[Film] Resident Evil - Bienvenue à Raccoon City

Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Jericho a écrit : 27 nov. 2021, 15:06 Et ben tout vos avis ne donnent vraiment pas envie de voir le film :/ Je crois que je vais attendre qui soit disponible sur Amazon Prime en location, pas moyen de dépenser dix euros pour voir ça :tete-mur .
J'ai été voir le film deux fois en salle. Je suis pas quelqu'un de difficile et donc je trouve que mes deux visionnements en ont valu la peine. Je sais pas mais ce film est devenu un petit plaisir coupable pour moi. C'est un série B qui s'assume. Johannes Roberts a pris Resident Evil et en a fait un film d'horreur à l'ancienne. J'y suis allé dans l'optique que c'était une adaptation du RE1 original. Budget limité, jeu d'acteur un peu discutable et répliques nazes par moments. Ce qui m'a fait aimer le film d'avantage. En plus je suis déjà fan du cinéma d'horreur de série B. Donc j'était bien préparé.

Comme j'ai dit, c'est de loin la meilleure adaptation hollywoodienne de Resident Evil peu importe si tu aimes le film ou si tu le détestes.
Clyde a écrit : 27 nov. 2021, 21:40 Malgré les libertés prises, je croise les doigts pour que tout le passage dans le manoir vaille son pesant d'or.
J'avais pas d'attentes et j'ai pas été déçu du passage dans le manoir. Il se passe bien plus de choses ici que dans le manoir du premier film d'Anderson. Il est suffisamment présent pour être l'un des lieux les plus iconiques du film.
Iceweb38 a écrit : 27 nov. 2021, 13:49 Une alarme retentit dans toute la ville mais on ne voit au total que 3 ou 4 civils, une petite dizaine de zombies qui s’agglutinent devant le portail, 2 policiers + l'équipe des S.T.A.R.S au nombre de 5....et c'est tout.
Et surtout, pourquoi envoyer l'équipe des S.T.A.R.S. à ce moment là au manoir pour ensuite vouloir quitter la ville une heure plus tard?
Et comment le chef est ensuite déjà au courant que les civils ne sont plus normaux juste après le briefing avec les S.T.A.R.S. ?
Tout est expliqué au début. Umbrella a abandonné la ville, ce qui en a causé un déclin économique flagrant. Raccoon City est devenue presque une ville fantôme. C'est bien dit que seulement quelque employés d'Umbrella sont restés ainsi que les civils qui n'avaient pas les moyens de partir.

Irons envoie les STARS pour avoir des réponses sur la mise en quarantaine de la ville. Mais lorsque le premier zombie entre dans le commissariat il comprend ce qui arrive et c'est pour cette raison qu'il tente de fuir la ville.

Irons était déjà au courant des agissement d'Umbrella en ville. Claire lui fait la remarque qu'elle trouve étrange qu'il en sait autant sur les secrets de la ville et lui dit qu'Umbrella devait le payer pour qu'il ferme les yeux sur les horreurs que la compagnie perpétrait à Raccoon City.
Iceweb38 a écrit : 27 nov. 2021, 13:49 Claire est clairement devenue la nouvelle Alice tant elle est s'est accaparée les rôles tenus à la base par les autres personnages, Leon est un boulet complet qui passe pour un sidekick pseudo-comique.
Eum non vraiment pas. C'est vrai que Claire est le personnage principal mais elle est loin d'être Alice. Bien qu'elle assure dans les moments dangereux, c'est Chris qui se retrouve dans les pires situations. De plus l'enfant sous la table démontrait les mêmes symptômes que sa mère. Teint pâle et cheveux qui tombaient. L'enfant était déjà condamné.
Iceweb38 a écrit : 27 nov. 2021, 13:49 En fin de compte, Roberts a réussi selon moi à faire pire que les 2 premiers films d'Anderson qui, s'ils ont eu pas mal de mauvaises idées, ont au moins été efficaces en terme de production et pour amener l'intrigue, montrer comment la ville tombe peu à peu face au virus, comment Umbrella Corps est impliqué dans les événements et surtout une meilleure utilisation des zombies et des monstres.
Non vraiment pas. Je vois pas tuer du chien zombie avec du kung fu et du bullet time à la The Matrix comme mieux. Dans Welcome to Raccoon City l'atmosphère et les décors sont crades, le lore est mieux respecté et les créatures sont très dangereuses et très difficiles à tuer. Pas de bullet time et pas de kung fu. On a ici vraiment plus une histoire de survie. L'ambiance y est. Bien que imparfait, ça ressemble à du Biohazard. On ressent que le réalisateur était vraiment un fan, mais le mec n'est pas non plus un maitre cinéaste et il avait des consignes à suivre.

Les fans des jeux vont remarquer les clins d'œil c'est vrai mais le spectateur lambda n'aura pas vraiment de mal à suivre l'intrigue. Elle n'est pas parfaire mais elle reste cohérente et facile à comprendre.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Et surtout, pourquoi envoyer l'équipe des S.T.A.R.S. à ce moment là au manoir
Ils auraient pu partir plus tôt mais ils ont trainé en route, c'est d'ailleurs un des membres des STARS qui rappelle qu'ils doivent se rendre au manoir pour enquêter sur un mort qui a été retrouvé sur place.

Patrick, je suis d'accord avec toi sur ton développement sauf sur ça :
On ressent que le réalisateur était vraiment un fan mais le mec n'est pas non plus un maitre cinéaste et il avait des consignes à suivre.
J. Roberts ne peut pas être un fan comme nous le sommes, sinon il n'aurait jamais écrit son scénario tel qu'il l'a écrit. Ce qui m'amène aussi à dire qu'il n'avait que ses consignes à lui à suivre, il est son propre scénariste. Il est le réalisateur donc c'est lui qui donne les consignes en tant que directeur de plateau en plus. Le seules consignes qu'il devait suivre étaient plutôt des contraintes budgétaires et celles liées au COVID. Ce qui fait que nous n'avons aucune scène de regroupement zombiesque massive devant la grille du R.P.D. ou dans Raccoon City. L'an dernier, impossible de concevoir des figurants sans masques sur un plateau de tournage sans distanciation physique. Et si tu n'agglutines pas les zombies, ça ne fait pas horde. Alors après oui, il aurait pu nous faire un plan de zombies éparses comme sur le parking du supermarché de ZOMBIE de Romero. Mais il n'a pas eu cette (brillante) idée de l'époque.
C'est peut-être aussi pour cela qu'il a écrit un scénario d'une ville désespérément vide, mais à bien y regarder c'est le cas dans les jeux RE2 et RE3 où l'on rencontre finalement que Marvin, Irons, Bertolucci, Dario et Kendo.
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Je sais que souvent, des réalisateurs doivent suivre les consignes des gros pontes au-dessus d'eux ce qui les poussent souvent à ne pas pouvoir matérialisé leur visions d'origines comme il le voulaient. Dans certaine situations, le réalisateur fait des compromis pour convenir à la fois à sa vision et celle des cadres qui dirige la production. Ils n'ont pas toujours le plein contrôle sur leur propre film.

J'ai lu quelque part que Johannes Roberts voulait réalisé d'abord un film basé sur RE1 mais que le studio voulait qu'il adapte RE2 remake à la place du à la popularité du jeu et au fait qu'il soit plus récent. Donc je me suis dit qu'il avait du faire des compromis pour faire plaisir à tous le monde. Je n'arrive plus à trouvé la source vers cet news mais aussi c'était peut-être qu'une simple rumeur ou théorie des fans.

