histoire qui ne casse pas des briques, Claire toujours dans les mêmes situations avec une petite à sauver, le méchant un peu abusé avec sa gueule de l'emploi, etc, etc. C'est Damnation le "moins pire" des trois si mes souvenirs sont bons, mais je ne m'en rappelle pas vraiment dans le détail, je ne l'ai vu qu'une seule fois et je n'avais pas trouvé ça assez intéressant pour y revenir. Je n'avais pas trop aimé les personnages et l'ensemble était sans plus, du peu que je me rappelle... Je me souviens néanmoins de cette scène lourdingue de combat entre Ada et la dirigeante du pays de l'est là, avec des gadgets à la noix qu'ils se plaisent à lui rajouter depuis The Darkside Chronicles, d'ailleurs elle avait vraiment une gueule bizarre, on aurait dit qu'elle avait une anesthésie à la bouche lol.
Ce que j'avais aimé c'est le passage des lickers vs le Tyrant, ça c'était bien lol. J'ai aussi aimé pas mal de décors du film je dois le reconnaître. Mais dans l'ensemble ça ne cassait pas trois pattes à un canard.

La raison pour laquelle j'ai préféré Infinite Darkness ne tient peut-être pas à grand-chose mais malgré tout je maintiens cet avis. La série a ses défauts également, Claire n'a pas grande utilité dans l'histoire et elle est mal exploitée, il est vrai que le méchant est bidon avec sa "true terror", tout ça je le reconnais. Mais je m'attendais tellement à de la merde que du coup j'en ai eu plus d'indulgence j'imagine, et puis le fait qu'ils aient diminué pas mal de trucs qui faisaient pitié dans les films, ça rend le visionnage beaucoup plus fluide et l'ensemble beaucoup plus tolérable cette fois-ci.
Je n'ai pas dit que c'était génial non plus, mais la sobriété a sauvé le tout pour moi, en comparaison avec les films. C'était tout à fait tolérable, je m'attendais largement à pire.
Sly a écrit :Tertio, et ça c'est très fort : tu as réussi à caser Outbreak dans ton avis. Même si on sait qu'il va forcément revenir sur le tapis, réussir à le citer avec à-propos à chaque fois reste stupéfiant !
:mdr :mdr :mdr
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1233
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Sortie prévue le 19 Janvier en BluRay en France !

https://www.blu-ray.com/movies/Resident ... ay/303479/
Image
Répondre