Je sais que Roberts n'est pas un fan comme nous mais on ressent qu'il en est un. Contrairement à Paul Anderson qui semble avoir fait seulement les 20 premières minutes de chacun des jeux numéroté et prétendre qu'il est un grand fan. Sa donne cet impression quand on prend en considération que les monstres qu'il utilise dans ses deux premier films (Zombies, Cerbères, Lickers et Nemesis) sont des ABO qu'on voit dans les premières 30 minutes des trois premier jeux. Il utilise un licker muté comme dernier boss de son premier film comme s'il avait aucune idée qu'il y avait autre chose que ça dans RE2.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
Messages : 3110
Inscription : 03 avr. 2009, 17:24
Localisation : Merignac (33)

Patrick a écrit : 27 nov. 2021, 23:33 Tout est expliquer au début. Umbrella a abandonner la ville ce qui en a causé un déclin économique flagrant. Raccoon City est devenu presque une ville fantôme. C'est bien dit que seulement quelque employés d'Umbrella sont resté ainsi que les civils qui n'avaient pas les moyens de partir.
Oui enfin cela ne justifie pas l'absence de population au moment de la sirène dans les rues ou le peu de zombies aperçus ensuite.
Le budget est limité c'est sûr mais là, ça reste quand même désespérément vide.
Irons envoie les STARS pour avoir des réponses sur la mise en quarantaine de la ville. Mais lorsque le premier zombie entre dans le commissariat il comprend ce qui arrive et c'est pour cet raison qu'il tente de fuir la ville.
Premier zombie qu'il a tué sans hésitation et sans se poser de questions.
Alors oui, je veux bien qu'il soit au courant des agissements d'Umbrella. Mais dans ce cas, pourquoi envoyer une heure plus tôt sa meilleure chance de fuite, à savoir l'hélico, s'il était vraiment au courant pour les zombies?

Eum non vraiment pas. C'est vrai que Claire est le personnage principal mais elle est loin d'être Alice. Bien qu'elle assure dans les moments dangereux, c'est Chris qui se retrouve dans les pires situations. De plus l'enfant sous la table démontrait les même symptôme que ça mère. Teint pâle et cheveux qui tombait. L'enfant était déjà condamné.
Je fais cette comparaison car Claire:
- sait beaucoup plus de choses que tout le monde
- n'est fragilisé à aucun moment sauf contre Birkin muté, une seule fois donc.
- sait manier un fusil direct, sans entrainement de Chris à priori.
- sauve beaucoup de personnes : Leon, Brian, Chris juste au bon moment contre plein de monstres.
- est aussi la seule qui sait crocheter une serrure.

Alors oui, évidemment on a pas les mouvements de kung-fu, encore heureux :p
Mais elle surclasse clairement tous les autres personnages, même les forces spéciales et ça donne un gros déséquilibrage entre chaque personnage.
Et comme cette fois, Chris et Claire ont été en froid des années, elle n'a logiquement pas été entrainée par son frère avec les armes, comme dans les jeux où cela explique son aisance avec les armes.

En ce qui concerne l'enfant, je ne suis pas d'accord.
Elle se cache consciemment sous la table chez les Redfield, elle avertit Claire qu'elle doit se cacher (avec une réplique de Sherry dans RE2 remake), elle est clairement en pleine possession de ses moyens et aucune preuve qu'elle soit infectée réellement, Claire n'ayant porté aucune attention finalement.
Dans Welcome to Raccoon City l'atmosphère et les décors sont crade, le lore est mieux respecté et les créatures sont très dangereuse et très difficile à tuer. Pas de bullet time et pas de kung fu. On a ici vraiment plus une histoire de survie. L'ambiance y est.

L'ambiance fait clairement partie des points forts pour moi mais la construction du film et la façon dont elle fait progresser l'histoire est très mauvaise à mon sens, c'est en cela notamment que je le trouve inférieur aux 2 premiers films d'Anderson.
Les fans des jeux vont remarquer les clin d'œil c'est vrai mais le spectateur lambda n'aura pas vraiment de mal à suivre l'intrigue. Elle est pas parfaire mais elle reste cohérente et facile à comprendre.
Saurais-tu me dire comment, par exemple, les policiers ne sont pas infectés?
Ya des sous entendus avec la gourde Umbrella au début par exemple mais rien de très clarifié.

Ni même pourquoi Lisa erre librement dans l'orphelinat ou pourquoi elle s'y trouve.

Ou pourquoi on parle d'un seul cadavre au début dans le manoir alors qu'il s'avère finalement plein de zombies, dans un état de décomposition plus avancé que ceux en ville, donc logiquement ils y étaient depuis plus longtemps.
Et ce qu'il s'est passé au manoir, qu'est-ce qu'ils y faisaient avant de se transformer?

Tout ça a été abordé de façon trop brouillonne.
Image
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Iceweb38 a écrit : 28 nov. 2021, 19:58 Oui enfin cela ne justifie pas l'absence de population au moment de la sirène dans les rues ou le peu de zombies aperçus ensuite.
On voit des civils qui essayent de sortir de la ville et les USS d'Umbrella qui font feu sur eux. La ville est vide mais pas complètement déserte. De plus une ville en plein déclin économique et presque abandonnée peut être aussi vide que ça. Ici c'est pas une Raccoon City de 100,000 habitants. Ou du moins il n'y a plus 100,000 habitants. Avec ce qu'on voit dans le film, il doit rester environ 20,000 habitants au plus. Normal que la ville semble vide même en temps de crise. Surtout que la majorité des habitants ont été infectés.
Iceweb38 a écrit : 28 nov. 2021, 19:58 Premier zombie qu'il a tué sans hésitation et sans se poser de questions.
Alors oui, je veux bien qu'il soit au courant des agissements d'Umbrella. Mais dans ce cas, pourquoi envoyer une heure plus tôt sa meilleure chance de fuite, à savoir l'hélico, s'il était vraiment au courant pour les zombies?
Il y a l'équipe Bravo qui a été envoyée enquêter sur un cadavre qui a été signalé au manoir Spencer et par la suite silence radio. Irons le dit lui-même, ''vous allez prendre l'hélicoptère, voir ce qui est arrivé à l'équipe Bravo et découvrir c'est quoi tout ce bordel'.' Il est au courant des agissements d'Umbrella mais comme il n'a pas été prévenu comme Birkin, il avait aucune idée dans quel merdier la ville se trouvait. Irons est ici un homme lâche en pleine crise de panique et qui veut avoir des réponses immédiatement. Et comme on sait, c'est un commissaire incompétent et le film nous le démontre. Donc lorsqu'il a vu son premier zombie il a deviné que quelque chose de grave s'était produit.
Iceweb38 a écrit : 28 nov. 2021, 19:58 Je fais cette comparaison car Claire:
- sait beaucoup plus de choses que tout le monde
- n'est fragilisé à aucun moment sauf contre Birkin muté, une seule fois donc.
- sait manier un fusil direct, sans entrainement de Chris à priori.
- sauve beaucoup de personnes : Leon, Brian, Chris juste au bon moment contre plein de monstres.
- est aussi la seule qui sait crocheter une serrure.
Claire a fui Raccoon City et a passé toute sa vie à enquêter sur Umbrella. Les secrets qu'elle connait lui proviennent de Ben qui est ici un théoricien du complot paranoïaque. Et Claire est elle-même une théoricienne du complot et précise bien qu'elle passait son temps sur des forums concernant les théories du complot. Ce genre de personnes arrive à avoir des informations compromettantes provenant de plusieurs sources internes ou externes. Certaines sont vraies, d'autre fausses.

Et Claire a grandi dans les rues et a appris à se défendre d'elle-même. Aux États-Unis, c'est très facile d'apprendre à se servir d'armes à feu et surtout si tu es un civil qui traine dans les rues. Il te suffit de trainer avec des gangs de rues ou des survivalistes et l'accès à des stands de tir est très facile là-bas. Si tu as du talent, après plusieurs années tu peux même devenir aussi doué qu'un militaire dans le maniement des armes. Mais elle n'est clairement pas aussi bien entrainée que Jill ou Chris. Elle est plus douée que Leon oui, mais comme j'ai dit, ce n'est pas impossible que son talent à la survie et au maniement des armes soit supérieur à un flic et Leon est un flic incompétent ici.

Et l'assurance et la tête froide de Claire s'expliquent justement par le fait que c'est une orpheline qui a grandi dans les rues et qui a passé toute sa vie à enquêter sur Umbrella. Enfant elle a vu Lisa Trevor et était au courant des horreurs dont Umbrella était capable.

Oui elle sauve par exemple Chris, mais elle le sauve après que ce dernier était en plein combat contre William G1 et presque sans munitions dû à sa survie du manoir Spencer rempli de zombies.
Iceweb38 a écrit : 28 nov. 2021, 19:58 En ce qui concerne l'enfant, je ne suis pas d'accord.
Elle se cache consciemment sous la table chez les Redfield, elle avertit Claire qu'elle doit se cacher (avec une réplique de Sherry dans RE2 remake), elle est clairement en pleine possession de ses moyens et aucune preuve qu'elle soit infectée réellement, Claire n'ayant porté aucune attention finalement.
En passant il s'agit d'un petit garçon et il est crédité en tant que Sickly Boy (Garçon Malade). Et oui cet enfant est infecté et à un stade avancé. Il est évident que ce garçon est condamné. Lorsque Claire arrive chez Chris, elle voit le garçon à la fenêtre de la maison voisine lui envoyer la main avant que la mère ferme les rideaux. On voit clairement que les deux on le teint pâle et qu'il ont subi une perte de cheveux. Lorsque l'enfant est sous la table des Redfield, sa condition semble être pire. Oui il a encore tous ses moyens mais il est en très mauvaise santé. Sa mère a encore sa raison en partie car lorsqu'elle attaque Claire, elle lui répète ''aide-moi, aide moi'' avant de commencer à griffer son propre visage. La mère est au stade où tu es frappé d'une soudaine crise d'agressivité meurtrière. Ce qui reste de ta raison tente de résister contre l'abomination que tu es sur le point de devenir. Et le garçon est proche de ce stade simplement par l'allure de son apparence.
Iceweb38 a écrit : 28 nov. 2021, 19:58 L'ambiance fait clairement partie des points forts pour moi mais la construction du film et la façon dont elle fait progresser l'histoire est très mauvaise à mon sens, c'est en cela notamment que je le trouve inférieur aux 2 premiers films d'Anderson.
Anderson est un réalisateur plus talentueux que Johannes Roberts, ayant travaillé plus souvent sur des films à gros budget. Je crois que le problème avec Welcome To Raccoon City est qu'il a trop de contenu pour un film de 1h40. Le premier film d'Anderson avait la même longueur mais suivait son propre scénario inédit. Mais je trouve que Roberts a quand même fait un travail décent avec les moyens mis à sa disposition et je trouve que le rendu final sort mieux que le travail d'Anderson. Toutefois je ne suis pas d'accord pour Apocalypse, son déroulement ne tient pas debout et Jill est traitée comme une survivante des crises d'Umbrella alors qu'il s'agit de sa première apparition et que le public ne la connait pas. Et son attitude de type Rambo est pire que la personnalité survivaliste de Claire du nouveau film.
Iceweb38 a écrit : 28 nov. 2021, 19:58 Saurais-tu me dire comment, par exemple, les policiers ne sont pas infectés?
Ya des sous entendus avec la gourde Umbrella au début par exemple mais rien de très clarifié.
On ignore avec quel produit Umbrella empoisonnait l'eau de la ville mais comme de nombreux civils ont quitté Raccoon City après l'exode d'Umbrella, il est peu probable qu'il s'agissait du virus-T. De plus c'est une théorie provenant de Ben. Comme il est paranoïaque, peut-être que cette information était fausse. La fuite du virus-T qui a condamné la ville est très récente cependant. Ben le dit ''dernièrement il a eu un incident, quelque chose de plus grave de type Tchernobyl''.
Iceweb38 a écrit : 28 nov. 2021, 19:58 Ou pourquoi on parle d'un seul cadavre au début dans le manoir alors qu'il s'avère finalement plein de zombies, dans un état de décomposition plus avancé que ceux en ville, donc logiquement ils y étaient depuis plus longtemps.
Le cadavre a été signalé à proximité du manoir Spencer. Donc ce cadavre était à l'extérieur de la résidence. C'est une personne qui l'a signalé au commissariat. Lorsque les STARS arrivent sur place, la camionnette des Bravo est renversée et détruite, donc les deux membres de cette équipe ont été attaqués peu de temps après leur arrivée et ils ont fui dans le manoir.

Le manoir et l'orphelinat communiquent tous les deux avec le NEST. L'orphelinat servait de sources de cobayes tandis que le manoir servait de résidence pour les employés du NEST. Lisa Trevor était détenue dans le NEST et au début du film elle semble avoir fui son confinement. Lorsqu'elle est retrouvée vers la fin du film, elle a probablement encore fui son confinement vu l'état de la ville.

Et l'état de décomposition des zombies n'indique pas le temps total de leur état. Le virus-T cause une nécrose sévère à cause des cellules du virus Progenitor. Tu seras un zombie pendant seulement quelques heures et tu aura une décomposition qui semble dater de plusieurs jours.

Resident Evil de Paul Anderson était un bon film d'action mais un mauvais Resident Evil. Welcome to Raccoon City est un mauvais film mais c'est un bon Resident Evil. Comme RE4 qui est un excellent jeu mais un mauvais Resident Evil.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hierodimdius
Survivor
Messages : 585
Inscription : 17 avr. 2009, 15:43
Playstation Network ID : Hierodimdius
Localisation : Besan?on

Holà,

On a vu le film le jour de sa sortie et pareil :
Trebla Reksew a écrit : 27 nov. 2021, 18:03 Je sors tout juste de la séance. Je vais vous faire un résume ultra simple =
Je ne me suis pas ennuyé, c'est déjà pas mal :lol
J'ai trouvé ça ultra long, malgré les 1h45 de film, le rythme est mauvais je trouve.

Je n'ai pas le temps aujourd'hui de disserter sur le film (j'essaierai dans la semaine), mais juste, j'étais accompagné par une personne qui ne connaissait rien à l'histoire de la licence : en gros, elle n'a rien compris, tout est mal amené, heureusement que je connaissais le fond de l'histoire, car moi-même je me suis dis que tout était très mal expliqué.

Bon, je m'attendais à une grosse bouse, au final c'est un pauvre film de série Z sans intérêt, qui est certes, plus fidèle (globalement) aux jeux, mais moins bon que certains précédents films de d'Anderson... quelle tristesse. :'7

Hierodimdius
--

My collection => http://www.raccoonsmemories.eu
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

J'ai été accompagné par une personne qui ne connaissait rien des jeux et cette personne a pourtant bien compris l'histoire du film. Je crois que ça dépend des spectateurs et non de leur compréhension des jeux.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1233
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Les chiffres du box office USA sont tombés, et malheureusement, le film a fait un faible démarrage. Maintenant, plus qu'à voir le box office français.

https://bloody-disgusting.com/movie/369 ... n-city-wea
Image
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Pour ceux et celles que ça intéresse, voici une retranscription des informations du dossier de Lisa Trevor que l'on peut apercevoir dans les trailers et dans le film lui-même. Il y a énormément d'informations qui éclaircie certaines zones obscure de l'histoire de Welcome to Raccoon City:
SUBJECT: LISA TREVOR

**CLASSIFIED** UMBRELLA CORPORATION ASSET
LOG

TEST PERIOD: 11/67-9/95
11/10/57: Subject injected with PROGENITOR VIRUS
-Virus fusion positive, but delayed
-Massive strenght increase, stable but dangerous, proceed with caution

'78: W. Birkin takes over the research on L. Trevor subject

'88: W. Birkin successfully isolates G-VIRUS in blood of L. Trevor subject after
injection of NE-a type parasite

'95: Testing has become unproductive and extremely dangerous, reccomend
termination of L. Trevor subject

'97: Termination unsuccesful, location unknown
Do not approach, contact Umbrella Security Service - Extremely
Dangerous

- W. Birkin

9/6/97
SUJET : LISA TREVOR

**CLASSIFIÉ** ACTIF DE LA SOCIÉTÉ UMBRELLA
JOURNAL

PÉRIODE DE TEST : 11/67-9/95
11/10/57: Sujet injecté avec le VIRUS PROGENITEUR
-Fusion virale positive, mais retardée
-Augmentation massive de la force, stable mais dangereuse, procéder avec prudence

'78: W. Birkin reprend les recherches sur le sujet L. Trevor

'88: W. Birkin isole avec succès le VIRUS-G dans le sang du sujet L. Trevor après
injection du parasite type NE-a

'95: Les tests sont devenus improductifs et extrêmement dangereux, recommande
l'élimination du sujet L. Trevor

'97: Échec de l'élimination, emplacement inconnu
Ne vous approchez pas, contactez Umbrella Security Service - Extrêmement
Dangereux

- W. Birkin

9/6/97
Pièces jointes
WTRC_-_LisaTrevorDocument.png
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Sly
Mod?rateur
Messages : 3596
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chamb?ry (73)

Mon avis rejoint celui d'Iceweb38. Je m'attendais à un film "nul mais bien", c'est-à-dire pas un chef d'oeuvre du genre, mais un truc qui réussirait au minimum à me divertir. Bah même ça, il n'a pas su le faire. Que c'est long et ennuyeux ! Le scénario est laborieux, les dialogues sont pauvres, les personnages sont creux, les scènes d'action sont trop rares et brouillonnes, ça sonne faux... bref c'est barbant, quand ce n'est pas carrément gênant.

J'y ai trainé ma compagne qui connaît la série de loin, à travers ce que je lui en dis et le peu qu'elle a joué ou m'a vu jouer, et elle partage ce constat : le film est raté. Elle a été choquée par le traitement des personnages, notamment Wesker, Chris, et surtout Leon, victime d'un massacre en règle. Étrange que Kobayashi, le grand fan numéro 1 de Monsieur Stupid... euh Scott Kennedy, ait laissé passer un tel affront ! :lol

Je n'ai pas envie de comparer ce film à ceux d'Anderson, tant ils sont différents. Anderson faisait des films d'action débilitants, alors que Roberts nous a pondu un film d'horreur pénible. Oui, sur la forme, le film de Roberts est forcément plus fidèle à la série, de par son esthétique souvent directement reprise telle quelle des jeux dont il s'est inspiré, mais sur le fond, on n'y est toujours pas.

Je ne suis pas de ceux qui pensent que les films de jeux vidéo ont toujours été et seront toujours nécessairement des bouses : si c'est majoritairement le cas, c'est parce que ceux qui s'en chargent les traitent par-dessus la jambe. Le problème en ce qui concerne Resident Evil, c'est que Capcom confie la licence au premier clampin venu qui a carte blanche pour démouler son cake indigne d'une fan fiction. Le cross média c'est du sérieux, ils doivent le superviser de près pour que ça fonctionne, et doter la production d'un budget à la hauteur !
Avatar de l’utilisateur
Clyde
Survivor
Messages : 686
Inscription : 01 mars 2004, 00:39
Localisation : Grenoble

J'ai pu voir un clip sur Youtube avec Chris au manoir résister tant bien que mal aux assauts des zombies, tout ce segment là a au moins l'air au poil niveau ambiance et décors. :love
Simple question : Chris va se retrouver dans le noir au manoir tout le long de son aventure avant de rejoindre le laboratoire via le passage secret ou bien il va finir par tomber sur des pièces éclairées, ce qui nous laissera au passage la possibilité de savourer les décors ?
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Clyde,

C'est probablement la meilleurs scène d'action du film avec les zombies.
Et non, Chris, Jill, Wesker et Richard ne se retrouvent pas dans le noir tout le long dans le manoir. Certains endroits son plus éclairées pendant les scènes du manoir et surtout à leur arrivé sur les lieux.
Je sais pas si tu vas aimer le film mais l'ambiance y est. Le film n'est vraiment pas parfait mais reste la tentative live-action la plus fidèle au cinéma basé sur Resident Evil. Comme j'ai dit, j'ai adoré et il m'a fait complètement oublier les films d'Anderson. Je peux enfin mourir heureux à la fin de ma vie sachant qu'on a eu une adaptation décente Hollywoodienne inspiré sur Resident Evil. Il y a des ratages dans le film mais au moins ils ont essayer de faire quelque chose.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Lurka
Survivor
Messages : 352
Inscription : 01 sept. 2014, 18:00
Playstation Network ID : WeskerSchildren
Localisation : Lyon

Je me suis dit au départ que ça pouvait pas être pire que les films d'Anderson. Et bien, j'en ressors satisfait.
Le film est bon, malgré de nombreux défauts, et est pour ma part la meilleure adaptation pour l'instant.
Même si j'ai aimé, j'ai trouvé ce film assez creux, vide... un gros manque de profondeur au niveau du scénario. Les personnages n'en parlons pas...

La palme d'or revient à Mr Scott Kennedy qui ne sert strictement à rien. Je veux bien que Leon soit un novice à ce moment là, mais de là à le prendre pour un abruti digne de vidéo gag, c'est juste pas possible.
Vient ensuite Wesker, le mec froid comme une armoire à glace, intelligent... on est très loin du compte. Le choix d'acteur est discutable.

Globalement, le film est fidèle aux jeux, mais vouloir adapter 2 jeux en 1h45 c'est une erreur. Les scènes s'enchaînent, t'as pas vraiment l'occasion d'être saisi correctement. Exemple avec le manoir Spencer trop vite expédié et inutile dans son ensemble. J'aurais aimé en voir davantage avec genre des pièges, énigmes à résoudre, des créatures supplémentaires... Je sais pas, des choses qui font que c'est un lieu mémorable.
Pareil pour le commissariat que j'ai trouvé vide. Limite tu te demandes où sont passés tous les flics. Alors okai je veux bien comprendre que le pitch c'est "les gens ont déserté depuis le départ d'Umbrella" mais quand même.

J'ai trouvé aussi le "combat final" vite fait et sans saveur.

J'aurais aimé voir davantage de créatures. Ce film en offre trop peu et elles sont vite expédiées.

J'ai noté quelques incohérences aussi dont ma préférée :
Ils ont besoin d'un hélicoptère pour rejoindre le manoir en partant du commissariat. Par contre ils te traversent un tunnel qui rejoint les 2 endroits en 5mn à pied
I'm a ghost coming back to haunt you... Chris.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Je suis d'accord avec toi Lurka sur plusieurs points. Concernant les créatures, malgré que quelques monstres supplémentaire n'auraient pas fait de mal au film, on a eu un bestiaire un peu mieux garni que dans n'importe quel autre film sur le sujet, y compris les productions en images de synthèse. On a un total de six monstres différents alors que le premier film d'Anderson n'en avait que trois.
Zombies
Corbeaux infectés
Cerbère
Licker
Lisa Trevor
William G1/G2
Malgré que
la traversée du tunnel partant du manoir Spencer vers le Nest semble avoir duré seulement cinq minutes, je pense que scénaristiquement, Jill, Chris et Wesker ont mis plus de temps pour atteindre le laboratoire. Surtout que nos cinq survivants ont fui la ville cinq minutes avant sa destruction.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Un Tyrant, des Hunters et des araignées mutante devaient faire partie du film mais ont été coupé pour des raisons inconnu pendant la production. Des concept arts (posté ci-dessous) nous indique que les Hunters auraient été un mélange entre les MA-121 Hunters de RE1 Remake et des Hunters Beta de RE3 Remake en design. Le Tyrant lui est carrément inspiré du T-103 de RE2 remake.

Apparemment les Hunters auraient été responsable de l'attaque sur le véhicule de l'équipe Bravo. C'est pour cet raison qu'on peut apercevoir des traces de griffes sur leur camion lorsque l'équipe Alpha arrive sur les lieux.

Malgré que la créature n'est pas présente dans le film, une tête de Tyrant peut être aperçu dans le laboratoire de Birkin vers la fin du film, baignant dans un tube.

Image
Pièces jointes
WTRC_-_HunterConcept1.jpg
WTRC_-_HunterConcept2.jpg
WTRC_-_MrXConcept.jpg
WTRC_-_WeskerMrX.png
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Un épisode hors-série du joueur du grenier sur les films Live RE, ça ne se refuse pas. À la vision de cette vidéo, je me dis quand même que le film de Roberts est bien plus compréhensible, même si ça en est souvent ridicule, que la saga adaptée librement par Anderson au cinéma. J'ai dû prendre un Doliprane après la tentative d'explications du résumé des films d'Anderson. :lol :dent
Et puis, je l'ai revu hier soir le film de Roberts, tranquillement chez moi en Blu-ray (je vous entends déjà vociférer :lol ) et bien figurez-vous que contrairement à ce dont je m'attendais, je l'ai encore mieux apprécié que ma première fois au cinéma. Je croyais que j'allais trouver le temps long et que j'allais m'emm..... , mais non en fait, c'est passé crème. :dent :wink Étonnant non ? (avec la voix de Pierre Desproges) ^^
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Clyde
Survivor
Messages : 686
Inscription : 01 mars 2004, 00:39
Localisation : Grenoble

Enfin vu ce film, je n'ai qu'un seul adjectif pour le décrire : frustrant.
Le budget est clairement serré et ça se ressent : il y a comme une impression de vide, certains décors sonnent faux, le masque de Lisa est trop impeccable, dès qu'un monstre se pointe ça dure 2 min maxi et puis pouf, finito. :/
C'est frustrant de savoir que le Hunter n'a pas pu faire son apparition, c'était l'occasion parfaite de bien se détacher des films de Paulo.

Le film est trop court pour fusionner convenablement RE1 et RE 2, ça manque d'explications concernant les créatures et les virus.
Je ne reviendrais sur le traitement raté des personnages, mais ça mal de voir Jill & Léon méconnaissables et relégués en simples personnages secondaires. :SS

Cela dit, j'ai adoré toute la partie RE1 : les décors des pièces étaient parfaits, pile dans le ton, malheureusement ça n'a duré que 20 min. Un peu plus d'exploration ou tout simplement Jill essayer de retrouver Chris tout en faisant face à des zombies n'auraient pas été de trop. Si seulement le film s'était juste focalisé sur RE1...
Avatar de l’utilisateur
Sly
Mod?rateur
Messages : 3596
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chamb?ry (73)

Le plus dingue avec les films d'Anderson, c'est qu'ils ont tous été écrits par le même scénariste, alors qu'on jurerait que chaque épisode a été pondu sans lien avec les précédents tellement ils s'enchaînent mal. Non seulement Anderson est un mauvais réalisateur, mais il est aussi un exécrable scénariste. Il est donc doublement coupable de ces six crottes sur pellicule. Une saga qui, pour paraphraser le JDG, se résume en une seule vidéo de huit secondes :
Quant au film de Roberts, le manque de budget a bon dos. Même en le triplant, ça n'aurait rien changé ni à la qualité déplorable des dialogues (les scènes d'exposition sont vraiment indignes), ni à la mise en scène foireuse (cf. les "zombies du spectacle" qui m'ont bien fait rire, c'est exactement ça).

Alors évidemment le JDG n'a pas pu s'empêcher de mettre les pieds dans le plat en disant que les scénarios des jeux étaient déjà "d'énormes nanards", comme pour dire qu'en définitive, ce serait un point commun entre les films et les jeux, ce qui montre bien sa méconnaissance du sujet.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Hunk a écrit : 02 mai 2022, 11:30 Et puis, je l'ai revu hier soir le film de Roberts, tranquillement chez moi en Blu-ray (je vous entends déjà vociférer ) et bien figurez-vous que contrairement à ce dont je m'attendais, je l'ai encore mieux apprécié que ma première fois au cinéma.
De même pour moi. J'ai acheter le film sur Blu-Ray 4k et je l'ai revu deux fois de plus. Je l'ai encore mieux apprécié que ma première fois. Donc tu n'es pas seule. Pour moi c'est un plaisir coupable. Je suis conscient que le film est pas bon mais je ne peux m'empêcher de l'apprécié malgré les nombreux défauts qu'il possède.

Sly, lol oui bien vue :lol J'ai vue la vidéo du JDG et c'est exactement ça :lol5
Clyde a écrit : 02 mai 2022, 13:18 mais ça mal de voir Jill & Léon méconnaissables et relégués en simples personnages secondaires.
Oui c'est ça le problème d'avoir fusionner les deux premier jeux dans un film trop court. Le réalisateur a décidé d'en faire l'histoire des Redfield et donc Jill et Leon ont prit la place de Rebecca et Barry. Ils sont les soutiens des deux vrai personnages principaux du film. Mais au moins il s'agit de personnages provenant des jeux. Et malgré la badassitude de Claire, c'est pas une Mary Sue comme Alice :p Et Chris n'est pas mis de coté pour mettre en valeur d'avantage sa soeur.

Ok, il y a des ratés mais je trouve Roberts plus respectueux envers les persos des jeux contrairement à Anderson. Comme le JDG le dit, les personnages des jeux sont seulement la pour montré à quel point qu'Alice est plus forte qu'eux. :S
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Fondateur
Messages : 12676
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

J'ai oublié de vous signaler que j'ai fait une vidéo sur la B.O. de Resident Evil Bienvenue à Raccoon City.
Mais bon, comme vous êtes tous abonnés à la chaine YT de Biohazard France :p vous l'avez certainement déjà vue. :dent
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Cela prouve que la soundtrack est plus proche de l'esthétique des jeux que celles des précédents films si cet compagnie daigne la faire sur vinyles. De mémoire, ils ont pas fait les soundtrack des films d'Anderson.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Khris_Kennedy
Survivor
Messages : 574
Inscription : 03 mai 2006, 21:48

J'ai pas aimé le film. Je me suis lancé dans un nouveau visionnage, je me suis dit que maintenant que je connais les défauts et qu'il n'y a plus d'attente ça devrait passer. Erreur ! :lol

Le film est mauvais. Rien à faire de la fidélité aux jeux, de la scène "Crush" ou de Leon, le film est réellement mauvais. La seule chose de bien c'est la première partie qui fait très film d'horreur avec un rythme assez particulier, mais pour le reste c'est naze.

Il faut arrêter d'adapter la saga, ça ne fonctionne pas. Les réalisateurs se contentent du visuel au lieu de travailler l'ambiance de leurs films. Qu'ils s'inspirent un peu de The Haunting of Hill House, Stranger Things ou DARK. Le premier film d'Anderson n'est pas parfait mais il avait saisi pas mal de choses de ce qu'était Resident Evil avant que ça ne dégénère.
In my restless dreams...In my dearest memories...
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Je dirais que le premier d'Anderson et Welcome to Raccoon City ont tout les deux leur points fort et leur points faible. Le reste c'est une question de préférence. Moi je préfère Welcome to Raccoon City car l'ambiance et l'atmosphère y est. Il ressemble, selon moi, plus à du Resident Evil que tout les précédents films live-action. Avis personnel bien évidemment. Je suis conscient que c'est un mauvais film mais c'est un nanar que j'aime bien et qui s'assume.

En passant il a été dit que le studio considère le succès du film comme satisfaisant et qu'une suite est probable. Robbie Amell et Tom Hopper on exprimé leur désires de reprendre les rôles de Chris Redfield et Albert Wesker respectivement. Johannes Roberts a déclaré que si une suite devait être développée, il aimerait adapter l'histoire de Resident Evil Code: Veronica puis Resident Evil 4.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1233
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Bienvenue à Raccoon City est loin d'être une grosse nullité, j'ai déjà vu le film deux fois, et j'apprécie toujours ! Pour ma part, la plus grosse erreur du film, réside dans le choix du casting de certains personnages, Jill et Leon en tête.
Image
Avatar de l’utilisateur
Magnum
New Challenger
Messages : 45
Inscription : 19 août 2022, 01:16
Playstation Network ID : YannTerraspark
Localisation : Dans le sud de l'Espagne.

Si on m'aurait dit un jour qu'il serait possible de faire pire que les films RE avec Jovovich, je ne l'aurais pas cru. Et pourtant...
C'est encore un peu frais dans ma tête, alors avant que je n'oublie cette daube sans nom.... Ah si ! Resident Evil ! Qu'il n'a que de nom. Bref...

Attention, pour celles et ceux qui n'auraient pas encore vu ce film, je spoile à mort.


Au delà du casting plus que discutable (Chris ça peut aller, Claire à la rigueur, et encore....), c'est tout un fatras d'incohérences tout au long des 107 minutes couvrant le film. La faute principalement à une volonté des producteurs à condenser les évènements de Raccoon City, à savoir la première trilogie parue sur la première Playstation. Sauf qu'en voulant aller vite, on fonce droit dans le mur ! On va à toute berzingue dans une narration chaotique qui n'a ni queue ni tête, mais ça oui, ça part en tête-à-queue. Vouloir fusionner les deux premiers RE en seul métrage d'un peu plus d'une heure quarante, c'est la plus grosse connerie monumentale que j'ai pu voir dans une adaptation cinématographique. Pourtant, il s'agit d'une adaptation qui se voulait fidèle sur le papier. Et question fidélité au lore, hum... ça l'est, oui, mais dans une moindre mesure. Au moins, des trois ratages complets RE en live action qu'on a eus jusqu'à maintenant, Welcome to Raccoon City est tout de même l'œuvre qui se rapproche le plus de l'univers de la saga. C'est déjà ça. Autre bon point, ce sont les costumes des protagonistes qui sont assez fidèles. Mais ça s'arrête là en gros pour les personnages. Pour commencer, pourquoi avoir voulu faire de Chris et Claire des orphelins à l'orphelinat repompé de RE2R ? À quoi bon creuser dans leur passé et enfance (et encore, c'est survolé très vite, on se concentre surtout sur Claire), dans des liens improbables avec William Birkin et une certaine communication avec Lisa Trevor. Ils en parlent dans les jeux du passé des Redfield ? Non. Mais c'est pas grave, l'imagination n'a pas de limite, tout comme la connerie. Et le masque de Lisa sonne tellement faux et amateur, en plus de la taille ridicule de la créature. Par contre, vas-y que je te chope le licker et je te le nique avec une prise de catch en 2 temps 3 mouvements ! Une gentille Lisa, pour changer, mais qui a pris des cours de WrestleMania pour protéger les gentils et avoir son heure de gloire contre les méchants. Comme c'est mignon.

Le film est assez long à démarrer, le tout ponctué de petites scènes inutiles et quelques longueurs, pour ensuite accélérer les évènements en reprenant/remaniant certaines scènes ne laissant guère le temps ni de développer les personnages, ni l'univers. Il y a quelques semblants de petites idées originales comme Claire qui retrouve Chris chez lui au début pour se séparer et tromper le téléspectateur, ou encore Irons qui tente de fuir le RPD en sachant déjà ce qui se trame avant de revenir la queue entre les jambes à cause de la quarantaine déjà établie en ville. Ce qui, sans surprise, ne marche pas. Chris et Claire se retrouvent trop tôt au lieu/moment inadéquat (allo Code Veronica, existes-tu dans ce pseudo univers de Resident Evil ?), chamboulant radicalement un bon pan de la timeline, tandis que le couard et gentil d'Irons n'aura pas eu le temps de jouer son pervers psychopathe car un Licker l'aura tué prématurément. En parlant de Code Veronica, ça m'a fait sourire le film sur diapo des jumeaux Ashford à un stade aussi avancé, pour faire genre que la suite pourrait bien s'inspirer de Code Veronica. C'est fou comme ils sont pressés d'avancer dans les films !

La chronologie des évènements n'est en aucun cas respectée, pas plus que l'apparence physiques des persos dans leur quasi-majorité (hors vêtements), et surtout leur psychologie. C'était bien plus réussi dans les films d'Anderson à ce niveau-là. À vouloir tasser les évènements de Raccoon City en un film d'un peu moins de 2 heures, la production s'est cassé les dents. C'est ce qui arrive qu'on a les yeux plus gros que le ventre.

Et puis c'est quoi cette Jill avec ses horribles longs cheveux frisés ressemblant à une serpillère et en mode "Rambo-ça-va-chier-mon-colonel" ? Autant dans RE1 & RE3 elle est mignonne et intelligente avec un sens aigu de la justice, autant ici c'est la débandade totale ! Puis Chris qui se sert d'un briquet pour voir les zombies dans la pénombre, et eux qui s'amusent avec lui dans des plans foireux (j'ai pas mal rigolé sur ce passage débile, n'empêche). Le gonze n'est pas fichu d'avoir une lampe-torche sur lui, alors qu'il aurait pu se servir du briquet pour résoudre une énigme/un mystère ou découvrir un passage secret. Et ne parlons pas de Leon, con comme un manche à balai et qui est une insulte au vrai personnage, sans parler qu'il se fait toujours sauver les fesses par Claire. Parce que bon, Claire est le seul personnage à avoir du protagonisme dans tout le film. Un peu comme Alice dans les films d'Anderson qui vole la vedette même aux persos iconiques, mais sans les pouvoirs ici. Cela dit, vers la fin, le Leon mange du Lion et se ressaisit un peu mais bon... On est quasiment à la fin quand ça arrive.
Et Wesker alors ? Pas si blond que ça, avec un caractère trop bisounours et une attitude de poule mouillée. L'excuse pour porter des lunettes de soleil à la fin m'a d'ailleurs bien fait marrer. Et Ada a les cheveux longs maintenant ? Ah bon... (mais elle encore, on la voit moins d'une minute donc on peut pas juger plus que ça). Au moins le Wesker de ce film ressemble physiquement plus au Wesker du JV, que celui de l'immonde série Netflix.

Du coup, aucun respect avec le traitement des personnages, l'univers et encore moins la timeline. Je veux bien que l'on change l'ordre de certaines scènes ou que l'on modifie un peu les circonstances, mais qu'au final on ne dévie pas du fil rouge de l'intrigue générale. Parce que là, c'est la fête du slip.
Ça se passe au Manoir Spencer, mais c'est pas foutu de mettre 1 ou 2 Hunters. Juste le Licker de service, qu'on a un peu ras-le-bol de voir dans tous les films (et la série live action merdique de Netflix). Dire que le Hunter a failli être introduit... Rien que pour ça, j'aurais mis un point de plus à ma note finale qui n'est déjà pas très glorieuse. Donc c'est quand ils veulent qu'ils le mettent pour de bon dans les films, ce monstre vert griffu qui a une classe d'enfer.
Et le Yawn et le Neptune, ils sont où ? Ah si ! Dans une blague débile style blague Carambar des années 90. Histoire de rester bien limité dans le budget et les moyens, fallait au moins une référence pour compenser. Youpi ! C'est pathéthique, oui...
On est dans le 1er RE mais il n'y a pas de Tyrant...!? À la place, t'as un G-Birkin de pacotille qui passe de la phase 1 à 3 en un clin d''œil et qui est lamentablement occis par un Leon chanceux avec son lance-roquette trouvé comme par magie en première classe. Whoouuaaahh... Si c'est pas la classe, ça ! En plus, ce boulet de Leon manque de tuer Chris en détruisant le boss final. Super !
Les zombies ont un maquillage à filer la gerbe et ne font même pas peur, tant ils sont trop propres et sobres pour des morts-vivants. Et Nemesis qui manque à l'appel... Ça montre bien que le réalisateur n'en a rien à carrer de RE3. Juste les deux premiers RE en s'inspirant de certaines scènes des remakes. Déjà qu'il veut précipiter les choses, au moins il aurait pu inclure 2 ou 3 monstres de RE3, ou quelques membres de l'UBCS juste pour montrer qu'il y a un peu de RE3. Ou un lieu en rapport, je sais pas moi. Tu penses...

Alors oui, il y a des clins d'œil fidèles et des références que tout fan reconnaitrait sans problème et d'autres peu ou prou dissimulés, et il y en a une chiée mine de rien. C'est toujours sympa à voir et on repense aux jeux instinctivement, mais bon, c'est loin de suffire à sauver les meubles. Bienvenue à Raccoon City aurait dû être plus modeste, déjà que le budget n'a pas été faramineux, et s'attarder sur le développement des personnages pour construire une sorte de prémices avant la pandémie, en s'attardant sur le développement des persos et en se focalisant sur le premier jeu. Et c'est seulement à la fin du film que le virus frapperait. Là, comme ça, on aurait pu avoir une base solide pour une série de films pouvant se suivre plus logiquement pour la suite. Mais le cas présent, c'est très mal écrit, fait avec la truelle et tellement survolé qu'une grande sensation de vide se ressent. Quel gâchis... Et ça se prétend fan et connaisseur comme réalisateur. Reste qu'il y a pas mal de moments qui font rire, mais principalement parce que c'est maladroit et ridicule. On en rit oui, mais de gêne en regardant son voisin d'un air con avant de baisser le regard. À voir donc pour la curiosité et la culture, en mode "no brain" et en oubliant le rapport avec le titre Resident Evil et Raccoon City. Ça peut faire passer un bon petit moment délirant comme ça, à la rigueur, avec quelques fous rires. Au final, j'ai limite l'impression d'avoir visionné un bêtisier du début à la fin.


Ma note sera donc de 2/10.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Je suis en désaccord avec toi sur le dernier film. Malgré que je comprends les défauts que tu lui reproche, pour moi Welcome to Raccoon City vaut bien plus qu'un 2/10. Je trouve ta note très sévère. Je suis d'accord qu'il fait peut-être pire que le premier film avec Alice mais je le trouve supérieur à tous les autres films live-action. Mon avis est très proche du review personnel de Hunk.

J'ai jamais trouvé qu'Anderson avait fait un bon travail sur les personnages des jeux qu'il a utilisé. Dans sa continuité, Jill, Chris, Wesker et compagnie existe seulement pour montrer à quel point qu'Alice est meilleurs et plus forte qu'eux. Elle les humilies gravement et leur vole les quelque moments de gloire qu'ils possèdent. Et leur personnalités est totalement à coté de la plaque. Je dit pas que Welcome to Raccoon City fait mieux sur le coté de leur personnalités mais je préfère de loin son Leon maladroit et abruti que le Leon sans coeur et froid de REtribution.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Magnum
New Challenger
Messages : 45
Inscription : 19 août 2022, 01:16
Playstation Network ID : YannTerraspark
Localisation : Dans le sud de l'Espagne.

C'est vrai que ma note est sévère, mais le film ne fait rien pour que je lui attribue une meilleure note. Même en l'état, si certains points avaient été retenus de ce qui aurait pu être prévu à l'origine (comme la présence des Hunters), je lui aurais mis volontiers un 3/10.
Mais vois-tu, je suis blasé de voir que les producteurs de ces métrages live action ne se rapprochent pas plus que ça de l'essence de la saga en jeux vidéo et que, par-dessus le marché, ils commettent souvent les mêmes erreurs sans jamais retenir les leçons du passé. Oui, le Leon du 5ème film d'Anderson n'était guère glorieux ni charismatique, et il ne vaut sans doute pas mieux que le Leon Stupide Kennedy du film de 2021, mais au moins il ressemble plus au Leon du jeu en apparence et il y a une certaine relation avec Ada (même si cette relation avec ses interactions avec Ada ne me plaît du tout).

Après, je peux très bien concevoir que l'on préfère ce film à ceux d'Anderson. Déjà pour la volonté de vouloir bien faire et de tenter de revenir à quelque chose qui se rapproche du JV, et ça se ressent malgré le résultat. Plus humble que les 6 autres films du passé, mais plus fidèle aussi en dépit de ses nombreuses maladresses. Il y a malgré tout un potentiel certain. Et je pense qu'une suite il y aura. Mais pour le moment, c'est mal parti.
J'ai jamais trouvé qu'Anderson avait fait un bon travail sur les personnages des jeux qu'il a utilisé. Dans sa continuité, Jill, Chris, Wesker et compagnie existe seulement pour montrer à quel point qu'Alice est meilleurs et plus forte qu'eux. Elle les humilies gravement et leur vole les quelque moments de gloire qu'ils possèdent. Et leur personnalités est totalement à coté de la plaque.
Tout à fait. C'est ce que je disais à un moment dans ma critique en faisant le parallèle avec la Claire de WtRC, qui prend beaucoup de protagonisme ici et vole la vedette à certains persos, les pouvoirs en moins bien évidemment. Il y a cette impression, mais ça le fait quand même moins qu'avec Alice qui faisait passer tout le reste des persos emblématiques de la saga pour de la merde. Et dans un cas comme dans l'autre, le caractère des persos est à la ramasse.


Oui, il y a un certain effort notable dans WtRC. Il peut être logique que certains préfèrent WtRC en comparaison aux 6 étrons avec Jovovitch, car on revient à quelque chose de moins pété dans l'action et pas d'apocalypse ruinant l'esprit, quelque chose de plus calme et donc propice à l'ambiance recherchée, donc le potentiel y est largement, reste à bien l'exploiter. Mais il peut aussi être logique que d'autres préfèrent les œuvres d'Anderson car les moyens et le budget se ressentent largement plus. Et si ça n'était pas à cause du parti pris post-apocalyptique, je pense que ça aurait pu être mieux amené parce que mine de rien, les 2 premiers films n'étaient pas trop mal et pouvaient encore passer (surtout le premier qui reste un chouilla plus que correct et juste bon, le second passant de justesse à cause d'un Nemesis sentimental ressemblant à un monstre de Power Rangers). À partir d'Extinction, c'est devenu du gros n'importe quoi avec le délire post-apo et ça s'est bien cassé la gueule. Mais globalement, je trouve que les films d'Anderson restent "meilleurs" dans la mesure où il y a plus de moyens et que la plupart des persos iconiques avaient belle allure malgré le fait qu'Alice reste la numéro 1 en tout temps. Le bestiaire jouant également dessus.

Après ça ne reste que mon avis, mais que pas mal de gens peuvent partager, à quelques différences près évidemment. Le film s'est mangé pas mal de critiques négatives. Des 2/10, 3/10 ou 4/10 ne sont pas rares. Mais encore une fois, je comprends que certains puissent préférer cette mouture de 2021 par rapport à la série des 6 œuvres précédentes. Le potentiel est là, et il y a des probabilités que ça s'arrange ou s'améliore dans le futur.

Personnellement, Bienvenue à Raccoon City reste moins bon que les 6 films d'Anderson même si je préfère de loin l'ambiance de ce que propose Roberts. WtRC reste même, et fort heureusement, un cran au-dessus de l'infâme série Netflix parue il y a plus d'un mois. Pour être tout à fait franc, je n'aime aucune œuvre live action de l'univers Biohazard. Je suis partisan que la saga de JV de Capcom ne devrait pas être adaptée en série ou en film, car jamais le résultat ne sera à la hauteur ou ne pourra ne serait-ce qu'égaler la série en jeux. Jamais.
Pour des adaptations, je trouve pour le moment que c'est de pire est en pire à chaque tentative, et c'est dommage parce que WtRC est le seul qui ne s'aventure pas sur le terrain débile du post-apo qui ruine tout, et le seul dont l'ambiance et l'esprit sont succeptibles d'être les plus proches du JV dans le fond.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1999
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Qu?bec, Canada

Je trouve intéressant le fait que, bien que ta note soit très basse, ton avis est plus proche de ceux qui ont donné une quote de 5/10. Je ne doute pas que tu as détester le film au point de lui donné ta note de 2/10 mais tu pointes autant les point faible que les points fort du film sans être aveuglé par ton mécontentement. Ton avis est le plus négatif que j'ai vue ou son auteur parle quand même des points forts du film.

La plupart du temps, les gens qui donne une note aussi basse dénigre le film sans faire mention des quelque points fort qu'il possède. Et ça c'est le genre d'avis que je respecte. Je suis pas d'accord avec la note mais je respecte ton avis.

Personnellement je pense que Resident Evil a du potentiel en live-action. Il faut simplement qu'ils trouvent les producteurs qui savent quoi faire avec la license au grand écran. Il faudrait que les producteurs en question possède le plein pouvoir créatif sur le projet et le budget nécessaire selon leur demande. J'ai lu quelque part qu'à l'origine, Johannes Roberts voulait adapté seulement Resident Evil 1 (original) et y inclure des éléments provenant de son remake mais le studio voulait une adaption du remake de Resident Evil 2 à la place pour des raisons de marketing. Ils ont donc trouvé un terrain d'entente concernant l'adaptation. Si c'est vrai, le film aurait peut-être été bien meilleur si le réalisateur aurait pu adapté sa vision original.
''6 years have passed since the biological disaster in Raccoon City. Leon S. Kennedy, one of the survivors of the incident, has been recruited as an agent reporting directly to the president of the United States.''
Resident Evil 4
Avatar de l’utilisateur
Lurka
Survivor
Messages : 352
Inscription : 01 sept. 2014, 18:00
Playstation Network ID : WeskerSchildren
Localisation : Lyon

De base de base, il voulait s'inspirer de Resident evil 7 pour l'ambiance et tout le tralala. Mais ça ne me surprendrait pas que le studio, lui, souhaitait plutôt autre chose. C'est souvent comme ça et c'est bien dommage. Business is business... Le jour où ils comprendront que c'est pas comme ça que ça marche...

Le film en lui même n'est pas mauvais, loin de là. Mise a part que c'est un peu brouillon et qu'il y a des incohérences par ci par là, c'est vraiment le casting le gros défaut.
Pour le cas de Léon, ils expliquent dans le making off du blu-ray que c'est une volonté de l'avoir rendu tel quel car c'est un rookie au moment des faits de re2. Après, ils ont peut-être exagéré un peu trop.
Selon moi, le pire reste Wesker. Même après 4 visionnages, je peux vraiment pas. L'acteur ne va pas du tout. Je peux pas me le voir, déjà à la tête, puis son jeu d'acteur est tellement mauvais que ça soit dans ce film ou dans un autre. Je comprends pas qu'on le choisisse encore. Même dans la série umbrella academy, pour ceux qui l'ont vu, ce gars est fadass comme tout.

J'ai vu que ça parlait d'une éventuelle suite car le film aurait été un succès en VOD. En vrai, j'espère pas et je souhaite pour eux qu'ils mettent de côté RE pour l'instant. Entre ça, Anderson et là série Netflix ( qui est de ce qu'il y a de pire jusqu'à maintenant) on peut pas dire que ça soit une franche réussite.
I'm a ghost coming back to haunt you... Chris.
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Extreme Survivor
Messages : 1233
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Ah, personnellement, je ne trouve pas que Tom Hopper soit un mauvais acteur en soi. Je le trouve même excellent dans la série Black Sails !
Image
Répondre